AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Jake Mitchell ¤ Hey Jake racontes-moi une histoire!

Partagez
Indépendant
avatar



   Take me to church I'll worship like a dog at the shrine of your lies I'll tell you my sins and you can sharpen your knife Offer me that deathless death Good God, let me give you my life
   
Messages : 266
Date d'inscription : 05/05/2015
Age : 26
Mon personnage : La face secrète de Jake
Race : Sorcier
Groupe sociétal ou indépendant : Indépendant
Date de Naissance : 17/03/1987
Âge actuel : 28 patates
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : /
Informations : Il maîtrise l'élément du feu @ si on lui fait peur, il peut provoquer un incendie, par accident @ il n'a que de vagues souvenirs de ses parents @ ce n'est pas un enfant de choeur @ accro à différentes substances @

Message par Jake Mitchell le Mar 25 Aoû - 13:09

Revenir en haut

Jake Mitchell

Prénom : Jake
Nom : Mitchell
Âge : 28 ans
Sexe : Service trois pièces (Homme quoi...)
Date et Lieu de Naissance : 17/03/1987 à Dublin
Race : Sorcier Telluram (élémentaire feu).
Organisation et rang : Indépendant Civil
Groupe indépendant ou sociétal : Aucun
Travail : Sans emploi fixe
Avatar : Aidan Turner
« Donne-moi une bonne raison de ne pas te tuer. »
Miroir, miroir, qui est le plus moche?

Jake est un jeune irlandais de 28 ans, brun comme la nuit la plus sombre, le regard guère plus clair – surtout lorsqu'il est dans un état de fureur relativement avancé. Il mesure un bon mètre quatre-vingt cinq, pratique pour attraper les produits les plus hauts dans les grandes surfaces. Il a toujours l'air sur le point d'agresser les gens tant son visage est marqué par l'absence totale de sourire. En revanche, lorsque la tendance s'inverse, Jake a tout de suite l'air bien plus avenant.

Son caractère n'est pas des plus simples. Pour des raisons lui étant propres – un melting pot de ce que fût sa vie jusqu'à ce jour – Jake a développé une personnalité qui mêle en même temps une grande réserve mais aussi de la méfiance à l'état pur envers le monde extérieur et tous ceux qui le compose. À ses yeux, tout le monde peut être un ennemi potentiel, alors pour se défendre, Jake a pris l'habitude de se mettre derrière un mur d'acier dressé tout autours de son cœur, ceux tentant de passer outre risque fort de se faire recevoir par une pluie de coups – avec pertes et fracas – et de finir dans le meilleur des cas aux urgences. Autant dire que l'histoire ne s'arrange pas lorsque notre irish-boy a bu autre chose que de l'eau – surtout en grande quantité – ou qu'il a pris quelques substances qui sont fortement déconseillées qu'importe votre âge – sans édulcoration de termes, nous parlons ici de drogue – car oui, monsieur est toxico à ses heures, surtout lorsque les temps sont durs et que l'angoisse commence à le gagner.

Par le passé, il était bon en étude (à distance, pas dans un réel établissement), ayant même une classe d'avance qui luit fit obtenir son diplôme de lycéen à seulement 16 ans. Il n'a cependant pas continué et ne travaille pas réellement, enchaînant plutôt les petits boulots quand ces derniers se présentent.

De plus, il fait partie de la race des sorciers et a une aversion plus que viscérale envers les humains, surtout ceux qui font le mal autours d'eux, qui cause la mort comme le font les tueurs en séries des séries qu'il affectionne particulièrement, ou les proxénètes etc... Pour palier à ce problème, il n'hésite d'ailleurs pas à user de son don pour tuer ces êtres infâmes, le soucis étant que cette haine couplée à sa méconnaissance du monde et des relations humaines pourraient l'amener à se retrouver du mauvais côté de la barrière sans qu'il s'en rende compte. En effet, en ayant vécu reclus nous sommes plus facilement manipulable une fois dehors.
Badaboum baby, je pète le feu!

