AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Isaac Jameson - PR Manager

Partagez
Commandeur de Maison
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 22
Race : Humain
Groupe sociétal ou indépendant : Aucun
Date de Naissance : 11/03/1985
Âge actuel : 30 ans
Situation amoureuse : Célibataire, s'acoquine vaguement en soirée
Emploi dans le monde des humains : RH dans une grande boite de télécommunication

Message par Isaac Jameson le Dim 12 Juin - 2:34

Revenir en haut

Isaac Jameson

Prénom : Isaac
Nom : Jameson
Âge :  30 ans
Sexe : Homme
Date et Lieu de Naissance : Dublin, 11 mars 1985
Race : Humain, jusqu'au bout des ongles
Organisation et rang : Cercle, Commandeur de Maison / Section Sciences
Groupe indépendant ou sociétal :  Rien de bien spécial.
Travail : Responsable du recrutement chez une multinationale spécialisée dans les télécommunications.
Avatar : Arthur Darvill
« Dude, what th F* is wrong with you ? »
Miroir, miroir, qui est le plus moche?

Isaac est roux. Caractère commun pour un irlandais natif, mais qui à se perdre dans ce siècle d'internationalisation des traits génétiques et des expressions culturelles, cela reste une des premières choses qu'on remarque à propos de lui. La seconde, c'est qu'il a souvent l'air au bord de la crise de nerf. Mais ça, ne vous inquiétez pas, on y reviendra plus tard.
Ce type a le physique typique du jeune adulte moyen. Un peu trop grand, ce qui lui donne un air longiligne et un physique de roseau mal taillé, qu'il assume tant bien que mal. Une barbe réticente à trop pousser qui couvre parfois son visage de patchs roux clairsemés et ridicules, mais qu'il peut difficilement raser sans avoir un air un peu trop enfantin à son goût. Un nez un peu trop grand, un menton très légèrement proéminent, des cheveux en batailles et suffisamment rebelles pour résister aux efforts de coiffeurs particulièrement agressifs.... Bref, un type pas forcément beau, pas moche non plus, et qui de toute façon ne se croit ni l'un ni l'autre.

De toute façon, ce n'est pas réellement son physique qui importe. Après tout, personne ne l'a embauché pour son physique. L'intérêt principal du jeune homme réside à l'intérieur de sa tête. Et non je ne parle pas de son os crânien, bande d'andouilles, je parle de son cerveau. Malgré son âge relativement jeune par rapport au reste du monde de la recherche, Isaac est en effet un érudit dans le domaine des science sociales. Ayant réussi à trouver du travail grâce à une formation poussée en gestion et management, il a eut le temps de se consacrer en sus à des travaux de recherche pur. Doctorant en ethnologie et en sociologie, il a également conduit des recherches poussés en anthropologie, en histoire contemporaine et moderne , et sur quelques champs de psychologie appliqué.
Il est, comme vous l'avez probablement deviné, un jeune génie. Le gros avantage par rapport aux autres vedettes semi-autistes avec lesquelles il partage ce créneau de l'intelligence, c'est que son champs de prédilection lui permet de rester discret. La où un matheux aurait déjà fait plusieurs fois les plateaux télé et où un buisnessman amateur se verrait déjà pourvu d'un biopic, il peut se contenter d'un poste bien rémunéré dans une société ouverte au progrès qui lui donne suffisamment de temps pour gérer le reste de ses activités. Parce que, après tout, ce n'est évidemment pas cette partie là de son boulot qui le rapproche dangereusement de la neurasthénie, non.

Le gros problème d'Isaac, celui qui lui cause autant de mots de tête à répétition, c'est le boulot qu'il fait à côté de son travail officiel. En effet, Isaac est Commandeur de Maison des Sciences chez le Cercle. C'est à dire que son rôle consiste à organiser la bande de bras cassés asociaux semi-fêlés qui essaient de détruire le monde à coup de trous noirs et de manipulations génétiques diverses tous les matins ou presque. Et c'est ça, précisément, qui le fait contempler le suicide à chaque fois qu'il doit se lever.
Ne méprenez pas ces paroles, Isaac adore son boulot et n'en changerait pour rien au monde. Organiser l'entrée des nouvelles recrues, gérer les bâtiments spécifiques du cercle, et gérer les équipes exceptionnelles qui sont formées lors des cas d'urgence au côté du Maitre des Science est un travail gratifiant, suffisamment challengeant pour être intéressant et qui le fait rencontrer des gens très sympathique. Le problème c'est pas ça. Le problème c'est les cons. Les vampires qui essaient de buter les loups-garou en douce, les thérians qui se broutent le chou pour des questions de hiérarchie, les types qui se prennent pour des génies incompris sous prétexte qu'ils travaillent dans des champs peu connus de la physique quantique.... Isaac en a marre. Très souvent marre.

