AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

when fate falls

Partagez
Visage
avatar


Darling, Darling, staying up til morning
⊹ lumos maxima

Messages : 118
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 26
Mon personnage :
Race : sorcière Telluram / poupée voodoo
Groupe sociétal ou indépendant : Conclave
Date de Naissance : 13/01/1983
Âge actuel : 33 ans
Situation amoureuse : en couple
Emploi dans le monde des humains : Juge

Message par Amanda J. Anderson le Jeu 2 Juin - 21:40

Revenir en haut

When Fate Falls



Minuit tapantes, et pour la quatrième fois dans la semaine, Aodh et Amanda étaient chez la sorcière, penchés sur une pile de paperasses qui n’avait fait qu’augmenter au fur et à mesure de leurs recherches. Amanda n’avait pas prit le temps de se mettre à l’aise en sortant du travail, elle avait sa chemise légèrement déboutonnée sur le haut pour plus de confort, conservant sa jupe-crayon et ses bas malgré que ce n’était pas ce qu’il y avait de mieux pour être dans de bonnes conditions de recherche. Il n’y avait que les talons qu’elle avait retirés, autrement, à la minute où elle était rentrée elle s’était de nouveau penchée sur l’affaire à la recherches d’indices et de traces qui pourraient confirmer les dires qui lui étaient parvenues aux oreilles. Aodh l’avait rejoint dans la soirée, après son travail afin de l’aider. Cette fois-ci ils avaient bien plus de temps pour chercher puisqu’ils avaient réussi à prendre un jour de congé ensemble le lendemain afin de récupérer leurs nuits de sommeil et passer un peu de temps ensemble. Elle s’était installée sur la table du salon et avait laissé Aodh se mettre où bon lui semblait le plus confortable pour éplucher les rapports et les témoignages qu’elle avait réussi à recueillir après plusieurs jours de travail. Aodh l’aidait, elle lui en était reconnaissante mais cela était tout aussi utile à la Garde dans le cas où ils finissent touchés à leur tour. Le visage marqué par la fatigue, la sorcière continuait de lire en long et en travers la paperasse qui n’en finissait pas.

Il y avait la migraine qui tapait dans sa tête, angoissée mais surtout déçue de découvrir de telles choses. Et lorsque ses yeux gris se posèrent sur les lignes en plus ou en trop selon le contexte, elle interpella sans attendre le lycan afin qu’il vienne lui donner son avis sur sa trouvaille

« Aodh…Je crois que j’ai trouvé… »

Amanda rajusta ses lunettes de lecture puis passa ses doigts dans ses boucles dans un geste exaspéré de découvrir qui avait tué le Meister en fouillant dans les dossiers du conclave et les autres informations qu’elle avait réussi à recueillir. Une fois qu’il arriva vers elle, elle fit passer la feuille au lycan qui l’avait aidée à remonter la piste jusqu’au coupable en ayant à contribution ses belles capacités d’analyse. La jeune femme soupira, sentant de nouveau ces crispations dans son dos jusqu’à ses cervicales lié à un stress incontrôlable.

Ca faisait plusieurs jours qu’ils étaient dessus, l’un et l’autre se relayant puisqu’elle n’avait confiance qu’en Aodh et qu’il était un appui important en termes d’organisations. Elle avait éloigné le Conclave après les informations que lui avait données Danner et n’était plus sure de faire confiance à qui que ce soit désormais. C’était l’occasion de quitter l’organisation tout comme elle ne pourrait absolument pas faire ça sous peine de plonger la société dans une confusion certaine. Repliant soigneusement ses lunettes après les avoir ôtées de son visage, la jeune femme reposa son dos contre le dossier de sa chaise et porta une cigarette à ses lèvres le temps qu’Aodh lise le rapport qui faisait une énorme faille et témoignait là la culpabilité de l’un des lieutenants du groupe.

« Il avait raison. » Fit-elle en parlant de Danner tout en allumant sa cigarette

Elle lui avait parlé de lui avant qu’ils ne plongeant dans leurs recherches et la sorcière avait voulu vérifier la véracité de ses propos avant de faire quoi que ce soit. Cela ne changeait rien au fait que le XIII était responsable de tout ces chamboulements mais le chaos semé au sein même de l’organisation était bien plus catastrophique que ça en avait l’air. Cela impliquait qu’il y aurait besoin d’une réorganisation, d’une vérification de l’allégeance de chacun d’entre eux et surtout la nomination d’un nouveau Meister. Amanda ne sachant pas en qui elle pouvait avoir confiance là dedans allait devoir forcer une réunion et imposer ces changements jusqu’à ce que la situation se stabilise. Des responsabilités dont elle se serait bien passée au vu du travail qu’elle avait déjà mais elle avait conscience que a ne faisait que commencer. Elle se sentait perdue, complètement débordée.

