AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Danner Farag - Ruling this shit

Partagez
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Sam 5 Sep - 19:42

Revenir en haut

Danner Farag

Prénom : Danner
Nom : Farag
ge : 31 ans
Sexe : Homme
Date et Lieu de Naissance : 15 janvier 1984, Angleterre
Race : Sorcier, Spectre
Organisation et rang : Corbeau, Indépendant
Groupe indépendant ou sociétal : XIII
Travail : Sans-domicile-fixe
Avatar : Layne Stanley
« Dieu dit : Prenez ce qu'il vous faut... vous payerez a la sortie »
Miroir, miroir, qui est le plus moche?

Danner Farag est un homme étrange. On pourrait volontiers le qualifier de misanthrope pour peu que l'on possède un sens aigu de l'euphémisme, et d'une force de caractère suffisante pour rester à ses côtés suffisamment longtemps pour réussir à le connaitre. Sans être un homme réellement détestable, Danner possède ce petit quelque chose en lui qui vous fait frémir et vérifier votre porte-monnaie quand vous le croisez dans la rue ou que vous vous asseyez dans un bar à côté de lui... Il faut dire que la plupart des gens ont une sainte horreur de l'anormalité, qu'ils soient humains ou non.
Bien sûr, l'apparence de notre triste sire n'aide pas à le faire accepter dans les dîners mondains. Ses pieds sont chaussés d'une paire de DocMartens noires à semelle renforcée, et qui portent les stigmates de nombreux voyages. Au-dessus, un pantalon de treillis défraîchis, attaché par une ceinture noir à boucle métallique. Pour le torse, un simple T-shirt blanc taché, que recouvre un blouson de cuir noir dont on arrive encore à lire à l'arrière "3em Escadron d'Infanterie". Pour le reste, son visage est relativement commun, un nez droit surmonté d'yeux marrons, et une explosion capillaire à faire s'évanouir un coiffeur standard.
Petit détail intéressant, de ses poches dépassent un grand nombre de tracts, flyers, et affichettes, proposant adhésion à des groupes aussi divers que les GUD, le parti communiste, l'église des saints des derniers jours ou encore l'Aube Dorée. Et d'après les dernières investigations en cours sur son passé, il est probable qu'il ai rejoint, à un moment ou à un autre de son histoire, chacun de ses groupements.

Il faut dire que la vie de Danner n'est pas réellement celle qu'on présente comme but ultime aux enfants des classes inférieures. Il se définit lui-même comme un "Homme qui marche". Sa vie est passée sur les routes, à arpenter les nationales mal-éclairées et les campagnes désertiques, voyageant à chaque endroit où ses pieds veulent bien l'amener quelle que soit la distance temporelle ou physique. L'idée de richesse matérielle lui est inconnue, est une simple couverture fait un lit totalement acceptable où qu'on puisse se trouver. Cependant, il semblerait qu'au cours de ces dernières années il ait fini par mettre en place un système d'abris semi-permanents, qui lui permettrait de ce cacher et disparaitre dans Dublin avec une aisance déconcertante. Bien sûr, ces caches sont actuellement en cours de localisation, et les produits anti-vermine prêts à être utilisés.
Son arrêt est un événement des plus troublant, mais non sans antécédant. En effet, il semblerait que Danner fasse escale à certains moments de sa vie, dans des endroits partageant tous une caractéristiques communes : une grande propension à se transformer en charnier peut de temps après la-dîte escale. Et chaque fois que le conflits commence à retomber, l'homme refait ses bagages.

En effet, les voyages peuvent avoir des effets intéressants sur l'homme, quand ils sont fait au mauvais endroit, au mauvais moment. Et ayant fait beaucoup de voyages, Danner est particulièrement intéressant. Du moins pour un étudiant en psychiatrie qui passerai par -là.
La conception d'un monde peut changer du tout au tout lorsque l'homme traverse les mauvais événements. Nihilisme existentiel, annihilation du concept d' "autre", et plus simplement folie furieuse font partie de ces changements. Associé à un esprit intrinsèquement révolutionnaire, le cocktail est explosif.
Pour simplifier, aux yeux de Danner, le monde n'existe pas. Ni vous, ni lui-même, ni quoi que ce soit d'autre n'est réel. Nous ne sommes que des formes de vies sans âmes, des pantins essayant en vain de se créer une existence par la réalisation de buts illusoires et la construction de structure hiérarchiques là où seul le chaos devrait prévaloir.
Ce qui est, il faut l'avouer, diablement rigolos, non ? En effet, vu que tout cela est irréel, on peut en profiter... Regarder les gens crier devant la chute des structures, étudier le comportement de l'homme au désespoir, faire trembler sur leurs fondements les gens qui pensent détenir pouvoir et contrôle sur le monde....