Ce qui n'aide pas, c'est qu'au milieu de ce champ de pouvoirs magiques et de créatures surnaturelles, c'est qu'Isaac est parfaitement humain. Jusqu'à la moelle. L'avantage, si on est optimiste, c'est que ça lui donne un point de vue unique sur le monde surnaturel. Le désavantage, c'est que toutes ces traditions, ces rancœurs vieilles de plusieurs millénaires et ces querelles de clocher le dépassent totalement et tendent à lui courir gravement sur le haricot. Quitte à le faire hurler de rage dans son bureau quand il croit personne ne l'entend.Enfin, croit... vu le volume sonore, il ne se fait pas d'illusion.
Badaboum baby, je pète le feu!

Un humain. UN HUMAIN. Imaginez ce que vous ressentiriez si on vous parachutais là maintenant tout de suite, en pyjama au milieu d'une guerre extraterrestre avec pour mission d'attaquer l'avant-poste martien avec un cure-dent.
Voilà. C'est ça que ça fait d'être humain.
Notre monde est un lieu bien étrange...

IL LES CONNAIT TOUTES LES RACES. ET Y EN A PAS UNE POUR RATTRAPER L'AUTRE. Les possessions sont des abrutis focalisées sur des idées vieilles de plusieurs siècles et qui se balancent des coups à la gueule à cause d'emmerdes séculaires, les vampires sont des abrutis pompeux et élitistes focalisés sur le pouvoir à tout prix, les loups-garou sont des sombres brutes fascistes focalisés sur une idée de famille digne de la mafia napolitaine, les sorciers sont des mégalos semi-fêlés qui se disent que relever les morts et faire exploser des gens sont des sujets normaux pour une réunion de club, et ne parlez pas des thérians. Ces enfoirés autocratiques sont des monstres en puissances doués d'un amour propre surenflé incapable d'entendre une critique ne venant pas au moins d'un monstre de légende trois fois millénaires et pouvant cracher du feu. Une plaie niveau relation publiques.
Il est conscient des trois, encore une fois. En effet, il connait bien les tarés nevrosés avec un complexe policier pseudo-fascistes et totalitaires, mais également les salauds avec un complexe de toute-puissance argumentant que la stupidité est la meilleur voie pour le bonheur. (Il connait également ces fous tournés vers des passions inutiles et avec de gros problèmes de jalousie quant à leur spécificité, mais ça fait pas corporate de parler comme ça, donc on évite). En vrai, il comprend les actions de chacun et le pourquoi du comment, mais quand même... mec... poster des gens à tous les postes religieux pour un contrôle de foule, ça a un vibe 1984 vraiment flippant, hein.
Les cicatrices du passé, la sagesse du présent...

Y a pas grand chose à dire ici niveau histoire donc on va faire rapide.
Isaac est née dans une famille de cadre supérieurs dublinois, plutôt bien niveau finance et immobilier. Comme tous les gamins, que du tranquille : une petite sœur, un chat, une nounou pour quand ses parents sortaient le soir, et rien de bien extraordinaire. Il s'est contenté de suivre un des deux chemins que les gamins de familles aisés peuvent suivre : Entre le délinquant effronté et l'over-achiever forcené, il choisit le deuxième. Aidé et soutenu par ses parents, il s'enfila donc dés son plus jeune âge toutes les connaissances qu'il pouvait trouver... et vu la longueur du bras de ses parents et leur fierté à voir ainsi leur enfant réussir, ça faisait beaucoup.
Vous voyez, lisa simpson ? Pareil, à un facteur multiplicatif près. La différence se trouve principalement à l'emploi fait de ces connaissances par celui qui les tient. Ses parents, humanistes, avaient inculqués à Isaac une notion forte du respect de l'autre et de l'humilité personnelle, dont il ne dédit que rarement au cours de sa jeunesse quitte à paraitre renfermé où tout simplement soumis. Reste qu'il était doué pour se tenir à l'écart et pu donc vivre sa vie de collégien et lycéen sans tomber dans le stéréotype de l'intello maltraité où du faux génie émo-gothique. Il se contentait d'être un mec sympa, assez lambda, invité à quelques fêtes, sortant avec quelques filles, buvant avec quelques amis. Je vous dis, rien d'extraordinaire.