Jake est un sorcier Telluram qui est capable de maîtriser l'élément du feu dès lors qu'une petite source se trouve non loin de lui. Sa maîtrise reste d'ailleurs plus que douteuse puisque majoritairement basée sur les émotions fortes qui l'habitent lors de l'usage de son pouvoir, ainsi il peut mettre le feu si vous le surprenez alors qu'il lit à la lueur d'une bougie, ou si sa rage est hors de contrôle. Il se servira d'ailleurs de ce pouvoir pour anéantir la personne l'ayant contrarié – entendez par là 'qui l'a sérieusement mis en rogne, fuyez pauvres fous', pour se faire il choisit avec soin les mots qui serviront à faire jaillir le feu, bien que ses émotions jouent beaucoup. Bien que l'homme l'ayant élevé ne soi pas un sorcier, il était l'incarnation d'un homme ayant été tueur en série dans son ancienne vie et qui voulait continuer son œuvre d'une façon ou d'une autre. En revanche, l'un des parents biologique de Jake était doté aussi d'une aptitude pour la magie, n'ayant pas grandit avec eux, le brun pensait simplement être différent, totalement ignorant du monde qui l'entourait il s'imaginait à la rigueur être un enfant diabolique, il ne fait pas non plus partit d'un coven.
Notre monde est un lieu bien étrange...

Jake pense que le surnaturel est dans le même cadre d'inepties que la religion, ce qui reste assez paradoxal vu sa condition de sorcier, pour être plus honnête, il faudrait dire qu'il se voile en effet la face, littéralement. Une chose inventée par et pour les esprits faibles, cela afin de trouver une explication à tout ce qui les entoure et arrive dans le monde, que cela soi rationnel ou non, mais de préférence tout de même bien rationnel d'ailleurs. Pour lui, cela a surtout pour but de masquer les crimes de certains grands dirigeants, tout comme lui use de sa « particularité » pour chasser de ce monde les traces que laisse les rebus de la société, à ses yeux.
Bien entendu, Jake a déjà fait face au surnaturel à maintes occasions, surtout lors de ses petits incidents en vérité, cependant il n'y croit toujours pas ou joue l'idiot en niant plutôt de l'avoir constaté car il craint en même temps ce qui pourrait se cacher derrière tant de choses lui étant inconnues. Il se dit en plus que si par hasard il n'était pas le seul, cela voulait sans doute devoir entrer dans une communauté, obéir aux règles d'une société et rendre des comptes à une toute autre forme de justice.

Ce qui arrive à Dublin ? Jake n'en a pas réellement conscience et pour être tout à fait honnête, même s'il en savait quelque chose, il estimerait sans doute que cela ne le concerne pas.
Les cicatrices du passé, la sagesse du présent...

Jake Mitchell a vu le jour le 17 mars de l'an 1987 dans la ville de Dublin. La date n'aurait sans doute rien eu de particulier si ses parents – persuadés d'avoir encore un mois devant eux – n'avaient pas été occupés à fêter la St Patrick avec quelques ami, ce qui les avaient amenés à se rendre en urgence à la maternité , le père (futur père) arborant encore son déguisement de leprechaun. Quelques heures plus tard – bon, une heure en fait mais pour sa mère cela fût bien plus long – Jake passait aussi facilement que papa dans maman, cela pour hurler à plein poumons dans la salle de travail. 3Kg500 tout de même ! Rapidement, le nouveau-né fût la mascotte de la famille.

Les mois passants, le petit se développait bien. Assez rieur, il se mettait à glousser dès que quelqu'un qu'il appréciait entrait dans la pièce où il se trouvait, avant de tendre ses bras en piaffabt de joie. Son premier mot fût « Oh ! Manger ! » sur un ton très autoritaire, même si sa phrase favorite fût une insulte dite par erreur devant lui et qu'il répétait maladroitement : « Ta gueule canard ! », en somme, la vie normale d'un tout petit dans sa famille. Et tout allait ainsi, dans le meilleur des monde, jusqu'à ce froide journée de janvier alors qu'il n'avait que 5 ans.