Or, dans ce monde où Danner évolue silencieusement, qui peut caractériser mieux la croyance en un pouvoir sur l'ordre des choses que les biens nommés "Organisations" ? Celles-ci même qui regroupent, ordonnent, planifient, complotent pour gagner une position éminente sur l'échiquier des pouvoirs. Celles-ci même qui guident et aident possessions, vampires et autres personnes tout aussi intéressante.
Comment les connait-il ? Mais c'est bien simple, mon cher ami. Danner est un sorcier, un spectre pour précisé, et relativement douée qui plus est. Pas depuis sa plus tendre enfance, bien sûr, mais depuis un petit moment, quand même.... J’avoue ne pas connaitre exactement la date et les circonstances, mais les différentes sources pointent l’année 1999. Et de par sa nature, il a donc été mis au courant de ce qui est normalement caché.

Son but, pour autant que nous le connaissions vraiment, semble simple : Il veut détruire les organisations. Du moins, veut-il réussir à faire ressentir la peur et l'angoisse à tout ceux qui se sentent présentement à l'abris du danger. Peut importe le fait de tuer, il ne vise personne en particulier, ne voue pas de haine brûlante à un fétiche quelconque, et ne peut donc pas être manipulé par la mise en place de leurres. La vie ou la mort des possessions et autres vampires est uniquement liée à son petit jeu macabre ( ce qui, il faut le dire, peut épargner la plupart des indépendants... et quelques pacifistes).
Depuis le dernier rapport, de nombreux événements ce sont passés. Et bien que nous ayons cru être définitivement débarassé de cette nuisance, il revient une nouvelle fois, et mal accompagné. Les différentes tentatives de coercition et d'assassinats semblent n'avoir eu comme effet que d'accentuer la puissance des actions qu'il entreprend. Il est très probable qu'il commence malheureusement à voire grand.. Le danger serait, à ce moment là, bien pire que ce que nous pourrions imaginer.
La conclusion s'annonce relativement simple, mais il va quand même falloir l'énoncer. Danner est un Corbeau dangereux.. Nous allons devoir faire attention.
Rectification d'un rapport anonyme du Conclave, daté du 20/10/2014
Badaboum baby, je pète le feu!


Les pouvoirs de Danner sont apparus très tôt, juste après l'incident traumatique qui a fait basculer sa vie. Depuis, il n'a de cesse de les utiliser, pas gêné le moins du monde par les visions étranges qui prennent place devant lui, ni par les formes de cauchemards de certaines des personnes qu'il rencontre. Après tout les pouvoirs de Spectre sont des plus utile, surtout pour repérer les points importants du monde. Souvent, plus on croise de surnaturels à un endroit donné, plus la probabilité d'explosion est grande. Alors forcément, le Corbeau suit.
Pas besoin de vous préciser, bien sûr, qu’il n’a rejoint aucun covent et n’appartient pas à une grande famille de sorcier. Pour un homme comme lui, ce serait le comble du paradoxe. Cependant, on peut noter une bonne capacité à user de ses pouvoirs, forger dans le feu de la survie au milieu des rues hostiles et des tentatives de meutres. Certes, sa technique n’est pas très orthodoxe ni stylisée, mais elle est efficace. C’est tout ce qui compte.
Notre monde est un lieu bien étrange...

