AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

If they say to kill yourself, then you will try it

Partagez
Corbeau
avatar


He doesn't think I'm that fucking dumb does he?
« Popping, popping balloons with guns, getting high off helium. We paint white roses red, each shade from a different person's head»
Messages : 75
Date d'inscription : 31/03/2016

Message par Ciara Ó Ceallaigh le Lun 25 Avr - 18:57

Revenir en haut

If they say to kill yourself, then you will try it.
-

Soirée de merde, pour changer. Y’avait des pseudo prostituées qui étaient venues faire du racolage dans la boite de nuit où travaillait Ciara. Ces pimbêches avaient pour fâcheuse tendance à foutre le bordel autant qu’en salle que dans les chiottes. Résultat les commandes n’arrivaient pas à bon port où se faisaient capturer au passage lorsqu’elle passait avec son plateau. Une fois elle en avait agrippé une par les cheveux et avait été lui laver la tronche au savon dans le lavabo. Ciara avait pris soin de lui mettre du savon dans les yeux avant de lui foirer son brushing avec le sèche main qui datait des deux précédentes décennies. Autant dire que les voir se pavaner ici la rendait folle de rage mais elle avait promis à ses collègues de garder son sang froid. Le seul avantage d’avoir ces filles ici c’est que cela attirait certains groupes criminels et autres parias – allez savoir pourquoi. C’était donc sans surprise qu’elle vit entrer le leader d’un réseau de trafiquants d’armes avec qui elle avait déjà bossé. Elle le vit entrer dans l’établissement depuis le balcon où se posaient certains VIP. Elle allait entreprendre de descendre les escaliers avant de voir les videurs lui dire de s’en aller, quatre molosses et le propriétaire caché derrière disant qu’il ne devait plus remettre les pieds ici.

« Qu’est ce que tu fous !! Il était venu donner des infos !! » Fit Ciara en interpellant son patron.
« Ce n’est plus possible Ciara, hier y’a eu une descente de police ici et je suis convoqué, je refuse de m’attirer plus d’ennuis ! »
« Mais n’importe quoi !! Tu veux qu’ils fassent quoi ? y’a aucune preuve ! »
« T’es virée Ciara, tes histoires ne me concernent plus !! »
« Quoi ?! » s’étouffa la jeune femme.
« Ouais, t’es virée je veux plus revoir ta tête ici ! »

Ciara se senti soudainement tourner au rouge, elle laissa tomber les boissons sur son plateau et s’était ainsi préparée pour aller le frapper avec. C’est les videurs qui s’étaient alors saisis d’elle. Malgré qu’elle gesticulait et qu’elle était difficile à maintenir en place, ils n’eurent pas de mal pour la neutraliser et la foutre dehors avec ses affaires.

« Va te faire foutre espèce de tapette !! »

Ciara donna un violent coup de pied dans la porte blindée qui venait de se refermer au risque d’abîmer ses Doc Martens. Elle n’en avait que faire, il l’avait tellement énervée qu’elle l’aurait volontiers tué à ce moment là. Des pulsions excessives qui se faisaient ressentir à chaque pleine Lune. Frank n’avait clairement pas choisi le bon jour pour la foutre à la porte. La jeune femme s’alluma une cigarette après avoir ramassé son sac et prit la ruelle qui déboucherait sur la rue principale. Ce connard ne portait tellement pas ses couilles qu’il l’avait jetée par la porte de derrière. Une fois devant l’établissement, la jeune femme entrevit la silhouette du patron qui l’observait par la fenêtre. Il croyait vraiment qu’elle ne le voyait pas ? Ce n’était pas parce qu’il avait tiré les rideaux que cela le rendrait invisible, cet imbécile. Ciara lui fit un doigt d’honneur et se détourna de l’établissement. Les quelque clients faisant la queue pour attendre d’entrer virent ce qu’elle venait de faire, de quoi laisser courir quelques rumeurs dans cet endroit le temps d’une nuit. Elle n’en avait plus rien à faire, ce connard avait choisi la facilité et sauver son cul plutôt que de continuer d’œuvrer pour qu’ils soient enfin libérés de ces putains d’organisations.

La lycane leva les yeux sur la Lune, ronde et belle, reine mère de la voute céleste et principale responsable de son état à ce moment là. Elle s’était assise sur le rebord d’un pont sur la rivière de la ville, les pieds dans le vide. La fumée de sa cigarette venait entraver sa vision alors que les senteurs de nicotine lui étaient devenu quelque chose d’apaisant. La jeune femme soupira après avoir adressé un regard narquois à cette obèse blanche perchée, elle avait envie d’arracher cet astre du ciel pour la rembourrer de TNT et la faire sauter un coup. Au moins elle ne lui serait plus source de problèmes qui faisaient qu’elle avait cette fâcheuse tendance à être incontrôlable par périodes. On ne parlera pas de menstruations mais bien de soucis que connaissent seulement les lycans. Le talisman qu’elle portait à son cou l’empêchait de se soumettre à la Lune mais ne pouvait annihiler certaines pulsions purement primitives. Cela avait toujours fonctionné comme ça et elle n’arrivait toujours pas à se faire à l’idée que jusqu’à la fin de sa vie elle devrait vivre avec toujours cette envie incontrôlable d’arracher les yeux à quiconque venait à la vexer. La jeune femme écrasa sa cigarette sur la pierre lisse du pont, d’un regard sur le côté elle entrevit une silhouette familière arriver dans sa direction alors qu’il était en train de traverser le pont.

Ciara l’observa de ses prunelles ambrées, lorsqu’il arriva à sa hauteur, la jeune femme se redressa et descendit de son perchoir.

« Non je n’allais pas me suicider. » Fit elle en étirant un sourire à l'attention de Danner.



copyright acidbrain
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Lun 25 Avr - 21:26

Revenir en haut


If they say to kill yourself, then you will try it

You can cry me a river, cry me a river of tears
Yeah, you can cry all you like but it won't change my mind


"Dommage. J'aurais pu récupérer un paquet en foutant mon nom sur ton testament."


Danner écrasa sous sa chaussure le mégot de cigarette qui lui restait encore au bec. La semaine avait été difficile, sortir de chez lui devenait risquer, et ça engendrait des désagréments. Par exemple, au lieu de pouvoir acheter ses clopes, il avait du en taxer une à Anja... et cette foutue rouquine sans le moindre sans du goût ne fumait que des Lucky Strike Blue. Un affront.

"Bah, vu la chute, tu t'en tirerais indemne. Je suis sûr que la seule puissance de ta haine contre cet univers arriverait à adoucir l'impact."


Il se laissa aller à un petit sourire un coin, et salua finalement Ciara d'un signe de tête amusé. La lycane faisait parti du cercle très fermé des Indépendants qu'il avait été tenté de considérer pour le XIII. Même si l'offre de recrutement ne s'était jamais faite, au final, cela suffisait à garder éveillé l'intérêt du Faucheur, ce qui facilitait grandement le maintient des liens.
Cette nuit, il avait décidé de lui rendre visite. C'était inhabituel, mais faire un tour du voisinage de temps en temps donne de plutôt bon résultat. Et puis ça lui donnait une excuse pour sortir de cette foutue planque où il se cantonnait au vu des derniers événements. Parfait pour mener à bien des affaires, nullissime dés qu'on parle de détente.
Jetant un coup d'oeil à la lune, magnifique dans le ciel nocturne de Dublin, Danner s'essaya à deviner la raison de la présence de la demoiselle sur ce pont et non à son lieux de travail. Bah, pas un gros défi : la baston. La dîte-petite était parfaitement incapable de ne pas tabasser les gens qu'elle croisait aléatoirement dans la rue, et les phases de la lune n'arrangeaient rien.

"Ca te dirais d'aller boire un verre ? A moins que tu sois occupée bien sûr. J'ai rien contre l'air dublinois, mais j'ai une soudaine envie d'aller dans un endroit moins calme. En général, y a de quoi se défouler un peu. Et tu pourras me dire ce qui t'amène dehors à cette heure de travail ardu."


Il lui tendait une perche. Peu de chance que la lycane invoque une quelconque éthique de travail et s'empresse de rejoindre son poste. Au pire, elle resterait là, ils discuteraient un moment, et il s'en irait. Au mieux, ils iraient effectivement boire un verre, ils discuteraient un moment, et il s'en irait. La vie était parfois bien faite. Quoi qu'il se passe, Danner avait à peu près ce qu'il voulait de toute manière.

Corbeau
avatar


He doesn't think I'm that fucking dumb does he?
« Popping, popping balloons with guns, getting high off helium. We paint white roses red, each shade from a different person's head»
Messages : 75
Date d'inscription : 31/03/2016

Message par Ciara Ó Ceallaigh le Mar 26 Avr - 10:41

Revenir en haut

If they say to kill yourself, then you will try it.
-

Ciara étira un large sourire amusé laissant entrevoir ses dents du bonheur qui lui donnait cet éternel air enfantin. Il avait sans doute raison, si la haine qu’elle portait contre ce monde pouvait lui faire office de matelas de secours, elle survivrait à n’importe quelle chute. Elle le salua finalement d’un petit geste de la main semblable au salut militaire polonais. Elle appréciait Danner, il leur était arrivé de bosser ensemble puisqu’ils avaient certains objectifs en commun. La seule différence était qu’elle réglait ses affaires différemment et de manière bien plus radicale. Des idées divergentes là-dessus mais en dehors de ce qu’ils recherchaient à faire, il lui était un très bon ami. L’un des seuls d’ailleurs, puisque Ciara n’avait confiance qu’en très peu de monde, il était l’un des rares privilégiés qui la connaissait sans qu’elle ait besoin de faux-semblants. C’était agréable quelque part d’avoir quelques personnes avec qui elle pouvait rester naturelle, elle ne détaillait jamais ses contrats ni les crimes qu’elle avait commis. Jusque là cela ne semblait pas l’avoir contraint à couper les ponts avec elle.