De cette journée – comme tout ce qui l'avait précédée en fait – Jake ne gardait aucun souvenir, comme si elle avait été rayée de sa mémoire d'un simple coup de gomme. Le petit brun frisottant jouait dans la neige devant chez lui, chaudement emmitouflé dans une doudoune, une écharpe, un bonnet et tout le reste. De dehors, il collait son nez à la vitre du salon – à grand renfort de grimaces – en criant à son papa et sa maman de se dépêcher quand un son attirait son attention et son ouïe assez aigue. Curieux, Jake tournait la tête mais ne vit rien avant le second coup d'oeil qui lui fit remarquer quelques tâches rouges sur l'étendue immaculée, dans cette petite rue juste à côté de la maison. Il trouvait cela beau, fascinant même, la neige lui semblait plus magique encore avec cette peinture vermeille, comme dans le conte de Snow White ! À côté de l'allée, un homme plutôt pas jeune – moins que papa en tout cas – rangeait dans un grand sac poubelle des 'trucs' qui laissait couler la peinture et c'est ici que le gamin fit son erreur, en quittant sa cachette et laissant sa voix fluette affirmer que le rouge était beau et qu'il voulait faire de même. Une lueur étrange – située entre le malsain et l'amusement – anima l'autre homme qui lui dit pouvoir lui faire voir à la condition de le suivre, jurant de le ramener dans la soirée. Bien entendu, il ne revit pas ses parents ce soir-là, ni le suivant, ni aucun autre... tout comme il ne revit jamais son chiot nommé 'ouafi' parce que c'était son bruit.

* * *

Les années passèrent sans que jamais l'enfant ne quitte la ville et pourtant, jamais personne ne le retrouva, cela malgré de nombreuses recherches qui s'amenuisèrent avec le temps. Son univers fait de lumière et de rire était devenu comparable aux Enfers, son sourire n'existait plus, Jake n'était majoritairement que peur et étudiait chez lui que ce soit pour le programme scolaire classique ou aussi ce que son nouveau 'père' lui inculquait, à savoir que le monde était noir et qu'il leur fallait le purger de tout ce qui n'était pas parfaitement pur. Lorsqu'il commença à se rebeller, le jeune homme qu'il devenait se retrouvait souvent dans une chambre peinte en noire, dont l'odeur lui donnait la nausée, sans fenêtres, qui empestait la peinture et le sang qu'il pouvait soit être amené à y perdre, soit celui des impurs à tuer, sans que les raisons lui soient toujours très évidentes.

En réalité, son existence se résumait à ce huis-clos avec son 'père', la violence, la peur, le sang et la mort. Rien de sain pour se construire et toute la bonté et la confiance d'antan se changèrent en un monstre assoiffé de vengeance et de cette liberté tant voulu et qui était pourtant devenue aussi légendaire que le Yéti. C'est dans ce contexte que se développa la personnalité qui ne répondait qu'au nom de Mitchell et qu'il découvrit son don. La découverte de son don a été le fruit d'un moment précis de sa vie, il était alors un jeune adolescent, terrifié à l'approche de pas de la silhouette face à lui, dont les poings étaient serrés, prêt à s'abattre sur lui. Ce n'était guère différent de d'habitude, Jake sentait pourtant que quelque chose n'était pas comme chaque jour jusqu'alors, la peur brillait toujours en maîtresse dans son coeur, surtout en sachant qu'il ne pouvait se défendre, mais cette fois, elle monta à un tel point qu'alors que venait de s'abattre le premier coup, une barrière qui n'avait jamais été brisée jusque là cédait et laissait s'exprimer pour la première fois un feu venu de lui. Il lui semblait avoir dit quelque chose à cet instant, mais le choc de ce qu'il vit - et venait de faire - fût tel, qu'il ne s'en souvenait pas réellement. Toujours est-il que la lueur de folie enragée qui habitait Jim - son kidnappeur - devint victorieuse en constatant ce que Jake venait de faire, comme s'il venait de voir quelque chose qu'il attendait depuis fort longtemps.

