AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Les PNJ

Partagez
PNJ
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 18/04/2010

Message par Dieu le Sam 11 Avr - 1:46

Revenir en haut

Les PNJs


Les PNJs sont là afin d'améliorer votre aventure sur le forum et chacun possède une fonction qui lui est propre.

Dieu



Dieu est le maître des PNJ et peut venir sous de multiples formes, et faire beaucoup de choses. Une victime, un meurtrier, un simple passant, une créature surnaturelle... Dieu est tout, Dieu est rien, et il viendra dans vos RP pour changer votre destinée... pour le meilleur ou le pire.


Stregheria



Le PNJ sadique par excellence: un sort qui rate, une bestiole qui se met à vous courir après dans les rues de Dublin, la Brèche qui fait des siennes... vous pouvez être certain que c'est de sa faute!
Joueur, méchant, et aimant fortement les bestioles violentes en tout genre, Stregheria est le sorcier que tous les coven détestent, et la plupart des créatures surnaturelles de Dublin aussi. Pro du marché noir, voleur d'Artéfacts et aimant torturer les âmes mortelles, il n'hésitera pas  vous faire vivre les pires épouvantes!


Anonymous



Anonymous est le PNJ de toutes technologies. Il est impossible de savoir qui se cache derrière cette série de chiffres binaires, avec comme seul signe un masque de Guy Fawkes. Ils sont là, ils sont partout, sur la toile. Que ce soit de poster sur un blog, d'envoyer des SMS ou MMS sans que vous ne puissiez savoir de quel numéro il a été envoyé, envoyer des e-mails sans adresse valable, vous téléphoner au milieu de la nuit sans que vous puissiez porter plainte... Anonymous est partout, Anonymous sait tout et surtout, Anonymous est intraçable. Si vous avez touché à de la technologie de près ou de loin, vous pourriez très bien déjà avoir eût affaire à lui...
PNJ
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 18/04/2010

Message par Dieu le Jeu 2 Juin - 23:58

Revenir en haut

Les PNJs joués par Dieu


Les PNJs qui se trouvent à la suite sont des PNJ qui seront joués par Dieu, mais que vous pouvez également utiliser dans vos RP par vous-même. De plus ces PNJ servent de PV du forum, donc si vous souhaitez en interpréter un, n'hésitez pas !

Notez que si vous voulez prendre une possession ou un poste de l'un des PNJ, il vous suffit de contacter le staff pour qu'on arrange ça avec vous!

La Garde


Derek MacGregorft. David TennantOrganisation:
 La Garde
Rang:
 Ange (Zadkiel)

Derek est un Vampire Nosferatu, né en 1874 en Écosse. Considéré comme l'exemple même de l'ours mal léché, il a assez mauvais caractère, son silence est plus accusateur que preuve d’indifférence. Il ne parle jamais pour ne rien dire et est un homme de peu de paroles, à l'accent écossais très marqué.

Histoire & Caractère développé
Derek est un Vampire Nosferatu, né en 1874 en Écosse. Infant et conseiller de l'ancienne Reine d'Europe, mordu alors qu'il allait mourir de ses blessures de la première guerre mondiale, il intégra très vite la Garde en tant que Paladin. Il devint Prophète puis Ange après la deuxième Guerre Mondiale, et occupe le poste de Zadkiel depuis lors. Dans ce poste, il lui arrive de beaucoup voyager, bien qu'il préfère toujours revenir en Écosse et s'est officiellement établi à Dublin pour le bien de la Garde.

Considéré comme l'exemple même de l'ours mal léché, beaucoup le voient comme sérieux et calme et bien que très silencieux et avec peu d'humour, il est en réalité quelqu'un qui se met souvent en colère. Cependant, il préférera s'éloigner sans un mot plutôt que d'argumenter ou se battre.
Il a assez mauvais caractère, mais bien des gens ne le remarquent pas. Son silence est plus accusateur que preuve d’indifférence. Il ne parle jamais pour ne rien dire et est un homme de peu de paroles, à l'accent écossais très marqué.

Derek est aussi contre toute forme de guerre, ne pensant pas qu'elles soient nécessaires à la paix. Ayant vécu deux guerres mondiales, il a fait de son devoir qu'il n'y en ait plus. La violence n'est souvent pas nécessaire et il souhaite l’éviter au possible. Ainsi, il désapprouve fortement certains membres plus zélés de l'organisation et n'hésite pas à les réprimander.
En tant que Vampire Nosferatu, ancien conseiller de la reine d'Europe et son infant, il est cependant peu aimé au sein de sa race, ne partageant que peu des ambitions et des valeurs de ces derniers. Il souhaite la justice, il a une haute morale, et parfois les débauches de sa race le répugnent. Cependant, la démocratie nouvellement acquise de sa société est un bon pas en avant, donc il y participe comme il le peut. Il apporte cependant plus d'importance au bien-être de la Garde qu'à celle de sa race.
Liens
David Gustavson : Derek a connu l'hôte précédent d'Arthur Pendragon et ils ont tous deux combattu ensembles durant la première guerre, bien qu'alors l'hôte était bien plus jeune. Ce dernier a survécu aux deux guerres et, à sa mort, a demandé à Derek de trouver le prochain hôte d'Arthur et de lui donner des objets et des artéfacts importants, comme Excalibur qu'ils avaient alors retrouvé ensembles.
Derek accepta et lorsqu'il trouva David Gustavson, le nouvel hôte d'Arthur, ce fût avec un grand plaisir qu'il prit le jeune homme sous son aile et prit le temps de tout lui apprendre avant de lui remettre ce que le précédent hôte d'Arthur voulait lui donner. Derek a intégré David à la Garde, lui a beaucoup appris et c'est avec une immense joie qu'il retrouve ce vieil ami à son côté, en tant qu'Ange. On peut dire que tous deux s'entendent très bien, et si David peut encore le voir comme un mentor, Derek ne le voit pas comme un pupille, mais bel et bien comme un vieil ami retrouvé.

Alastair Gray : Est-ce vraiment un hasard lorsque deux Écossais se rencontrent à Dublin? Peut-être ou peut-être pas, mais quoiqu'il en soit, Derek a le plaisir de retourner à sa terre natale alors qu'Alastair, lui, ne le peut pas. Il sait à quel point cela fait du mal à son ami et il sait à quel point cela lui a fait haïr les organisations, cependant, il ne pouvait pas se résigner à le voir devenir un corbeau, pourchassé pour toujours. Alors, il lui indiqua une alternative: le Syndicat, cette association de mercenaires pour qui il pouvait travailler. Derek lui donna même l'idée d'accepter et donner des missions qui pourraient embêter les organisations.
En soi, il a peut-être sauvé la vie à son ami, et il le sait. Et même s'il sait que parfois Alastair donne à l'un ou l'autre de ses mercenaires une mission qui mène la vie dure à la Garde, il apprécie toujours sa compagnie, leur silence qui vaut plus que toute conversation, un whisky à la main au coin du feu... Nessie est un bon ami. Et Derek ne le perdrait pour rien au monde.

Cassandra Andrews : Derek n'aime pas vraiment Cassandra. Il n'a rien contre le concept des chasseurs de vampires, bien qu'ils soient quelque peu tombés en désuétude depuis l’installation des Gardanes et de la démocratie vampirique, mais ils peuvent être nécessaires lorsque la société ne fait rien. Cependant, Cassandra est trop agressive, recherche trop le conflit et, au final, est tout le contraire de ce qu'il est.
En général il essaie de l'éviter, ou, à son habitude, part de la conversation sans un mot une fois que la jeune femme va trop loin. Cependant il espère que Cassandra arrivera à comprendre sa façon d'être. L'attaque n'est pas toujours la meilleure solution. Et si Derek arrive à voir l'importance de gens comme l’humaine en ce monde, il espère qu'elle arrivera à voir l'utilité d'une voix plus calme et pacifique également.


Cassandra Andrewsft. Emilia ClarkeOrganisation:  
La Garde
Rang:
Prophète

Cassandra est une humaine de 26 ans, ancienne mercenaire et actuellement Prophète de la Garde - là pour guider les équipes de Dublin dans leurs missions. Si de jour elle est inspecteur du bureau national d'investigation criminelle de la Garda Síochána, la nuit elle se transforme en chasseuse de vampire.
Femme au tempérament sulfureux et agressif, elle préfère l'action aux paroles.

Histoire & Caractère développé
Cassandra est une simple humaine de 26 ans qui travaille en tant qu'inspecteur du bureau national d'investigation criminelle de la Garda Síochána, ainsi que Chasseuse de Vampire à temps partiel. Bien qu'elle a été un mercenaire et une leadeuse du Syndicat pendant plusieurs années, elle a finit par rejoindre la Garde en tant que Spécialiste avant de devenir Prophète il y a plus d'un an. Elle s’épanouit, tant dans son travail qu'à la Garde. Cependant, elle éprouve quelques difficultés, avec certains Anges, quelle trouve trop inactifs et trop précautionneux.