Pourtant il arrivait que ses affaires viennent à faire soupçonner son groupe. Des maladresses dues à un manque de preuve, quoi qu’il en soit ils n’en venaient jamais à en être accusés puisque c’était comme vouloir attraper du vent. Danner lui proposa d’aller boire un verre, ayant visiblement deviné qu’elle aurait dû être au travail plutôt qu’à flâner à une heure aussi tardive. La jeune femme acquiesça, déclarant qu’elle connaissait un endroit sympa à quelques rues d’ici et qu’elle connaissait bien pour l’avoir souvent fréquenté quand elle avait envie d’être tranquille.

« T’as entendu cette histoire du mec qui s’est fait décapiter ? Je m’étais intéressée à lui y’a pas longtemps, a priori il avait des choses à se reprocher. »

Un membre du conclave, elle n’avait pas encore pu le prouver, certaines informations qu’elle aurait dû avoir n’étaient pas arrivées à temps et n’étaient finalement jamais arrivées. Mais ses hypothèses demeuraient telles quelles sans preuves, Danner aurait peut être plus d’informations à lui donner et confirmer l’immense frustration qu’elle ressentait de ne pas avoir été l’auteur de cet assassinat.

Les rues étaient plus ou moins remplies, il s’agissait surtout de clients débordant des pubs alors que la musique provenant de l’intérieur était couverte par les bavardages. Il s’agissait d’un endroit très fréquenté, on pouvait avoir son pub préféré comme y faire une tournée selon le type de soirée que l’on cherchait à faire. Ciara entra dans l’un d’entre eux, un vaste pub a la décoration typique, les poutres en bois apparentes et le monde qui allait avec bien sur. Ciara commanda deux pintes de cidre, elle eu droit à un prix puisqu’elle connaissait bien le serveur et donna le verre à Danner avant de lui indiquer de la suivre. Elle se faufila entre les silhouettes, il y avait plusieurs salles, et pas forcément de place mais elle en trouva une dans un coin tranquille alors que les clients étaient sur le point de partir.

« Sláinte ! » S’exprima t-elle en gaélique en trinquant.




copyright acidbrain
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Jeu 28 Avr - 1:18

Revenir en haut


If they say to kill yourself, then you will try it

You can cry me a river, cry me a river of tears
Yeah, you can cry all you like but it won't change my mind


Et bien, Ciara avait l'habitude d'être directe dans ses sujets, mais là elle était tombé parfaitement juste, probablement par une coïncidence un peu sale. Bon, le mec en question n'était pas n'importe qui et avait un nom plutôt connu, mais il passerait sur cette familiarité d'approche. De plus, ce n'était pas un sujet duquel on discute dans la rue. Si son bouge était suffisament bruyant ils pourraient en causer un peu, et même un peu beaucoup, mais pour l'instant il se contenta de lui sourire, de ce sourire insupportable qui signifie simplement "je sais un truc que t'ignores mais j'ai décider de fermer ma gueule".
Ils marchèrent quelques temps dans les rues, croisant les habituelles fêtards, clochards et autres alcooliques, les éventuelles prostitués et dealers de coke, beuh et autre crack, leurs oreilles tapissé du bruit de fond des boites qui se sentaient toutes obligés de balancer leur musique techno-dance plus fort que le voisin d'à côté alors que les deux écoutaient une daube similaire. A, la nuit avait une vie différente pour chaque personne, mais cette vie de lui là était une qu'il ne connaissait pas autant qu'il l'aurait dû.

Ils finirent par renter dans un des bouges, fréquenté au point que la foule leur bloquait le passage. Heureusement Ciara connaissait le lieux et arriva à choper l'attention du serveur, deux verres de cidre et un box plutôt calme d'une seule traite. L'énergie de la jeunesse aurait dit Danner s'il avait eu quelques années de plus pour pouvoir se permettre ce genre d'expression de vieux briscards.

"Kampai !"


Ils trinquèrent, et Danner bu une gorgée du cidre. Loin d'être mauvais, et vu la faible teneur en alcool de la boisson il pouvait se permettre de la boire tranquillement. Reposant son verre avec un bruit sec et un soupir satisfait, il fit un petit sourire joueur à l'attention de Ciara.

"Pour revenir à ce que tu disais sur le décollé cranien, j'ai quelques infos si tu veux."


Il laissa la phrase en suspens. Comme pour une bonne annonce marketing, il faut laisser un temps à la hype pour se créer afin de tenir l'auditoire en suspens.

"Je sais qui il était, qui la tué, et le pourquoi du meurtre. Et je peux t'assurer que je suis à peu près le seul mec capable de te refiler ces infos"


Son sourire s'étira dans un rictus carnassier, bien que toujours amusé. il avait envie de jouer à un petit jeu avec la lycane, et il savait que son humour différait assez du sien pour que la partie soit drôle.

"Enfin... de te vendre les infos, bien sûr. Si t'arrives à trouver une monnaie d'échange intéressante, je pourrais même te dire où trouver son tueur. Tu sais, histoire de te venger du fait d'avoir pas pu tuer un type aussi haut placé."

Corbeau
avatar


He doesn't think I'm that fucking dumb does he?
« Popping, popping balloons with guns, getting high off helium. We paint white roses red, each shade from a different person's head»
Messages : 75
Date d'inscription : 31/03/2016

Message par Ciara Ó Ceallaigh le Jeu 28 Avr - 9:01

Revenir en haut

If they say to kill yourself, then you will try it.
-

CLa jeune femme leva subitement les yeux vers Danner après avoir bu quelques gorgées de sa boisson, Danner savait bien plus de choses qu’elle et elle ne pouvait s’empêcher pour le coup de ressentir un peu de jalousie. Elle préférait devancer mais sur cette affaire là, elle réalisait qu’elle avait bien deux trains de retard. Ciara serra les mâchoires, la colère la prenant aux tripes de savoir qu’en plus le crétin qui avait fait ça s’était fait repérer. C’était comme chercher une baleine dans une botte de paille, c’était tellement gros qu’elle n’avait rien vu. Elle souffla, ayant la subite envie de faire des bulles dans son cidre pour palier à sa frustration mais se contenta de passer sa main sur son front, massant sa peau, déconcertée.
Puis Danner l’arracha de ses pensées en lui proposant de lui vendre ces infos et surtout de lui permettre de retrouver le tueur.

« Tu me prends par les sentiments Danner. »

Le corbeau la connaissait bien plus que ce qu’elle avait imaginé. Certes ses pulsions meurtrières et ses objectifs n’étaient pas un secret pour lui mais qu’il sache aussi vite ce dont elle avait besoin pour se sentir mieux ne pu refreiner un étouffement de rire de sa part; il n'avait aps idée de la manière dont elle allait se venger sur ce tueur, elle ferait preuve de sauvagerie et se montrerait sans pitié. Quand à ce deal, parlons en, Ciara étira un sourire amusé. Bien sûr qu’elle retrouverait le tueur et qu’elle l’éradiquerait, ce serait un bon moyen pour elle de marquer son territoire et le dépouiller de toutes les informations qu’il possédait. Puisqu’il était arrivé jusqu’aux informations qu’elle avait eu besoin avant elle, il en avait sans doute bien d’autres qui lui serait utiles et qui pourraient certainement accélérer les choses, jusqu’à finir sa mission. Elle savait que réduire à néant le conclave de Dublin ne l’annihilerait pas, qu’il en naitrait d’autres, ça elle s’en foutait, elle voulait juste coincer le tueur de son frère avant de se retirer définitivement et refaire sa vie ailleurs, dans un autre pays. C’était du moins à ce moment là ses projets à court et long terme, mais elle n’était pas fermée à d’autres propositions, seul le temps lui dirait de quoi serait fait son avenir.

La jeune femme posa ses coudes sur la table, posant son visage entre ses mains tandis qu’elle observait Danner en silence. Ils allaient jouer au jeu des négociations, Ciara n’avait certainement pas envie d’aligner la monnaie, surtout en ayant pensé qu’ils avaient dépassé ce stade là de se faire payer mutuellement en piécettes clinquantes. Toutefois au vu de son regard et connaissant son attrait pour l’humour et l’ironie, elle entra dans son jeu d’une manière qui lui était tout à fait propre.

« Un chewing gum et une tape sur l’épaule ça te va ? »

Ciara sorti de sa poche le paquet de chewing gum à moitié entamé.

« Saveur cassis en plus » Fit elle comme pour appuyer son argument.

Le plus important était pour elle que Danner possédait ces informations, quoi qu’il advienne elle repartirait avec. Elle ressentait un certain soulagement, ce qui la laissait encline à plaisanter. Et puis il s’agissait de Danner, pour n’importe quel autre elle aurait déjà vite fait de le menacer de mort avec un flingue braqué sur la tête. Oh elle aurait pu lui faire ce coup-ci aussi, pour la vanne et parce qu’elle aimait le genre d’humour noir autant qu’elle se plaisait à penser qu’elle avait de quoi troubler ses interlocuteurs. Mais il y avait trop de monde ici, et puis Danner était l’un de ses plus importants partenaires sur l’échiquier géant. Elle avait beau se laisser à quelques plaisanteries, l’idée n’était pas non plus d’aller trop loin.

« Sinon j'ai des mentos »


copyright acidbrain
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Ven 29 Avr - 20:13

Revenir en haut


If they say to kill yourself, then you will try it

You can cry me a river, cry me a river of tears
Yeah, you can cry all you like but it won't change my mind


La haine brûlante qu'entretenait la demoiselle pour le Conclave était public, ce qui arrangeait bien les affaires du Faucheur. La victime était une personne du Conclave, et son tueur... Hé bien, son identité intéresserait probablement aussi la gamine. Le simple fait qu'elle commence à négocier prouvait bien qu'elle était intéressée, il pouvait donc continuer tranquillement leur petite discussion.
Enfin, tranquillement... l'humour de la gamine fit sourire Danner. Ce n'état pas le sien, mais il était loin de ne pas l'apprécier. Cependant, il fallait recadrer les choses assez vite, histoire de remettre les négociations sur des traces plus propices. Mais bon, faire ça sans humour serait également d'une impolitesse crasse.

"Ma foi, je suis sûr que je pourrais vendre ça cher. Je suis sûr que tu as des dizaines d'amoureux et de stalkers divers près à vendre pères et mères pour le moindre objet ayant touché ta peau et pouvant leur rappeller par l'odeur de ton corps l'objet de leur fétiche."