Le prochain changement survint quelques années plus tard. Jake s'était bien entraîné et avait compris avec le temps que ce qu'il faisait avait certes un point avec ses émotions, mais qu'il lui fallait s'exprimer par des mots pour le maîtriser. Plusieurs bougies étaient alignées devant lui, elles n'avaient d'autres effet que le distraire, il aimait le feu, une sorte de fascination, allumées et la flamme oscillant paisiblement en dégageant une douce chaleur. Les pas lourds qu'il connaissait par cœur gravissaient les marches pour venir à lui. L'irlandais était terrifié mais ne comptait pas se laisser paralyser cette fois-ci. Quand l'autre entrait et se tint debout devant le jeune homme à l'abri derrière son barrage guère impressionnant ainsi, le jeune homme relevait la tête sans se défaire d'une lueur machiavélique et d'un sourire narquois.

« Brûlez, immolez cet homme. » avait-il soufflé de sa voix grave et le feu s'était propagé en même temps qu'il laissait ses émotions le submerger. Le feu envahissait toute la pièce, puis la demeure entière. Cette nuit-là, il se sauvait finalement, âgé de 23 ans.

De là, il restait un temps à la rue lorsqu'il ne trouvait pas où aller passer la nuit, rencontrait toutes sortes de personnes – dont certaines qui ne sont pas tellement fréquentables – et se mettait à consommer les substances qui circulent le plus dans le milieu de la rue jusqu'à l'année de ses 27 ans, où un petit accident de parcours vint se greffer à lui. Il avait mis une toxico comme lui en cloque. En fait, bizarrement, cette nouvelle le calma un peu lorsque ses neurones se connectèrent suffisamment longtemps pour lui faire réaliser qu'il allait devoir s'occuper de cette chose pour plusieurs années et que son comportement n'était pas adapté. De temps en temps, il se mettait donc à trouver de petits boulots pour mettre de l'argent de côté et avait même trouvé un appartement pour y vivre en temps voulu. Quand l'heure vint, Jake força la femme qu'il avait engrossé à aller accoucher à l'hôpital et emmenait le petit Jamie avec lui une fois assuré que les mauvaises habitudes de la génitrice n'auraient pas de conséquences sur l'enfant, cependant quelques semaines plus tard, un incendie venait tout de même mystérieusement ravager le squat où se trouvait cette jeune femme, car Jake ne voulait pas qu'elle vienne un jour tenter de faire valoir ses droits si elle se rangeait, pas en l'ayant mis en danger tout le temps de sa grossesse.

Enfin, avoir un enfant n'empêcha pas Jake de rechuter parfois. Le problème était qu'en père poule – père ours serait plus exact – le brun prenait mal tous les regards et gestes envers son fils, frappant avant de comprendre que cet homme voulait juste l'aider à monter ses courses pendant qu'il tenait le petit. En bref, ce n'était pas un enfant de chœur et entrait même dans la catégorie danger public quand sa magie s'en mêlait, ou ses poings de façon égale. Avec son fils, il est en revanche tout l'inverse et laisse entrevoir celui qu'il aurait sans doute été s'il était resté avec sa famille, cette part 'bonne' de son âme tente de perdurer depuis 7 mois, les 7 mois qui ont fait de lui un père, maladroit certes, mais tout de même.

De son côté, Jake n'a jamais tenté de retrouver sa famille et cela pour une raison très simple :  il est persuadé que ces derniers sont morts, c'est - à ses yeux - la seule raison pouvant expliquer qu'ils ne soient jamais venus le chercher.
Les infos des Illuminatis sur moi...