Il les connaît toutes, et du fait de sa vision particulière du monde, il les met dans le même sac. L'avantage de la folie sociopathique, c'est que c'est un très bon antidote contre le racisme. A vrai dire, il ne déteste pas spécialement les races en elles-même, il tue et trie uniquement au cas par cas.
Toutes, de même de manière superficielles, et la encore, la meilleure solution reste de tirer dans le tas. Ceux qui restent tranquilles ou inactifs n'ont rien à craindre. Ceux qui agissent, quelques soit leurs intentions, pourront un jour croiser la route d'un marcheur vêtu de noir. Après tout, ce ne sont pas les dernier quand on parle de se mettre à traquer quelqu’un.
Les cicatrices du passé, la sagesse du présent...

La mémoire est quelque chose de fluctuant, de variant, surtout dans le cas de personnes possédant peu d’attaches, qu’elles soient temporelles, géographiques ou sentimentales. Pourtant, même quand on essaie de se débarrasser de son passé, il reste quand même accroché.

Danner Farag est né le 15 janvier 1984 dans un petit village perdu dans le fin fond du Yorkshire. Sa famille, et d’ailleurs sa vie entière, était un parangon de normalité. Son père était instituteur et sa mère faisait du porte-à-porte pour une marque de cosmétique de la région. Son enfance était la plus normale des enfances, même si ces notes à l’école du village n’étaient pas vraiment à la hauteur de ce qu’espérait sa mère. Il avait deux oncles, dont un était parti aux Etats-Unis chercher fortune. Le seul détail qui sortait de l’ordinaire (et qui faisait d’ailleurs jaser une bonne partie du voisinage) était le nombre de personnages étranges qui rendait visite au Pater Familias à l’heure du thé. Le rituel très anglais n’était jamais grandement modifié, et les invités étaient fort aimable, mais il est relativement incongrue d’entendre une grosse berline noire déchirer le silence calme de la campagne anglaise à des heures avancés de la journée.
Même si leurs habits, leur parler et parfois même leur teinte de peau sortait de l’ordinaire, ce n’était pas forcément le plus choquant chez ces personnages. En effet, il serait de bon ton de préciser que ceux-ci n’étaient pas forcément... Humains. Le père de Danner était un Spectre qui travaillait pour le Cercle, mais uniquement comme pacifiste. Sa volonté première était d’aider le plus possible son prochain, de la façon qui semblait le mieux convenir, afin de ramener un peu d’amour et de joie dans ce monde.
Bref, un idéaliste de la pire espèce, pas besoin de s’attarder là-dessus. Malheureusement pour lui, ce n’est pas l’idéalisme qui protège ni ne nourrit sa famille.
Un soir de juin 1994, alors que le voisinage dormait tranquillement d’un sommeil agité par les moustiques, un hurlement déchira le voile de la nuit. Réveillé en sursaut, le village se précipita vers la Maison Farag dont semblait provenir le bruit. Hébétés, ils virent devant eux une colonne de flamme et de fumée envahir le ciel, accompagnée d’un concert d’explosion et de craquement tout à fait théâtral. Certains, dans un vain sursaut d’espoir, essayèrent de ramener seau d’eau et autres lances à incendies, mais l’effort était puéril. Presque aussi vite que le cauchemar avait débuté, la bâtisse connus sa tragique fin en s’effondrant sur ses fondations.
D’après la légende, on vit dans les décombres encore brûlant de la maison des Farag trois silhouettes qui semblaient protégés des flammes. Elles sautaient, riaient, dansaient alors que les dernières poutres s’effondraient dans la morte mansarde. Malheureusement, les seuls qui pourraient témoigner de cette légende sont actuellement enterrés dans le cimetière local. Ce que la légende ne dit pas, c’est que dans le bois longeant la maison, un petit corps se traînait, misérable, essayant de fuir la chaleur de l’incendie. Et quand on prépara le caveau funéraire pour la triste famille, un des trois cercueils dut être enterré vide.
A partir de ce jour, la trace du petit Danner fut perdue pour un petit bout de temps. Sa mort présumée n’aidant pas vraiment à garder sa trace, on peut supposer qu’il vécut d’asiles en asiles, usant de faux noms pour cacher quelque chose, pour lui-même ou pour les autres. Ce qui est certain, en tout cas, c’est que Danner se mit à marcher. Et la marche n’est pas forcément l’activité la plus saine pour un enfant qui vient de vivre un traumatisme psychologique de cette ampleur. On peut même se laisser aller à dire que Danner est mort ce jour-là, pour mieux renaître sous la forme qu’on lui connait. Toujours est-il que le jeune homme se mit à marcher, sans plus pouvoir s’arrêter. Atteignant Londres dans un premier temps, il mit rapidement les voiles vers le continent, embarqué clandestinement dans un bateau en direction de la France. A partir de Calais, il se mit à marcher vers l’Est, promesse inconsciente de tranquillité, et peut-être d’oubli.