Il découvrit un sourire plein de dent à la demoiselle, faisant au moins semblant de reternir son petit rire. Ils jouaient tous deux sur un registre assez proche au niveau de la blague finalement, même si l'exécution en restait très différente. Peut-être était-ce une des raisons qui les faisait s'entendre si bien, Danner n'ayant jamais pu résister à un cocasse jeu de langage.
Portant sa main au front dans une mimique dramatique il continua.

"Malheureusement, et au risque de briser irrémédiablement ton coeur, je ne suis pas de ceux-là. Même si j'aurais rien contre un chewing gum là maintentan, il va falloir sortir un peu plus pour cette information. Tu sais bien que je ne parle pas d'argent, ce n'est pas mon genre. Mais je suis sûr que tu as largement de quoi trouver pour l'info. Au pire, si ce que tu proposes vaut plus cher, j'équilibrerais."


Il lui fit un nouveau sourire, plus gentil cette fois-ci. Bien sûr, il aurait pu lui proposer directement un prix ou une demande, mais il préférait largement jouer un peu, s'amuser à négocier, et voir ce qu'elle lui proposait. Peu être était-il un peu trop procédurier, le reproche était valable, mais bon... il s'amusait bien, et s'il elle s'énervait réellement il n'aurait pas d'affaire à traiter avec elle. De plus, vu ce qu'il avait proposé, elle aurait parfaitement le droit d'exiger de lui là même chose, à condition qu'elle propose une suffisament belle pièce.
Buvant un coup de son verre de cidre, il se décida à monter un peu les enchères lui même.

"Sans m'amuser à te spoiler, je tiens à t'assurer que l'identité du meurtrier peut t'intéresser bien au delà de ton envie de tabasser un voleur de meurtre."

Corbeau
avatar


He doesn't think I'm that fucking dumb does he?
« Popping, popping balloons with guns, getting high off helium. We paint white roses red, each shade from a different person's head»
Messages : 75
Date d'inscription : 31/03/2016

Message par Ciara Ó Ceallaigh le Sam 30 Avr - 8:41

Revenir en haut

If they say to kill yourself, then you will try it.
-


Danner entra dans son jeu, ainsi qu’il le faisait la plupart du temps. C’était un gars simple avec qui il était facile de parler et de plaisanter, il était peut être l’un des rares à la supporter. Car si Ciara n’a pas réellement de cercle amical ce n’est pas pour rien, ses objectifs lui prennent beaucoup trop de temps et elle a fini par se convaincre qu’elle n’est pas faite pour s’attacher aux gens que ce soit au niveau amical ou même familial ou amoureux. C’est pour ça que ce qu’il déclara sur ses soi-disant prétendant se bousculant au portillon la fit sourire, d’hors et déjà parce que c’était impossible et qu’elle était bien trop dangereuse pour que cela soit vrai. L’amour n’étant pas quelque chose qu’elle mérite, à commencer par le fait que sa mère biologique l’ait abandonnée, puis que sa famille adoptive ait fini par la détester, cela l’avait vacciné radicalement sur quelconque forme d’amour. Autant dire qu’elle a même l’impression de ne pas être en mesure de le ressentir et parce qu’elle ne s’y est jamais attardée. Ciara ne s’en plaignait pas, à vrai dire elle n’y pensait pas et se voyait pas non plus vivre au-delà de 40 ans avec un compagnon en ayant plus de chiens que d’enfants.

Ciara n’est pas quelqu’un que l’on qualifierait de normal à proprement parler, c’est une jeune femme qui a sa propre vision des choses et qui sont souvent difficiles à adhérer. Il était tout à fait possible que cela change, à condition qu’elle le veuille bien et qu’on l’aide un peu. Pour le moment, tout était très bien ainsi. Elle ne répondit rien à sa boutade, au risque de faire dans le dramatique et parce qu’il savait sans doute qu’elle ne s’aventurait jamais sur un tel sujet même pour plaisanter. C’est un léger rire qui fi office de réponse avant que la conversation ne redevienne plus sérieuse. Elle savait qu’il préférait avoir quelque chose en retour, ne dit on pas les bons comptes font les bons amis ?
Ciara prit une grande inspiration comme si adhérer à ce qu’il demandait l’obligeait à faire un effort monumental. Elle sorti de son sac un carnet et un stylo à l’effigie de l’une de ses banques et lui ouvrit à la suite d’une liste.

« Tu sais comment marche le Death note. » Fit-elle en référence à l’un de ses mangas préférés.

Elle n’avait jusque là jamais fait le rapprochement, pour elle c’était comme une liste de courses à vrai dire, d’ailleurs ses dernières courses se confondaient avec les noms des personnes qu’elle avait assassiné. Pour le coup elle était fière de sa comparaison et se mit à penser à prendre un cahier plus sobre la prochaine fois pour rentrer dans le genre. Ainsi il n’avait qu’à lui écrire le nom d’une personne qu’il souhaitait voir morte et son souhait serait exaucé dans les 24h. Ciara interpella soudainement le serveur pour lui commander une grosse pizza qu’ils partageraient, elle avait faim. Puis lorsqu’il fut parti, elle reporta son attention sur Danner.

« Tu peux écrire aussi la manière de comment tu veux qu’il décède, mais évite les crashs en avion et mort bouffé par des lions…ah quoi que….. »

Ciara se mit à réfléchir à cette éventualité et comment elle pourrait faire pour mettre cela en œuvre. Finalement elle étira un sourire, d’humeur généreuse ce soir là histoire de se dire qu’elle ne s’était pas pris un coup de mauvais karma en ayant été virée. Elle sorti de son sac un trousseau de multiples clefs et en donna une à Danner, lui laissant même un porte clef pompon.

« C’est un de mes appart si tu veux squatter en cas de souci. J’ai des conditions par contre….Je fais pas ta vaisselle ! Et gare à toi t’as pas baissé la lunette des WC !»

S’enfoncer dans la cuvette n’était pas chose agréable pour elle. Maintenant avec tout ceci elle espérait qu’il se mette enfin à parler de cette personne qui l’avait devancée et qui allait s’étouffer avec sa brosse à dents malencontreusement.



copyright acidbrain
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Sam 30 Avr - 15:17

Revenir en haut


If they say to kill yourself, then you will try it

You can cry me a river, cry me a river of tears
Yeah, you can cry all you like but it won't change my mind


Danner jeta un coup d'oeil au carnet qu'elle venait de poser devant lui. Bordel, si elle commençait à avoir les mêmes références pop culture que lui, il allait finir par croire qu'elle l'observait et essayait de copier son comportement.... Ce qui était, au final, possiblement le cas. On ne sait jamais après tout, avec ce genre de personne. Cependant, en regard de la façon solemnelle avec laquelle elle avait sorti son carnet, il se retint de rire de cet acte si.... et bien si référentiellement cliché. Il se contenta d'avancer la main et de tirer le carnet vers lui, en inspectant la couverture sans l'ouvrir.Un vulgaire carnet portant le filigranne et les informations de la National Irish Bank. Moins beau qu'un réel Death Note, il fallait bien l'avouer, mais bien plus passe-partout. Le pire étant qu'une copie du Death Note comme on peut en acheter dans de nombreuses convention ou dans des boutiques de mémorabilia n'aurait attiré que peu d'attention. Mais bon, personne n'est parfait.

Il attendit qu'elle commande la pizza pour ouvrir à nouveau le carnet. L'ouvrage n'en était pas au début, mais d'un autre côté il était peu probable que le carnet ne contienne que des noms de personnes à tuer. A moins, bien sûr, qu'elle n'ait récemment assassiné dans la plus grande horreur 300g de pommes de terre et une motte de beurre. Souriant devant cet improbable mélange, il ne fit presque pas attention quand elle posa à côté du bouquin une clé affublé d'un ridicule petit pompom rose. Elle s'expliqua cependant sur la nature de l'objet avant même que Danner n'ait eu à lever un sourcil interrogateur. Une clé d'un de ses appartement, hein ? Et bien, la demoiselle n'avait pas froid aux yeux. Bien que sa confiance ait quelque chose d'honorant, elle était aussi un peu idiote. Mais bon, lui aussi avait déjà révélé dans certains moments les emplacements de certaines de ses caches, alors pourquoi pas. Il sourit à l'énoncé des règles, et attrapa le stylo qui était posé dans le carnet.

"Pour le coup, je vais avoir pas mal de choses à dire.
Premièrement, pour un dieu Psychopompe, t'es quand même vachement plus sexy que Ryuk, ce qui ajoute l'agréable à l'utile. Deuxièmement, merci pour les clés, c'est un super cadeau, encore magnifié par le premier point. Et troisièmement...."


Il commença à scrivaillonner sur le carnet, trois petites lignes écrites dans cette écriture en patte de chat qui me caractérisait. Fermant le carnet avec un petit sourire, il le fit glisser vers la demoiselle, un petit sourire aux lèvres.

"Je me suis permi de modifier un peu les règles. Vu que le service que tu me rend es plutôt bon, je t'ai laissé le choix dans la mort. Le premier est un flic lycan, membre de la Garde, qui a essayé de m'abattre il y a peu. Le second nom est sa meuf, une juge du Conclave, sorcière de douleur, maqué avec lui dans mon assassinat. Le troisième est un membre du Cercle, un arrogant Thérian dont les découvertes scientifiques m'ennuis pas mal. Je te laisse celui que tu préfères."


Il savait que par habitude, elle s'orienterait vers le membre du Conclave, ce qui n'était pas pour lui déplaire. La demande de mort était laissée libre, à l'exception d'un mot dont le contenu était écrit précisément dans le carnet.

"Voilà. A moins que tu n'ai quelque chose à dire là dessus, c'est bon pour moi, et donc pour les infos. Donc.... ça te vas ?"