« C’est une catastrophe. »











© TITANIA
Spécialiste
avatar


© TAZER.
 
Messages : 124
Date d'inscription : 21/08/2015
Mon personnage :
Race : Lycan
Groupe sociétal ou indépendant : La Garde
Âge actuel : 34 ans
Situation amoureuse : Célibâtard
Emploi dans le monde des humains : Lieutenant dans la police dublinoise, au Bridewell Garda (quartier Cabra)
Informations : Spécialiste dans la Garde ; il est apprécié pour son efficacité mais détesté par certains à cause de son caractère et de ses manières discutables.
Est l'un des parrains de sa Famille et lieutenant dans la police au Bridewell Garda.

Message par Aodh Ò Murchadah le Jeu 9 Juin - 23:40

Revenir en haut
When fate falls
Amanda & Aodh
“C'est de la confiance que naît la trahison.” ▬ Proverbe arabe



Un événement terrible était survenu au sein du Conclave, et Aodh l'apprit le jour même par la bouche d'Amanda. Chamboulée comme il ne l'avait jamais vu ainsi, il l'avait accueilli chez elle. Sa dulcinée s'était métamorphosée en une tornade de panique et de lamentations diverses, criant au scandale, et le lycan avait du faire preuve d'autorité pour l'apaiser suffisamment, afin qu'elle s'installe, boive un verre d'eau et lui explique de long en large le problème. Au fil de ses descriptions, le Spécialiste, tenant à cœur la justice ainsi que la loyauté, s'était senti pris de dégoût envers ce traître. Ils mirent peu de temps à se décider à chercher, ensemble, le nom de ce parjure qui faisait honte à toutes les Organisations, et pas seulement au Conclave. Lorsque Amanda tomba dessus, mettant en surface toute la gravité de la situation, encore plus atroce que ce qu'ils auraient pu imaginer, un silence de plomb s'était immiscé entre eux. Aodh s'était levé, étirant son corps endolori par tant de nuits à passer recroquevillé sur des documents innombrables, avant de se poster derrière Amanda, lui-même debout. Il entreprit un léger massage de ses épaules et de sa nuque, malgré la tension l'habitant lui-même.

- Pas de panique, ma belle. A chaque problème sa solution.

Il piqua sans demander une cigarette dans le paquet de la Juge avant de s'asseoir sur la chaise à côté d'elle, les bras croisés sur le dossier, et il lui fit face. L'homme avait son visage des mauvais jours, où les cernes rivalisaient en noirceur avec la rage ténue qui grondait en lui. Il avait soif de justice, son âme étant toute entière tournée vers l'ordre parfait qu'il rêvait voir faire tourner ce monde de fous. Cet olibrius, cet infâme assassin, il comptait bien ne pas le laisser s'éclipser dans la nature sans agir d'une façon ou d'une autre. Toutefois, il se voyait mal commettre quoique ce soit sans en discuter avec Amanda et faire appel à son bon sens, qui avait le don précieux de calmer ses... fâcheuses ardeurs. En tout bon prédateur, Aodh se serait éclaté à traquer l'homme corrompu du Conclave et lui faire payer sa dette par la force brute. Peut-être que sa tendre compagne aurait une idée plus adaptée à une telle situation.

- Que comptes-tu faire ? N'est-ce pas risqué d'en parler aux autres du Conclave ? Nous sommes d'accord que la confiance n'est plus reine, à présent... Dois-je en faire part à David, selon toi ?




