AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

What are you doing here ? ft Vassili

Partagez
Commandeur de Maison
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 22
Race : Humain
Groupe sociétal ou indépendant : Aucun
Date de Naissance : 11/03/1985
Âge actuel : 30 ans
Situation amoureuse : Célibataire, s'acoquine vaguement en soirée
Emploi dans le monde des humains : RH dans une grande boite de télécommunication

Message par Isaac Jameson le Mar 21 Juin - 23:04

Revenir en haut


What are you doing here ?

Vous avez rendez-vous ? Oui. Pas grave, dégagez de ma vue

L'avantage du travail d'Isaac c'est bien qu'il ne s'ennuyait pas. Bien spûr il avait terminé toute la paperasse concernant son boulot officiel, mais il s'attaquait maintenant aux problématiques de son second boulot, et le papier posé devant lui posait une question intéressante : à qui pouvait-il attribuer le dernier Serf qu'ils avaient recrutés ? Il devait faire son initiations mais le problème logistique restait particulièrement gênant. Un spécialiste en astrochimie ça se trouve pas comme ça et il fallait bien que le pauvre couillon trouve quelqu'un à qui parler. Certes, Isaac avait bien quelqu'un en tête, mais c'était totalement impossible : La recrue était un thérian de lapin, impossible de le caser avec cet abrutis de Dragon quelque soit ses compétences dans son champs d'expérience.
Ce qui lui remit en tête les problèmes plus récents qu'ils avaient eu suite à la énième bagarre entre ces deux piliers de salon dans le sud de Dublin. Au final l'affaire avait été camouflée en fuite de gaz et s'était arrangée naturellement mais ISaac avait quand même envie de les pendre par les couilles. Deux sorciers tellarum nervés qui se disputent parce que l'apprenti de l'un passe Serf et pas celui de l'autre... merde. Dans une organisation promettant la recherche de l'intelligence et la connaissance comme pinacle de vie, ces deux là tombaient dans une catégories bien particulière de trou-du-cul : ceux assez intelligents pour faire progresser leurs patrons mais trops cons pour apprendre à penser par eux mêmes.

On toqua à la porte, sortant Isaac de sa réflexion e son nez du tas de paperasse qui s'amalgammait anarchiquement sur le bureau. Merde, qui donc pouvait bien vouloir le voir ? Il avait oublié un rendez-vous ? Il s'était mis dans son bureau dans un des bâtiments possédés par le Cercle parce qu'il avait plus d'espace de travail que chez lui, pas pour que le premier abrutis venu vienne l'emmerder au milieu de sa paperasse.
Il avait déjà demandé deux foisde changer de bureau. Le premier était très en avant, bien situé et facilement accessible... ce qui avait donné comme résultat que l'intégralité des empêcheurs de tourner en ronds, crêpeurs de chignon et autre plaintifs chroniques savaient où il se trouvait et ne se privaient pas pour valser à qui mieux mieux dans son bureau.
Le deuxième, plus caché, ayant vite été retrouvé par ces diverses demandeurs d'impossible il avait supplié pour qu'on lui file l'endroit le moins ergonomiquement placé du monde afin qu'il puisse traiter ces affaires de loin, et donc ainsi réduire le nombre de jours où il perdait sa voix à hurler sur des cons.

Cependant, on l'avait retrouvé. Il devait donc ouvrir la porte. Poussant un soupire, il décida que rester assis dans son bureau était une meilleur idée. D'une voix pour l'instant calme, il lança un "Entrez" encore à peu près etnthousiaste, se demandant s'il allait devoir sortir sa pelle pour assomer l'importun.
Commandeur des Chevaliers
avatar


Vassili
› © alaska.
Messages : 7
Date d'inscription : 12/06/2016

Message par Vassili D. Cheremetiev le Mer 22 Juin - 14:18

Revenir en haut

What are you doing here ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Isaac & Vassili

Le décalage horaire est ce qu’il détestait le plus et même si pour le coup il ne s’agissait que de trois heures, en regardant son réveil ce matin là afficher 5h au lieu de 7h ce fut un coup assez dur. Vassili sentit qu’il avait terminé sa nuit, réveillé avant le lever du soleil, il se résolu à se lever plutôt que rester râler comme un ours sous ses couvertures. La matinée se déroula tranquillement, il reprenait ses marques dans son appartement et dans sa ville comme tout bon Irlandais. Du moins, c’était de cette manière qu’il se sentait désormais et même son estomac s’était habitué au petit déjeuner Irlandais au détriment des viennoiseries qu’il mangeait en France. Le café et les haricots et les tomates cuites n’étaient pas ce qu’il y avait de plus succulent mais il s’y était fait. Il avait plusieurs rendez-vous sur la journée, à commencer par quelques entretiens sous vidéoconférence avec la chaine française pour laquelle il faisait ses reportages, puis au laboratoire en ramenant des échantillons qu’il avait pu prendre sur place qu’il souhaitait étudier de près. Il eu d’autres rendez-vous avec des chercheurs  et termina cela en souhaitant rendre visite à Isaac. Alors à bord de sa voiture il se dirigea vers l’adresse où il savait qu’il le trouverait et pour le coup oublia même de le prévenir. Connaissant le chemin de son bureau, il se retrouva vite devant la porte de son collègue du cercle puis toqua à la porte.