C’est en 1999 que Danner Farag réapparaît en ce bas monde, sous des dehors il est vrai quelques peut différents. Le rapport d’un soldat de l’ONU mandaté en Yougoslavie signale en effet la présence, dans les rangs de l’Armée de Libération du Kosovo, d’un « Individu ne portant pas les habits traditionnels Kosovars. Ses gestes sont étrangement méthodiques, et sa précision inhabituelle. Il semble être l’un des chefs des terroristes, mais nos forces n’ont pour l’instant pas réussis à l’appréhender. Le plus étrange avec lui est son visage : Alors que beaucoup de ses congénères ont le leur déformé par la rage, il n’arbore qu’un délicat sourire, même au milieu de la bataille. Nous savons qu’il sévit dans la région du...». Le reste du rapport est trop imbibé de sang pour pouvoir apporter quelconque éclaircissements à son lecteur.
D’après des témoignages indirects d’anciens membres de l’armée séparatiste, il se serait présenté à eux avant le début de la guerre comme albanais exilé, et se serait intégré rapidement aux réunions de mouvements nationalistes. Bon orateur, il les aurait convaincus de la nécessité d’une action forte contre le système en place, allant jusqu’à les exhorter à prendre les armes contre la « tyrannie serbe » de Milosevic. Peu crurent en ces histoires, car jamais aucun nom ne fut retrouvé dans les registres des groupuscules de l’époque.

A partir de cette époque-là commence la deuxième vie de Danner Farag. On peut retrouver sa piste dans un bon nombre d’endroits, et aucun de bonne réputation. L’Iraq, l’Afghanistan, Bolivie, Haïti, sa présence semble avoir été attestée, même de façon indirecte, dans une grande partie des conflits mondiaux. C’est aussi à cette époque-là qu’il commença à arborer son style vestimentaire de prédilection, alliant le pantalon de treillis militaire au blouson noir des routards.
Le troisième épisode marquant de la vie de Danner se produisit en 2007, parachevant la construction de son être. Cela se produisit aux Etats-Unis, à Blacksburgh, Etat de Virginie. Par un hasard trop grand pour être honnête, un message arriva à l’université où Danner assistait régulièrement à des cours de génie mécanique, demandant sa présence le plus prestement possible à une adresse située dans la périphérie de la ville. Prenant son fourre-tout d’étudiant, il se rendit, suspicieux, à l’adresse en question. C’est une jeune femme de son âge qui l’accueillit dans son humble demeure. Et, autour d’un verre de Jack Daniels, s’ouvrit la conversation la plus étrange que la ville ai connus depuis bien longtemps.
La jeune femme qui l’avait accueilli était sa cousine, fille de son oncle dont on lui avait tant parlé quand il été petit, et qu’il avait même vus à plusieurs reprises. Après les politesses familiales de mise, elle en vint au cœur de la conversation : La famille de Danner. C’est au cours de cet après-midi que celui-ci appris la vérité : Son père était un sorcier, et son oncle un vampire. La jeune femme qui se tenait devant lui était, comme son père avant elle, une vampire. Et plus que tout, elle recherchait un Spectre.
L’après-midi laissa place à la nuit, puis au petit matin, alors que la jeune Joyce racontait à Danner ce qu’il lui fallait savoir, à la fois sur sa famille, sa nature propre et celle-du monde. Chose étrange, l’esprit déjà dérangé de Danner sembla assimiler avec une étonnante facilité ce changement de perspective, comme si quelque chose en lui l’avait toujours su. Et pendant qu’elle lui parlait, il sentait sa vision se modifier, enfler, tournoyer, revenir dans un état primaire qu’elle n’aurait jamais dû quitter, jusqu’à voir la véritable nature de la créature qu’il avait en face de lui. Son esprit enflait dans une dimension inconnue, se tordant et changeant pour s’adapter au nouveau moule dans lequel on essayait de le faire rentrer, pendant que son corps même se modifiait, tâchant de faire face à la nouvelle réalité.
Plusieurs personnes dirent avoir entendu des hurlements dans la maison de Joyce cette nuit-là, sans que quiconque ai eu le courage d’aller voir ce qu’il se passait. Le lendemain, Danner se trouvait dans un bateau en direction de l'Angleterre. Joyce, un peu plus triste qu’à l’accoutumé, regardait de manière vague un nouveau numéro dans son téléphone portable. Il avait refusé, mais ils restaient en contact.