En effet, cela vient autant du fait qu'elle ait un caractère sulfureux et agressif que son petit passe-temps en tant que chasseuse de vampire. Pour Cassandra, tout n'est qu'action, réaction et attaque. Pour elle, l'attaque vaut mieux que la défense, il vaut mieux agir que de rester les bras croisés. Mieux que la parole, l'acte. Elle est une femme qui va droit dans l'action, qui est aussi courageuse que téméraire, et qui préférerait mille fois mourir en ayant essayé que de voir mourir les autres en ayant rien fait.
Elle a peut-être grandi trop vite et recherche peut-être trop la confrontation. Et si elle a un sens de la justice et de la morale aiguë, elle sera toujours plus prête à se battre d'abord et disputer après. Non pas qu'elle ne soit pas bonne diplomate lorsqu'il le faut, ou alors elle ne serait pas Prophète, mais disons que pour une femme comme elle, rester immobile trop longtemps n'est pas l'idéal.

Cassandra est belle et elle le sait. Intelligente, elle use de tous ses atouts pour arriver où il le faut. Si elle n'est pas fan de la manipulation, elle sait que que montrer un peu plus de décolleté peut parfois mener aussi loin que de la persuasion. Cependant, elle préfère encore sortir son arme ou son badge et y aller en force.
Mais Cassandra ne se résume pas à ça. La perte de sa sœur alors qu'elle n'avait qu'onze ans - alors que Cassandra dû la tuer elle-même pour protéger elle-même et sa famille après qu'un vampire l'ait transformée, puis le rejet de ses propres parents qui ne pouvait pas supporter son geste - a fait d'elle une tueuse de vampire, mais surtout une personne qui comprend la souffrance de certaines familles ou de jeunes personnes confrontées au surnaturel. Elle fait partie des rares humains à avoir intégré une organisation.

Dans son temps libre, Cassandra continue à chasser les vampires. Elle a du mal avec les surnaturels de cette race mais doit s'en accommoder au vue de son poste. Elle n'hésite cependant pas à traquer et tuer ceux qui tuent les humains sans vergogne, ce qui lui a cependant valu quelques soucis avec la société vampire.
Liens
Vladimir Duca : Cassandra n'a pas beaucoup d'amour pour les vampires, et même si elle arrive à supporter ceux qui ont rejoint la Garde ou ceux qui ne veulent pas faire du mal à l'ensemble de l'humanité (ou ne serait-ce qu'à une portion de cette dernière), il est bien connu que Vladimir Duca n'est pas de ce genre là. Non, lui, c'est un être qui voue une haine sans faille aux lycans et qui se croit supérieur, lui et ses semblables, à toutes les autres races.
Ainsi, Cassandra n'attend que la bonne excuse pour lui mettre un pieu dans le cœur. Pour l'instant, ce n'est pas possible et ses supérieurs le lui ont bien dit: il est Prométurge d'Europe et le tuer ferait un véritable incident diplomatique. Mais il est certain qu'elle le veut mort. Ne reste qu'à trouver l'occasion... Ou la causer...

Derek MacGregor : Derek représente pour Cassandra l'archétype des gens qui ne devraient pas être à la Garde. Il préfère la discussion à l'action, préfère éviter les problèmes plutôt que de risquer d'en créer, plutôt que la confrontation préfère de loin la fuite. Bref, qu'un des Anges puisse être ainsi l’effare, surtout qu'il est censé être Zadkiel, celui qui protège les gens extérieurs à la Garde. Mais non, Monsieur préfère de loin ne rien faire, ou alors permettre à des gens de mettre des bâtons dans les roues de la Garde, comme son ami Alastair. En plus de cela, c'est un vampire, mais au moins un vampire respectable...
Il n'est donc pas rare de voir la jeune Prophète, lorsqu'elle est en contact avec le vampire, s'enflammer et s'énerver contre lui. Sa réponse à lui? Froncer les sourcils et s'en aller sans un mot. Il s'enfuit quoi... Typique.

Damian Dovran : Damian a tout du pauvre gosse un peu paumé, empli de la haine de l'âme qui l'occupe. Et même si Cassandra a autant d'amour pour David Gustavson, Ange de la Garde et possédé par Arthur Pendragon, que pour Derek, pour l'instant son objectif est de garder Damian, possédé par Mordred, le plus loin possible de lui.
Cependant, en voyant Damian un peu perdu et en proie à devenir un corbeau, elle essaie d’apaiser les choses et de résoudre ses "daddy issues" avant de permettre une rencontre avec David. Cependant, le petit n'a pas du tout envie de se faire aider et, pire, il fait déjà partie du XIII, ce que Cass' ne sait pas encore...


Le Cercle


Maximilian Griffinft. Benedict CumberbatchOrganisation:
Le Cercle
Rang:
Ancien commandeur des chevaliers des Sciences

Maximilian est la possession fusionnelle d'Hannibal Lecter et, en plus de son travail pour le Cercle, est une psychiatre, ainsi qu'un consultant pour le SIS Anglais et le CIS Irlandais. Pragmatique, extrêmement intelligent, froid et dur, il fait tout pour protéger et garder les secrets de son organisation.
Cependant, son cynisme et son arrogance cache la peur qu'il a de sombrer dans le cannibalisme de sa possession...

Histoire & Caractère développé
Maximilian est la possession fusionnelle d'Hannibal Lecter, est né il y a 37 ans dans une famille noble de scientifiques humains d'Angleterre et avait toujours été élevé pour faire partie des grands de ce monde, mais surtout pour faire partie du Cercle. Ses parents espéraient qu'il serait un grand scientifique plus tard, mais Max avait grandi avec James Bond, les romans et films d'espionnage. Pour lui, c'était un rêve que d'intégrer le SIS, et être un espion international. Petit, ce n'était pas tellement pour les belles femmes, mais plus pour les gadget, l'excitation et l'aventure.

Cependant, Hannibal Lecter avait décidé de posséder son corps. S'il ne sait pas trop quand il a commencé à être possédé, certains savoir et certaines envies ont commencé à faire surface vers la fin de son école obligatoire, le poussant à aller en médecine par la suite plutôt que suivre la voie qu'il voulait initialement.
Si lui-même a quelques... problèmes avec Lecter, il pense vivre plutôt bien la possession, surtout parce qu'il n'a aucun contact avec Hannibal. En soi, il ne lui murmure pas à l'oreille de commencer à dévorer une jeune femme. Bien que la peur de certaines de ses envies et de ce qu'il adviendrait de lui s'il se laissait aller, n'arrête pas de le tirailler et a fait de lui un homme froid et sérieux, qui préfère s'éloigner des autres.

Pragmatique, sérieux, froid; beaucoup le voient comme un homme dur qui se dédie entièrement à son Ordre, voue sa vie à la protection de son organisation. Pour lui, le monde est divisé en catégories. Les personnes peuvent l'être, tout comme toute chose. Ça a un côté rassurant quelque part, que tout puisse être classifié, mais pour lui ça a surtout un ordre pratique. Ainsi, il peut éloigner les choses utiles des choses inutiles, séparer l'ensemble d'un détail. Son esprit est comme une armoire remplies de petites boîte. Il classe, il trie. C'est une manière de ne pas devenir fou.
C'est un psychiatre de génie, grâce à sa possession surtout, mais aussi grâce à ce pourquoi Hannibal l'a choisi: un esprit d’exception qui sait réfléchir avec rapidité.

Depuis peu, et après avoir formé son successeur Vassili D. Cheremetiev, il a quitté son poste de commandeur des chevaliers en prenant sa "retraite" et en redevant simple frère. Cependant, il continue d'utiliser son large réseau d'informateur pour aider son successeur et continuer ses travaux pour le Cercle.
Liens
Noah Donelly : Maximilian était le dernier psychiatre que Noah a vu. Alors que tout le monde parlait de trouble de personnalité, de seconde personnalité ou encore de TSPT, le possédé d'Hannibal Lecter a tout de suite comprit qu'il n'en était rien. Noah était possédé et pas par n'importe qui: par Alexandre le Grand.
Cependant, Noah n'avait pas grand intérêt pour le Cercle. En effet, si Alexandre était un grand dirigeant, il n'apportera rien aux sciences ou aux arts. Ainsi, il en appela à la Garde et au Conclave, leur faisant savoir la présence de la possession. Après tout, le pauvre jeune homme aurait vécu toute sa vie en croyant être fou alors qu'il n'en était rien.
À présent, Noah est membre de la Garde et à vrai dire, Maximilian ne sait pas s'il est courant du fait qu'il ait été son ange gardien pour une journée. Cependant, il espère simplement que son implication ne causera pas de problèmes au Cercle. Ou alors, il n'aura aucune honte à s'occuper de Noah personnellement.

Anja Nikolic : De par sa fonction au sein du cercle et de son travail de consultant, Maximilian a réussi à se faire tout un réseau d'information, surtout de personnes dans l’espionnage. Avec ça, bien évidemment, il connaissait la réputation d'Anja et, surtout, sut tout de suite quand elle arriva à Dublin. Bien évidemment, cette arrivée est une très mauvaise nouvelle.
S'il ne sait pas encore ce qu'elle prépare, il sait que la présence de la tueuse slave n'est qu’une très mauvaise nouvelle et il fera tout pour la tenir loin du Cercle. Sur ce, il a réussi à mettre la police et quelques services secrets à ses trousses sous plusieurs chefs d'accusation. Elle ne s'est pas encore fait prendre, mais Maximilian surveille au grain. Elle ne doit surtout pas se mettre en travers du chemin du Savoir.


