AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Nora Weise ~ Save me from this nightmare !

Partagez
Indépendant
avatar


AGE QUOD AGIS !  
© okinnel.

Mes paroles sont en #993399
Messages : 129
Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 31
Mon personnage : Méfiez vous des roses .... elles peuvent piquer
Race : Sorcière
Groupe sociétal ou indépendant : Indépendante
Âge actuel : 25 ans
Emploi dans le monde des humains : Fleuriste

Message par Nora Weise le Mar 25 Aoû - 12:09

Revenir en haut

Nora  Weise

Prénom : "Véritable prénom inconnu"
Nom : "Véritable nom inconnu"
Âge : 25 ans
Sexe : féminin
Date et Lieu de Naissance : le 02 mai 1989 à Uppsala
Race :Sorcier ( Telluram)
Organisation et rang :Aucun
Groupe indépendant ou sociétal : Indépendante
Travail :Fleuriste
Avatar : Mia Wasikowska
«Were all mad Here »
Miroir, miroir, qui est le plus moche?

Nora est une belle jeune femme qui semble bien innocente au premier regard : Mais prenez garde, les apparences sont trompeuses ! A l'origine ses cheveux était longs de couleur châtain foncés et sans aucune ondulation. Depuis son évasion d'un centre Psychiatrique d'Uppsala, elle arbore une tignasse abondante blonde comme les blés. Ses yeux sont en amande, gardée par de longs rideaux de cils, toujours cachés,  par une mèche sombre, ils sont de couleur ambrées. La moindre émotion traversant la jeune femme se lit dans la prunelle sombre de son regard . Cette jeune femme possède un regard captivant qu'elle rehausse habilement d'un trait d' Eye-liner noire. Son visage est angélique aucun de ses traits n'exprime la rudesse ni la violence qui sommeille au plus profond d'elle.. Entre ses deux yeux, il existe un nez ! (Sans blague ? n_n) Un petit nez, non pas en trompette, non pas retroussée, non pas aplatit... Un nez tout simplement. Sous son nez, sied une paire de lèvres fine. D'un rose pâle quand elle est au chaud, d'un bleu violacé quand elle a froid.. Elle possède une petite mouche sur le côté droit de son visage qu'elle camoufle sous la couche épaisse de  fond de teint .

Elle n'est pas très grande comparé à beaucoup d'autres femmes, mais ça lui permet de passer inaperçue et de pouvoir arpenter les rues librement. Sa silhouette est élancée, mais démontre une certaine forme physique. Nora n'est pas son prénom de naissance mais rare sont ceux pouvant se vanter de connaître sa véritable identité ! Elle n'est pas du genre à laisser de témoin derrière elle et en règle générale ceux ayant découvert son secret ne sont plus que de l'engrais pour les orchidées qu'elle chérit tant.

Véritable caméléon elle finit par se perdre dans toutes les identités qu'elle a put endosser depuis sa première fugue. Nora ne sait plus vraiment qui elle était dans son enfance et ses souvenirs s'estompent lentement, les visages s'effacent et seul les lieux persistent dans ses synapses troublées.Lorsqu'elle endosse sa nouvelle identité elle ne peut pas cacher très longtemps certain très de son caractère propre même si elle s'efforce à se contrôler.

Nora paraît donc être une jeune femme adorable, généreuse, innocente et sans défense sous les traits de cette jeune fleuriste Dublinoise, habile de ses mains, on peut dire que cette enfant de la nature à la main verte surtout quand on parcoure sa serre privée !

 Indépendante, on pourrait dire qu'elle est assez extravagante en son genre s'évertuant à parler à chacune de ses fleurs. Lorsqu'elle veut se faire entendre, elle sait se faire écouter de tous. Disant en tout temps des paroles réfléchies, elle est surtout reconnue pour la qualité de son travail même si elle n'aime pas vraiment la vermine grouillante qui pullulent dans les villes. Elle peut sembler froide à tout ce qui peut faire le bonheur d'une personne lambda, tous glisse sur elle comme si elle était bien au dessus de ses frivolités .

Dotée d'un franc parler, elle est impatiente, quelque peu désordonnée et d'humeur changeante, sa personnalité varie et change constamment dépendant des situations. Mais au travers de tout, elle garde toujours cette esprit lucide qui lui est propre, suivant son propre chemin et se fou bien de ce que les personnes saines d'esprit pensent d'elle !