© Gasmask
Visage
avatar


Darling, Darling, staying up til morning
⊹ lumos maxima

Messages : 118
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 26
Mon personnage :
Race : sorcière Telluram / poupée voodoo
Groupe sociétal ou indépendant : Conclave
Date de Naissance : 13/01/1983
Âge actuel : 33 ans
Situation amoureuse : en couple
Emploi dans le monde des humains : Juge

Message par Amanda J. Anderson le Ven 10 Juin - 10:07

Revenir en haut

When Fate Falls



Aodh vint à elle, ses mains sur ses épaules lui apportèrent un peu de réconfort mais il pouvait sans nul doute percevoir la crispation de ses muscles sous ses mains habiles. Depuis le début il avait su canaliser ses angoisses et ses doutes, et là encore une fois il saurait largement se montrer à la hauteur. Elle l’écouta parler puis poser des questions, lui proposer des solutions qu’elle entendait avec une oreille attentive. Mais sur le moment elle se sentait tellement débordée qu’elle avait l’impression que tout allait finir par se compliquer tôt ou tard. Elle glissa ses doigts dans ses boucles aux reflets cuivrés, massant son cuir chevelu pour prévenir de la migraine menaçant de s’emparer de sa tête.

« Je ne sais pas…C’est tellement…improbable, je n’avais jamais pensé que cela puisse arriver un jour. »

Amanda se redressa ensuite, appuya son dos contre la chaise puis observa Aodh. Heureusement qu’il était là, il n’avait sans doute pas idée à quel point sa présence lui était essentielle à cet instant pour ne pas péter les plombs. Elle avait tendance à avoir changé sa manière de faire depuis qu’elle était avec lui, il l’avait en quelque sorte adoucie alors qu’elle avait dû revoir ses priorités. La première chose qui comptait à ses yeux était de protéger les gens qu’elle aimait y compris Aodh bien qu’il s’en sorte admirablement bien tout seul. Ensuite elle ne pouvait pas révéler cette information à n’importe qui, et par là elle n’arrivait pas à réfléchir correctement. Jusqu’à ce que les choses changent elle décidait alors de remettre les compteurs à zéro concernant ses collègues du conclave, il fallait alors tout repenser pour être certaine que cela ne pourrait se reproduire à l’avenir. Après quelques moments ed réflexion où elle s’était perdue dans le regard bleuté d’Aodh, elle lui répondit enfin.

« Je ne vais rien leur dire, je ne sais pas en qui je dois avoir confiance et je ferais en sorte de bouger les choses pour tout remettre en ordre. »

Il savait sans doute ce que cela impliquait, qu’elle était potentielle cible à abattre de tous les côtés. D’une part par ceux qui cédaient aux menaces terroristes mais aussi par ceux de son organisation qui la soupçonneraient de comploter contre le conclave sans avoir la moindre idée de ce qu’il se passait réellement. Elle devrait la jouer fine et une fois de plus elle remerciait le ciel d’avoir Aodh avec elle.

« Oui, nous pourrions lui en parler, on devrait organiser une petite réunion avec lui, par contre après lui je ne veux personne d’autre au courant »

Au risque qu’on la surprenne en train de trafiquer avec la garde, cela pouvait être un signe de trahison auprès des siens en vue de ce qu’il venait de se passer, d’autant plus qu’il ne fallait en rien ébruiter cela au risque de décrédibiliser le conclave qui en avait pris un sacré coup dans la tronche. En revanche, plus que tout elle croyait en cette alliance entre le conclave et la garde contre ces menaces. Etant bien placée pour savoir qu’ils faisaient double poids en unissant leurs forces. Elle savait que David avait aussi ce genre d’idées, ça a l’avantage d’avoir un ex-futur-beau-frère dans la garde, ils avaient déjà eu des discussions à ce sujet et c’était le moment de voir tout cela plus sérieusement. Mais avant cela il y avait un détail à régler : l’assassin.

« Et en ce qui concerne le coupable, je vais rester seule juge de son sort, les autres membres le sauront bien assez tôt…Il doit mourir, c’est tout, quoi qu’il se passe nous ne pouvons nous permettre de le relâcher dans la nature, il sera un danger et pour la garde et pour le conclave. Alors la sentence doit être à hauteur de son crime, quitte à faire durer un moment le plaisir »

Amanda étira un fin sourire et posa sa main sur celle d’Aodh, caressant doucement sa peau avec son pouce, ses yeux plantés dans les siens. En matière de tortures les plus sadique elle était sans nul doute la plus efficace qu’il puisse exister avec le don qu’elle possédait mais elle pensait à tout autre chose, un brin plus psychologique histoire de tourner tout ça en un véritable cauchemar.