Son chemin était tout tracé. Il rentra dans une grosse université bien reconnue et bien riche où son travail périscolaire fut reconnu et particulièrement apprécié. Le directeur, content de la publicité offerte par ce phénomène de foire, fut particulièrement coulant et amical avec ce nouvelle élève jusqu'à le transformer peu à peu en mascotte informelle de l'école. Il ne pouvait pas passer l'occasion et se vanter d'avoir le prochain bill gates dans son établissement était chemin logique pour l'homme du monde qu'il était.
Il déchanta très vite. Non pas que Isaac, par esprit de contradiction, se refusât à donner les discours et intervention qu'on le sommait de donner. Non, la vérité était qu'il était simplement médiocre à ce genre d’exercice de charisme public. Après tout, ses connaissances étaient profondes et techniques, complexes à vulgarisé, et son manque de gouaille naturelle pour fédérer les foules rendaient ses discours peu intéressant pour tous les non-doctorants présent dans l'assistants. C'est comme sa que sa gloire passagère mourut, aussi vite qu'elle avait commencée.
Tout n'était pas perdu, cependant. Malgré son manque flagrant de sex-appeal, ces speechs lui permirent de vite se faire un nom dans les milieux très exclusifs de ses domaines scientifiques de prédilection, ce qui lui ouvrit de nombreuses portes normalement fermées à un étudiant standard. Voyage en amazonie pour l'étude des tribus locales, fouilles sur des sites antiques de mésopotamie, colloques avec les grands noms de la sociologie urbaine des états-unis.... Bref, des moyens de déblayer encore un peu la voie que le jeune homme se traçait déjà depuis l'enfance.

Il compléta vite ses études, suffisamment vite pour en compléter deux ou trois autres derrières. La première, alimentaire, concernait le management, la gestion de production et l'organisation humaine. Toutes les autres, celles plus personnelles, étaient de sciences sociales, que ce soit de l'histoire, de l'ethnologie, de l'anthropologie, de la psychologie... bref, un peu ce qu'il voulait au milieu de ce melting-pot de culture auquel il avait accès.
Très vite, une boite jeune et branchée le recruta à un poste relativement élevé grâce à des amitiés conçus à l'université, et sa capacité naturelle à s'organiser avec rigueur et précision le fit vite monter jusqu'au poste de responsable des ressources humaines d'une boite ayant une croissance à deux chiffres et plusieurs milliers d'employés. Il était tranquille, pouvait s'amuser à côté, gagnait assez d'argent pour sortir avec ses potes, bref, une vie parfaite..... Jusqu'à ce jour fatidique de 2011 où lors d'un entretien de travail, un des éminents professeurs avec lequel il discutait lui laissât une carte portant la mention "Cercle" et quelques coordonnées.
Ce fut le début de la fin pour Isaac.

Au début, tout n'était pas si noir. C'était même plutôt sympa. Découvrir l'existence de monde surnaturel fut un choc plutôt plaisant, qu'il n'eut pas beaucoup de mal à accepter une fois rationalisé et expliqué. Le fait qu'on lui ait donné une chance malgré son humanité était un facteur extrêmement honorant de par sa rareté, mais qui se justifiait par ses connaissances dans un champ où le Cercle avait des lacunes qui méritaient d'être comblées. Ses collègues étaient des gens particulièrement sympathiques, parmi les plus grands penseurs de leur temps et avec qui il pouvait échanger des concepts novateurs comme on parlerait de la pluie et du beau temps. Le Frère chez qui il fut ensuite envoyé était un type super sympa, très ouvert d'esprit, et avec qui il s'entendit vite très bien jusqu'à garder son contact de nombreuses années après son initiations. Bref, toute sa période d'initiation se passa très bien. C'est après que ça a commencé à se gâter.
Il mit un temps à s'en rendre compte. Tout allait bien au départ, avec son cercle d'ami et de proches qui échangeaient régulièrement autours de sujets maîtrisés. Par contre, dés qu'il eut besoin de faire appel à d'autres frères pour partager des connaissances... Ouais, ça a moins bien marché. C'est le désavantage du génie, c'est que sans un entrainement fort, l'humilité à tendance à partir au lavage. Et pour beaucoup de frères du Cercle, c'était le cas. Après avoir été insulté par un Thérian à qui il avait osé demander un point sur l'avantage de ses recherches, rapetissé par un sorcier qui prétendait connaitre mille fois mieux que lui ses champs d'expertise, et avoir mis six mois à contacter le seul type qui travaillait sur le créneau de la biologie évolutive qu'il cherchait à lier à ses recherches, il commença à en avoir assez.