Il eut un petit sourire gamin, prononçant la dernière phrase avec beaucoup trop d'enthousiasme et de gentillesse pour être honnête. Mais bon, la vie demande un peu de surjeu parfois, que veux-tu.
Corbeau
avatar


He doesn't think I'm that fucking dumb does he?
« Popping, popping balloons with guns, getting high off helium. We paint white roses red, each shade from a different person's head»
Messages : 75
Date d'inscription : 31/03/2016

Message par Ciara Ó Ceallaigh le Dim 1 Mai - 12:27

Revenir en haut

If they say to kill yourself, then you will try it.
I'm gonna fight 'em off. A seven nation army couldn't hold me back.Taking their time right behind my back. And I'm talking to myself at night, because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette




L’initiative de Ciara de lui donner les clefs de l’un de ses trois appartements fut visiblement la bienvenue. Ils avaient peu de chance de s’y croiser puisqu’elle n’y passait que trois ou quatre fois par mois au grand maximum car cet appartement n’avait rien de très intéressant mis à part sa position stratégique. Il n’y avait ni documents, ni armes, ni rien la concernant, les murs étaient épurés, les meubles quasi vides sauf dans la cuisine quand elle y séjournait et ses armoires toujours remplies de fringues. Ciara veillait à s’organiser correctement dans le cas où la police fasse un jour une descente si elle se faisait repérer ; ses dossiers étaient bien cachés dans le plafond de son premier appartement alors qu’elle avait dû apprendre à être un peu plus bricolo que ce qu’elle n’était à la base. Quand aux armes et son attirail, et bien ils étaient répartis et dissimulés dans les deux appartements. Ciara avait beau inspirer la naïveté, elle n’en était pas moins réfléchie depuis le temps qu’elle exerçait. Si elle ne s’était jamais fait coincer ce n’était pas non plus par hasard ; chaque détail est important.

La jeune femme ne pu tout de même s’empêcher d’étouffer un rire lorsqu’elle la compara à Ryuk

« En même temps être plus sexy que lui, c’est pas difficile » répliqua t-elle.

Elle hocha la tête lorsqu’il déclara qu’il appréciait son offre, si sa part lui convenait alors ils s’entendraient bien sur ces négociations et elle pourrait avoir les informations ainsi qu’elle les avait désirées. Au moins elle ne rentrerait pas bredouille, après ce début de soirée complètement pourrie, Danner avait ainsi l’avantage de lui redonner un peu plus de motivation. A commencer par les noms de ces personnes qu’il inscrivait sur le carnet, la jeune femme suivait le mouvement de sa main griffonnant le papier comme si elle pouvait les lire. Elle ressentait cette douce adrénaline, ce besoin primitif de tuer qui lui était caractéristique de sa race, ne lui en déplaise. Elle prit le carnet lorsqu’il le glissa jusqu’à elle mais attendit qu’il ait fini de lui parler, ce qu’il lui disait pouvait être crucial comme information.

Ciara fronça les sourcils à l’entent d’un lycan de la garde. Elle ne connaissait que très peu de lycans et encore moins de la garde. A moins que ? En ouvrant son carnet pour regarder les noms elle fut surprise d’y voir inscrit le nom d’Aodh. Ca compliquait les choses pour elle, tout autant de savoir qu’il était allié à une femme du conclave sur qui elle avait enquêté. Concernant le lycan elle était certaine de ne rien faire, pour la juge elle se devait de réfléchir, la garder sous le coude et voir ce qu’elle pourrait faire. En revanche le troisième serait mort les jours qui allaient suivre. C’était quand même pas mal qu’il lui laisse le choix, elle allait se pencher dessus et agir en conséquence avec toujours autant de sérieux. La jeune femme referma le carnet, veillant à ce qu’il lui rende son stylo, non pas par crainte pour ses empreintes mais parce qu’elle écrivait bien avec.

« Ca me va, je vais voir ce que je peux faire. » Fit-elle avec un fin sourire sur les lèvres sans toutefois détailler le fond de ses pensées.

L’employé des lieux vint déposer la pizza sur leur table, Ciara ne se fit pas prier pour se servir tout en lui demandant de lui donner ces fameuses infos. Elle était curieuse de savoir de qui il s’agissait mais se rendit compte surtout que la pizza était vachement bonne - Du baume à la mozzarella et a la sauce tomate sur son petit cœur brisé.

« Je t’écoute, parle moi de ce voleur de proie. »




copyright acidbrain
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Lun 2 Mai - 0:40

Revenir en haut


If they say to kill yourself, then you will try it

You can cry me a river, cry me a river of tears
Yeah, you can cry all you like but it won't change my mind


"L'accord est conclu, c'est à moi de te balancer mes infos. Assez d'effet dramatique."


Il prit une part de pizza et commença à la dévorer. Loin d'être dégeulasse. Même plutôt bonne pour une place comme celle-ci, où le nombre de racines italiennes au mètre carré devait avoisiner le zéro le plus total. Finissant sa part et en attrapant une deuxième, il se mit à parler, assez fort pour que Ciara l'entende mais assez faiblement pour que (l'espérait-t-il) le son de sa voix soit masqué à d'éventuels intrus par le boucan du lieu.

"Comme tu le sais probablement, cette tête est tombée dans le cadre de mon petit concours pour voir ce que pense les organisations d'elles-même et de la notion de "plus grand bien". Ce qui est particulièrement intéressant pour celle-ci, ce sont les modalités de l'exécution de cette tête.
Pas besoin de te rappeler le boulot du type, j'imagine que les mots de Nations Unies ne te sont pas inconnus, et lui en était le grand marabout. Le truc qu'on sait vachement moins, et que même une bonne partie de ses potes ignorent, c'est que ce type avait un petit boulot à côté du sien."


Il sourit, mordant dans sa pizza.

"Il était Meister du Conclave."


Il déglutit et but une gorgée de cidre pour faire passer la bouchée. A partir de là, les informations allaient devenir aussi croustillante que.... et bien, que la croute de cette foutue pizza.

"Désolé ma belle, mais tu viens de rater une prise fameuse. Mais ne t'inquiète pas, j'ai toujours des trucs à dire. On peut penser que le meurtre est à l'origine d'un des mecs de la Garde ou d'un fanatique du Cercle, après tout tous le monde a des raisons pour en vouloir à un connard pareil. Même pas. Ni Garde, ni Cercle, ni le Syndicat, ni même moi."


Il avala une autre part de pizza.

"Le type c'est fait dégommer par un de ces propres Lieutenants !"


Danner ne put résister et il laissa échapper un petit rire, comme s'il venait d'annoncer la chute d'une blague particulièrement désopilante mais que son flegme britannique l'empêchait de s'esclaffer.

"Lequel des quatres, no lo se. T'imagines bien qu'il ma pas donné sa carte d'identité avant de se barrer. Par contre, je faisait surveiller l'endroit de largage, et on a des photos de lui. Sa stature, ses fringues, jusqu'à sa gueule. Ca vaut pas une adresse, mais niveau piste, c'est quand même un foutu point de départ."


Il leva son verre à la demoiselle, et dans un ton de commercial publicitaire banquaire ironiquement suave, il lui lança un fameux.

"Alors.... heureuse ?"

Corbeau
avatar


He doesn't think I'm that fucking dumb does he?
« Popping, popping balloons with guns, getting high off helium. We paint white roses red, each shade from a different person's head»
Messages : 75
Date d'inscription : 31/03/2016

Message par Ciara Ó Ceallaigh le Lun 2 Mai - 19:29

Revenir en haut

If they say to kill yourself, then you will try it.
I'm gonna fight 'em off. A seven nation army couldn't hold me back.Taking their time right behind my back. And I'm talking to myself at night, because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette




Ciara avait hâte, tellement hâte d’avoir ses informations qu’elle mordit une dernière fois dans sa pizza et se montra des plus attentives aux dires de Danner, enregistrant chaque mot important dans son esprit comme si sa vie en dépendait. En réalité, il en allait de ses objectifs, de ce pour quoi elle n’avait pas laissé les gens lui mettre la camisole ou même se tirer une balle en ne se supportant pas elle-même. Puisque l’accord était conclu en bonne et due forme, elle allait enfin pouvoir se mettre quelque chose sous la dent et exprimer son immense frustration. Malgré cela, elle n’était pas au bout de ses surprises et les premières déclarations lui firent le même effet qu’une gelure au cerveau quand on mange une glace.

….Le Meister dégommé par l’un de ses lieutenants….

Ciara ouvrit soudainement la bouche, hébétée et complètement sous le choc de ces révélations. Elle ne se rendit même pas compte que le morceau de fromage de chèvre de sa pizza se fit la malle et s’écrasa lamentablement sur la table et sur sa main aussi, brûlant sa peau mais elle ne bougeait pas. Elle regardait Danner, ayant l’impression qu’il se payait sa tête et en même temps cela était tout à fait possible. Il y avait eu un trop plein d’informations choquantes qui l’obligea à faire le tri dans sa tête. D’abord le fait qu’elle avait loupé le Meister mais qu’en plus il s‘agissait de quelqu’un de haut placé dans le conclave.

« QUOOOOOOOOOOOOI ???!!!! » Hurla t-elle sans retenue

Son trop plein d’expression plongea l’établissement dans un silence embarrassant alors que certains clients se retournèrent pour voir ce qu’il était en train de se passer. Ils restèrent quelques secondes à observer leur table avant que Ciara repose sa part de pizza, ayant soudainement l’appétit coupé par un flot d’adrénaline et de colère montant en elle.  Elle n’en croyait pas ses oreilles, non seulement on avait assassiné la cible en haut de sa pyramide mais non seulement un ennemi avait tué cet ennemi en haut de la pyramide.

« C’est quoi ce bordel ?! »

Décidément la pilule avait du mal à passer, Ciara avait l’impression d’être dans ce même état que lorsque la pleine Lune la faisait se détourner de ses objectifs alors qu’elle n’arrivait pas à maitriser les sensations qui la torturait. C’était là exactement la même chose, excessif et horripilant. Danner déclara ensuite ne pas savoir de quel lieutenant il s’agissait et alors qu’elle allait commencer à rédiger son testament pour suicide d’échec professionnel, il lui indiqua avoir les images de la personne qui avait commis cette bavure. Avoir son visage était déjà bien suffisant et soudainement l’ascenseur émotionnel redescendit. Ciara calma ses ardeurs tout en essuyant sa main alors que son cœur s’était complètement emballé. Elle s’empara ensuite de son verre pour s’abreuver de cidre, descendant le reste de son verre à grandes gorgées puis reposa lourdement son verre sur la table. Ciara reprit son souffle, ayant l’impression d‘avoir couru un marathon a cause de tout ce qu’elle venait de découvrir. Elle passa machinalement la main sur son amulette, espérant que celle-ci continue de faire son travail et qu’elle ne perde pas tout le contrôle de son esprit.