Usant parfois de violence comme de douceur, les gestes de cette femme de caractère sont toujours imprévisibles et divergents, mais surtout calculés. Il est certain que si elle peut favoriser la parole, elle le fera, même si les circonstances l'obligent par la suite à utiliser la force brute. Pourquoi s'entêter avec des gens qui ne comprennent pas l'essentiel ?
Ah... Le monde… Les actes font bien plus de choses que la brutalité, quoique… Il est souvent nécessaire de leur montrer la voie !

Justement, la jeune femme ne se gênera pas pour user de toutes ses capacités pour arriver à ses fins. Ses gestes sont précis, rapides, nets et elle préfère prendre son temps plutôt que d'y aller tête la première sans se soucier des impacts.

Intelligente, rusée et stratège, elle est la personne idéale pour élaborer un plan sans en oublier un détail, se servant toujours de sa logique. Mais bien malgré ceci, le mystère semble émaner d'elle en tout temps.

Inquiétante, intrigante, Nora est fascinante. Toujours à l'endroit où on ne l'attend pas... Personne ne sait vraiment tout sur elle. Et personne ne sait vraiment si elle est quelqu'un œuvrant pour le bien ou pour le mal. Selon elle, aucun d'eux n’existerait sans l'autre. Nora est restée croyante face aux tragédies de cette nouvelle vie et tourne souvent les yeux vers le ciel adressant une prière à Dieu pour qu'il vienne protéger sa brebis. Elle continue de croire et de lui rester fidèle .... persuader de faire le bien...

Certains voient en elle le malheur, d'autres totalement l'inverse. Elle peut être la meilleure amie et la pire ennemie en même temps. Étant manipulatrice à ses heures, l'audace ne manque surtout pas chez elle. Capable d’un sang froid à toute épreuve en situations de crises, elle est aussi très travailleuse. Tout ce qu'elle entreprend a des raisons et tout doit être fait avec une minutie et une exactitude hors du commun.
Pour elle, céder à la colère et ne pas la retenir est une preuve de faiblesse; et elle renie la faiblesse. Ne jamais se presser pour accomplir quelque chose, car si l'on perd cette patience et son sang froid, tout peut finir tellement rapidement…

Elle est du genre à aller jusqu’au bout des choses, si elle entreprend de faire quoi que ce soit, alors Nora fera tout pour finir ce qu’elle a commencé. Par chance, son côté studieux et organisé la poussent à réfléchir à deux fois avant d’entreprendre quoi que ce soit, histoire de savoir où elle va. Cependant, elle a tendance à garder les choses pour elle-même, jusqu’au jour où elle ne peut plus contenir ce qu’elle ressent… Ce qui laisse place à des réactions démesurées, là où tout aurait pu se dérouler calmement.

D’une ténacité à toute épreuve en temps normal, celle-ci n’est rien comparée à ce qu’elle serait prête à faire si on l'ennuie un tant soit peu... Surtout quand il s'agit de ses amies végétales !!
Badaboum baby, je pète le feu!



Nora est une sorcière Telluram possédant un don de phytokinésie. Elle peut utiliser les plantes, contrôler leur croissance pour en faire des armes et communiquer avec elle..  Elle à vue ses capacités magiques apparaître à l'orphelinat qui l'a accueillit, lors d'un accident alors que la colère l'envahissait, les rosiers du jardin attaquèrent d'autres enfants...

Nora apeurait à l'époque par ce phénomène ne réussissait pas à se contrôler et ceci est toujours difficile actuellement. Elle à pourtant comprit le déclencheur indispensable. Nora pour pouvoir manipuler les végétaux doit avoir sa paume en contact avec de la terre et son autre main  refermait sur la médaille de son chapelet sombre.

La situation  lui échappe  régulièrement car elle n'arrive pas à canaliser efficacement ses émotions négatives. Nora ignore encore son appartenance à la race des sorciers et n'a donc jamais eut aucun contact avec un coven ou la société sorcière. Elle croit pour le moment n'être qu'une fille maudite par la main de dieu pour nettoyer le troupeau d'ignorant qui saccage la nature.

 
Notre monde est un lieu bien étrange...


Nora est sceptique sur le sujet, elle se rend bien compte qu'il se passe de drôle de chose quand elle est en contact avec les plantes. Elle croit aux anges et aux démons. Elle a déjà lu des livres traitants de surnaturel, mais pour elle certaine chose sont tous simplement inexplicable, car sans doute provenant de la main divine ou du malin lui-même.