« Je l’aurais bien fait moi-même mais c’est un homme qui n’aime pas beaucoup les lycans et pour bien d’autres raisons j’ai envie de te le demander à toi. Qu’en penses-tu ? »

Elle ne voulait pas disposer de lui à sa guise, elle le respectait beaucoup trop pour cela et préférait lui demander d’abord son avis avant de monter le plan d’attaque dans sa tête. A ajouter à cela qu’i l’avait beaucoup aidé et qu’il avait donc le droit de donner son avis sur la manière dont il fallait l’exécuter.











© TITANIA
Spécialiste
avatar


© TAZER.
 
Messages : 124
Date d'inscription : 21/08/2015
Mon personnage :
Race : Lycan
Groupe sociétal ou indépendant : La Garde
Âge actuel : 34 ans
Situation amoureuse : Célibâtard
Emploi dans le monde des humains : Lieutenant dans la police dublinoise, au Bridewell Garda (quartier Cabra)
Informations : Spécialiste dans la Garde ; il est apprécié pour son efficacité mais détesté par certains à cause de son caractère et de ses manières discutables.
Est l'un des parrains de sa Famille et lieutenant dans la police au Bridewell Garda.

Message par Aodh Ò Murchadah le Jeu 23 Juin - 22:34

Revenir en haut
When fate falls
Amanda & Aodh
“C'est de la confiance que naît la trahison.” ▬ Proverbe arabe



La gravité des événements récents, de leur découverte et de la situation en général, ajoutant à cela sa grande fatigue physique, rendaient Aodh peu loquace. De toute façon, exceptée au sein de sa Famille, dans le rôle de lycan, ainsi qu'au commissariat, il n'était pas un leader à proprement parlé. Pas de ceux, en tout cas, qui voulait en placer une sur chaque sujet. Il savait faire preuve d'une certaine humilité et se taire, à bon escient, pour n'être plus qu'une oreille attentive. Et affectueuse, dans ce cas-ci. Amanda, bien plus touchée par cet assassinat que ne pourrait jamais l'être Aodh lui-même, avait bien des choses à dire sur le sujet, et ne s'en priva pas. Elle accepta, non sans condition, que David soit mis au courant, et le lieutenant confirma qu'il lui en ferait part dès demain, après quelques heures salvatrices de sommeil tout de même. Certes, les choses pouvaient s'avérer urgentes, mais en ce qui concernait David, il avait bien le droit de s'octroyer quelques heures de réflexion au préalable. Pour le reste... Il avait émis une suggestion, légère, subtile, que la sorcière avait happé au vol. Il aurait du s'en douter.

La belle eut un sourire, qui flotta dans les ombres de son visage tandis que la nuit engloutissait la pièce davantage. Les rares lampes de chevet allumées ici et là ne les éclairaient que partiellement, rendant leurs traits plus creusés encore. Amanda n'en perdait pas pour autant sa beauté, ni à cause de cette semi-obscurité ambiante, ni à cause de cette expression qu'Aodh connaissait que trop bien. Un savant mélange de détermination, de colère froide et d'un brin de sadisme. Une bonne conscience aurait tôt fait d'essayer de calmer cette ardeur rougeoyante de l'âme, mais Aodh n'était pas le mieux placé pour le faire. Autant par sa position dans la Garde que par sa nature de créature de la lune, dont le goût du sang se rapprochait de la saveur délicieuse du vin rouge, Aodh n'était pas effarouché par les activités, disons, brutales. S'il avait appris à réprimer cet instinct sauvage, au point d'être un homme des plus normaux aux gens d'autrui, il ne pourrait jamais annihiler totalement cette part de lui-même. Il répondit au sourire d'Amanda par un autre, plus carnassier que jamais.

- Développe ton idée, dit-il dans un murmure qui trahissait son désir.






© Gasmask
Visage
avatar


Darling, Darling, staying up til morning
⊹ lumos maxima

Messages : 118
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 26
Mon personnage :
Race : sorcière Telluram / poupée voodoo
Groupe sociétal ou indépendant : Conclave
Date de Naissance : 13/01/1983
Âge actuel : 33 ans
Situation amoureuse : en couple
Emploi dans le monde des humains : Juge