Rien n'était organisé dans cette organisation. La liberté de recherche et de travail tant apprécie formait un frein à la communication entre des gens si différents au points que ce qu'il voyait auparavant comme des échanges d'intellectuels dégénéraient souvent en rixe où en conflits personnels insolubles. Ca marchait, tant qu'on restait dans son champs de recherche. Mettre le pieds dehors se transformait vite en balade dans un champs de mine. Alors Isaac essaya de faire bouger les choses.
Localement, d'abord, il commença à créer des répertoires et des annuaires pour savoir qui travaillait sur quoi en relation avec qui, histoire de faciliter les échanges entre érudits. Puis il commença à créer un standard de recherche et de meilleurs moyen d'échanges et de réunion afin de faciliter les démarches de réunion, créa des bases de données permettant d'accéder plus facilement aux scientifiques les plus asociaux, tout ça tout ça, au point où on commença à parler de lui derrière son dos.
Une partie louaient ses efforts. L'autre partie le traitait de démon cynique et totalitaire déterminé à leur imposer des démarches chiantes et une paperasse inutile. Ils se plaignirent assez fort pour attirer l'attention du Maitre des Sciences qui demanda un entretient privé avec lui.

Isaac arriva préparé. PPT dans sa clé USB et plans en tête, il discuta pendant de longues heures des déboires entretenus par les scientifiques, des spécificités de relations publiques, des possibilités de mises en place de nouveaux schéma d'organisation, des spécificités sociales de chaque lieu de rencontre....
La discussion porta ses fruits, et en Décembre 2015 l'annonce fut officielle. Isaac Jameson remplaçait officiellement l'ancien commandeur de Maison dans ses fonctions. Ses prérogatives restaient les mêmes, l'entrainement des nouveaux, mais il n'hésita pas à déborder de son rôle, avec l'accord du Maitre, et à continuer ses efforts d'organisation général de ce foutoir infâme. Il atteint ainsi l'apogée de ses déboires.
Ce qu'il avait vu comme du génie devint vite un orgueil irascible, cet esprit de liberté une paresse formelle, cette maîtrise d'un sujet spécifique des possibilités inutiles de discussions barbantes au milieu de rapports simples.... bref, la galère la plus totale et complète. En vrai, il adore ce travail, et au fond de lui aime toujours autant les gens avec lesquels il travaille. Mais c'est pour ça qu'il a besoin de se plaindre, pour continuer à les aimer au fond de lui. S'il n'évacuait pas ce stress, il finirait par les détester et se ramener dans les locaux avec un fusil à pompe. Mais non. Il reste professionnel tant qu'il le peu, il fait des séances de cri cathartique dans son bureau capitonné, et éclate de rire en repensant au souvenirs de ses déboires au bar avec ses potes, jusqu'à ce que le prochain truc lui tombe sur la gueule et qu'il appelle à grand cri l'ange de la mort pour une délivrance de ce monde d'incapables.
Les infos des Illuminatis sur moi...

Je suis un compte multiple, mouahaha. Sans rigoler, 10 points en plus pour le premier qui met mon premier compte dans les réponses.
Garde
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Mon personnage : Prue Abigail Jones
Race : Possession fusionnelle de John Smith, un médium
Groupe sociétal ou indépendant : Aucune.
Date de Naissance : 30/10/1992
Âge actuel : 22 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Étudiante en Philosophie, dernière année de master
Informations : Prue vient d'intégrer la Garde et est encore en plein entraînement, cherchant ses marques.
Elle ne vient pas d'Irlande.

Message par Prue A. Jones le Dim 12 Juin - 13:16

Revenir en haut
Re-bienvenue ! hug

Vu que je sais qui est ton premier compte (c'est moi qui ai validé l'obtention du DC en même temps) je vais rien dire ^w^
Visage
avatar


Darling, Darling, staying up til morning
⊹ lumos maxima

Messages : 118
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 26
Mon personnage :
Race : sorcière Telluram / poupée voodoo
Groupe sociétal ou indépendant : Conclave
Date de Naissance : 13/01/1983
Âge actuel : 33 ans
Situation amoureuse : en couple
Emploi dans le monde des humains : Juge

Message par Amanda J. Anderson le Dim 12 Juin - 16:28

Revenir en haut
Danner. Cookie
Spoiler:

Spoiler:


Spoiler:
Spoiler:

Spoiler:
Ange
avatar


La fleur qui s’épanouit dans l’adversité
est la plus rare et la plus belle de toutes.
Messages : 79
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 27
Race : Possession fusionnelle – Hua Mulan
Âge actuel : 30 ans
Situation amoureuse : Célibataire et coeur à prendre
Emploi dans le monde des humains : En recherche d'emploi

Message par Elizabeth K. Anderson le Dim 12 Juin - 16:40

Revenir en haut
Qui serait assez con pour faire un humain d'un côté ?