Elle se réfugie ainsi derrière la religion rendant plus facile à son esprit malade de concevoir de telles choses, elle pense être maudite par les péchés de sa mère ! Les longues années qu'elle a passé dans un centre psychiatrique lui donnent aussi raison .. Son thérapeute rationalisant absolument tout les événements étranges. Il à finit par la convaincre que tous ce qu'elle disait pouvoir faire était impossible. Que sa maladie était à l'origine d'hallucination. Alors elle le croit mais, elle sent bien au fond d'elle qu'elle est différente et que le toubib n'a fait que camouflé la vérité !
Nora ne sait pas ce qu'elle est personne ne lui a enseigné ses racines. Elle a finit par se crée son propre avis, niant la possible vérité qui germe doucement dans son esprit.  Elle a vue à de nombreuses reprises des événements liés à elle, mais la douleur vécu pendant plusieurs années l'empêche de concevoir qu'elle est autre chose qu'une simple petite humaine complètement psychotique.

C'est un peu par hasard qu'elle débarque à Dublin. Au début elle ne faisait pas attention à ce qu'il ce passait autour d'elle bien plus occupée à camoufler ses traces. Jeune criminelle en fuite elle vivait dans les ombres jusqu'à prendre l'identité de Nora en Allemagne ! Elle c'est donc glissée dans cette nouvelle vie devenant comme sa victime. Une fois la situation redevenue plus calme elle se pencha sur les événements récents et se demande si le diable ne marcherait pas parmi les hommes, elle garde donc sur elle son précieux petit chapelet de perle noire !
Les cicatrices du passé, la sagesse du présent...


Certain naisse sous de bonnes étoiles, la famille qu'il les accueille reçoit le cadeau de la vie et le chérisse tendrement. Les parents fières de leur nouveau-né lui apporte l'amour nécessaire et la protection d'un nid douillet et de nourriture de bonne qualité. Ses parents enseignent à leur enfant des valeurs respectables et l'éduque avec douceur et rigueur faisant de lui une personne bien !

Il y un peu plus de vingt cinq maintenant que les cris effrayées de ce nourrisson ont brisé le silence paisible d'une ruelle crasseuse et humide de Uppsala. Une jeune fille de dix huit ans bien trop jeune pour être mère qui  met bas sur un tas de carton et de tissus sales. L'eau qui se déverse de ses cuisses et se mêle lentement au sang de la délivrance. Les gouttes de sueurs qui imbibent la robe délavée de la gosse des rues. Les douleurs lancinantes qui transperce ses flancs à chaque nouvelle contraction de son utérus. Elle s’agrippe a ses murs en brique s' accroupit, se dilate et suffoque alors que le travail s'accomplit. Le mystère de la vie prend forme et le nourrisson vagissant et tremblant chute sur ce lit de fortune !

Oui, c'est là dans cette ruelle crasseuse que la mère et l'enfant font rapidement connaissance. Jeune mais pas trop idiote, elle coupe le cordon qui les relient ensemble et lui offre un maigre repas de lait maternel. Un peu d'eau tiède se déverse sur la petite forme rose, elle le lave et le cagole autant qu'elle peut car elle sait elle n'a pas d'autre choix pour sauver cette enfant ! Elle le sèche, le couve de baiser légèrement salée car elle pleure la bougresse ! Elle ne partage que quelques heures avec la petite fille qu'elle vient de mettre au monde. Elle sait que bientôt les ombres s'agrandiront à nouveau et qu'elle devra fuir encore et toujours.. Elle a déjà pleuré beaucoup trop ses yeux bleu clair sont asséchés et rougit. Le bébé si fragile remue contre sa maigre poitrine, elle s'agrippe à la chaleur de sa mère. Elle reprends encore un peu de force puis se lève et chancelle, il lui reste quelques mètres à parcourir avant d'accomplir son dessein.

Elle à froid, elle à faim et l'idée de perdre la chair de sa chair lui est insupportable mais elle ne peut la garder, elle doit l'abandonner si elle souhaite la voir survivre à cette nuit ! Le bébé gigote, elle sent la séparation proche et le dénouement inévitable. Elle crie, s'époumone essayant de faire changer d'avis cette courageuse petite maman. La demoiselle jette des regards tendres vers sa progéniture, mais avance se rapprochant de ses larges marches de pierre grise.