« J’ai besoin de ces informations, je me mets en traque le plus vite possible. »

Un éclair assassin passa dans son regard ambré, Danner n’avait sans doute pas idée de ce qu’elle réservait à ce voleur de proie. Bien sur qu’elle était contente, mais le serait d’autant plus lorsqu’elle pourrait lui arracher ses tripes pour le pendre avec.





copyright acidbrain
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Mer 4 Mai - 16:51

Revenir en haut


If they say to kill yourself, then you will try it

You can cry me a river, cry me a river of tears
Yeah, you can cry all you like but it won't change my mind


L'ambiance du bouge changea plusieurs fois en quelques instants, s'approchant globalement du rendu sonore attendu dans une comédie Hollywoodienne. Le "sprotch" visqueux mais discret du fromage de chèvre sur l'assiette et la main de Ciara, son hurlement incontrôlé exprimant à toutes les personnes présentes sur 12 kilomètres l'étendue de sa surprise, puis le silence, ce silence gêné qui arrive même à recouvrir la musique du lieu, silence bizarre qui ne peut se déclencher qu'à la suite d'un grand bruit bien trop privé dans un environnement publique.

Elle.. semblait apprécier la nouvelle, mais d'un côté uniquement. En même temps, vu le choc qu'elle venait de se prendre dans la gueule, c'était bien normal qu'elle ne soit pas en capacité de juger objectivement l'apport de cette info sur la suite de sa vie et l'effet subjectif sur son moral. Il ne lui en voulait pa vraiment, la voir avec la bouche encore entrouverte, les yeux fixés dans un vague lointain et un léger tremblement était hilarant.
Elle se reprit très vite. Un feu venait de se raviver dans ses yeux, un incendie hurlant dont Danner était bien content de ne pas être la cible. Des gens allaient morfler. Violemment. De tortures raffinés impliquant probablement l'enfoncement de choses par des orifices où on n'est pas sensé faire rentrer des trucs, et la sortie d'autres choses sensées elles ne pas sortir par des orifices purements improvisés.

"J'ai pas les infos sous la main. Je t'envois ça dés que je suis rentré, t'auras une clé USB dans la boite de l'appart dont j'ai la clé, à un moment entre maintenant et 8 heure du matin."


Les précautions n'étaient pas spécialements faites contre Ciara, mais il ne fallait jamais occulter la possibilité qu'on les écoutes. Intercepter son "garçon de course" serait probablement fatal à l'aggresseur, mais autant ne pas prendre de risques.

"Bon par contre.... je crois que je c'est un peu de notre faute. Le lieutenant a voulu se fqireune place au soleil, et il a profité de notre "petit concours" pour balancer un bon message et joindre l'utile à l'agréable. J'avais prévus qu'ils se tabasseraient les uns les autres, mais pas que ça atteigne ce niveau de destruction interne là. D'un autre côté, ça dévoile des rôles, donc bon....."


Il héla le serveur, commandant une bière pour les deux oiseaux attablés devant leurs pizza. Le minimum qu'il pouvait faire pour s'excuser de cette indélicatesse était bien d'offrir une bière à la demoiselle.

"Va aussi falloir que je m'excuse pour ton sommeil, là. J'imagine que tu vas avoir du mal à dormir pour le reste de la nuit, vu les pulsions sadiquo-meurtrières dans tes yeux. T'as de quoi t'occuper entre maintenant et le moment où tu te jetteras à corps perdu dans de la planification de meurtres au moins ?"

Corbeau
avatar


He doesn't think I'm that fucking dumb does he?
« Popping, popping balloons with guns, getting high off helium. We paint white roses red, each shade from a different person's head»
Messages : 75
Date d'inscription : 31/03/2016

Message par Ciara Ó Ceallaigh le Mer 4 Mai - 18:41

Revenir en haut

If they say to kill yourself, then you will try it.
I'm gonna fight 'em off. A seven nation army couldn't hold me back.Taking their time right behind my back. And I'm talking to myself at night, because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette




CElle avait horriblement chaud, la nouvelle l’avait mise dans un état pas possible. La jeune femme aurait presque pu ressentir ses joues rosies réchauffées par l’ascenseur émotionnel qu’elle avait subit. En même temps elle était contente d’avoir un out nouveau terrain de jeu mais de l’autre elle ne pouvait pas s’empêcher de ressentir une certaine colère. Elle continua de manger sa pizza lorsque la faim lui revint à cause de l’odeur alléchante lui titillant l’odorat et se prit une deuxième part en veillant à ne pas s’étouffer. Danner lui annonça alors qu’elle allait bientôt recevoir les informations et comme à son habitude, il avait une manière très sécurisée de le faire qu’elle comprenait parfaitement.

La jeune femme hocha la tête tout en essuyant ses joues alors qu’elle s’était mis plein de sauce tomate sur le visage. Il lui expliqua ensuite sans gros détails comment tout ceci était arrivé et même si a la base elle s’en foutait un peu, elle ne fut pas surprise du résultat. En tout cas, elle devait avouer qu’ils avaient bien joué sur ce coup là. Ciara soupira, retira sa veste pendant que Danner leur commandait deux nouvelles boissons. Elle allait se mettre en traque dès le lendemain et ne reprendrait pas les affaires tant que ce type et celui du cercle dans son death note n’étaient pas morts. Pour l’un elle lui réservait une mort des plus angoissantes, l’autre serait sans doute fait plus proprement mais elle avait déjà hâte de se défouler sur ces deux cibles afin de pallier à sa frustration. Ciara termina la bouchée qu’elle avait engloutie avant de répondre à la question de Danner, un peu dépitée pour le coup

« Non…je n’ai rien à faire que réfléchir sur ma misérable condition et me faire à l’idée que j’aurais jamais le plus gros des trophées. » Fit-elle tout en tenant son verre vide comme une alcoolique anonyme

Elle aurait bien sûr du mal à dormir, un esprit aussi hyperactif que le sien n’aurait de cesse que de se répéter les pires scénarios qu’elle pourrait faire subir à ce voleur de cible qui était en plus du conclave.

« A moins qu’ils en élisent un nouveau…T’as des échos de ce côté-là ? »

Le serveur revint vers eux avec la commande, Ciara le remercia d’un hochement de tête et s’empressa de tremper ses lèvres dans le breuvage pour faire passer la brûlure qu’elle venait de faire à son palais à cause d’un morceau trop chaud. Le conclave n’allait certainement pas se laisser submerger par ce genre de problème et l’entente d’un nouveau meister à venir ne l’étonnerait pas. Sauf que tout était à refaire pour remonter jusqu’à lui. Cette fois elle ne comptait pas le laisser filer.







copyright acidbrain
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Jeu 5 Mai - 22:30

Revenir en haut


If they say to kill yourself, then you will try it

You can cry me a river, cry me a river of tears
Yeah, you can cry all you like but it won't change my mind


Danner vida son verre cul-sec. Ce n'était pas une habitude, mais la soirée était assez exceptionnelle. Entre le partage d'information, la pizza et le ton purpurin des joues de Ciara, il y avait énormément de premières fois ce soir, alors pourquoi pas briser quelques habitudes. La fillette était intéressante à regarder, vacillant à loisir entre une énergie colérique intense et ce qui semblait être une tristesse légèrement dépressive, avec parfois des pointes de bonheurs entrelacés dans ce complexe maillage. Ah, on aurait dit une recette de cuisine. Il n'y avait dans la vie guère de choses plus passionnantes que de regarder vivre des gens... même si, pour beaucoup cela tenait à l'intérêt même que pouvait susciter ces gens.

"Aucun écho pour le moment.. disons que, comme d'habitude, je ne suis pas en odeur de sainteté du côté des organisations. Et vu le meurtre qui vient de se dérouler et les spécificité de l'organisation, l'élection est loin d'être publique. Par contre, je dois dire que j'ai quelques plans pour influencer légèrement une partie du processus. On verra bien, si ça t'intéresse on en discuteras autour d'une tasse de thé quand tout ça sera précisé."


Restait un autre problème, assez épineux, et qui nécessitait une proposition assez osée. D'une part, Danner s'était fait taper suffisamment de fois sur la tête pour retenir la leçon : il ne devait pas passer trop de temps sans être à proximité d'un autre membre. Et la durée limite qu'il s'était fixé arrivait à son terme. Certes, avec Ciara, cela comptait presque, mais il préférait ne pas prendre le risque de se faire encore une fois donner la leçon. Il avait suffisamment d'ennemis prêts à lui faire du mal pour donner  une occasion à ses alliés de faire de même (même si connaissant Noam et Joyce.. hum, autant ne pas parler de ça). Et puis, vu l'air de chien battu qu'avait pris Ciara, comment pouvait-il résister ?

"Par contre, pour cette nuit, en attendant la chasse de demain... et bien, si tu n'as pas de plan, tu peux toujours venir squatter. Normalement c'était la soirée Scrabble cette nuit entre nous, mais je suis sûr qu'avec une invitée exceptionnelle ils seraient prêts à changer un peu le programme pour quelque chose de plus excitant."