Message par Amanda J. Anderson le Ven 24 Juin - 8:13

Revenir en haut

When Fate Falls



Bien sûr, Aodh se vit intéressé par sa proposition. Le contraire l’aurait étonné, tous deux s’étaient très bien trouvés de ce côté-là et leur alliance allait faire de cette sentence, quelque chose d’assez spectaculaire. Si elle se sentait dans le désarroi et encore chamboulée par ce qu’il s’était passé, l’horreur dont elle pourrait faire preuve en parlant de cela comme si ce n’était rien en était que les séquelles. Amanda n’était pas foncièrement méchante de manière naturelle, sauf quad il s’agissait de défendre ses principes et les gens qu’elle chérissait. Elle était heureuse de pouvoir compter sur le soutien d’Aodh, elle n’avait alors pas l’impression d’être quelqu’un d’horrible, pouvant laisser parler le fond de ses pensées sans être jugée. C’était aussi pour cela qu’elle l’aimait ardemment, à ses yeux elle n’était pas qu’une femme d’affaire au physique soigné mais bien une personne à part entière. Il avait l’air impatient de savoir ce qu’elle avait en tête et puisqu’il était d’accord, elle pouvait déjà lui proposer quelque chose.

« Et bien, j’aurais besoin de tes talents de grand méchant loup. » Commença t-elle bien qu’il s’en soit douté.

Elle lui vola la cigarette qu’il avait sur le bord des lèvres pour en tirer une taffe et la lui rendit avant de continuer sur sa lancée. Puis, Amanda posa ses coudes sur la table pour se pencher vers lui, affichant ce sourire de cette même manière qui ne disait rien de bon pour cet homme. Il avait osé trahir, il allait le payer cher et pour cela elle n’était pas sans limite d’imaginations, pour ce qui se ferait, tout dépendrait de l’humeur d’Aodh.

« Que préfères-tu ? Une traque dans les bois ? Une irruption chez lui ? Un kidnapping cauchemardesque ? Ou bien autre chose ? Peut être que les trois à la fois seraient pas mal, qu’en dis-tu ? Nous ferons ce que toi tu préfères, mais je serais là pour t’aider à tout mettre en place »

Bien sûr elle serait là avec lui, elle n’allait pas lui laisser tout le boulot, ils avaient commencé ensemble, ils finiraient ensemble. Quoi qu’il se passe, elle savait que tout se passerait bien, elle avait une confiance aveugle en Aodh et cet homme était bel et bien condamné désormais, il n’aurait aucune chance de survie face à lui et son côté animal.

« Le loup en toi aurait bien envie de quelque chose plus qu’une autre ? »

Amanda lui pinça le nez pour le taquiner un peu et dédramatiser la situation mais aussi le pousser à laisser s'exprimer le lycan en lui. Elle ne voulait pas qu’il ne soit que la bête qui obéit et que l’on lâche sur sa victime ainsi que pouvait peut être le faire la garde, il n'était pas un chien, ni en laisse, il était un lycan et même en étant intégré il devait poser certaines limites à sa propre liberté.











© TITANIA
Spécialiste
avatar


© TAZER.
 
Messages : 124
Date d'inscription : 21/08/2015
Mon personnage :
Race : Lycan
Groupe sociétal ou indépendant : La Garde
Âge actuel : 34 ans
Situation amoureuse : Célibâtard
Emploi dans le monde des humains : Lieutenant dans la police dublinoise, au Bridewell Garda (quartier Cabra)
Informations : Spécialiste dans la Garde ; il est apprécié pour son efficacité mais détesté par certains à cause de son caractère et de ses manières discutables.
Est l'un des parrains de sa Famille et lieutenant dans la police au Bridewell Garda.

Message par Aodh Ò Murchadah le Ven 24 Juin - 23:25

Revenir en haut
When fate falls
Amanda & Aodh
“C'est de la confiance que naît la trahison.” ▬ Proverbe arabe



Sans se faire prier, sa belle se mit à énumérer des opérations diverses, toutes plus alléchantes les unes que les autres. La soif de justice d'Aodh et d'Amanda trouvaient en l'autre son reflet, son écho, et, ensemble, ils amplifiaient leur envie mutuelle de combattre le crime. Et de faire payer cher, très cher, ceux qui osaient à s'en prendre à ce en quoi ils chérissaient ou tenaient en respect. Dans le cas du Visage, ce n'était que sa dévotion sans limite pour son Organisation qui la poussait à imaginer de telles scènes. Pour Aodh, le besoin viscéral de ne laisser passer aucun criminel dans les mailles de son filet, étendu sur toute l'Irlande, quoique concentrée sur Dublin, lui faisait rejoindre les idées d'Amanda avec entrain. Il y avait aussi, sous sa carapace de justicier inébranlable, la ferveur purement bestiale qui ne le quittait pour ainsi dire jamais. Malgré son épuisement croissant, le lycan sourit davantage, faisant luire une canine à la lumière jaunâtre d'un lampadaire. Ses pupilles s'élargirent, comme sous les effets d'une drogue. Son épiderme s'hérissait déjà à l'idée de faire coïncider les deux choses lui important le plus dans la vie : laisser libre cours à ses pulsions et faire entendre la voix de la raison aux traîtres.