- Je n'ai pas le choix Anouchka ! Tu dois vivres ta vie loin de tous ça, je ne veux pas qu'on te retrouve ma puce... Je t'aime si fort mais ils ont déjà eu ton père et je sais que je ne survivrais pas longtemps alors pardonne ma faiblesse mais je dois te quitter ma petite étoile … Ne m'oublie pas ma fille, reçoit ce collier il te protégera ma fille, mon sang. Le moment venu quand tu seras prête, la vérité éclatera et tu ne pourras plus vivre sous les ailes protectrices de ses anges de papiers …. Alors tu prendras ton envol, mais pour le moment tu vivras caché parmi eux

L'enfant remue et la jeune femme pose avec délicatesse le petit paquet emmailloté sur la pierre froide de cette grande bâtisse sombre : Un orphelinat religieux répondant au nom de Saint Bathilde. Elle contemple encore quelques secondes son acte puis retire de son cou le petit chapelet de pierre sombre, elle embrasse l'effigie de la sainte vierge et le glisse dans entrelacement des tissus sales. A la hâte et tremblante elle glisse un simple petit mot chiffonné. Le bébé hurle, elle recule lentement le cœur en lambeau et l'âme meurtri par son geste d'abandon...

Les cris du nourrisson résonne et déjà l'on s'agite derrière la lourde porte de bois, un faible rayon de lumière transperce les hautes fenêtres, le cliquetis d'une clef retentit et une femme à l'air douce se penche sur le paquet. La mère pécheresse fuit le lieu de son acte de faiblesse, elle sanglote et espère avoir fait le bon choix.....

Cette même nuit un corps se trouva retrouvée aux abord de l'orphelinat, la gorge tranchée et sans aucun papier d'identité, une enquête fût ouverte mais en quelques jours on boucla l'affaire et le corps de la victime s'ajouta aux nombreux inconnu qu'on charrier dans des trous de terre dans le vieux cimetière … Une tombe sans nom fleurit par le fossoyeur et qui avec le temps se couvrit de mousse et de lichen sauvage manque de soin quotidien et cette tragédie n'effleura pas longtemps les esprits ignorants, la vie continua paisiblement dans cette petite ville de Uppsala....

Âgée d'une dizaine d'année le flux magique se manifesta progressivement permettant à la jeune fille de toujours réussir les petites plantations dans le jardin de l'institution ou elle grandissait depuis cette fameuse nuit d'automne. Elle n'était pas des plus loquace préférant la compagnie des plantes et le silence de la nature. Elle se trouvait ainsi bien trop étrange pour les familles d'adoptions qui se détournaient bien vite de la gamine. Son manque flagrant d’intérêt envers les jeux d'enfants causa à la petite fille de nombreux désagrément.

Les autres enfants se moquant de la petite attardée ! Le premier accident dût à ses pouvoirs prit forme un après midi d'été alors que la fillette de douze ans s'amusait comme à son habitude à jardiner autour de ses quelques rosiers. Un petit groupe d'orphelin avait pour habitude d'embêter la petite en lui jetant de la terre ou en l'insultant. Un gosse plus hardi que les autres décida de piétiner sous les yeux de l'orpheline une de ses récentes plantations, la petite fleur rose se retrouva écrabouillée sous la semelle des chaussures du gosse !

Elle hurla regardant le spectacle du saccage de ses petites fleurs blanches repoussant tant bien que mal le vilain garnement qui continuait son cruel saccage.. Personne ne comprit sur l'instant ce qui arriva et les rosiers inoffensifs du jardin commencèrent à grandir et des ronces meurtrières rampaient sur le sol en direction de ses stupides gamins qui hurlaient apeurées par le phénomènes surnaturels.

L'enfant baptisée Anja par la mère supérieur ne comprenait pas ce qu'il se passait pourtant les rosiers continuaient leur triste besogne lacérant et flagellant la chair des gamins qui avaient osé piétiner ses petites pensées. L'une de ses mains collaient sur le sol meuble et l'autre serrant fortement le petit chapelet sombre souvenir de la femme qui l'avait fait naître. Anja sentait la colère bouillir en elle et quand enfin les nonnes s’approchèrent de la petite démone, les enfants n'était plus que plaie béante et souffrance.

La mère supérieur entraîna l'enfant loin de la scène macabre et la punit sévèrement l'isolant du jardin et des autres. Anja se retrouva dans une cellule de prière, les murs gris était entièrement nu, le mobilier spartiate elle ne quittait plus la petite pièce que pour prier à la chapelle pour son âme maudite !