L’arrivée de Danner à Dublin se fit dans la plus grande discrétion. Après tout, quoi de plus normal qu'un homme décidant de rentrer au pays après de longues années d'errance ? Il loua une chambre dans un petit motel minable dans une banlieue tout aussi minable. On vit une silhouette de plus déambuler dans les rues à des heures indues, mais rien qui ne puisse choquer l’opinion. De même, une ombre mal habillée se mit à visiter les amphithéâtres des Universités de la ville en tant qu’Auditeur libre, mais rien de bien méchant.
Le problème qui porta son cas à la connaissance des organisations survient quelques mois après son arrivée dans la ville. Deux hommes vinrent toquer à la porte de son motel, dans l’aube d’un mois de mai. Ces visiteurs, forts malpolis, se présentèrent comme des « Recruteurs » à la recherche d’un « Nouveau-Né ». D’une manière ou d’une autre, ils avaient eu écho de la vie de Danner plus rapidement que les autres, et le Conclave semblait intéressé par un personnage comme lui. La discussion fut brève, et les deux hommes restèrent sur leur faim, leur mission étant un échec, le principal intéressé ayant décidé de les rembarrer prestement en les menaçant de manière fort peu conventionnelle.
Quelques jours plus tard, le motel fut victime d’un incident dommageable. D’après les relevés de la police et des pompiers, ils sembleraient qu’un des locataires ait laissé son gaz allumé dans sa chambre fermée alors qu’il était sorti pour la nuit. On explique beaucoup moins bien la cause de l’explosion, mais il semblerait que les deux cadavres armés et à moitié calcinés retrouvés dans le couloir y soit pour quelque chose.

Depuis ces événements, Danner a commencé sa vie à Dublin. Et il s'est énormément amusé. Les irlandais sont réellement des gens charmants et pleins de surprises, capable de vous serrez la main et de vous offrir le repas juste après avoir essayé de vous tuer. Le plus important c'est que le Corbeau a pu prendre ses marques. Et même s'il n'a pas vraiments d'alliés dignes de ce nom, il a pu lancer les fils du doutes et de la manipulation dans l'esprit de bon nombre de personnes, et réveiller la flamme de la haine dans beaucoup d'autres coeurs. Quelque soit l'organisation, il a pu s'approcher, jouer, évaluer. Frapper viendra plus tard.. Plus rigolos que tout, on commence à le craindre. A parler de lui. Et ce n'est encore qu'un début.

Seulement, l'affaire de la fièvre noir n'a pas arrangé ses affaires. Une population surnaturelle à fleur de peau est toujours intéressante à regarder, mais ça vite devenir ennuyeux quand c'est sur vous qu'on rejette des fautes. Et après un vaudeville monumentale entre lui, Prue, des organisations et son chevalier LC préféré, il s'est rendu compte que des vacances pourraient lui faire du bien. Après tout, les amériques sont magnifiques en cette période de l'année, et de plus il avait des gens à revoir.
Mais à son grand étonnement, ce n'est pas lui qui a pris les billets d'avions. C'est Prue qui a voulu partir, et qu'il vienne avec elle. Une des premières fois où Danner a été réellement et innocement surpris d'ailleurs. Apparement, il n'était pas le seul à vouloir s'éloigner de tout ça. Ils sont donc partis, ensembles, pour visiter ce nouveau pays très loins de l'irlande. Sa cousine se fit une joie des les acceuillir, et de commencer avec lui cet espèce de voyage initiatique que Prue avait décidé d'accomplir dans le monde du surnaturel.