Il se leva, avec lenteur, étirant son dos, et fit quelques pas jusqu'à la fenêtre. En contrebas, la ruelle, vide de vie en cette nuit orageuse. Après quelques bouffées de cigarette silencieuses, où se lisait sur son visage la réflexion intense, il finit par répondre d'une voix profonde :

- Oui. Arrachons-le au confort qu'il pense mériter. Montrons-lui qu'il ne sera en sécurité nulle part et faisons-lui regretter son geste, une bonne fois.

Ses yeux bleus, agrandis par les cernes et par l'éclat vicieux qui s'y reflétait, se posèrent sur Amanda.

- Dépouillons-le du plus infime espoir en lui montrant quelles horreurs la nuit peut receler pour les lâches dans son genre.

Aodh frémissait sensiblement. Était-ce la fatigue, la lune pleine qui arriverait dans peu de jours, ou l'impatience de mettre en acte leurs paroles échangées ? A moins que cela ne soit le tout à la fois ? Il acheva sa cigarette qu'il alla écraser dans un cendrier sur la table basse, avant de rejoindre à nouveau sa dulcinée qu'il attrape tendrement par les hanches.

- Où peut-elle se terrer, cette infâme vipère, selon toi, qu'on la déloge de son trou au plus vite ?




© Gasmask
Visage
avatar


Darling, Darling, staying up til morning
⊹ lumos maxima

Messages : 118
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 26
Mon personnage :
Race : sorcière Telluram / poupée voodoo
Groupe sociétal ou indépendant : Conclave
Date de Naissance : 13/01/1983
Âge actuel : 33 ans
Situation amoureuse : en couple
Emploi dans le monde des humains : Juge

Message par Amanda J. Anderson le Mar 28 Juin - 20:12

Revenir en haut

When Fate Falls



Amanda observa Aodh, tandis qu’il lui dévoilait ses envies concernant cet homme qu’ils allaient attraper. Visiblement, il était bien motivé à lui donner un coup de main et même si le contraire l’aurait étonnée, elle était contente de voir qu’il s’y impliquerait avec grand sérieux et non pas simplement parce qu’elle le lui demandait.

« Il ne pense pas être soupçonné, il se cache chez lui…Ce sera d’autant plus facile pour nous. »

Amanda glissa ses bras sur les épaules d’Aodh et le força à s’appuyer sur le rebord de la table pour se blottir contre lui avec un fin sourire plus ou moins apaisé. Elle avait de la chance de l’avoir avec elle, comme allié en plus d’être complètement amoureuse de lui.

« Merci de m’avoir aidée Aodh,  je suis plus sereine en étant sure de pouvoir compter sur ton aide. »

Elle déposa un langoureux baiser sur ses lèvres, profitant de ce moment où elle l’avait rien qu’à elle, dans une étreinte tendre en contrastant avec leurs projets de mise à mort. Voilà qui était fait, il n’y avait plus qu’à mettre tout cela en place et décider de la date prévue pour son exécution, ce qui arriverait bien sûr assez vite. En attendant, ils méritaient un peu de détente et de repos, ayant la soirée et le lendemain pour eux, la sorcière comptait bien en profiter pour passer un peu de temps avec lui dans un autre contexte. Se délectant de son parfum aux notes boisées et marines, délicieusement contrastées et qui lui allaient à merveille,  Amanda se laissa se perdre entre ses bras comme étant un point final à ce stress accumulé alors que la chute ne lui ferait plus de doute. Bien des choses allaient changer et peut être qu’ils auraient moins l’occasion de se voir sur les prochaines semaines.
Puis, la sorcière se détacha de lui, lui ayant offert un dernier baiser plus chaste sur la joue et entreprit de passer derrière le bar de la cuisine.