Ce que l'extérieur ignorait c'est que ce très saint établissement en plus d’accueillir de pauvre créature innocente était gouvernait par une mère supérieur des plus fanatiques. Mère Carla était une femme de l'église qui avant d'être envoyé dans la ville d'Uppsala était une sœur du Vatican !  Elle à embrassé la croix avec ferveur suite à la tragédie qui ébranla sa pauvre existence de civile. La mort surnaturel de sa propre sœur qui était possédée par une âme étrange ! Malheureusement pour Anja, c'est Carla qui arriva la première dans le jardinet et aperçu la vivacité des ronces meurtrière ainsi que l'état de transe de l'orpheline ! Carla horrifiait par l'abominable vision ne put freiner sa colère et c'est ainsi que la pauvrette fût condamnée à une si lourde sanction car Carla refusait que le mal qui  coulait dans les veines de Anja se répande parmi ses blanches colombes !

Une année s'écoula pour la jeune femme, coupé du monde et recluse comme un animal pestiféré. Les nonnes de l'orphelinat lui apportaient ses repas par une trappe et Anja s'enfonçait un peu plus dans sa solitude malsaine regardant le ciel et les oiseaux à longueur de journée. Anja sentait la peur des autres lorsqu'elle traversait les couloirs pour assister à la messe.

Une année d'isolement avant que Carla ne succombe à une crise cardiaque et que le châtiment d'Anja prenne fin. La nouvelle mère supérieur bien moins fanatique décida de sauver la pauvre enfant et contacta l'extérieur, c'est ainsi que Emrald  Mülher arriva de bon matin à  Saint Bathilde. Mère Sonja espérait sincèrement que la gosse était encore récupérable par la science vu le mal que Carla lui avait fait !

Omnibulait par la croix qui ornait son mur de cellule, l'orpheline priait encore et encore quand la porte de sa prison s'ouvrit légèrement et qu'un homme d'une quarantaine d'année apparu devant elle. Le psychiatre était spécialisée dans les troubles importants de la personnalité et l'enfant devant elle n'avait plus rien de rationnelle. Assise sur ses genoux elle psalmodiait sans cesse les psaumes de pénitence... Anja ne portait q'une robe sombre, elle ne remarqua même pas le visiteur qui regarda la scène avec attention :

- Ayez pitié de moi, Seigneur, selon votre grande miséricorde; Et effacez mon péché selon la multitude de vos compassions. Lavez-moi de plus en plus de mon iniquité ; et purifiez-moi de mon péché. Car je reconnais mon iniquité ; et mon péché est toujours devant moi.
- J'ai péché contre vous seul, et j'ai fait le mal en votre présence : afin que vous soyez trouvé juste dans vos paroles et victorieux dans les jugements qu'on fera de vous. J'ai été conçu en iniquité, et ma mère  m’a conçu dans  le péché. Vous aimez la vérité : vous m'avez découvert ce qu'il y a d'incertain  et de caché dans votre sagesse. Vous jetterez sur moi de l'eau avec l'hysope, et je serai purifié  vous me laverez, et je deviendrai plus blanc que la neige. Vous me ferez entendre une parole de joie et de consolation  et mes os humiliés tressailliront d'allégresse .
Détournez votre face de mes péchés, et effacez toutes mes offenses.
-O Dieu, créez en moi un cœur pur, et renouvelez l'esprit droit dans mes entrailles
.


L'enfant martyrisait ses chairs de ses petits ongles labourant la peau de son bras grattant encore et encore la chair déjà bien abîmée. Elle se mutilait chaque fois qu'elle finissait un psaume espérant expier le malin qui avait prit possession d'elle. Après la visite de ce médecin la petite adolescente quitta la sainte maison pour rejoindre un endroit bien plus hospitalier, mais qui n'arrangerait pas vraiment l'état d'esprit de Anja !

Le docteur Mülher débuta une longue thérapie avec la jeune enfant soignant ses troubles borderlines essayant de lui expliquer qu'elle n'était pas le diable et que ce n'était pas les plantes mais elle qui avait dû de ses mains torturaient ses camarades. Il l'hypnotisa pendant de longues séances recherchant les causes de son instabilité affective, il creusa.

Les mois devinrent des années et l'enfant devînt une belle adolescente. Le professeur s'attachait à cette patiente devenant presque paternel avec elle. Le directeur de l'établissement mit fin au contrat du médecin car il ne respectait pas les protocoles de soins établit ni la déontologie qu'il devait avoir vis à vis de ses patients. Alors qu'Anja était redevenue plus sereine, un froid glaciale s'établit entre ne nouveau thérapeute et la patiente et elle rechuta plus durement encore.