Il attendit d’attendre qu’on l’autorise à entrer si toutefois il y avait quelqu’un. Toutes ces odeurs de café altéraient à son odorat et il ne parvenait à repérer la moindre trace olfactive qu’il avait associée à Isaac. Lorsque sa voix passa au travers du mur, le lycan ne se fit pas prier pour appuyer sur la poignée, il entra, étirant un fin sourire sur ses lèvres avant de refermer la porte derrière lui.

« Bonjour Isaac » Fit-il pour le moins amical.

Etant revenu à Dublin, il lui fallait s’entretenir avec quelques membres du cercle sur les récents événements mais aussi pour montrer qu’il était bel et bien vivant malgré qu’il se soit rendu au moyen orient en pleine guerre. D’ailleurs sa peau avait eu le temps de se gorger de soleil et il arborait une teinte ambrée, sauf que revenir aussi bronzé en plein mois de février ce n’était pas très courant, il avait eu droit à quelques remarques d’ailleurs en passant la douane Irlandaise, qu’à force il finirait par ne plus ressembler à sa photo sur sa carte d’identité. Quoi qu’il en soit, Vassili avait bonne mine, comme toujours lorsqu’il rentrait de voyage. Il affectionnait beaucoup l’Irlande mais avait souvent cette impression de gâcher de son temps en y restant trop longtemps, mais il était aussi content de rentrer avec plein de nouvelles connaissances à partager, il ne pouvait se contenter d’internet et des encyclopédies puisqu’il partait du principe qu’il était plus intelligent de se faire sa propre opinion et d’aller voir ce qu’il se faisait tant que ça leur était possible.

« Je suis revenu hier ! » Annonça t-il en s’installant confortablement sur la chaise en face de son bureau tout en entrelaçant ses doigts sur son ventre

Avec ce qu’il s’était passé au sein du conclave, il aurait souhaité rentrer plus tôt, hélas il n’avait pas pu écourter son séjour alors que la cité de Pétra lui avait été ouverte dans des buts de recherche scientifique et historiques mais surtout pour le cercle. Le regard glacial du russe se posa sur la pile de paperasse trainant sur le bureau, il passa sa main sur sa barbe dans un réflexe qu’il faisait lorsqu’il réfléchissait, tout compte fait il n’était peut être pas arrivé au bon moment, il était vrai qu’il avait la fâcheuse manie de passer à l’improviste en ayant pas du tout le même genre d’emploi du temps

« Je te dérange ? » Demanda t-il afin d’être fixé s’il devait repasser plus tard ou pas.


Commandeur de Maison
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 22
Race : Humain
Groupe sociétal ou indépendant : Aucun
Date de Naissance : 11/03/1985
Âge actuel : 30 ans
Situation amoureuse : Célibataire, s'acoquine vaguement en soirée
Emploi dans le monde des humains : RH dans une grande boite de télécommunication

Message par Isaac Jameson le Jeu 23 Juin - 14:14

Revenir en haut


What are you doing here ?

Vous avez rendez-vous ? Oui. Pas grave, dégagez de ma vue

"Ah, merde! Je t'attendais pas ! Entre, prends une chaise, installe toi !"


Bon, c'était pas la pire personne qui pouvait rentrer dans son bureau. Après tout, Isaac était loin d'être méchant ou même chiant. C'était juste un enfoiré qui allait se faire bronzer à l'étranger et visiter des monuments historiques les pieds en éventail et revenait bronzé comme une quincagénaire hollywoodienne en se plaignant du temps et de la nourriture du coin pendant que lui, Isaac, se contentait de rester assis dans un bureau pourris dans une ville grise triste et moche à essayer de s'interposer entre plusieurs abrutis s'étripant mutuellement pour la vérité universelle à propos d'une décimale.
Est-ce qu'il le prenait mal ? Non, bien sûr, voyons, vous le prenez pour qui ?

Il était revenu hier, évidemment, surtout vu son bronzage. Et puis malgré tout, il était quand même loin d'être un branleur niveau travail, qu'il ne se précipite pas au bureau dés le jour de son retour aurait étonné Isaac. Par contre, le fait qu'il se précipite dans son bureau et pas dans la jolie pièce attribuée à Mr Vassili l'étonnait lourdement. Certes ils avaient déjà eut l'occasion de sortir boire un verre ensemble et de discuter boulot, ils n'avaient pas non plus élevé les cochons ensemble. Reste qu'au final, malgré cet étonnant comportement, Isaac n'était pas du tout gêné de voir arriver le russe dans son bureau.