« Tu as faim ? J’ai de quoi faire un Jambalaya, ce sera assez rapide ! »

Toute personne née en Louisiane se doit de savoir faire de la cuisine cajun. Amanda était plutôt bonne  en la matière, du moins Elizabeth ne s’en était jamais plainte et elle avait été à bonne école pour apprendre les bases de la cuisine de nouvelle Orléans. Elle en faisait régulièrement, par nostalgie pour son pays, sa région mais aussi parce qu’elle avait encore un peu de mal avec les spécialités Irlandaises assez fades pour elle qui avait l’habitude que ce soit très relevé et très pimenté.  Amanda avait une faim de loup, alors elle avait déjà commencé à préparer le repas, laissant Aodh s’occuper comme il le désirait ou paresser sur le canapé ou même l’aider à faire la cuisine s’il le souhaitait.

La jeune femme leva les yeux vers lui tandis qu’elle préparait le riz,  quelque chose lui était soudainement revenu en tête et puisqu’ils n’étaient plus dans leurs recherches, elle avait envie de lui proposer de sortir un peu au lendemain. C’était le 14 février et bien qu’Amanda ne soit pas fervente de fêtes aussi commerciales, c’était l’occasion de voir quelques belles animations en villes pour passer un bon moment à deux.

« Demain il y a un soirée dansante en ville, dans un bar américain. Qu’en dirais tu, si on y allait ? »










© TITANIA
Spécialiste
avatar


© TAZER.
 
Messages : 124
Date d'inscription : 21/08/2015
Mon personnage :
Race : Lycan
Groupe sociétal ou indépendant : La Garde
Âge actuel : 34 ans
Situation amoureuse : Célibâtard
Emploi dans le monde des humains : Lieutenant dans la police dublinoise, au Bridewell Garda (quartier Cabra)
Informations : Spécialiste dans la Garde ; il est apprécié pour son efficacité mais détesté par certains à cause de son caractère et de ses manières discutables.
Est l'un des parrains de sa Famille et lieutenant dans la police au Bridewell Garda.

Message par Aodh Ò Murchadah le Lun 18 Juil - 23:15

Revenir en haut
When fate falls
Amanda & Aodh
“C'est de la confiance que naît la trahison.” ▬ Proverbe arabe



Leurs confessions partagées, nouant leur même désir d'en finir avec cette histoire et ce fichu traître qui leur mettait les sangs en ébullition, ils scellèrent leur accord par une étreinte passionnée. L'homme accueillit la Juge contre lui, se laissant agréablement aller à ses baisers tantôt profonds, tantôt plus volatiles et tendres. Son affection avait le don incroyable de revigorer ses sens engourdis par des heures d'éveil, penchés sur des documents à la recherche du plus infime indice. Il lui offrit un sourire ravi, ainsi qu'un regard plus éveillé qu'auparavant, et il remarqua qu'elle aussi avait puisé un peu plus d'énergie. Elle s'éloigna de lui, le corps rempli d'un nouvel entrain. L'amour était une magie à elle toute seule, et dépassait tout le surnaturel dans lequel baignait ce monde. Surpassant également toute logique. Aodh n'aurait jamais cru tomber amoureux au point de se sentir autant à la merci d'une femme, dans le bon sens jusqu'à présent. Ses yeux la suivirent avec affection alors qu'elle allait dans la cuisine, derrière le bar.

A l'énoncé d'un repas, Aodh sentit - et entendit, ainsi qu'Amanda - son ventre émettre un grondement étouffé mêlé d'un léger gargouillis. Ils rirent tous les deux, cela signifiant un "oui" enthousiaste de la part du lycan. Pas macho pour un sou, même si on pourrait le croire à son attitude générale, le lieutenant se leva aussitôt du fauteuil pour aller prêter main forte à son amante, suivant ses directives. Elle lui tendit un poivron sorti d'un panier roulant et il entreprit de le découper en petits dés comme elle lui demandait, puis s'occupa de l'oignon et ensuite de hacher l'ail, jusqu'à ce qu'elle lui pose une question d'apparence anodine. Cessant ce qu'il était en train de faire, le couteau en main suspendu au-dessus de la planche et du légume à moitié morcelé, il lui fit face avec un sourire malicieux.

- Serais-tu en train de nous fixer un rencart le jour de la Saint-Valentin ?