Il était peu probable qu'elle accepte, vu les réactions de la demoiselle à la foule et au reste du monde en général, mais bon, autant proposer. Si elle acceptait, il pourrait finir sa soirée protégé et discuter encore un temps de quelques sujets intéressants. Si elle refusait, il pourrait tranquillement retourner à son point de chute, c'était donc tout bénéf, l'un dans l'autre.
De plus, ce serait une occasion de la présenter un peu mieux aux autres. Après tout, elle était un contact intéressant pour l'organisation, et une recrue potentielle si elle changeait un peu son comportement. Elle en connaissait probablement déjà certains, mais autant qu'elle ait une idée des forces que Danner désignait sous le nom de "nous".
Et, dernier avantage non négligeable, entre les gens du XIII et Ciara, cela donnerait probablement une nuit mémorable au niveau amusement pur.
Corbeau
avatar


He doesn't think I'm that fucking dumb does he?
« Popping, popping balloons with guns, getting high off helium. We paint white roses red, each shade from a different person's head»
Messages : 75
Date d'inscription : 31/03/2016

Message par Ciara Ó Ceallaigh le Sam 7 Mai - 8:42

Revenir en haut

If they say to kill yourself, then you will try it.
I'm gonna fight 'em off. A seven nation army couldn't hold me back.Taking their time right behind my back. And I'm talking to myself at night, because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette




La jeune femme fut surprise qu’il l’invite dans le cercle du XIII pour y passer une soirée comme « entre amis » le genre de choses qu’elle n’avait jamais eu l’occasion de faire au vu de sa manière de se considérer. Elle était en même temps honorée et gênée qu’il lui propose cela, déjà cela prouvait une nouvelle fois un semblant de confiance qu’ils avaient l’un envers l’autre malgré tout mais en plus qu’elle lui paraissait amicale. En temps normal on avait tendance à la juger bizarre, folle ou complètement à côté de la plaque et Ciara en jouait notamment pour se construire des barrières qui lui évitaient toute relation sociale. Jusque là elle ne s’en était jamais plaint, elle avait fait la part des choses et de toute manière ses objectifs et ses activités ne lui permettaient pas d’avoir un entourage dans le sens ou cela les mettra forcément en danger. Mais le XIII, après tout, n’étaient ils pas aussi timbrés qu’elle ?

Ciara se déroba sous le regard de Danner, plongée un moment dans sa réflexion, pesant le pour et le contre. Elle ignorait quel comportement elle aurait une fois là-bas même si à priori elle aurait plus tendance  s’isoler dans un coin et observer les autres comme un chat derrière sa fenêtre observe un oiseau perché sur un arbre avec fascination. La jeune femme termina sa part de pizza, feignant la volonté de ne pas être impolie et ne pas parler la bouche pleine pour couvrir le fait qu’elle ne répondait pas tout de suite. Aller tuer quelqu’un ne l’effrayait pas, elle le faisait de sang froid mais se retrouver comme une jeune femme normal de son âge entourée de personnes plus ou moins proches l’effrayait, quelle ironie. Elle pensait à ce que dirait son frère s’il était encore là, lui qui n’aurait certainement pas voulu qu’elle soit un soldat en solitaire et qu’elle joue aussi facilement avec la vie. Il la pousserait à y aller, à faire des efforts en lui disant que cela lui serait sans doute bénéfique, et qu’elle pourrait trouver cela amusant. Elle ne montrait pas qu’elle était mal à l’aise rien qu’à l’idée de devoir se montrer telle qu’elle est réellement mais ^lus elle attendrait pour répondre, plus cela se ferait ressentir. Ainsi la jeune femme étira un large sourire sur son masque de fer.

« Avec plaisir ! » Fit-elle joyeusement.

La jeune femme lui demanda un instant, le temps de finir sa bière, ressentant l’alcool tranquillement se distiller dans son sang et lui donnaient l’impression d’avoir des mouvements plus fluides. Elle devait prendre cela comme un nouveau défi. Ainsi lorsqu’ils eurent tous les deux terminés, réglé l’addition, ils sortirent de l’endroit qui s’était encore rempli de monde. L’air frais de la nuit avait quelque chose de purifiant, et histoire de bien casser tout ça, la jeune femme s’alluma une cigarette.

« J’te suis ! »

Ciara n’avait pas connaissance du lieu là où ils iraient, à vrai dire leurs planques n’était pas une chose qui l’intéressaient tant qu’elle pouvait faire affaire avec eux. Elle réalisait peu à peu ce qu’elle venait de faire, se demandant si ce n’était pas une mauvaise idée.










copyright acidbrain
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Sam 7 Mai - 20:13

Revenir en haut


If they say to kill yourself, then you will try it

You can cry me a river, cry me a river of tears
Yeah, you can cry all you like but it won't change my mind


Et le Danner attendait. Et attendait. Les yeux dérivant vaguement vers le reste de la boutique, il prit quelques secondes pour se dire que Ciara prenait son temps pour refuser. Il ne l'avait jamais vu en société, la plupart de leurs discussions se faisant seul à seul ou par l'intermédiaire d'un clavier d'ordinateur. Et connaissant le côté agressif et sauvage de la demoiselle, il la voyait plutôt préférer la solitude et les clairs de lunes sur les ponts que les parties de jeu de société entre camarades. Il l'avait vu si souvent exprimer du mépris et du dédains pour les gens qu'il ne pouvait l'imaginer s'éclater de manière détendue.

Pourtant, au grand étonnement de Danner, elle finit par accepter, un sourire au lèvres et de la joie dans la voix. Pendant qu'elle finissait sa bière, le Corbeau se prit à la regarder avec un sourire intrigué. Il était rarement pris au dépourvu, peu de gens lui donnaient tort, et pourtant... il venait de se gourrer lamentablement, pour le mieux peut-être. Trouver les raisons de ce retournement pourrait être intéressante.
Ils finirent par sortir tous les deux, les cheveux volant sous le vent nocturne avec la lune et les lampadaires sales comme seul éclairage. Riant au devant de l'enthousiasme de Ciara, il se lança avec une parodie de trompette pour guider sa petite troupe.

Bon grès mal grès, ils avancèrent dans les rues de Dublin jusqu'à leur petite planque. Malgré les détours obligatoires et loufoques de Danner (qui avait dans sa tête, sans savoir pourquoi, l'image insistante de Maugrey Fol-Oeil), ils arrivèrent devant l'immeuble où se tenait la petite réunion. C'était un des appartements de Noam qu'il mettait à leur disposition, une merveille vitrée au dernier étage d'un immeuble. Ah, la joie d'avoir un ami pécunièrement assuré.

"C'est la haut. Je pense pas qu'il y a tout le monde, mais bon, ça sera déjà ça."


La porte de l'immeuble était fermée par un digicode, mais Danner connaissait la combinaison suffisament bien pour ne pas avoir à biper. Heureusement pour leurs petites jambes, l'ascenceur avait été réparé depuis sa dernière visite, et malgré la promiscuité de la cabine le trajet fut rapide et en douceur. Un tournant à gauche, un à droite, quelques mètres, et ils se retrouvèrent devant l'appartement de Noam. Depuis l'extérieur, le Corbeau entendait les éclats de voix des membres, qui semblaient avoir commencé la soirée sans lui. Un sourire aux lèvres, il toqua à la porte.
Les bruits s'interrompirent. Des bruits de pas se firent entendre. Avant même qu'on ait pu demander un quelconque mot de passe où même s'enquérir de l'identité du toqueur, Dan lança un sonore.

"C'est moi, Dan. Tu peux ouvrir ?"


Au moment précis où il finissait sa phrase, il se rendit compte de plusieurs chose particulièrement désagréable. D'une part, il n'avait pas annoncé qu'ils avaient un invité, ce qui était très impoli. De deux, il était en retard. De trois, il avait complètement oublié de prévenir de ce qu'il faisait, où il était, ou autres détails de ce genre.
La porte s'ouvrit et la lumière de l'intérieur de l'appartement l'aveugla juste assez longtemps pour qu'il ne puisse voir venir le coup. Il entendit, en chaine, un sonore claquement qui semblait provenir de sa joue droite, un superbe "Bordel de merde t'étais passé OU ?!", et un bruit sonore sur le carrelage de l'immeuble. Et après... un noir.
Corbeau
avatar


He doesn't think I'm that fucking dumb does he?
« Popping, popping balloons with guns, getting high off helium. We paint white roses red, each shade from a different person's head»
Messages : 75
Date d'inscription : 31/03/2016

Message par Ciara Ó Ceallaigh le Sam 7 Mai - 23:30

Revenir en haut

If they say to kill yourself, then you will try it.
I'm gonna fight 'em off. A seven nation army couldn't hold me back.Taking their time right behind my back. And I'm talking to myself at night, because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette




Ciara demeura pétrifiée devant la scène, se demandant si c’était vraiment une bonne idée que d’avoir accepté. Elle eu envie e décliner l’offre et de s’en aller sans demander son reste en faisant quelques pas de recul, bouche bée. Elle senti très vite ses nerfs olfactifs travailler, ressentant la présence d’un vampire. Forcément en étant lycan techniquement ça ne devait pas coller génétiquement et la jeune femme eu cette impression d‘être à côté d’un cadavre décomposé. Elle grimaça, se frottant le nez, rejetant cette part animale qui ne s’était jamais faite aussi gênant qu’à cet instant là. Elle se demandait si ce fait là était réciproque, plantant son regard dans celui de la vampire à la recherche du moindre indice qui montrait clairement qu’elle n’était donc pas la bienvenue. Finalement, on lui demanda son nom, Ciara ne répondit machinalement que son prénom ainsi qu’elle avait l’habitude de le faire, papillonnant des yeux, perplexe.

La jeune femme n’osa rien dire d’autre et se pencha naturellement pour ramasser le cadavre de Danner alors que sous le choc il avait perdu connaissance. Ciara avait fait double effort, d’abord en ignorant ses gènes de lycan et en faisant comme si de rien était mais en plus en entrant dans la planque au lieu de détourner les talons. Pourquoi avait elle réagi comme cela ? Elle-même ne le savait pas, tout avait été un enchainement de réflexes. Ciara arrivait toujours à se surprendre elle-même en plus de surprendre les autres, si bien qu’elle en venait souvent à se détester ; comme à ce moment là où les injures passant dans son esprit lui étaient proprement destinées. La jeune femme avait passé un des bras de Danner sur ses épaules avant de le soulever, aidée par un monsieur. A priori son nom leur avait dit quelque chose, Danner ou Damian leur avait sans doute déjà parlé d’elle puisqu’ils avaient déjà coopéré, autrement ils ne l’auraient certainement pas laissée entrer. Le monsieur bizarre déclara que Joyce, la vampire donc, n’y avait pas été de main morte et cela semblait même le faire rire. Ils posèrent Danner sur un sofa, Ciara resta à ses côtés, assise les genoux ramenés vers elle comme un réflexe de se protéger. Elle aurait préféré se cacher derrière Danner mais puisqu’il n’était pas conscient, elle devait se contenter de son enveloppe charnelle pour repaire.