Alors qu'elle travaillait à la blanchisserie du centre psychiatrique, elle perdit les pédales et poignarda avec une paire de ciseau la surveillante à douze reprises … Quand on la sangla elle hurlait que l'infirmière était un monstre et qu'elle méritait de mourir pour son acte. Au sol gisait un vase cassé et des roses rouges éparpillaient ! La douceur de sa chambre se transforma en une cellule capitonnée et le cauchemar reprit pour la jeune femme qui se remit à prier et faire pénitence.

Dans la brume de son esprit une voix sévère retentit, elle savait que ce n'était pas une véritable personne simplement une hallucination qui permettrait à son esprit de survivre à ses nouvelles épreuves envoyaient par le très haut ! Cette voix permit à  Anja de jouer le jeu des médecins et elle finit par paraître redevenue saine d'esprit …. Il semblait facile de manipuler les gens et la jeune femme tourna cette situation à son avantage. La petite voix restait là sous-jacente attendant le moment opportun pour frapper et prendre la fuite !

Il y a un peu plus de six mois maintenant que l'hôpital psychiatrique qui abritait plusieurs malades mentaux et dangereux à subit un grave incendie. Un corps entièrement calciné fût trouvée dans un abris de jardin et une malade du nom de Anja est portée disparue . La police traqua la jeune femme sur le sol Suédois et de nombreux morts parsemèrent la route de la fugitive....

En deux ans on perdit totalement la trace de la criminelle. Anja passa trois mois sur le territoire allemand avant de tomber un soir sur une étudiante irlandaise. Une idée germa dans son esprit et elle fila quelques semaines la jeune femme. Elle se rendit dans la chambre étudiante, prit des objets du quotidien de la jeune fille et filma régulièrement sa futur victime dans des situations diverses du quotidien.

Anja comme un petit caméléon commença à s'identifier à Nora Weise s’entraînant sans cesse à imiter l'étudiante en botanique. Elle laissa ses cheveux pousser, prit ses mimiques, ses habitudes, effaçant peu à peu Anja ! Lorsqu'elle se sentit prête elle attrapa l'innocente étudiante pendant quelques jours elle joua avec son jouet comme un chat jouant avec son repas. Puis s'ennuyant elle finit par trancher la gorge de la geignarde et se débarrassa du corps dans une benne à ordure. Nora venait de recevoir une lettre d'embauche pour une petite boutique de Dublin, c'est ainsi que l'usurpatrice d'identité prit l'avion est débarqua sur le territoire irlandais !

Les infos des Illuminatis sur moi...

Je suis une ancienne âme du forum et c'est tout naturellement que je reviens avec un nouveau personnage encore plus tordu ^^  .
Indépendant
avatar



   
Enter Sandman
Hush little baby, don't say a word and never mind that noise you heard. © Candy Apple
Messages : 356
Date d'inscription : 14/02/2015
Mon personnage :
Race : Possession fusionnelle de Rôxánê, dite "Le Marchand de sable"
Groupe sociétal ou indépendant : Avant ou après ma fuite? Etre une fugitive fait-il de moi une indépendante?
Date de Naissance : 16/12/1988
Âge actuel : 27 ans
Situation amoureuse : Célibataire. Ce qui en soit n'est pas plus mal quand on est constamment sur le départ.
Emploi dans le monde des humains : Serveuse, bibliothécaire...Je suis ce que vous voulez que je sois.
Informations : Originaire du pays de Galles, Eden a coupé les ponts avec sa famille après une adolescence houleuse. Elle s'était installée à Londres avant que l'arrivée du Marchand de Sable ne vienne perturber sa vie. Elle est à présent une ancienne membre du Conclave en fuite et tente de se tenir aussi éloignée que possible des organisations.

Message par Eden Fehrenbach le Lun 5 Oct - 7:10

Revenir en haut
Entre nous c'est une affaire qui marche Mamzelle, je suis heureuse que tu sois de l'aventure. Bon jeu avec ta petite sorcière Calin ecrase
Garde
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Mon personnage : Prue Abigail Jones
Race : Possession fusionnelle de John Smith, un médium
Groupe sociétal ou indépendant : Aucune.
Date de Naissance : 30/10/1992
Âge actuel : 22 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Étudiante en Philosophie, dernière année de master
Informations : Prue vient d'intégrer la Garde et est encore en plein entraînement, cherchant ses marques.
Elle ne vient pas d'Irlande.