 
Adèle Aznarft. Tilda SwintonOrganisation:
Le Cercle
Rang:
Sœur des arts

Adèle est une possession fusionnelle, celle de Charles Baudelaire. Artiste excentrique à la vie dissolue et à la consommation de substance bien trop élevée, elle est aussi une entraineuse du Cercle, utilisant ses talents et son esprit critique pour former les Serfs dans la voie des Arts

Histoire & Caractère développé
Adèle est née au coeur de Paris, en 1973, d'une famille...Et bien, pour simplifier, son père était général de brigade pour l'armée de terre, et sa mère fervente chrétienne femme au foyer. Dés qu'elle approcha de l'âge de raison, elle commença à remettre en question leur mode de pensée, commençant à découvrir par de rebelles petits camarades musiques et arts alternatifs, idées différentes et autres apologies de la révolte. L'époque était propice, et elle assez douée pour ne pas s'attaquer frontalement à monsieur son père.
Elle quitta la maison dés ses 16 ans, envoyé dans un lycée privé dans le sud de la France où elle planifia son évasion. Elle n'atteint jamais le lycée sus-mentionné, décidant de s'embarquer dans le premier train qui repartait de la gare de toulouse. Elle atterrit ainsi au fin fond de l'ariège, avec certes largement assez d'argent mais nul part ou dormir. le problème fut vite réglé, quand elle partit avec quelques hippies locaux qui lui proposèrent de l'héberger pour la nuit. La nuit dura quelques années. La maison était magnifique, vieille mairie d'un village abandonné transformé en squat pour étrangers de passages, artistes diverses, rebelles locaux et autres types de gens peu enclins à la vie en société consumériste.
La vie n'était pas un problème, vu l'argent avec lequel elle était parti, et elle appris nombre de chose ici. C'est en ce lieux d'excés et de débauche qu'on l'initia à la poésie, à l'écriture, à la beauté des mots, ainsi qu'à un nombre bien trop élevé de drogues à effets psychotropes.

Elle finit par quitter, légèrement à contre-cœur, ce beau pensionnat. La vie y était idyllique, certes, mais les gens lui avaient donné le goût dela découverte, lui conseillant de chercher d'autres vie. Elle prit le conseil, et repartit à paris, s'installer sur la butte-montmartre. Elle y découvrit les cercles de poètes, les rues et les bars nocturnes, des amours insidieux et la pauvreté. Et c'est là aussi qu'elle fit la rencontre d'une entité particulière, j'ai nommé Charles Baudelaire. La possession se fit tranquillement, au milieu d'un trip à l'opium qu'affectionnait si particulièrement le poète. Elle fut lente et douce, leur communication permises par poèmes comme par hallucinations opiacées leur permettant d'apprendre à se connaitre et à s'apprécier.
Et dans son délire montmartois vint s'inviter une autre personne oubliée, qui on ne sait comment l'avait retrouvé : son père, furieux, qui toqua à a porte un jours de mai. Ils n'avaient plus eu de ses nouvelles depuis trois ans, le lycée les avaient prévenus de son absences, et ils avaient même fait son deuil, persuadé d'un quelconque kidnapping. Maintenant, elle allait revenir à la maison, arrêter de "faire n'importe quoi" et "sortir sa tête de son cul". Elle acquiesça, demanda un jour pour rassembler ses affaires, fit sa valise, et sauta dans un ferry pour l'Angleterre.
Là, et bien, elle put continuer sa vie. elle publia des poèmes, se rendit compte que ça ne payait pas, trouva un travail à la con et continua à écrire. Des gens commencèrent à lui tourner autours, et elle recréa même un semblant de salon, groupant autours d'elle un petit cercle de poètes, écrivains et peintres. Son petit groupe attira probablement l'attention car elle se fit contacter par une Organisation. Le Cercle, ils s’appelaient, lui proposaient des facilités, et elle finit par les rejoindre.
Elle tira sa bourre quelques temps, travaillant avec acharnement, recrutant quelques uns de ses amis de salon dans sa nouvelle organisation. Ses années passées dans le cercle lui donnèrent bonne presse, et elle prit même l'habitude de prendre sous son aile les Frères travaillant à leur confirmation.
Il y a peu, on lui proposa de déménager à Dublin, histoire de pouvoir s'occuper des jeunes Serfs de l'endroit, sous l'autorité de son Commandeur de maison. l'appart qu'on lui proposait était cool, le quartier sympa, et elle avait marre de Londres. Elle fit sa valise et accepta, prête à découvrir ces nouveaux paysages irlandais.

Liens
Noam Facilier : Les bars, le milieux de la nuit en général, et ses divers penchants "festifs" en particulier, Adèle connait bien. mais contrairement à beaucoup, elle préfère les endroits plus cosys pour aller se prélasser quand elle n'est pas avec ses amis. Le patron de son refuge est une possession, un type drôle et particulièrement mortel, personnage dont on pourrait faire un poème. Elle l'aime bien, il faut le dire, mais le doute n'est jamais très loin devant personnage aussi malsain


Le Conclave


Neil Adamsonft. Robert Downey JrOrganisation:
Le Conclave
Rang:
Main de la branche culturelle

Ce londonien de pure souche est né et a grandi à Greenwich. Doué d'une chance insolente, il tombe très vite dans le cercle du jeu et des paris, amassant beaucoup d'argent et trempant avec les mauvaises personnes. Il manque de payer au prix fort ses mauvais paris, sauvé de justesse par un envoyé du Conclave qui lui apprendra qu'il est en fait possédé par ce bon vieux Jack O'Lantern, expliquant ainsi sa chance au jeu et son bagout inimitable. Très joueur et ne reculant devant rien pour gagner, il a gravi les échelons et s'occupe à présent du recrutement pour son organisation.

Histoire & Caractère développé
Rappelez vous. Rangez vos livres d'histoire et souvenez vous des vieilles légendes que vous racontait votre grand-mère au coin du feu. La vie de Neil Adamson pourrait à s'y méprendre ressembler à celle de son illustre colocataire. C'est tout près de Londres, dans la banlieue de Greenwich qu'il a grandi. Fils d'ouvriers, Neil a vécu dans un milieu très modeste, fréquentant très tôt des cercles fort peu fréquentables. C'est avec quelques mauvais coups par-ci par-là que le jeune homme réussi à améliorer le quotidien de sa famille qui a bien du mal à joindre les deux bouts. Presque par hasard, il découvre les dessous de ce nouveau monde. La mafia le repère et Neil plonge dans l'univers des cercles de poker et des casinos clandestins. Excellent au bluff, il ne tarde pas à se faire un nom auprès des habitués et à gagner de l'argent. Beaucoup d'argent.

Mais la chance qui a souri au gamin de Greenwich ne tarde pas à tourner. Les dettes s'accumulent, l'argent s'envole et Neil doit bientôt à la moitié des truands de Londres. Pourchassé, le jeune homme qui a à peine dix huit ans manque de trouver la mort sur un des quais de Canary Wharf. Jeté au fond de l'eau, une pierre à la cheville, il ne doit sa survie qu'à l'arrivée providentielle d'un inconnu. Neil l'ignore encore mais ça fait longtemps que ce recruteur du Conclave l'observe. Perdu dans la foule anonyme, il a assisté à l'ascension de celui qui n'est autre que l'hôte de Jack O' Lantern. Goût du risque, intérêt certain pour le pari et les mensonges, Neil partage de nombreux traits de caractère avec celui qui se vanta d'avoir berné la Mort au jeu. Et c'est sans trop y croire que le jeune homme accepte de rejoindre l'organisation séculaire. Il n'est pas certain de croire à toutes ces sornettes mais ça vaut tout de même mieux que de finir au fond de la Tamise à servir de nourriture aux poissons. Alors direction Dublin, où il décide de poser ses valises afin d'en apprendre un peu plus sur ce groupe étrange.

Mais tout cela semble tellement loin. Ca fait plus de vingt ans que Neil sillonne le monde à la recherche de nouvelles recrues pour le compte du Conclave. Moscou, Varsovie et Naples, la moisson fut généreuse et nombre de brebis effrayées ont rejoint leurs rangs, séduites par ses belles paroles.

Peu auront l'audace de venir aborder cet éminent membre, sa réputation joueuse ayant fait le tour des murs de l'organisation. Chose étrange, ses protégés lui sont très attachés et tous ceux à qui il a ouvert les portes du Conclave semblent lui témoigner une affection assez discrète. D'un tempérament joueur, celui qui était destiné à devenir le célèbre Jack O'Lantern ne refuse jamais de relever un défi. Mais gare à vous si vous êtes son adversaire, tous les moyens sont bons pour gagner et il ne reculera devant rien pour vous battre.
Liens
Eden Fehrenbach : C'est Neil qui a recruté Eden alors qu'elle n'était qu'une toute jeune femme encore terrifiée par ses pouvoirs et la révélation de leur origine. Il aurait du se douter qu'elle n'était pas faite pour le Conclave, trop indécise, trop apeurée. Une erreur qu'il ne peut se reprocher qu'à lui même.  La jeune femme a fini par s'enfuir et quitter les rangs de l'organisation. Où est-elle à present? S'il le savait vous vous doutez bien qu'il ne vous le dirait pas! La gamine a suffisamment payé ses erreurs à lui, qu'on lui fiche la paix! Alors Neil ferme les yeux en faisant semblant de ne pas savoir où elle se trouve. Il lui doit bien ça.