On lui proposa un verre, qu’elle accepta sans la moindre hésitation. Un blanc gênant traina le temps qu’elle boive quelques gorgées, n’aimant pas être le centre des curiosités dans un silence pareil. Les questions commencèrent à tomber, à commencer par ce qu’ils étaient en train de faire avant de venir ici. Ciara avait bien envie d’inventer une histoire mais se contenta de dire la vérité tout en regardant les trois personnes présentes en ayant cette désagréable impression d’être dans un tribunal. Ciara jeta un coup d’œil sur Danner qui semblait se remettre peu à peu du choc. La jeune femme tendit sa main vers son visage, il avait une vilaine marque sur le côté du visage, elle mettrait quelques temps à se résorber. Elle tapota ensuite doucement le haut de sa tête, en ne sachant pas quoi faire d’autre dans cette situation que faire en sorte que son réveil ne se fasse pas dans la panique. Rien de plus désagréable de sursauter en reprenant connaissance.

Ainsi on lui fit remarquer qu’on la pensait plus grande, moins colorée, plus vieille etc…Ciara étira un simple sourire, puis leur fit remarquer qu’elle était loin d’être comme le commun des mortels, elle attirait l’attention tout en étant loin d’être quelqu’un que l’on arrive à cerner ou à juger avec de mauvais qualificatifs. Elle aimait être toujours en contraste, c’est ce qui lui ressemblait le plus autant que dans son choix de vie que dans son apparence, sa manière d’être. Et lorsque parler d’elle devint beaucoup trop gênant, Ciara secoua un peu Danner.

« Allez la belle au bois dormant, c’est l’heure de se réveiller ça fait 100 ans là ! »











copyright acidbrain
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Dim 8 Mai - 15:31

Revenir en haut


If they say to kill yourself, then you will try it

You can cry me a river, cry me a river of tears
Yeah, you can cry all you like but it won't change my mind


La mise dans les pommes de Danner ne dura que quelques secondes. Même si ça tête tournait et que l'arrière de son crâne ne lui offrait pour seule consolation qu'une douleur lancinante, il arrivait à comprendre ce qu'il se passait. Par contre, il n'avait pas réellement envie de le leur signaler tout de suite, préférant attendre de voir ce qui allait se passer.
Bien évidemment, on le fit rentrer à l'intérieur, et il crut distinguer une blague de Noam dans le tas. Son ouïe lui revenait malgré un bourdonnement gênant qui allait en s'estompant. Assez rapidement, il pu comprendre sans ouvrir les yeux ce qu'il ce passait autour de lui. Apparement, les autres s'étaient pri à questionner Ciara sur elle-même, et elle répondait du tac au tac, un peu gênée mais pas muette. Il attendit ainsi jusqu'à ce qu'à son grand étonnement elle essai de le réveiller. Souriant intérieurement, il se secoua un peu.

"Ouais, ouais, encore deux minutes mamaaaaan."


Il bailla un coup, se secoua la tête, et ouvrit les yeux.

"Désolé Joyce, j'ai encore oublié de prévenir. Mais bon, mis à part un léger problème avec un vampire énervé, je suis entier, comme tu le vois."


Il rigola un peu, désigna à Ciara les membres de l'assemblée.

"Bon, alors, les présentations. La blonde avec la veste en cuir qui m'a mis foutue un droite, c'est Joyce, ma cousine. Vampire, comme t'as pu le remarquer. La rousse que toute cette histoire a l'air de beaucoup faire marrer, c'est Anja, une veille amie, spectre comme moi. Et le black habillé aussi bizarre que toi c'est Noam, le dernier Baron Samedi en date.
A ce que j'ai cru comprendre, on t'as déjà présenté mais je vais le faire formellement : Messieur, Ciara, une amie à moi et tueuse de son état. On discutait du dernier étêté et je lui ai proposé de venir passé la soirée ici."


Les habituelles échanges de salutations commencèrent, pendant que Danner jetait un coup d'oeil à l'appartement. Des reliefs de boissons et des bouteilles encore pleines trainaient sur les meubles à côté de lui, ainsi que plusieurs bols de chips et autres apéritifs. parfait. Prenant une poignée de mini-pizza, le Corbeau regarda la boite de jeu qui trainait sur la table basse. Oh, dieu. Un Monopoly.....
Changer le jeu habituel ne posait pas un gros problème, et ils étaient le nombre parfait pour y jouer. Ce qui gênait l'homme en noir, c'était la propension qu'avait ce jeu a créer de superbes brouilles parfaitement risibiles en quelques heures de temps. Problème généralement amplifié par les pouvoirs des gens assis autours. Tentant une petite diversion, il se lança à Ciara.

"Bon, désolé pour la chute, mais c'était soirée jeu de société aujourd'hui. Mais si tu préfères, on peut aller faire autre chose. Vous avez des idées un peu plus excitante, pour l'occaz ?"


Corbeau
avatar


He doesn't think I'm that fucking dumb does he?
« Popping, popping balloons with guns, getting high off helium. We paint white roses red, each shade from a different person's head»
Messages : 75
Date d'inscription : 31/03/2016

Message par Ciara Ó Ceallaigh le Dim 8 Mai - 19:06

Revenir en haut

If they say to kill yourself, then you will try it.
I'm gonna fight 'em off. A seven nation army couldn't hold me back.Taking their time right behind my back. And I'm talking to myself at night, because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette




Ciara écouta avec attention les présentations, hochant à chaque fois la tête pour leur montrer un tant soit peu qu’elle était contente de les rencontrer même si elle avait encore cette envie de s’enfuir. Ce qui la retenait c’était leurs coopérations, le fait qu’ils lui étaient des alliés importants. Au-delà de ça, les barrières qu’elle se mettait entre eux et les autres n’avaient jamais été aussi épaisses qu’à ce moment là. Ciara se raisonnait trouvant de quoi se rassurer dans de futiles détails comme les tâches de rousseurs adorables d’Anja, la jolie cravate de Noam, les boucles de Joyce, ces mini pizza complètement mignonnes, le canapé qui donnait l’impression de lâcher des pets à chaque mouvement. Des détails auquel elle était toujours attentive et qui contribuèrent à la décrisper.

« Non non c’est très bien »

Ciara n’avait de toute manière aucune autre idée à proposer elle était encore beaucoup trop crispée pour penser correctement et proposer quoi que ce soit. En même temps elle ne voulait pas déranger les autres qui avaient prévu cette soirée quelque peu surprenante mais qui n’était pas pour lui déplaire. Cela lui rappelait les soirées world of warcraft qu’elle faisait avec ses collègues virtuels qui œuvrait avec elle sur des piratages informatiques. C’était exactement la même chose mais IRL avec des jeux plus basiques auxquels elle avait joué avec son frère il y a de cela bien des années.

C’est lorsque ses yeux se posèrent sur le jeu, elle ressenti un lourd battement la prendre de court. Alors qu’elle se rappelait de ce soir là où ils jouaient à ce jeu et qu’il s’était fait tuer. Que de mauvaises choses associées à celles qui auraient dû être bonnes. Ciara se sentait faiblir, haïssant cette sensation d’être vulnérable sur un sujet aussi stupide qu’un jeu. Elle déglutit et se ressaisit alors qu’ils s’installèrent autour de la table pour entamer la partie.

« Je ne me souviens plus des règles de base par contre, j’avais une manière assez particulière d’y jouer »

Lorsqu’Anja lui demanda de quelle manière elle y jouait, Ciara se retrouva un peu au dépourvu, observa la jeune femme et lui répondit alors qu’ils avaient établi des défis spécifiques pour chaque chiffre qu’ils sortaient au dé, comme boire un shot, parler en verlan, se déguiser..Pour a chaque passage a la case prison ils devaient manger quelque chose de crade, un mélange de nourriture agrémenté d’épices et chanter une chanson ; qu’ils choisissaient un mot interdit et qu’ils faisaient des minis jeux selon une situation spécifique ou des duels de bras de fer et qu’un rien était raison à boire encore des shot de vodka et qu’ils ne parvenaient jamais à terminer la partie.

Au souvenir de ces fou-rires, Ciara étira un large sourire heureux dévoilant ses dents du bonheur. Le genre de sourire qu’on ne lui voyait jamais et qui très vite s’effaça alors qu’elle se rendit compte qu’elle était au centre de l’attention.









copyright acidbrain
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Lun 9 Mai - 1:00

Revenir en haut


If they say to kill yourself, then you will try it

You can cry me a river, cry me a river of tears
Yeah, you can cry all you like but it won't change my mind


Danner regarda la scène avec un intérêt certain. Ciara qui parlait, chargeant sa voix de souvenirs laissés aiguisés par la tristesse et la douleur pendant que les autres écoutaient en silence. Son sourire chargé d'une joie nostalgique à l'évocation d'un moment d'insouciance personnel rendu magique par les années de difficultés et de labeur. Le silence gênant quand elle se rendit compte que tout le monde l'écoutait. Et puis la joie, les rires, les sourires. Après tout, comme le pensait tout les gens autours de cette table, c'était une putain de bonne idée. Une super putain de bonne idée pour enlever cette lourdeur chiante du monopoly, lourdeur qui s'accompagnait de crépage de chignon et de méchanceté sadiques.

Il n'y eut même pas besoin de conscencus. Ils se levèrent, mettant l'appartement de Noam dans un branc-le-bas de combat débridé et énergique, balançant des vannes à tout va au milieux de leurs recherches.

"Noam, bordel, tu la range où ta vodka ?", "Attend, il me reste du gombo au frigo, ça va claquer", "J'te pique ta garde-robe, ça servira de costumes", et pleins d'autres phrases jetés à la volée entre quelques blagues à la con.
En quelques minutes, ils se retrouvèrent parés. Des frusques de merdes lancés sur les côtés un peu en tas, des boites de bouffes et d'épices qui cotoyaient les chips et saucisse cocktail, encore plus de bouteilles qu'avant, des verres à shot, une bouteille vide (on sait jamais), la sono branché sur le PC... bref, tout ce qu'il fallait et bien plus encore pour balancer du lourd. Ce fut Danner qui lança les hostilités.