Et ce qui avait été commencé fut continué. Le reste est tout aussi intéressant qu'ennuyeux. Intéressant car entendre les histoires, les développer, les façonner, et les transmettre est toujours un jeu magnifique, d'une extrême complexité, et de la plus belle nature. Ennuyeux, car les Américains restent ce qu'ils sont. Pas plus de précisions... La descente au mexique et en amérique du sud fut bien plus joyeuse. Les cartels de drogues, les enlèvements et les guérillas formaient un environnement plus adéquat pour le Corbeau. Et vu que prue avait décidé de sauver des vies, il eut l'occasion de s'amuser avec eux à de multiples reprises.
Heureusement, toutes les bonnes choses ont une fin. Dublin s'était calmé, d'après les informations qui leurs arrivaient, alors autant en profiter pour faire son retour au pays. Mais c'est avec une joie infinie que le Corbeau pu constater que ce qui était appelé calme n'était qu'une accalmie. Il retourna dans les ruelles, repris ses habitudes, brouilla une nouvelle fois les pistes. Et, au calme dans sa planque, se mit à réfléchir. Il avait pu, grâce à ses balades, contacter des gens. D’autres, qui lui étaient fidèles, répondraient à son appel. Et les derniers, il les trouverait, attirés qu’ils étaient par leurs semblables. Un plan finit par se mettre en place dans sa petite caboche, et un sourire grandit sur son visage. Il allait pouvoir recommencer à s’amuser.
Les infos des Illuminatis sur moi...

Je suis un pauvre étudiant qui est là depuis avant la fondation de ce site (ouaich je suis vieux) et qui compte bien y rester. Même si ça vous fait chier. Surtout si ça vous fait chier.
Garde
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Mon personnage : Prue Abigail Jones
Race : Possession fusionnelle de John Smith, un médium
Groupe sociétal ou indépendant : Aucune.
Date de Naissance : 30/10/1992
Âge actuel : 22 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Étudiante en Philosophie, dernière année de master
Informations : Prue vient d'intégrer la Garde et est encore en plein entraînement, cherchant ses marques.
Elle ne vient pas d'Irlande.

Message par Prue A. Jones le Lun 5 Oct - 13:05

Revenir en haut

Bienvenue Danner!



Et voilà, tu as terminé ta présentation, comme ça passe vite! Cependant, avant que tu puisses te jeter dans le RP et jouer avec nous, il y a encore quelques petits détails à régler sur ta fiche. Rien de bien méchant, et bien évidemment, tout est discutable avec nous!
Allez, encore un petit effort: tu y es presque! Toi je t'aime

À première vue


Alors on te mettrait bien un petit message adorateur mais est-il besoin de brosser Mr Farag dans le sens du poil? En tout cas ce fut un plaisir de retrouver cette nouvelle version de notre ami le Corbeau.

Éclaircissements et Améliorations


Juste quelques petites précisions, tu nous connais, mais en soi c'est quasiment du tout bon.

Persistent quelques mots de notre ancienne version qui ont survécu au remaniement de ta fiche, dans le cadre sur ses pouvoir on peut lire "faucheur" à un moment. De la même façon, tu parles de son père en tant que "conteur". Et tu emploies "Angleterre" et "Anglais" en parlant de nos amis les Irlandais...On s'en voudrais de vexer les sensibilités ange
Enfin bref, juste jeter un oeil pour éliminer les derniers survivants et se sera bon pour nous!

La fièvre noire n'a pas touché que les lycans ici donc penser à élargir le terme que tu utilises.