Eleanor Wheelan : Lorsqu'Eden Fehrenbach a disparu de la circulation, Eleanor, sa supérieure l'a fort mal pris. Après tout, n'était-ce pas lui qui avait recruté la jeune femme? Depuis, persuadée qu'il ment en prétendant ne pas savoir où elle se trouve, le lieutenant passe son temps à le harceler de questions, bien décidée à lui faire cracher le morceau. Qu'elle essaie donc, Neil n'est certainement pas né de la dernière pluie!


Eleanor Wheelanft. Lena HeadeyOrganisation:
Le Conclave
Rang:
Lieutenant de la section Criminelle du Conclave et Cêpane

Propriétaire d'un cabinet d'avocats et elle-même avocate de renom, Eleanor est également une lycane irlandaise qui fait partie de la meute des Cêpanes. Polyglote, au tempérament maternel, à la morale douteuse et à une ambition à toute épreuve, elle se joue des faiblesses dans le système, pour le rendre meilleur selon ses idéaux et ceux de son organisation.
Utilisant son travail d'avocate pour aider les plus démunis qui ne peuvent se fournir un avocat de renom, faisant de larges donations aux instituts et orphelinats irlandais, elle est vue comme une bienfaitrice dans le monde des humains, même si parfois elle se voit défendre au tribunal les plus grands criminels de ce pays.

Histoire & Caractère développé
Femme dans la 40aine, Lieutenant de la section criminelle du Conclave et membre des Cêpanes, propriétaire d'un cabinet d'avocat et avocate de renom elle-même, on peut dire qu'Eleanor est une lycane accomplie.
Eleanor a une excellente compréhension des rouages de la société, et pour elle, la criminalité est un simple aspect d'une société. Les lois sont relatives, leur application d'autant plus et ce qu'est un crime pourrait ne pas l'être. Au final, elle se joue des faiblesses dans le système, pour le rendre meilleur selon elle.

Eleanor est née en Irlande de parents loups-garous. Tout de suite intégrée dans l'une des plus riches familles du pays. École privée, bonne université, Eleanor avait vraiment tout pour elle. En plus de cela, la plupart des membres de sa famille étaient membre du Conclave, elle eu ainsi très tôt accès aux Organisations, au pouvoir et le droit à l'ambition.
Faisant des études de droit, elle devint rapidement avocate, ne reprenant ainsi pas l'entreprise de ses parents. Au bout de plusieurs années et au fur et à mesure qu'elle montait de grade pour devenir un Visage du Conclave, elle ouvrit son propre cabinet. Elle devint alors une femme très influente en Irlande et surtout à Dublin, surtout grâce à son empathie.

En effet, elle utilise son travail d'avocate pour aider les plus démunis qui ne peuvent se fournir un avocat de renom, faisant de larges donations aux instituts et orphelinats irlandais, elle est vue comme une bienfaitrice dans le monde des humains, même si parfois elle se voit défendre au tribunal les plus grands criminels de ce pays. Eleanor fait tout ceci de bon cœur, étant réellement touchée par les problèmes des gens moins bien munis qu'elle.
De plus, membre de la famille des Cêpanes depuis une vingtaine d'année, elle est connue dans la société lycane comme une personne juste, et règle très bien les conflits avec, en général, peu de violence. Elle est donc une lycane respectée, qui maîtrise sa transformation à la perfection et a apprit à beaucoup des plus jeunes à se contrôler.

Son secret, cependant, est de s'être très tôt intéressée aux côtés les plus sombres de l'Irlande: la criminalité. C'est aussi ce qui guida son choix d'étude, car il était plus simple de contrôler le crime si on contrôlait la Justice.
Elle se fit remarquer par le Meister il y a environ dix ans, alors qu'elle avait alors officiellement un rôle de Visage, elle se trouvait faire parfois le travail d'Ombre ou de Main dans des lieux moins biens fréquentés, ou dans les coulisses du Palais de Justice. Ainsi, poussée par ce dernier et avec son aide, elle agrandira son réseau de connaissances à l'Europe, puis se fit promouvoir Lieutenant, faisant tomber l'ancien qui était jusqu'alors un vampire.
Dès lors, elle agrandit encore et toujours son réseau d'informateurs et de personnes lui devant une dette ou une autre, de telle sorte à ce qu'elle ait la main dans les palais de justice et les réseau de crime organisé du monde entier. Pour ce faire, elle a apprit à parler plusieurs langues plus ou moins couramment, notamment le russe, le mandarin, le japonais et l'espagnol en plus de ses langues maternelles, l'irlandais et l'anglais.

Eleanor contrôle sa branche avec une main de fer, bien qu'elle ait de nombreux voyages à effectuer, Dublin reste son quartier général, le reste n'étant que des escapades - ou "vacances" pour les humains - lorsqu'elle part pour le Conclave.
Liens
Vladimir Duca : Vladimir déteste Eleanor et c'est tout à fait réciproque. L'ancien membre du conclave aimerait bien la faire sortir du tableau et Eleanor pensant que l'attaque est la meilleure des défenses fait tout pour l'évincer: détruire sa réputation et sa société. Lui retirer tout pouvoir.
Mais ce vieux renard est bien trop malin et, jusqu'ici, il a réussi à échapper à toutes ses manigances. Cependant, elle commence à penser qu'il a peut-être un peu d'aide... en interne. De quoi rendre la lycane paranoïaque.... et demander l'aide aux autres Cepanes. Car elle sait que Dracula a comme objectif d’annihiler l'ensemble des loups-garous et elle n'est pas prête à le laisser faire.

Neil Adamson : Eden Fehrenbach était une jeune femme que Neil a amené au Conclave et qui avait intégré la branche criminelle, sous la supervision d'Eleanor donc. Et à présent elle a disparu.
Bien évidemment, Eleanor n'est absolument pas contente de cette désertion de la jeune Fehrenbach mais elle pense que Neil sait où elle se trouve et comment elle se cache de l'ensemble du Conclave et qu'il ne veut pas cracher le morceau. Cela énerve énormément la lycane qui ne souhaite qu'une chose: que le possédé par Jack O'Lantern crache le morceau et lui dise ou trouver la jeune fille. Après tout, c'est son échec qu'elle se soit enfuie, il aurait du les prévenir dès qu'il sentait que la jeune femme allait partir. Maintenant, il est temps pour lui de se rattraper aux yeux de l'organisation et de régler cette affaire une fois pour toute.


Les Indépendants


Riley Kristiansenft. Alexander SkarsgaardOrganisation:
Indépendant
Rang:
Mercenaire

Originaire d'Oslo, il a tout quitté pour échapper au cercle vicieux de la délinquance et s'offrir une nouvelle vie, guidé par l'âme qui le possède, le très célèbre Loki. Roublard, baratineur et sans foi ni loi, se propriétaire de cabaret se sert de son club comme d'une couverture pour recruter de potentielle surnaturels et les céder à plus offrant par la suite. Un commerce malsain qui n'a pas l'air de le déranger outre mesure.

Histoire & Caractère développé
« Hey petit, j'ai une surprise pour toi » C'est de cette manière que Loki s'est adressé à Riley pour la première fois. I l n'était qu'un petit garçon, errant dans les rues d'Oslo à cette époque mais savait déjà que sa vie changerait du tout au tout. Enfant livré à lui même, le petit Riley a passé les premières années de sa vie dans la capitale norvégienne. Né d'une mère anglaise et d'un père norvégien qu'il n'a jamais connu, le petit garçon connaîtra une enfance solitaire, abandonné par sa mère, trop occupée à travailler comme elle pouvait pour subvenir à leurs besoins. Déjà enfant, Riley n'a rien à voir avec les petits garçons de son âge, taciturne et très observateur, il n'éprouve aucune envie de se joindre à eux pour partager leurs jeux. L'arrivée de Loki dans sa vie sera comme une révélation, l'enfant comprend enfin qu'il est réellement spécial. Et ça lui plaît.
Les années se succèdent, drôles de fréquentations, mauvais plans et école buissonnière. Riley a 17 ans lorsqu'il passe sa première nuit au poste pour un vol stupide dans une supérette. Libéré au petit matin, le jeune homme décide de changer de vie avant que tout ne dégénère. C'est Loki qui lui souffle la bonne idée. De l'autre côté de la Manche, se cache un monde qui propose une place aux gens comme lui. S'il mène suffisamment bien sa barque, ça peut lui rapporter gros. Embarqué sur un cargo comme manutentionnaire, Riley gagne les côtes de la Grande Bretagne puis de l'Irlande par la voie des mers. Ca fait bien vingt ans que tout ceci a eu lieu et le Riley qui débarqua à Dublins un soir de printemps n'a plus rien à voir avec le propriétaire mystérieux du Guilty Pleasure. Beau parleur, le jeune homme est parvenu à s'infiltrer au sein du monde surnaturel, guidé par son mystérieux guide. Il travaille aujourd'hui comme chasseur de tête indépendant, son club lui servant de couverture pour repérer des cibles potentielles. La vie a sourit au gamin des rues mais Loki, lui est toujours là, tapi dans l'ombre, a l'affut d'on ne sait quelle plan mystérieux.