Message par Prue A. Jones le Lun 5 Oct - 8:09

Revenir en haut
Noraaaaaa! hug
J'ai hâte de voir ce que tu vas faire avec ton personnage! *w*
Indépendant
avatar



   
Enter Sandman
Hush little baby, don't say a word and never mind that noise you heard. © Candy Apple
Messages : 356
Date d'inscription : 14/02/2015
Mon personnage :
Race : Possession fusionnelle de Rôxánê, dite "Le Marchand de sable"
Groupe sociétal ou indépendant : Avant ou après ma fuite? Etre une fugitive fait-il de moi une indépendante?
Date de Naissance : 16/12/1988
Âge actuel : 27 ans
Situation amoureuse : Célibataire. Ce qui en soit n'est pas plus mal quand on est constamment sur le départ.
Emploi dans le monde des humains : Serveuse, bibliothécaire...Je suis ce que vous voulez que je sois.
Informations : Originaire du pays de Galles, Eden a coupé les ponts avec sa famille après une adolescence houleuse. Elle s'était installée à Londres avant que l'arrivée du Marchand de Sable ne vienne perturber sa vie. Elle est à présent une ancienne membre du Conclave en fuite et tente de se tenir aussi éloignée que possible des organisations.

Message par Eden Fehrenbach le Ven 9 Oct - 10:01

Revenir en haut

Bienvenue Nora!



Et voilà, tu as terminé ta présentation, comme ça passe vite! Cependant, avant que tu puisses te jeter dans le RP et jouer avec nous, il y a encore quelques petits détails à régler sur ta fiche. Rien de bien méchant, et bien évidemment, tout est discutable avec nous!
Allez, encore un petit effort: tu y es presque!  Toi je t'aime

À première vue


Nous sommes habitués à ce que tu nous proposes des personnages hauts en couleurs et pleins de paradoxes et nous ne sommes pas déçus! Nous avons hâte de voir ta petite Nora évoluer en rp, ça promet d'être animé mais aussi intéressant!  loveyou

Éclaircissements et Améliorations


J'ai assez peu de chose à demander à vrai dire, tu n'es pas loin de la validation. J'ai juste deux questions pour toi.

La première concerne la période de latence entre l'apparition de son pouvoir et l'arrivée du psychiatre: un an dans une cellule de couvent c'est tout de même de l'emprisonnement on est bien d'accord? Pourquoi séquestrer une gamine de douze ans sachant que c'est tout de même gravissime et ne pas en parler aux autorités: fantatisme des soeurs? La croyaient-elle possédée par exemple? Surtout que le psychiatre est appelé un an plus tard également, pensaient-elles ne rien pouvoir pour elle? J'aimerais beaucoup que tu précises.

Ensuite, j'aimerais bien que tu nous parles à nous de la vérité sur le passé des parents de Nora. Tu peux garder la surprise pour les membres, sachant que Nora en tant que narrateur ne peut de toute façon pas être au courant. Mais nous aimerions que tu nous contacte pour nous en parler (par mp ou skype si tu veux préserver un peu de mystère).

Et voilà pour nous. Comme tu peux le voir, il s'agit de petits détail, tu es donc à deux doigts de la validation et nous avons hâte de pouvoir rp avec toi  Toi je t'aime
Indépendant
avatar


AGE QUOD AGIS !  
© okinnel.

Mes paroles sont en #993399
Messages : 129
Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 31
Mon personnage : Méfiez vous des roses .... elles peuvent piquer
Race : Sorcière
Groupe sociétal ou indépendant : Indépendante
Âge actuel : 25 ans
Emploi dans le monde des humains : Fleuriste

Message par Nora Weise le Lun 12 Oct - 11:32

Revenir en haut
Bonjour, bonjour alors voilà j'ai éclairci le petit point sur son emprisonnement ^^

Code:
Ce que l'extérieur ignorait c'est que ce très saint établissement en plus d’accueillir de pauvre créature innocente était gouvernait par une mère supérieur des plus fanatiques. Mère Carla était une femme de l'église qui avant d'être envoyé dans la ville d'Uppsala était une sœur du Vatican ! Elle à embrassé la croix avec ferveur suite à la tragédie qui ébranla sa pauvre existence de civile. La mort surnaturel de sa propre sœur qui était possédée par une âme étrange ! Malheureusement pour Anja, c'est Carla qui arriva la première dans le jardinet et aperçu la vivacité des ronces meurtrière ainsi que l'état de transe de l'orpheline ! Carla horrifiait par l'abominable vision ne put freiner sa colère et c'est ainsi que la pauvrette fût condamnée à une si lourde sanction car Carla refusait que le mal qui coulait dans les veines de Anja se répande parmi ses blanches colombes !