Hallo ! Je m'appelle Olaf et j'aime les gros câlins ! /pan/ Non je plaisantes, pour les habitués je suis Maewan et j'ai... 24 ans! J'ai connu le forum par une bonne part de nains entre autres... j'ai hâte de rp avec vous !
Garde
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Mon personnage : Prue Abigail Jones
Race : Possession fusionnelle de John Smith, un médium
Groupe sociétal ou indépendant : Aucune.
Date de Naissance : 30/10/1992
Âge actuel : 22 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Étudiante en Philosophie, dernière année de master
Informations : Prue vient d'intégrer la Garde et est encore en plein entraînement, cherchant ses marques.
Elle ne vient pas d'Irlande.

Message par Prue A. Jones le Lun 5 Oct - 6:29

Revenir en haut

Bienvenue Jake!



Et voilà, tu as terminé ta présentation, comme ça passe vite! Cependant, avant que tu puisses te jeter dans le RP et jouer avec nous, il y a encore quelques petits détails à régler sur ta fiche. Rien de bien méchant, et bien évidemment, tout est discutable avec nous!
Allez, encore un petit effort: tu y es presque!  Toi je t'aime

À première vue


Nous aimons beaucoup le concept imaginé pour ton personnage. Il est original c'est tout à fait indéniable et nous avons hâte de le voir évoluer et d'en apprendre plus sur sa perception du monde. Une telle histoire a de quoi promettre des choses très très intéressantes  Calin ecrase

Éclaircissements et Améliorations


Tu touches au but mais avant d'atteindre la validation, nous avons quelques petits éclaircissements pour toi qui concerneront principalement son pouvoir. Déjà, penses bien à préciser Sorcier Telluram dans la partie "race" des infos de départ afin qu'on soit bien au clair sur le terme. Et petite distinction "Indépendant" (en ajoutant Civil, Mercenaire ou Corbeau) correspondant à son organisation, quant au groupe, il en aurait un s'il faisait partie d'un coven ou du Syndicat par exemple, autrement dans son cas c'est aucun.

Aussi, je ne sais pas toi mais c'est notre avis: Aidan est beau, Aidan est magnifique...Et Aidan a 32 ans O__O . Bien conservé n'est-ce pas   loveyou ? Aussi pour préserver une certaine cohésion, serait-il possible de vieillir un chouilla ton Jake? Au moins pour préserver un écart inférieur à cinq ans?

Tu as bien décrit comment se manifeste son pouvoir mais nous précisons qu'un sorcier Telluram a besoin d'un intermédiaire pour donner cours à sa magie. Que ça soit un objet, une parole (par exemple lorsqu'il dit "tuez", bien que de la façon dont nous le voyons un terme au tour du feu type "embrasez vous"  "flambez"  "brûlez" marche pas mal) ou un geste. L'objet quant à lui sert plus de catalyseur que de réel objet magique, c'est un moyen et pas le pouvoir en lui même. Donc à toi de voir, continuer avec des mots en guise de formule, employer un objet qu'il considère quasiment comme une amulette, les options sont multiples.
Nous précisons également que pour déclencher pour la première la magie chez un sorcier il faut vraiment un évènement très marquant, s'il se sent menacé, par exemple que son ravisseur tente de lever la main sur lui ou quelque chose d'un peu plus violent que ce que tu décris?

Concernant son scepticisme, on est bien d'accord qu'il se voile la face? Car lorsqu'il utilise les flammes contre son ravisseur, il se rend bien compte qu'il a provoqué quelque chose?

Question de pure curiosité: pourquoi n'a-t-il pas cherché à retrouver ses parents?

Et voilà pour nous, comme dit plus haut, tu touches quasiment au but. Quelques petites précisions et tu y es  loveyou
Indépendant
avatar



   
Enter Sandman
Hush little baby, don't say a word and never mind that noise you heard. ©️ Candy Apple
Messages : 356
Date d'inscription : 14/02/2015
Mon personnage :
Race : Possession fusionnelle de Rôxánê, dite "Le Marchand de sable"
Groupe sociétal ou indépendant : Avant ou après ma fuite? Etre une fugitive fait-il de moi une indépendante?
Date de Naissance : 16/12/1988
Âge actuel : 27 ans
Situation amoureuse : Célibataire. Ce qui en soit n'est pas plus mal quand on est constamment sur le départ.
Emploi dans le monde des humains : Serveuse, bibliothécaire...Je suis ce que vous voulez que je sois.
Informations : Originaire du pays de Galles, Eden a coupé les ponts avec sa famille après une adolescence houleuse. Elle s'était installée à Londres avant que l'arrivée du Marchand de Sable ne vienne perturber sa vie. Elle est à présent une ancienne membre du Conclave en fuite et tente de se tenir aussi éloignée que possible des organisations.