Homme mystérieux aux allures de séducteur, elles sont nombreuses les innocentes à avoir cédé aux sirènes des yeux bleu glacier. Un sourire par-ci, un compliment par là et il pourrait vous faire croire monts et merveilles. Mais l'homme se moque bien que vous croyiez ou non à sa mascarade, peu lui importe, il a une affaire à faire tourner. Loki n'aurait pu trouvé meilleur hôte à hanter. Joueur, menteur et manipulateur, Riley est la réplique parfaite du dieu nordique.
Liens
Reagan O'Reilly : La dernière proie ajoutée à sa longue liste. Jolie colombe qui croit pouvoir charmer les hommes d'un seul coup d'oeil. Mais le pouvoir de la Lorelei ne fonctionne pas sur Loki qui s'amuse à la voir essayer sans succès de l'influencer. Il est celui qui offrit un toit à la jeune fugueuse alors qu'elle tentait de lui voler son portefeuille. Mais Reagan ignore tout de lui et de ce qu'il est.

Alastair Gray : Alastair et Riley c'est une affaire qui marche! Celui ci rencarde l'hôte de Loki sur des recrues potentielles en échange d'une comission. Si ça permet de faire un joli pied de nez à une organisation concurrante qui aurait des vues sur la mêmes cible, c'est encore mieux. En échange Alatair ferme les yeux sur le caractère immorale d'une telle entreprise et tout le monde est content.

Eden Fehrenbach : Il l'a rencontrée alors qu'elle venait d'arriver à Dublin, perturbée et fuyant on ne sait quelle menace mystérieuse. Il a tenté de l'attirer dans ses filets sans savoir que la jeune femme était loin de correspondre au profil habituel de l'innocente qu'il aurait pu prendre sous son aile. Eden sait parfaitement qui elle est. La jeune femme a bien compris qu'il n'est pas ce qu'il prétend et l'a repoussé sans ménagement. Et ça Loki est loin d'avoir apprécié.





Reagan O'Reillyft. Karen GillanOrganisation:
Indépendante
Rang:
Civile

Née à Londres, cette jeune irlandaise d'origine a fugué de son foyer, croyant dire adieu à la misère et à la pauvreté, sans réaliser que pire l'attendait ailleurs. Après avoir côtoyé la rue et les squats, elle est recueillie par Riley Kristiansen pour être employée dans son club, sans se douter qu'il gère un commerce plus immonde en coulisse et se sert de son cabaret comme d'une couverture pour recruter des surnaturelles.

Histoire & Caractère développé
Reagan a grandi dans l'Est de Londres. Dans une de ses banlieues populaire où l'avenir vous paraît aussi lointain qu'une forme imprécise à l'horizon. Issu d'une famille d'origine irlandaise, son père, ouvrier dans une teinturerie, rapportait tout juste de quoi nourrir sa famille et sa mère, modeste couturière peinait à s'occuper de la fratrie de cinq dont la jeune femme est issue. Très jeune, Reagan se retrouve obligée de travailler pour soutenir ses parents. Mais en secret, elle rêve d'autre chose, d'un avenir loin de la misère et des difficultés, d'un monde où elle ne se sentirait pas désespérément seule et insignifiante, rendue à quémander pour avoir un peu d'attention de la part de ses proches. Mais comme tous les rêves, la jeune femme est violemment replongée dans la réalité.
A dix-sept ans, elle fugue, quitte le domicile familial. Avec pour bagage un unique sac et une poignée de souvenirs. D'errances en errance, ses pas la conduisent à Dublin, la terres de ses aïeux. Alors commence l'engrenage classique de la rue et des mauvaises rencontres. Réfugiée dans des squats minables, obligée de côtoyer la pauvreté, la drogue et l'alcool, Reagan survit en volant. De petits larcins qui suffisent à peine à lui permettre de tenir le coup. Affamée, sans le sous, Reagan se retrouve presque par hasard dans les salon du Guilty Pleasure. Un soir, alors qu'elle désespère de trouver de quoi se nourrir, un inconnu la surprend à voler son portefeuille. Plutôt que de la faire arrêter il lui propose un marché. Un toit pour la nuit contre l'assurance qu'elle devrait lui rendre un service -quel qu'il soit- le jour où il aurait besoin d'elle.

Ce n'est pas la vie dont elle aurait rêvé, et certains soirs, le poids des regards concupiscents l'agresse encore. Et lorsqu'elle se retrouve seul face au miroir, lorsque le maquillage a disparu, Reagan sent la rage qui l'envahit. La colère de sentir que tous ces hommes la traitent comme un vulgaire objet. Mais ce n'est qu'un mince prix à payer par rapport au sentiment de victoire qu'elle éprouve à contrôler ces pauvres hères. Leurs regards désespérés, leurs suppliques déchirantes, tout cela n'est que douce musique à ses oreilles. Et lorsque les chants se taisent, la jeune femme n'a plus qu'à s'en débarrasser pour se trouver de nouveaux jouets.

Mystérieuse et séductrice, la jeune femme cultive un air secret qui attire les hommes. Une œillade rougissante, un clin d'œil coquin et ils tombent comme des mouches. Ils sont nombreux les hommes que la jeune femme a pris à ses filets pour les abandonner ensuite. Telle la sirène, la Lorelei ne vit que pour cette étincelle de désespoir qui s'allume au fond de leurs yeux lorsqu'ils comprennent enfin la vérité. Et puis après, oubliette.

Mais quels sont ces messages mystérieux qui lui sont parvenus ces derniers jours? Reagan a beau tous les détruire, ils réapparaissent le lendemain, se faisant toujours plus insistants. Qui sont ces gens et que lui veulent-ils? Toutes ces histoires de société secrète et de possession? Un tissu de mensonges bons à arnaquer les jeunes filles naïves. Tout du moins c'est ce qu'elle se répète lorsque l'angoisse la prend. L'étranger d'il y a tant d'années est venu réclamer son dû et Reagan n'aura d'autre choix que de céder.
Liens
Riley Kristiansen : C'est lui. L'étranger qui l'a sauvée de la rue. Celui à qui elle a tenté de dérober son portefeuille. Elle ne le voit plus que rarement mais il est là, tapis dans l'ombre. Sans trop comprendre, Reagan a un drôle de pressentiment à propos de cet homme. Elle ne sait pas que c'est lui qui se cache derrière ces messages mais elle ne tardera pas à le découvrir.

David Gustavson : Rien n'y fait. Reagan a beau déployer des trésors d'ingéniosité et de charme, cet homme semble rester imperméable à toute tentative de séduction. Que fait-il au club alors? Peut-être un peu vexée que son petit numéro habituel ne marche pas, la Lorelei l'observe avec beaucoup de méfiance sans s'imaginer une seconde qu'il est venu là afin de l'observer. Membre de la Garde, celui qui est habité par l'âme du roi Arthur a voulu voir de ses yeux la nouvelle petite prisonnière du sinistre Loki. Et on jurerait qu'il est presque peiné pour elle.

Noam Facilier : Sur le coup Reagan n'a rien compris. Il faut dire que lorsqu'il prend ses airs de Baron Samedi, Noam Facilier a tout d'une vision sortie d'un de vos meilleurs délires psychédéliques. C'est dans un grand éclat de rire que la jeune femme lui a répondu lorsqu'il l'invita un soir. A-t-on déjà vu proposition plus incongrue? Rien que pour la blague, elle a accepté et s'est laissée entraîner dans son établissement, sans se douter qu'elle constitue une cible parfaite pour ce membre du XIII qui s'amuse à mettre quelques bâtons dans les roues des organisations qui aimeraient bien l'attirer dans leurs rangs.


Vladimir Ducaft. Christian BaleOrganisation:
Indépendant
Rang:
Prométurge d'Europe

Dracula, qui depuis quelques temps à pris l'alias de Vladimit Duca, est bien ce vampire Nosferatu dont on parle dans les livres. PDG d’une grande société et Prométurge d'Europe, orateur de génie et un homme d'une intelligence froide et presque glauque, il est aussi manipulateur qu'il est raciste et ambitieux.
Vlad se lasse cependant quelque peu de ce monde qu'il habite depuis plus de 150 ans, et il se cherche à présent un nouveau passe-temps.

Histoire & Caractère développé
Qui ne connaît pas Dracula? Cet être que le spectre nommé Bram Stoker a tenté de combattre avec un simple livre? Que, de leur vivant, les Harker et Van Helsing ont tenté de tuer? Il n'y a probablement plus rien à dire de la vie de ce grand vampire, connu de tous et Prométurge d'Europe. Ou peut-être que si?

Homme de pouvoir et d'ambition. Il aime avoir le pouvoir, aime avoir le contrôle et parfois, en cherche toujours plus. Pour lui, les vampires sont la race ultime, plus puissante que n'importe quelle autre, et il abhorre les lycans. Une sous race, une race à exterminer.
S'il a réussi à survivre à la révolution des vampires, c'est surtout parce qu'il est un orateur de génie. Il a su lorsque le bateau coulait et à même réussi à se faire un des plus grands partisans de la révolution. Il a toujours su se jouer de la politique et de l'économie, humaine ou surnaturel, et sait comment manipuler le plus grand nombre. Il est donc facile de voir comment il a pu devenir Prométurge.

Car ce grand homme a toujours été proche des organisations et de la société vampire. Jamais conseiller de la Reine d'Europe, il avait pourtant toujours eu son influence, ayant également intégré le Conclave, tentant de créer toujours plus de conflits entre lycans et vampires dans un seul but: les exterminer jusqu'au dernier.
Car la race des loups-garous est un poison pour les vampires, et il a toujours eu l'ambition de s'en débarrasser. Mais il faut croire que le Conclave n'était jamais du même avis, car l'on ne peut pas exclure toute une race de surnaturels pour accéder au pouvoir et au contrôle.
C'est ainsi que Dracula partit du Conclave peu avant la révolution vampire, décidant de garder le pouvoir qu'il avait accumulé pour lui-même, l'arrachant de force à l'organisation avec qui il est depuis en forte opposition. Un homme brillant, avec l'une des plus grandes sociétés internationales sous son commandement, le Conclave n'a encore jamais pu le faire tomber.
Il utilisa d'ailleurs la révolution vampire pour assoir d'autant plus son autorité sur la société vampirique et son pouvoir dans le monde humain. Pour lui, tout ceci n'était qu'un jeu. Et il l'a gagné.