Rebienvenue Dandan
Garde
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Mon personnage : Prue Abigail Jones
Race : Possession fusionnelle de John Smith, un médium
Groupe sociétal ou indépendant : Aucune.
Date de Naissance : 30/10/1992
Âge actuel : 22 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Étudiante en Philosophie, dernière année de master
Informations : Prue vient d'intégrer la Garde et est encore en plein entraînement, cherchant ses marques.
Elle ne vient pas d'Irlande.

Message par Prue A. Jones le Lun 13 Juin - 16:02

Revenir en haut

Bravo Isaac!



Tu es validé! Et on avait rien à redire ! ♥
Mais avant qu'on ne te laisse aller gambader dans les rues de Dublin et te faire déchiqueter, lis encore ces quelques lignes qui t'aideront à trouver quoi faire.

Les trucs obligatoires


Maintenant que tu es validé, on te rappelle qu'on te demande de te connecter au moins une fois par mois et de poster au minimum une fois tous les deux mois dans la section RP. Bien sûr, on préférerait que tu en fasses un peu plus, mais au moins tu connais le stricte minimum. ;)
Si tu as le moindre problème pour pouvoir remplir ce minimum, par exemple à cause de soucis de connexion, d'ordinateur ou pour tout autre raison de départ, n'hésite pas à nous prévenir dans les absences pour qu'on soit au courant et qu'on ne supprime pas ton compte.

Les deux autres choses obligatoires à faire, surtout si dans quelques temps tu veux te créer un autre compte, c'est de créer ton carnet de relations pour recenser tous les liens de ton personnage, ainsi que de créer ta chronologie des RP dans ta fiche de voyage.
Une fois ceci fait, tu as rempli toutes tes obligations, et on peut passer à la partie plus fun!

Les autres trucs cools


Bon maintenant que tu as créé ton personnage et que tu lui as créé des liens, peut-être que tu as une idée de personnage qui serait directement lié au tien? Alors dans ce cas tu peux créer un scénarii pour qu'un futur membre puisse le prendre. Et si tu ne veux pas créer tout un personnage rien que pour ce lien, tu peux aussi le proposer à la foire aux liens pour donner plus de libertés au nouveau membre pour créer son personnage.

Ce n'est pas obligatoire, mais tu peux également ouvrir ta voûte pour y recenser tous les objets que tu pourrais acquérir tout au long de tes périples. De même, si tu ne sais pas trop quoi RP, n'hésite pas à jeter un œil aux missions ou si tu ne sais pas avec qui RP à te lancer dans un RP mystère.
Pense également à créer un téléphone avec une boîte mail, pour que ton personnage puisse recevoir des messages d'autres personnages. C'est utile pour commencer un RP. De plus, si tu as envie de créer une vie sur Internet à ton personnage, comme via un facebook, twitter ou autre réseau social, n'hésite pas à faire un tour du côté des sites.

Si maintenant tu as une idée de lieux à créer ou de groupe sociétal ou indépendant à ajouter à notre univers, n'hésite pas à poster dans la demande de création de lieu & groupe. Cela permettra à l'univers de TGG de s'agrandir et s'étoffer avec ton aide! Et si tu as la moindre demande ou question ou suggestion à nous faire part, n'hésite pas à aller dans les zones liées plus tôt!

Enfin, si tu as envie de te détendre en dehors du RP avec nous, n'hésite pas à aller dans le flood ou les jeux. Et si pour te détendre il te faut un peu plus de RP, ou alors que tu veux mettre en scène ton personnage dans d'autres circonstances, n'hésite pas à faire un tour aux Lignes Croisées.

Et voilà, on a fait le tour! Cela fait probablement dix lignes que tu as décroché: mais on ne t'en veux pas! Joue bien et amuse-toi bien parmi nous!
Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut

La date/heure actuelle est Sam 18 Nov - 22:32