Code:
Une année d'isolement avant que Carla ne succombe à une crise cardiaque et que le châtiment d'Anja prenne fin. La nouvelle mère supérieur bien moins fanatique décida de sauver la pauvre enfant et contacta l'extérieur, c'est ainsi que Emrald Mülher arriva de bon matin à Saint Bathilde. Mère Sonja espérait sincèrement que la gosse était encore récupérable par la science vu le mal que Carla lui avait fait !

Pour les parents de Nora je t'envoie un Mp ^^
Garde
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Mon personnage : Prue Abigail Jones
Race : Possession fusionnelle de John Smith, un médium
Groupe sociétal ou indépendant : Aucune.
Date de Naissance : 30/10/1992
Âge actuel : 22 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Étudiante en Philosophie, dernière année de master
Informations : Prue vient d'intégrer la Garde et est encore en plein entraînement, cherchant ses marques.
Elle ne vient pas d'Irlande.

Message par Prue A. Jones le Lun 12 Oct - 12:01

Revenir en haut

Bravo Nora!



Tu es validé! Mais avant qu'on ne te laisse aller gambader dans les rues de Dublin et te faire déchiqueter, lis encore ces quelques lignes qui t'aideront à trouver quoi faire.

Les trucs obligatoires


Maintenant que tu es validé, on te rappelle qu'on te demande de te connecter au moins une fois par mois et de poster au minimum une fois tous les deux mois dans la section RP. Bien sûr, on préférerait que tu en fasses un peu plus, mais au moins tu connais le stricte minimum. ;)
Si tu as le moindre problème pour pouvoir remplir ce minimum, par exemple à cause de soucis de connexion, d'ordinateur ou pour tout autre raison de départ, n'hésite pas à nous prévenir dans les absences pour qu'on soit au courant et qu'on ne supprime pas ton compte.

Les deux autres choses obligatoires à faire, surtout si dans quelques temps tu veux te créer un autre compte, c'est de créer ton carnet de relations pour recenser tous les liens de ton personnage, ainsi que de créer ta chronologie des RP dans ta fiche de voyage.
Une fois ceci fait, tu as rempli toutes tes obligations, et on peut passer à la partie plus fun!

Les autres trucs cools


Bon maintenant que tu as créé ton personnage et que tu lui as créé des liens, peut-être que tu as une idée de personnage qui serait directement lié au tien? Alors dans ce cas tu peux créer un scénarii pour qu'un futur membre puisse le prendre. Et si tu ne veux pas créer tout un personnage rien que pour ce lien, tu peux aussi le proposer à la foire aux liens pour donner plus de libertés au nouveau membre pour créer son personnage.

Ce n'est pas obligatoire, mais tu peux également ouvrir ta voûte pour y recenser tous les objets que tu pourrais acquérir tout au long de tes périples. De même, si tu ne sais pas trop quoi RP, n'hésite pas à jeter un œil aux missions ou si tu ne sais pas avec qui RP à te lancer dans un RP mystère.
Pense également à créer un téléphone avec une boîte mail, pour que ton personnage puisse recevoir des messages d'autres personnages. C'est utile pour commencer un RP. De plus, si tu as envie de créer une vie sur Internet à ton personnage, comme via un facebook, twitter ou autre réseau social, n'hésite pas à faire un tour du côté des sites.

Si maintenant tu as une idée de lieux à créer ou de groupe sociétal ou indépendant à ajouter à notre univers, n'hésite pas à poster dans la demande de création de lieu & groupe. Cela permettra à l'univers de TGG de s'agrandir et s'étoffer avec ton aide! Et si tu as la moindre demande ou question ou suggestion à nous faire part, n'hésite pas à aller dans les zones liées plus tôt!

Enfin, si tu as envie de te détendre en dehors du RP avec nous, n'hésite pas à aller dans le flood ou les jeux. Et si pour te détendre il te faut un peu plus de RP, ou alors que tu veux mettre en scène ton personnage dans d'autres circonstances, n'hésite pas à faire un tour aux Lignes Croisées.

Et voilà, on a fait le tour! Cela fait probablement dix lignes que tu as décroché: mais on ne t'en veux pas! Joue bien et amuse-toi bien parmi nous!
Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut

La date/heure actuelle est Lun 24 Juil - 10:42