Il déposa la lame posément et la rejoignit, l'enlaçant par derrière au niveau de la taille, ses lèvres venant caresser sa nuque ainsi offerte. Il lui mordilla malicieusement l'oreille avant de murmurer.

- Ce pourrait être une bonne idée. Après une bonne nuit de sommeil et avoir fait le tour des boutiques pour te combler... A quelle heure commence cette fameuse soirée ?




© Gasmask
Visage
avatar


Darling, Darling, staying up til morning
⊹ lumos maxima

Messages : 118
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 26
Mon personnage :
Race : sorcière Telluram / poupée voodoo
Groupe sociétal ou indépendant : Conclave
Date de Naissance : 13/01/1983
Âge actuel : 33 ans
Situation amoureuse : en couple
Emploi dans le monde des humains : Juge

Message par Amanda J. Anderson le Mar 19 Juil - 0:46

Revenir en haut

When Fate Falls



Amanda ne lui répondit pas, se contentant de sourire malicieusement en sentant son regard sur elle. Elle demeura innocente, comme si cela n’était pas fait exprès. A vrai dire puisqu’ils avaient trouvé qui était l’assassin du Meister, ils avaient la journée de repos commue le lendemain et st Valentin ou pas, il serait bête de ne pas en profiter pour qu’ils soient tous les deux avant que leur emplois du temps respectifs et chargés viennent à perturber leurs retrouvailles. Ils se quittaient à chaque fois pour mieux se retrouver, ne pouvant tomber dans cette routine puisque chaque moment passé ensemble, ils faisaient en sorte qu’il soit unique et se voir dans un esprit de détente était toujours plus agréable que dans un contexte professionnel quand ils étaient amenés à se croiser au palais de justice. Amanda était aussi heureuse de constater que leur différence d’organisation ne venait pas interférer dans leur relation aussi différentes soient elles. Puisqu’elle travaillait de près avec la garde, elle était sans doute la mieux placée.

La jeune femme laissa Aodh venir vers elle, ses baisers sur sa peau lui arrachèrent de lourds frissons à l’échine et la perturbèrent dans sa découpe de légumes, faisant quelques instants de pause pour profiter de cette douceur incomparable qu’il lui offrait. Amanda tourna doucement la tête, croisant le regard lunaire d’Aodh et lui adressa un fin sourire.

« le soir, vers 20h, ce qui nous laissera la journée devant nous effectivement, à commencer par une bonne grasse mâtiné comme on n’en a pas fait depuis des lustres. »

La sorcière était heureuse de savoir que son idée lui plaisait, elle qui avait pourtant été certaine que la danse ne serait pas son truc, il s’attendait peut être pas à ce qu’elle l’entraine avec elle sur la piste. Qu’à cela ne tienne, il aurait la surprise d’apprendre quelques pas une fois là-bas. Elle avait hâte d’y être, alors son accent américain ne serait plus centre de débats éternels, elle aurait l’impression d’être chez elle le temps d’une soirée mais en plus d’avoir remonté le temps et avait vraiment hâte d’y participer. Elle espérait de tout cœur que cela plairait à Aodh. Après les quelques jours qu’ils avaient passé à courir après un coupable, un  peu de distraction ne serait pas un mal, d’autant plus que la suite promettait d’être assez mouvementé et très occupante.
Amanda termina ses légumes, lui racontant un peu les origines de ce plat qui provenait de la région des états Unis où elle y avait passé plusieurs années. Elle lui dévoila également que c’était un nid à sorciers vaudous et qu’elle avait été initiée tout près. Elle lui raconta quelques autres anecdotes pour le moins étrangers pour des Irlandais et notamment qu’il leur arrivait de retrouver des reptiles dans les toilettes lorsque ces derniers remontaient les caniveaux. Alors le temps d’attente fut très vite occulté et le temps de tout lui raconter, le plat était alors prêt. La jeune femme installa la table et les servit tous les deux, lui souhaitant bon appétit à minuit passé.

« Si c’était à toi que cela arrivait…je eux dire, si le chef de la garde avait été assassiné par un membre de la garde, qu’aurais tu fait ? »

Amanda ne parvenait à retirer ces pensées de son esprit malgré toute la volonté qu’elle avait de passer à autre chose pour le reste de la soirée en plus du fait qu’ils étaient tous les deux assez fatigués de cette histoire.

« Excuse moi, mais ce sera ma dernière question à ce sujet, je te promets ! »











© TITANIA
Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut

La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 1:39