Depuis, il a été élu et re-élu plusieurs fois Prométurge. A toujours pu se balader comme bon lui semblait, a toujours pu faire ce qu'il voulait. Le Conclave tente parfois encore de détruire le pouvoir qu'il a amassé, le récupérer, mais jusqu'ici ce fut un échec. Vlad pense qu'ils n'essaient pas assez encore. Et pourtant il se sent intouchable.
Mais depuis, il n'a plus rien. Plus d'ambition, plus de but, plus d'objectif. Le voilà tout en haut, il n'y a plus rien à monter. Et il s'ennuie.

Peut-être est-il temps qu'il montre au monde qui est Dracula?
Liens
Cassandra Andrews : Vlad avait déjà bien assez de problème savec la Garde du temps où il faisait partie du Conclave, mais à présent, cette dernière, notamment l'un de leur Prophète, semble lui chercher des problèmes. Lui qui espérait que l’Indépendance lui laisse un peu de tranquillité de ce front...
Cassandra Andrews, une petite chasseuse de vampire, a vraiment envie de le tuer. Du coup, elle fait bien évidemment tout ce qui est en son pouvoir pour lui faire faire un faux-pas. en effet, sa haine pour les lycans et son dédain pour les autres races est bien connu, et la jeune femme attend que Dracula tue une personne ou une autre pour s'acharner sur lui avec un pieu. Pas de chance petite: le vieux comte Dracula est bien plus sournois que toi!

Eleanor Wheelan : Eleanor est tout ce que Vlad déteste, tant dans le monde qu'au Conclave et c'est à cause des gens de sa sorte qu'il en est parti. C'est une lycane qui a beaucoup de succès et qui est à présent Lieutenant du Conclave un poste que Dracula n'a jamais réussi à avoir. Il ferait tout pour se débarrasser de cet individu d'une race inférieure et il sait que c'est réciproque. Après tout, Madame Wheelan fait tout pour qu'il tombe, que ce soit en lançant des incursions de justices sur lui ou sa société, ou alors des attaques criminelles.
Cest un jeu du chat et de la souris que Vlad compte bien gagner. De toute façon: il a l'avantage. Si ce jeu traine en longueur, il est certain de gagner. L'immortalité a des avantages.

Joyce Darlin : Joyce Darlin aurait pu être la parfaite candidate au poste de Chancelier, et Vlad, un ami de son père lui aussi vampire, était prêt à parfaire l'éducation de la petite pour lui permettre un bel et grand avenir en tant que Nosferatu et politicienne de la société vampirique. Il n'en fût rien.
Force est de constater que Joyce a quelques réticences, pour ne pas dire qu'elle semble ne pas aimer beaucoup les membres de sa propre race et a d'ailleurs rejeté totalement le Prométurge d'Europe. Une aberration, si vous lui demandez: les vampires sont la race forte et le rejet qu'en fait Joyce est un très mauvais signal.
Cependant, tant qu'elle restait aux USA, tout allait bien. Mais à présent la voilà à Dublin et c'est bel et bien au Prométurge d'Europe qu'il advient de la surveiller. Parce que si la mademoiselle semble parfaite à bien des égards, Vlad sait très bien que ce n'est pas le cas. Et il est prêt à jeter tous les Gardanes du monde à ses trousses.


Alastair Grayft. Adam LevineOrganisation:
Indépendant
Rang:
Membre du Syndicat

Nulle autre que le monstre du Loch Ness original, celui que l'on nomme Nessie est un homme à la vengeance très froide qui abhorre tout simplement les organisations qui l'ont chassé de son Écosse bien aimé.
Pourtant pacifiste, grand tatoué et amoureux de la nature, la colère et l'agressivité qu'il ressent est utilisée dans son travail au Syndicat. Bien que lui-même n'effectue pas de missions et n'est pas vue comme un mercenaire, il s'amuse à donner et accepter les missions qui feront le plus chier aux organisations; aimant rajouter son petit grain de sel pour empirer les choses.

Histoire & Caractère développé
Alastair est, comme le reste de sa famille, né quelque part en Inde, un thérian pouvant se transformer en une sorte de reptile géant, aux nageoires énormes et au corps serpentin. Sa famille habite dans les eaux chaudes, mais lui-même préférait les eaux froides de l'Écosse dans lesquelles il a grandi. C'est une raison pourquoi ses écailles sont vertes, contrairement aux multicolores de sa famille, se mélangeant aux poissons tropicaux de leurs eaux.

Il est donc né il y a bien longtemps, d'une mère thérianne et d'un père humain. De façon tout à fait étonnante, son père, un Écossais, prit très bien la chose, et accepta tout à fait l'état de son fils et de sa femme. Cependant, lorsqu'il dû revenir en Écosse, c'était à Alastair de choisir s'il souhaitait rester avec les autres thérians de son espèce ou alors partir avec son père en Écosse.
Le choix fut facile, en réalité, sa mère étant morte quelques années plus tôt. Il partit donc en Écosse assez jeune, vivant dès lors près du Loch Ness qui lui donnera plusieurs années plus tard son surnom.

Il est à noter que plus il restait dans les eaux froides de l'Écosse, plus ses écailles devenaient plus foncées et plus moroses. Lui qui petite avait des couleurs turquoises et d'un vert éclatant, a à présent des écailles foncées et d'un vert terni. Malgré cela, Alastair n'aurait échangé contre rien au monde de vivre en Écosse. Il y aimait tout: la vie, les gens, mais surtout la nature et le lac.
Cependant, tout s'écroula en 1933. Son père était mort depuis bien longtemps, mais Alastair n'avait pas bougé, revenant que rarement en Inde pour voir le reste de sa race. Et bien qu'il y avait déjà eu quelques personnes qui l'avaient aperçu dans le Loch Ness, ce ne fût qu'en 1933 que la vague populaire vint et qu'on ne parla plus que de lui: les humains croyaient à un monstre géant dans le Loch Ness.
Dans le sens ils n'avaient pas tord, la transformation thérianne d'Alastair était après tout une énorme serpent-lézard qui nage, de quoi faire croire à plus d'un qu'ils étaient face à un monstre, mais Alastair n'aurait jamais fait de mal à personne. Pour lui, que les gens connaissent son existence n'était pas un problème.

Pour la société thérianne et les organisation ça l'était.

Il se fit donc pourchasser par les trois organisations et le Kshatyra et se vit poser un ultimatum: quitter l'Écosse ou trouver la mort. La choix était forcément vite fait.
Depuis, celui que l'on nomme à présent Nessie se voit obligé de vivre dans les villes. Ne supportant plus de rester en Grande-Bretagne avec l'Écosse si proche, il déménage en Irlande. Cependant, là aussi on lui interdit de rester dans la nature et près des lacs: tous avaient trop peur de revoir la même chose qu'en 1933. Bien que cela aida l'économie du Loch Ness et que les organisations avaient réussi à tout déentir et cacher, ils n'étaient pas sûr de pouvoir reproduire l'exploit.
Alors voilà Alastair bloqué à Dublin, une grande ville qu'il déteste par dessus tout. D'abord il se renferme sur lui-même, décide de ne plus faire confiance à personne, mais un vieil ami, écossais lui aussi, lui dit de se reprendre en main, et le pousse à intégrer le Syndicat. "Si tu détestes tant les organisations, autant les embêter tout en te protégeant". Voilà ce qu'il lui avait dit.

Depuis, Alastair a écouté son conseil et fait partie du Syndicat, bien qu'il s'occupe bien plus des affaires administratives que d'un quelconque mercenariat. Il s'amuse autant qu'il peut, mais il déteste toujours autant Dublin.
L'Écosse lui manque. Et le pire, c'est lorsqu'il pleut. Car c'est à ce moment là qu'il se rappelle le plus des Highlands. La sensation de la pluie sur sa peau. Les eaux du Loch Ness. Parce qu'Alastair est un grand amoureux de la nature, raison pour laquelle il n'a que très peu d'amour pour Dublin. S'il y réside, ce n'est vraiment que parce que les organisations lui refusent tout accès à un lac ou à la mer, de peur que sa transformation donne à nouveau des rumeurs. Ses nombreux tatouages sur le corps, en grande partie d'animaux, en sont la preuve directe.