Dédicace spéciale d'une d'entre nous, tu sauras la reconnaître: "Comme t'as juste retiré Servarum tout court, espèce de tricheur x) "

Et c'est tout pour nous, encore une étape et tu pourras reprendre tes plans
Indépendant
avatar



   
Enter Sandman
Hush little baby, don't say a word and never mind that noise you heard. ©️ Candy Apple
Messages : 356
Date d'inscription : 14/02/2015
Mon personnage :
Race : Possession fusionnelle de Rôxánê, dite "Le Marchand de sable"
Groupe sociétal ou indépendant : Avant ou après ma fuite? Etre une fugitive fait-il de moi une indépendante?
Date de Naissance : 16/12/1988
Âge actuel : 27 ans
Situation amoureuse : Célibataire. Ce qui en soit n'est pas plus mal quand on est constamment sur le départ.
Emploi dans le monde des humains : Serveuse, bibliothécaire...Je suis ce que vous voulez que je sois.
Informations : Originaire du pays de Galles, Eden a coupé les ponts avec sa famille après une adolescence houleuse. Elle s'était installée à Londres avant que l'arrivée du Marchand de Sable ne vienne perturber sa vie. Elle est à présent une ancienne membre du Conclave en fuite et tente de se tenir aussi éloignée que possible des organisations.

Message par Eden Fehrenbach le Lun 5 Oct - 18:20

Revenir en haut

Bravo Danner!



Tu es validé! Mais avant qu'on ne te laisse aller gambader dans les rues de Dublin et te faire déchiqueter, lis encore ces quelques lignes qui t'aideront à trouver quoi faire.

Les trucs obligatoires


Maintenant que tu es validé, on te rappelle qu'on te demande de te connecter au moins une fois par mois et de poster au minimum une fois tous les deux mois dans la section RP. Bien sûr, on préférerait que tu en fasses un peu plus, mais au moins tu connais le stricte minimum. ;)
Si tu as le moindre problème pour pouvoir remplir ce minimum, par exemple à cause de soucis de connexion, d'ordinateur ou pour tout autre raison de départ, n'hésite pas à nous prévenir dans les absences pour qu'on soit au courant et qu'on ne supprime pas ton compte.

Les deux autres choses obligatoires à faire, surtout si dans quelques temps tu veux te créer un autre compte, c'est de créer ton carnet de relations pour recenser tous les liens de ton personnage, ainsi que de créer ta chronologie des RP dans ta fiche de voyage.
Une fois ceci fait, tu as rempli toutes tes obligations, et on peut passer à la partie plus fun!

Les autres trucs cools


Bon maintenant que tu as créé ton personnage et que tu lui as créé des liens, peut-être que tu as une idée de personnage qui serait directement lié au tien? Alors dans ce cas tu peux créer un scénarii pour qu'un futur membre puisse le prendre. Et si tu ne veux pas créer tout un personnage rien que pour ce lien, tu peux aussi le proposer à la foire aux liens pour donner plus de libertés au nouveau membre pour créer son personnage.

Ce n'est pas obligatoire, mais tu peux également ouvrir ta voûte pour y recenser tous les objets que tu pourrais acquérir tout au long de tes périples. De même, si tu ne sais pas trop quoi RP, n'hésite pas à jeter un œil aux missions ou si tu ne sais pas avec qui RP à te lancer dans un RP mystère.
Pense également à créer un téléphone avec une boîte mail, pour que ton personnage puisse recevoir des messages d'autres personnages. C'est utile pour commencer un RP. De plus, si tu as envie de créer une vie sur Internet à ton personnage, comme via un facebook, twitter ou autre réseau social, n'hésite pas à faire un tour du côté des sites.

Si maintenant tu as une idée de lieux à créer ou de groupe sociétal ou indépendant à ajouter à notre univers, n'hésite pas à poster dans la demande de création de lieu & groupe. Cela permettra à l'univers de TGG de s'agrandir et s'étoffer avec ton aide! Et si tu as la moindre demande ou question ou suggestion à nous faire part, n'hésite pas à aller dans les zones liées plus tôt!

Enfin, si tu as envie de te détendre en dehors du RP avec nous, n'hésite pas à aller dans le flood ou les jeux. Et si pour te détendre il te faut un peu plus de RP, ou alors que tu veux mettre en scène ton personnage dans d'autres circonstances, n'hésite pas à faire un tour aux Lignes Croisées.

Et voilà, on a fait le tour! Cela fait probablement dix lignes que tu as décroché: mais on ne t'en veux pas! Joue bien et amuse-toi bien parmi nous!
Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut

La date/heure actuelle est Mer 22 Nov - 10:17