"T'inquiète pas, tu me déranges pas. De toute façon, au pire du pire, je force ce serf à passer de l'astrochimie à la pratique du macramée histoire de le refiler à mon homologue côté art. Mieux vaut ça que de le refiler à cet abrutis de Gluckzman...."


Il soupira lourdement.
Etonnamment peu de gens autre que son homologue dans les Arts comprennaient la difficulté inhérente à leur travail. La plupart des frères se contentaient de hurler sur son incapacité à traiter l'intégralité de leurs désirs en moins de vingt secondes et les autres Commandeurs avaient même souvent une attitude très négative par rapport à son travail. Sur que contrairement à Moooonsieur l'archiviste il s'occupait pas de l'intégralité de la connaissance humaine, mais lui s'il arrêtait de travailler pendant deux jours il y avait de bonnes probabilités que ces dites connaissances explosent.

Se reconcentrant sur Vassili avec un bon sourire, il lui lança :

"Alors, qu'est ce que tu fais là ? Besoin d'informations ? T'as décidé de prendre ta retraite et je vais me coltiner un abrutis pour te remplacer ? Tu veux aller boire un coup ?"

Commandeur des Chevaliers
avatar


Vassili
› © alaska.
Messages : 7
Date d'inscription : 12/06/2016

Message par Vassili D. Cheremetiev le Lun 18 Juil - 15:31

Revenir en haut

What are you doing here ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Isaac & Vassili

Vassili s’était installé, accueilli assez amicalement par Isaac dont les quelques premières remarques lui étirèrent un large sourire. Cela le remettait dans le contexte du cercle, lui qui était resté isolé de l’organisation le temps d’aller un peu partout, cela lui donnait l’impression de se sociabiliser de nouveau. Isaac ne tarda d’ailleurs pas à lui demander ce qu’il venait faire par ici, la plupart du temps qu’il lui rendait visite c’était dans le contexte du cercle et cette fois-ci ne ferait pas exception. IL fut toutefois assez content qu’il lui propose d’aller boire un verre, et en y pensant cette invitation le tentait bien, histoire de décompresser un peu. Mais avant cela ils devaient parler sérieusement et dans un endroit approprié ; rien de mieux donc que le bureau de son collègue. Vassili appréciait Isaac dans le cercle du travail, un homme honnête et impliqué, il était un très bon coéquipier en plus d’être un acteur important dans leur organisation mais Vassili n’avait jamais réellement pris le temps de le considérer autrement que comme un collègue. Cette idée appuya le fait qu’on lui ait reproché d’être trop rustre et trop sérieux, alors qu’Isaac pourrait potentiellement faire parti de ses amis proches.  Alors il se promettait de faire des efforts là-dessus, histoire qu’en fin de compte on ne le trouve pas emmerdant à mourir.

Vassili entama les hostilités en replaçant le contexte de sa venue jusque là. Rien de bon l’amenait et il allait très vite le comprendre.

« Rien de cela, à vrai dire je ne devais pas revenir avant un moment mais les récents événements m’ont poussé à faire le trajet retour. »

Vassili passa ses mains sur son visage dans un réflexe montrant quelque peu la fatigue éprouvée durant ce long voyage et ces heures interminables de transport entre le fin fond de la Jordanie et Dublin. Isaac savait sans aucun doute à quoi il se référait quand il parlait de récents événements. Lui-même avait dû assister aux informations retransmises au moment même alors que pour lui cela avait été bien plus long le temps de retrouver du réseau.

« Je pense qu’en parler dehors serait une mauvaise idée mais après, sortir oui volontiers, ça fait une paye que j’ai pas bu une bonne Guinness ! » Fit il avec un fin sourire

Il y a de cela environ 7 mois qu’il avait quitté le sol Irlandais pour aller au moyen-orient en passant depuis l’Egypte jusqu’à l’Inde en passant ces pays là au peigne fin à la recherche de nouvelles choses. Ses notes éparses étaient encore en fouillis dans son sac, mélangés à quelques croquis et autres informations qu’il ramenait pour le cercle. Ses recherches avaient été fructueuses mais il n’aimait pas être coupé en plein élan. Malheureusement savoir que les groupes militant contre les organisations étaient passés au niveau supérieur avait forcé les choses et il s’en était retourné sans la moindre hésitation.

« Les rumeurs disent qu’il s’agit du grand patron du conclave, y’a-t-il des mesures qui ont été prises depuis ? Que je puisse savoir où on en est exactement. »

Vassili n’avait eu droit qu’à peu de nouvelles, les réseaux facilement piratés, il était toujours plus sûr de mettre au courant de vive voix. Alors il essaierait d’en savoir un peu plus sur les récentes informations circulant dans le pays



Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut

La date/heure actuelle est Dim 23 Juil - 14:46