Message par Eden Fehrenbach le Lun 5 Oct - 7:00

Revenir en haut
Et voilà! Tout juste ouvert et nous sommes passés en catimini pour te lire, tu as vu ça? Mais je suis une admin gentille, j'aime les présa avec des bienvenues dedans! Alors bonne chance pour tes modifications et encore bienvenue sur TGG. Ton sorcier fera un malheur! hug
Indépendant
avatar



   Take me to church I'll worship like a dog at the shrine of your lies I'll tell you my sins and you can sharpen your knife Offer me that deathless death Good God, let me give you my life
   
Messages : 266
Date d'inscription : 05/05/2015
Age : 26
Mon personnage : La face secrète de Jake
Race : Sorcier
Groupe sociétal ou indépendant : Indépendant
Date de Naissance : 17/03/1987
Âge actuel : 28 patates
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : /
Informations : Il maîtrise l'élément du feu @ si on lui fait peur, il peut provoquer un incendie, par accident @ il n'a que de vagues souvenirs de ses parents @ ce n'est pas un enfant de choeur @ accro à différentes substances @

Message par Jake Mitchell le Lun 5 Oct - 10:09

Revenir en haut
Merci merci Toi je t'aime

Je pense avoir porté les rectifications demandées, n'hésitez pas à me dire si j'ai mal compris certains points et tout ^^"
Garde
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Mon personnage : Prue Abigail Jones
Race : Possession fusionnelle de John Smith, un médium
Groupe sociétal ou indépendant : Aucune.
Date de Naissance : 30/10/1992
Âge actuel : 22 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Étudiante en Philosophie, dernière année de master
Informations : Prue vient d'intégrer la Garde et est encore en plein entraînement, cherchant ses marques.
Elle ne vient pas d'Irlande.

Message par Prue A. Jones le Lun 5 Oct - 10:21

Revenir en haut
Alors ça me semble parfait à un détail près: sous organisation et rang il faudrait mettre Indépendant Civil (ou Mercenaire ou Corbeau), pas Aucun. ^^
Et une fois ça changé je laisse le soin à Eden de te valider
Indépendant
avatar



   Take me to church I'll worship like a dog at the shrine of your lies I'll tell you my sins and you can sharpen your knife Offer me that deathless death Good God, let me give you my life
   
Messages : 266
Date d'inscription : 05/05/2015
Age : 26
Mon personnage : La face secrète de Jake
Race : Sorcier
Groupe sociétal ou indépendant : Indépendant
Date de Naissance : 17/03/1987
Âge actuel : 28 patates
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : /
Informations : Il maîtrise l'élément du feu @ si on lui fait peur, il peut provoquer un incendie, par accident @ il n'a que de vagues souvenirs de ses parents @ ce n'est pas un enfant de choeur @ accro à différentes substances @

Message par Jake Mitchell le Lun 5 Oct - 10:46

Revenir en haut
Voilà calin normalement cette fois c'est ok ^^ Meurchi !
Indépendant
avatar