Malgré tout cela, Alastair trouve une certaine joie dans son travail au Syndicat qu'un de ses amis lui a proposé de rejoindre. Cela lui donne un but, et même si lui-même n'est pas mercenaire, c'est à dire qu'il ne fait pas de missions (car on se fait trop vite des ennemis avec ça) il fait toujours en sorte d'être celui qui les harcèle pour les paiements. Les remboursement d'assurance. Les primes... Et surtout, il adore donner aux mercenaires des missions qui embêteraient les organisations parmi. Comme le cercle souhaitant se débarrasser d'un membre de la Garde trop zélé ou alors le Conclave qui en veut au Cercle pour quelque chose.
En général, ces histoires d'organisation lui passent largement au-dessus, mais il est toujours vraiment ravi de mettre son petit grain de sel pour empirer les choses. Un petit peu de vengeance en quelque sorte.
Quant à la société thérianne, elle aussi il en reste le plus loin possible. Après tout, ce sont eux aussi qui l'ont forcé à partir d'Écosse.
Liens
Derek MacGregor : Derek est un excellent ami d'Alastair. Également un Écossais, pas tout à fait aussi vieux que lui mais tout de même une vieille branche, et surtout un homme qui aimerait la paix. En soi, ils sont les deux heureux de s'avoir l'un l'autre et aiment passer des soirées ensemble, dans le silence, à boire des verres de whisky.
Cependant, dans bien des sens, Derek a sauvé Alastair: il lui a donné un nouveau but, lui ai donné de la tranquillité, l'a empêché de devenir un Corbeau chassé par les Organisations. C'est lui qui lui dit de rejoindre le Syndicat, lui glissant même que cela pourrait lui permettre de se jouer parfois des Organisations. et ça marche.
Il est juste dommage que Derek soit un Ange de la Garde et que, bien souvent, il fait partie des pots cassés.

Riley Kristiansen : Riley est un mercenaire et pas de n’importe quel type: il revend des recrues au plus offrant, des pauvres filles qui n'ont rien demandé. Peut-être qu'Alastair n'est pas tout à fait moralement d'accord avec ça, mais au moins, cela lui donne un moyen de faucher des nouvelles recrues sous le nez des organisations, et ça, c'est Riley qui s'en occupe.
En effet, Nessie donne quelques tuyaux sur les dernières possessions, sorciers, thérians, vampires ou lycans qui pourraient intéresser une Organisation, et Riley se charge de les cueillir pour les revendre au plus offrant. Et bien sûr, si la Garde, le Conclave ou le Cercle les zieutait depuis un moment, ce n'est que plus bon. Et en plus il reçoit une commission.

Noam Facilier : Noam et Alastair se sont rencontré dans un bar, ont bu quelques verres, Noam lui en a offert quelques uns et ça aurait pu s'arrêter là entre Nessie et la possession du Baron Samedi. Mais en réalité non.
Ils se voient, assez souvent, et Alastair semble partager avec Noam cette haine contre les organisations. Tous deux ne les apprécient pas. Tous deux aimeraient les embêter un peu. Alastair a déjà proposé à Noam de rejoindre le Syndicat, mais ce qu'il ne sait pas c'est que Noam, en réalité, le voit comme un bon candidat pour intégrer le XIII, devenir un corbeau, faire plus que de simples plaisanteries vilaines contre les organisations. Reste à savoir si Nessie est prêt à laisser sa tranquillité de côté.
PNJ
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 18/04/2010

Message par Dieu le Ven 3 Juin - 0:01

Revenir en haut

Les PNJs joués par Dieu (2)


Les PNJs qui se trouvent à la suite sont des PNJ qui seront joués par Dieu, mais que vous pouvez également utiliser dans vos RP par vous-même. De plus ces PNJ servent de PV du forum, donc si vous souhaitez en interpréter un, n'hésitez pas !

Le XIII


 
Noam Facillierft. Giancarlo EspositoOrganisation:
Le XIII
Rang:
Le IV

Le Baron Samedi, revenu sur terre dans la peau d'un homme ! Il a déménagé son commerce à Dublin sous l'influence de Danner, mais même sous la pluie il reste un gérant incontournable du monde de la nuit. Boite de nuit, traffiques diverses, fête et mort...La routine quoi.

Histoire & Caractère développé
Drôle de personne qu'est Noam. On pourrait presque croire que ça ne tourne pas vraiment rond dans sa tête. Une minute, il est là à discuter avec vous de son ton habituel, rieur, enjoué et exubérant, et la minute suivante il semble plus immobile qu'une statue, vous fixant d'un regard glacé emprunt d'une terrible sagesse qui vous donne l'impression qu'il connaît le moindre de vos secret, que ce soient les horribles choses que vous faites dans la noirceur de la nuit ou les rêves secrets que vous vous forcez à taire pour ne pas paraître fou. Et pour être franc, c'est probablement le cas.

On pourrait dire à peu près la même chose de ses vêtements. Alors qu'il ne quitte presque jamais sa chemise délavé et sa cravate pendant la journée quand il rempli la paperasse ou se balade dans les rues, vous devriez le voir de nuit... Un queue-de-pie violet, un chapeau haut de forme, des bagues d'ivoires au doigt, avec cet attirail qui se mélange assez étrangement avec son visage carré et ridé par le temps il ressemble plus à une vision provoqué par l'alcool qu'à un réel être humain. Mais encore une fois, on ne peut réellement l'en blâmer. Après tout, il a un canon à respecter.

Le point important que nous avons manqué jusque là, c'est que Noam n'est pas réellement un humain. Plus un humain, si on veut être précis, ce qui peut expliquer son comportement plutôt incohérent... Après tout, quel humain pourrait prétendre connaitre le comportement d'un être divin ? Noam s'en fiche à vrai dire, d'être compris ou non. Il a des choses à faire, des endroits où être, et des gens à guider. Après tout ce n'est pas facile tout les jours d'être un Dieu des morts... Même si c'est souvent très amusant.

___________________

Petite mise en place du décor. Début de la scène. Nous sommes à Haïti en 1968, et dans une petite maison de port-au-prince, le jeune Noam vient de naître. Une famille pas réellement très riche, mais pas aussi pauvre que beaucoup d'autres habitants du pays, des parents plutôt jeunes qui tiennent ensemble un petit commerce et tenaient à avoir leur premier enfant.
Le petit Noam reçu une bonne éducation, on lui trouva même une bonne nounou pour s'occuper de lui quand ses parents travaillaient tard le soir.. c'est à dire à peu près tout les jours. Alors que l'école s'occupait de lui apprendre les sciences et la logique, sa nounou lui parlait des mythes et des légendes, des dieux et des monstres de son folklore légendaire, des rites et des paroles pour parler avec eux ou les repousser. Et pour le jeune enfant impressionnable qu'était Noam, c'était tout un nouveau monde qui s'ouvrait à lui.

Bien sûr, ses parents ne disaient rien pendant qu'il se baladait le soir. Après tout c'était un passe-temps inoffensif, qu'il abandonnerait bien assez vite. Et ils avaient raison. Enfin, à moitié. Quand Noam entra au collège, il n'eut plus réellement besoin de sa vieille nounou, ni des sornettes qu'elle lui racontait le soir, et comme tout les jeunes qui se prennent pour des adultes, il se mit à repousser les contes et les mythes de son enfance. Mais les mythes ne comptait pas le laisser partir si vite.
Il avait 15 ans. Il était sorti, au grand désespoir de ses parents, rejoindre des amis pour passer la soirée, et rentrait à la lueur de la lune. Il avait l'habitude de ce genre d'escapades, qui s'étaient toujours bien passés jusque là. Sauf que cette nuit, alors qu'il prenait son raccourcis par le cimetière, il tomba sur une scène sortant de l'ordinaire. Les tonton macoutes, la milice du gouvernement, qui faisait son "devoir d'état" en luttant contre "les dangereux rebelles" à coup de crosse dans la gueule et de balle dans le ventre, profitant du couvert de la nuit pour éviter que le chef ait encore de la paperasse à remplir.
Bien sûr, ce genre d'opérations dictatoriales demande l'absence de témoins. C'est là que Noam eut de la chance. La balle lui traversa le ventre, mais sans endommager d'organes vitaux. Ils le laissèrent donc pour mort dans ce cimetière, partant en riant pour leur prochain devoir d'état.

Pour être franc, il passa près de la mort. Tout près, même. Suffisamment pour attirer l'attention du maître des lieux, qui attendait une bonne occasion pour revenir faire ses étirements parmi les mortels. Et au moment où Noam s'avançait vers le royaume des morts, le Baron Samedi en profita avec joie pour posséder en douceur un vaisseau de chair et de sang. La dernière chose qu'on entendit dans ce cimetière fut un grand rire amusé, alors que le nouveau Noam se traînait déplorablement vers l'hopital.
Il survécut, par un mélange de chance et de médecine, agrémenté d'un petit peu de puissance divine. Malheureusement, il ne pouvait plus vraiment rester dans les environs. Les chiens du président à vie devait le croire mort, et sa famille aussi. Après avoir acheté un nouveau costume et de quoi manger, il embarqua en secret sur un petit bateau en direction des états-unis, où sa nouvelle vie commencerait.