   
Enter Sandman
Hush little baby, don't say a word and never mind that noise you heard. ©️ Candy Apple
Messages : 356
Date d'inscription : 14/02/2015
Mon personnage :
Race : Possession fusionnelle de Rôxánê, dite "Le Marchand de sable"
Groupe sociétal ou indépendant : Avant ou après ma fuite? Etre une fugitive fait-il de moi une indépendante?
Date de Naissance : 16/12/1988
Âge actuel : 27 ans
Situation amoureuse : Célibataire. Ce qui en soit n'est pas plus mal quand on est constamment sur le départ.
Emploi dans le monde des humains : Serveuse, bibliothécaire...Je suis ce que vous voulez que je sois.
Informations : Originaire du pays de Galles, Eden a coupé les ponts avec sa famille après une adolescence houleuse. Elle s'était installée à Londres avant que l'arrivée du Marchand de Sable ne vienne perturber sa vie. Elle est à présent une ancienne membre du Conclave en fuite et tente de se tenir aussi éloignée que possible des organisations.

Message par Eden Fehrenbach le Lun 5 Oct - 11:34

Revenir en haut

Bravo Jake!



Tu es validé! Mais avant qu'on ne te laisse aller gambader dans les rues de Dublin et te faire déchiqueter, lis encore ces quelques lignes qui t'aideront à trouver quoi faire.

Les trucs obligatoires


Maintenant que tu es validé, on te rappelle qu'on te demande de te connecter au moins une fois par mois et de poster au minimum une fois tous les deux mois dans la section RP. Bien sûr, on préférerait que tu en fasses un peu plus, mais au moins tu connais le stricte minimum. ;)
Si tu as le moindre problème pour pouvoir remplir ce minimum, par exemple à cause de soucis de connexion, d'ordinateur ou pour tout autre raison de départ, n'hésite pas à nous prévenir dans les absences pour qu'on soit au courant et qu'on ne supprime pas ton compte.

Les deux autres choses obligatoires à faire, surtout si dans quelques temps tu veux te créer un autre compte, c'est de créer ton carnet de relations pour recenser tous les liens de ton personnage, ainsi que de créer ta chronologie des RP dans ta fiche de voyage.
Une fois ceci fait, tu as rempli toutes tes obligations, et on peut passer à la partie plus fun!  

Les autres trucs cools


Bon maintenant que tu as créé ton personnage et que tu lui as créé des liens, peut-être que tu as une idée de personnage qui serait directement lié au tien? Alors dans ce cas tu peux créer un scénarii pour qu'un futur membre puisse le prendre. Et si tu ne veux pas créer tout un personnage rien que pour ce lien, tu peux aussi le proposer à la foire aux liens pour donner plus de libertés au nouveau membre pour créer son personnage.

Ce n'est pas obligatoire, mais tu peux également ouvrir ta voûte pour y recenser tous les objets que tu pourrais acquérir tout au long de tes périples. De même, si tu ne sais pas trop quoi RP, n'hésite pas à jeter un œil aux missions ou si tu ne sais pas avec qui RP à te lancer dans un RP mystère.
Pense également à créer un téléphone avec une boîte mail, pour que ton personnage puisse recevoir des messages d'autres personnages. C'est utile pour commencer un RP. De plus, si tu as envie de créer une vie sur Internet à ton personnage, comme via un facebook, twitter ou autre réseau social, n'hésite pas à faire un tour du côté des sites.

Si maintenant tu as une idée de lieux à créer ou de groupe sociétal ou indépendant à ajouter à notre univers, n'hésite pas à poster dans la demande de création de lieu & groupe. Cela permettra à l'univers de TGG de s'agrandir et s'étoffer avec ton aide! Et si tu as la moindre demande ou question ou suggestion à nous faire part, n'hésite pas à aller dans les zones liées plus tôt!

Enfin, si tu as envie de te détendre en dehors du RP avec nous, n'hésite pas à aller dans le flood ou les jeux. Et si pour te détendre il te faut un peu plus de RP, ou alors que tu veux mettre en scène ton personnage dans d'autres circonstances, n'hésite pas à faire un tour aux Lignes Croisées.

Et voilà, on a fait le tour! Cela fait probablement dix lignes que tu as décroché: mais on ne t'en veux pas! Joue bien et amuse-toi bien parmi nous!  
Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut

La date/heure actuelle est Sam 18 Nov - 22:21