Il s'installa en Louisiane, où les gens croyaient encore en lui, et où les morts étaient encore fêtés comme il le fallait. Il apprit l'anglais, monta sa petite affaire, et fit en sorte que les gens le respectent, de la manière la plus appropriée qui soit. A vrai dire, il eut plutôt du succès. Les gens ont toujours des pulsions de vie et des pulsions de mort, et pour quelqu'un qui sait combler les deux.... Le seul problèmes étaient les visiteurs qui pensaient pouvoir le faire pencher d'un côté où de l'autre de la balance de leur monde, ou le forcer à s'enrôler dans une cause ou une autres, incapable de comprendre qu'il était au dessus de leur monde, et qu'il cherchait simplement à s'amuser un peu, et à faire son travail sans problème.
A vrai dire, un seul de ces gens ressortit de chez lui en vie, mais il faut avouer que son affaire était particulière. Il lui proposait à la fois de se venger de ceux qui étaient venu le trouver avec plus ou moins d'insistance, de faire son travail dans la joie et la bonne humeur... tout en faisant tomber un régime corrompu et des vengeurs bien pensants. Il accepta, après un temps de décision. Son affaire déménagea à Dublin, une ville moins enjouée et moins colorée, certes.. mais beaucoup plus vigoureuse à explorer.
Liens
Alastair Gray : Alastair est un habitué de l'établissement de Noam, à la discussion sympathique et à l'alcool violent. Parfaitement à l'équilibre entre ses pulsions de vie et ses désirs de morts, il est une âme parfaite pour le guédé en vadrouille, qui lui souffle à l'oreille des idées et des mots tout en s'inspirant de son potentiel destructeur. Il pourrait même faire un membre du XIII, au besoin...

Reagan O'Reilly : Pauvre jeunette. Inconsciente de sa nature, inconsciente de sa vie, et pourtant déjà lancée vers la mort. Le Baron a eut pitié d'elle, en quelque sorte, elle qui ne fait la faite que pour se voiler à la douleur. Alors il s'est approchée d'elle. l'a destabilisé, et s'est amuser à l'invité à sortir. Depuis, ils boivent ensemble de temps en temps. Et en chasseur patient, Noam attend que les maitres de la petite rappliquent pour les faire tomber dans son piège.

Adèle Aznar : On croise des centaines de choses étranges dans les bars de la ville, mais peu aussi étranges que Adèle Aznar. la personne a attiré l’œil du baron, se demandant de quoi il retournait autours de cette étrange personnage. Les îles contre le vieux continent, les deux possessions ne sont pas du même monde, mais on réussit à trouver un terrain d'entente commun composé de discussions sur la mort et la beauté, d'alcool et d'oubli nauséeux dans la splendeur du matin.



 
Anja Nikolicft. Natalya RudakovaOrganisation:
Le XIII
Rang:
La VI

Une spectre, tueuse professionnelle. Formée dans les balkans, les orphelins de guerres font toujours de bon tueurs après tout. Elle aime y aller à un contre tous, avec quelques potes.

Histoire & Caractère développé
Anja n'est pas vraiment une femme belle. Bien sûr elle a son charme propre avec ses yeux bleus lignés de noirs et ses cheveux rougeoyants, mais elle reste quand même très éloignée des canons de beautés actuelles. Au formes pulpeuses et aux tenues provocantes elle préfère les corps sculptés et athlétiques et les vêtements amples et confortable. Après tout, elle a toujours eu l'habitude de devoir bouger vite, et on fait difficilement ça avec des chaussures à talon. De plus, elle ne se sent pas le besoin d'impressionner les autres ou de faire tourner la têtes aux quelques mâles qu'elle croise.

Après tout, les tueurs à gages sont rarement invités aux soirées mondaines, même ceux du niveaux de la rousse. De plus, vu la noirceur de son humour, elle aurait probablement une prime sur sa tête une dizaine de minute après le début de la soirée. Encore une fois, Anja s'en fiche. Rester seule ne l'a jamais dérangée, que ce soit par envie ou simple manque de compagnie. "Mieux vaut marcher seul que mal accompagné" comme on dit. Même si elle a trouvés à quelques moments de sa vie des gens dignes de recevoir sa confiance et son amitié, ce genre de personnes sont souvent difficiles à maintenir en vie.

Les gens ont tendance à mourir vite dans son entourage, il faut bien l'avouer. La croisade qu'elle mène contre les surnaturels et les organisations n'y est sûrement pas pour rien, vu le nombre d'ennemis qu'on peut se faire en ce bas-monde quand on énerve les bonnes personnes. Et cette fois-ci aussi, Anja s'en fiche. Mieux vaut qu'ils ne soient qu'une poignées contre le reste du monde. Ça rééquilibre le combat.

_________________

Naître au milieu d'une guerre assure toujours le spectacle dans le sens où on est sûr que ceux qui y survivent auront une vie spectaculaire. La mort de Tito et les troubles de l'ancienne Yougoslavie ne forment vraiment pas l'équivalent d'un bon terrain de jeu. Enfin, ça ça dépend comment vous voulez élevez vos gosses. Pour peu que vous ayez voix au chapitre, du moins.
Les parents d'Anja sont morts lorsqu'elle avait 7 ans. Un obus, un truc con, un éclat dans la tête. Blam, plus papa et plus maman. Ce sont des combattants serbes de croatie qui l'ont trouvé sur le bord de la route, en train de pleurer à côté des cadavres. Ils se sont concertés quelques secondes, et l'ont ramené à leur camp, faisant ce qu'ils pouvaient pour elles, pendant que la jeune fille pleurait toute les larmes de son corps.

A 10 ans elle tenait un fusil entre les mains. A 12 ans, elle se faufilait au front pour la première fois, au grand dam de ses sauveteurs. A 15 ans, elle avait déjà sa petite réputation. La mort rouge, une tueuse de génie, experte au fusil de sniper, indécelable sur le terrain. On la disait capable d'abattre un bataillon entier sans qu'on puisse localiser sa position. Ce n'était peut-être pas totalement exagéré. Sa précision au fusil était magnifique, et sa capacité à se cacher splendide. Elle était mortelle à tout égard, et semblait pouvoir abattre deux hommes d'un seul coup.
Ce que les autres n'ont jamais su, c'est qu'ils étaient deux à manier les armes. Elle et un une autre légende du fusil, un jeune homme de son âge qui répondait au nom de Danner. C'était avec lui qu'elle parlait le plus, qu'elle osait même rigoler, qu'elle utilisait le terme amis... Ils formaient un sacrément bon duo, jusqu'à ce qu'il disparaisse, du moins. La guerre reste la guerre, c'est à dire une pute pire que l'enfer.

La guerre finit peut de temps après. Les gens retournèrent à leurs familles, à leurs champs et à leurs usines. Mais quand on n'a connu que les combats et la mort durant toute sa vie, à quoi peut-on bien retourner ? Quel avenir pour une jeune tueuse que les combats avaient amoché au point de lui filer des hallu ? Rien. A part celui de continuer à tuer, pour d'autres maîtres que ceux d'avant.
Elle s'"établit" vers l'âge de 19 ans, à Belgrade. Ce n'était pas ceux de sa profession qui manquait, entre les conflits mafieux, les anciennes querelles et les nouveaux règlements de compte... Le seul problème était ces hallucinations qui se renforçaient. des silhouettes qui flottaient, des gens pas tout à fait gens, des sensations et des flashs étranges.....bah.

Enfin, "bah" ce fut sa réaction pendant un temps. Jusqu'à cette mission, au milieu de l'hivers. Elle devait buter le chef d'une petite entreprise locale. Pour faire simple.. ça ne se passa pas bien. Il était fort, très fort, et rapide aussi. Elle se laissa déconcentrer. Se fit capturer. Il l'"interrogea" en détail, et ce fut ce qui lui sauva la vie. Elle lui parla des hallu.
Ce n'était pas des hallucinations au sens propre. Il le lui apprit, en échange de ses services. Après tout, une Spectre pouvait se révéler utile pour un jeune ambitieux de la Garde. Il lui parla longuement, des races et des organisations, des criminels surnaturels qui prospèrent, de la guerre par le feu contre le feu, de la manipulation des états, des libérations de peuples et tout ce genre de conneries.

Elle l'écouta. Et quand il eu finit de parler, elle le tua. Si ce que ce connard disait était vrai, ça voulait dire que sa vie entière n'était qu'une conséquence de leurs manipulation, à lui et aux autres de son espèces. Ils allaient voir ce qu'ils allaient voir.
C'est à partir de maintenant que ça devient flou. Il est plus dur de retracer les pas d'un Corbeau déclaré que d'une jeune fille innocente. On sait juste que les branches des organisations serbes commencèrent à perdre très rapidement des membres, et que cette perte s'est étendue aux pays proches.

Étonnamment, en 2014, les "pertes" s'arrêtèrent. Il parait que la jeune femme a revu un ami d'enfance, et qu'elle l'a suivi jusqu'à Dublin, pour discuter de leur projet secret en plus de leur réunion d'ancien camarades. Ça la change un peu de la froideur de l'Est et du manque de compagnie, pour le meilleur comme pour le pire.
Liens
Gwen Dagonet : Anja est toujours surpris qu'une fille comme ça fasse partie du XIII. Elle parle tout le temps, trop, raconte des salades en permanence, est beaucoup trop jeune pour faire ce genre de chose... Bon, Danner semble la trouver bien pour le boulot, donc il faut la supporter, mais ce n'est pas une raison pour être amicale. Même si au fond d'elle, la rousse a plus envie de voir la gamine mener une enfance normale que de lui mettre des baffes.

Maximillian Griffin : Anja considère Max comme un vieil ami. Un ami qu'elle n'a jamais rencontré et qui s'évertue à essayer de la caler en taule, mais quand même. Il est rare de trouver des types ayant de la jugeotes et apte à manier subtilement informateurs, embuscades et mensonges. Même si elle réussit encore à lui échapper, elle sait qu'il peut toujours la coincer, et cela la fait sourire. Surtout qu'elle sait qu'un jour il finira au mauvais bout du pistolet, et qu'elle aura le plaisir personnel de lui loger une balle dans la tête.
Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut

La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 1:37