"Je prend le petit chien"


Annonça-t-il en se lançant avec des réflexes félins vers la boite pour attraper sa figurine. L'avantage de la surprise aidant, il put la mettre en sécurité avant que les autres ne se jettent à leur tour sur les pions, espérant s'attribuer leur favori.
Au bout d'un moment, chacun réussit à avoir le sien, bien que les joues de Anja soit légèrement échauffés et le sourire de Noam un poil plus grand. C'est tout en discutant qu'ils lancèrent la partie, échangeant les dernières nouvelles de Dublin alors que les premier mouvements commençaient.

Anja avait encore des nouvelles du Syndicat, qu'elle leur exposa dans un grand éclat de rire et force imitations mesquines de ces pauvres idiots qui essayaient tant bien que mal de faire un boulot impossible. Noam parla de ses affaires, des derniers alcooliques et de son projet de discuter avec une nana intéressante, qu'il présenterait probablement un jour à Danner. Joyce tomba sur la taxe royale, et, sous les acclamations de la foule, leur fit une magnifique interprétation de Libérée Délivrée version screamo.
Avec toute l'agitation, le centre de l'attention se déplaçait rapidement, libérant un peu Ciara de son rôle de nouvelle venue. Danner se décida de garder un oeil dessus, quand même. Sa surveillance, bien qu'interrompue par le magnifique strip-tease qu'il dut faire après avoir atterit en prison, serait utile au cas où la tension devenait trop forte.
Corbeau
avatar


He doesn't think I'm that fucking dumb does he?
« Popping, popping balloons with guns, getting high off helium. We paint white roses red, each shade from a different person's head»
Messages : 75
Date d'inscription : 31/03/2016

Message par Ciara Ó Ceallaigh le Lun 9 Mai - 12:35

Revenir en haut

If they say to kill yourself, then you will try it.
I'm gonna fight 'em off. A seven nation army couldn't hold me back.Taking their time right behind my back. And I'm talking to myself at night, because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette




Ciara fut surprise de voir que le groupe s’était mis en quête de faire exactement la même chose qu’elle faisait avec son frère des années auparavant pour pimenter leur partie de monopoly. Ciara étira un large sourire malgré elle, amusée de les voir préparer le terrain pour cette partie qui s’annonçait mémorable. Voilà bien des années qu’elle ne s’était pas allée à de l’amusement avec de vraies personnes, d’habitude son écran d’ordinateur suffisait à la faire rire. La partie commença, Ciara s’empara du chapeau haut de forme comme pion et la partie débuta. Très vite on annonça la couleur, quelques règles de bases furent établies en même temps que celles qu’ils apportaient pour rendre tout ceci moins banal. A chaque 6 de dé, ils devaient boire un shot de vodka, à chaque 4 c’était un shot de tequila mais il n’y avait pas besoin d’alcool pour les rendre complètement fous, ce qui aidait Ciara à se sentir bien dans leur petit groupe. A plusieurs reprises on l’entendit éclater de rire, elle se lança dans un bras de fer avec Anja pour ne pas payer le loyer au moment où elle tomba sur une de ses propriétés. Ayant naturellement plus de force que la jeune femme, Ciara avait vite fait de gagner mais celle-ci eu droit à sa revanche  et l’autorisait à ne pas payer à condition qu’elle fasse une imitation d’un personnage célèbre. La lycane se concentra donc et imita Gandalf le Gris dans la célèbre scène « vooooous ne passerez paaaaas ! » puis au moment où il sombre tout en finissant sous la table.

Les tours s’enchainaient, arriva même au moment où Danner en case prison fut contraint de faire un strip tease sur une musique de Joe Cocker que Noam s’empressa de mettre. Ciara se senti rougir, ayant l’impression d’être une jeune fille effarouchée alors qu’elle avait passé l’âge de l’être. C’était dans ces moments là qu’elle se rendait compte qu’elle n’évoluait pas en même temps que les autres. En même temps elle était dotée d’une maturité surprenante mais elle était restée figée à l’âge de douze  ans, à la mort de son frère le temps s’était complètement arrêté. Pour ne pas montrer sa gêne, au lieu de lire la liste des ingrédients du paquet de chips avec un soudain intérêt, elle servit un shot de vodka à tout le monde en l’honneur de la république dominicaine.  Ceci avalé cul sec, ils continuèrent leurs tours et lorsque ce fut à Ciara de jouer elle négocia avec Noam pour acheter sa propriété. Pour ce faire ils se levèrent du bureau et improvisèrent une petite pièce de théâtre. Ciara avait revêtu un costume de Noam pour avoir l’air d’un homme d’affaires pendant que ce dernier avait enfilé un tablier et des gants de cuisine tout en faisant semblant de passer l’aspirateur. Ciara fit semblant de toquer à la porte et annonça qu’elle venait acheter la maison.

Ils n’étaient pas ivres mais leurs réflexes étaient complètement ralentis ce qui fit qu’entre oublier les montants, les formules de négociation et débattre soudainement sur cette petite statuette sur une petite table, ils avaient du mal au final à trouver un bon accord. Ciara lui proposa donc de lui offrir un VHS de bambi et il accepta. Ils descendirent un shot de tequila et revinrent d’installer à la table de jeu. Puis lorsque ce fut à nouveau au tour de Danner de jouer, il tomba sur l’une des propriétés de Ciara.

« Alors le montant du loyer est de 10 000 euros ce mois-ci » Fit elle en fronçant les sourcils tout en faisant mine de lire les chiffres de sa carte. « Par contre si tu arrives à coincer 27 marshmallow chubby bunny dans ta bouche je te le fais à 9000 et un paquet de cookies. »








copyright acidbrain
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Lun 9 Mai - 22:10

Revenir en haut


If they say to kill yourself, then you will try it

You can cry me a river, cry me a river of tears
Yeah, you can cry all you like but it won't change my mind


La partie était, comme on pouvait l'imaginer, plutôt déjantée. Après tout, quand on mixe de l'alcool, des costumes et des règles aléatoires, on peut très rarement qualifier le résultat de banal. Ils glissaient tous, peu à peu, vers une certaines ébriété. Manière sobre de dire qu'ils commençaient tous un peu à se bourrer la gueule. Même Danner, si habitué à ne pas toucher l'alcool qu'il trouvait dans son verre, se retrouvrait passablement éméché.

Entre les imitations idiotes, les pièces de théâtre malfringués et les défis idiots, ils n'avaient pas réellement le temps de se concentrer sur le jeu. Pour être tout à fait honnête, Danner n'avait pas la moindre idée de qui gagnait, mais d'un autre côté il était à peu près sûr que personne n'en savait réellement plus que lui. Il ne savait même pas s'il avait assez d'argent pour payer le loyer de Ciara, mais ce n'était pas si grave. L'important était de négocier, et au pire il faucherait discrétement dans la banque ce qui lui manquait.

"Huuuum, nope. Contre-offre ! 6700 euros, et..... je révèle une vérité gênante sur Anja !"


Le hurlement de la damoiselle concernée ne se fit pas attendre, ni sa tentative - totalement anticipée - d'étrangler le Corbeau après lui avoir sauté haineusement dessus. Ils luttèrnt ainsi un moment, s'échangeant des insultes juqu'à ce que Noam propose un duel pour savoir si cette informations était libre à Danner de divulguer. Malheureusement pour la rouquine, Joyce proposa un duel de chatouille, qui tourna à l'avantage de Danner, bien évidemment. Cela renvoya la tueuse, fumant sous sa coiffe rousse comme si elle était en feu, au fond de son canapé avec des éclairs dans les yeux.
Cependant, bien sûr, Danner se contenta de murmurer son information à l'oreille de Ciara, et s'émerveilla de la regarder rire et rougir un coup, suffisament clairement pour que même Anja elle-même laisse un sourire revenir sur son visage.

La soirée continua ainsi, quoi que avec une certaine multiplication des boissons. Danner s'ocupait de l'intendance, ramenant les bouteilles vides et apportant en retour de nouvelles pleines,d e tout ce qu'il pouvait trouver. Rhum arrangé, Vodka, Tequila, Jägermeister.... Ca donnait un mélange étonnant, autant en bouche que sur le visage des personnes en présences, visages qui commençaient à se colorer de manières intéressantes.
Finalement, Danner eut l'occasion de se venger de Ciara. La rue de la paix était toujours la meilleur, pour peu qu'on ait de la chance. Et sa, le Corbeau en avait à revendre, allant jusqu'à pomper celle des autres pour les faire tomber sur sa rue.

"Et bien, je crois que c'est la faillite, mademoiselle ! Ca va faire 35 000, à moins que tu me proposes une offre qui puisse te faire éviter la faillite."


Il avait... un peu trop bu, pour parler avec un rire aussi clichément démoniaque, mais bon, on lui pardonnerait. Au moins, il était en accord avec le reste de la soirée.
Corbeau
avatar


He doesn't think I'm that fucking dumb does he?
« Popping, popping balloons with guns, getting high off helium. We paint white roses red, each shade from a different person's head»
Messages : 75
Date d'inscription : 31/03/2016

Message par Ciara Ó Ceallaigh le Lun 9 Mai - 23:45

Revenir en haut

If they say to kill yourself, then you will try it.
I'm gonna fight 'em off. A seven nation army couldn't hold me back.Taking their time right behind my back. And I'm talking to myself at night, because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette




Danner négocia, il eu du mal à convaincre Ciara mais ce dernier s’était déjà lancé dans l’affaire sans avoir attendu son accord. Après un rude duel il vint lui divulguer un secret gênant sur Anja qu’elle écouta avec toute l’attention qui lui était donnée d’avoir à ce moment là. A l’entente de cette info, Ciara se senti devenir écarlate, et s’éventa malgré elle avec une liasse de billets. Elle fit la tournée des shot de tequila et encaissa cul sec avant de se reconcentrer sur le jeu. Pouvant à peine lire ou comprendre ce qu’il se passait, on se demandait qui gagnait, entre ceux qui n’arrivaient pas à compter les cases et les duels enchainés, la partie ne ressemblait plus à rien d’un point de vue extérieur et pour eux elle gardait sa parfaite logique. Elle ignorait comment elle s’était retrouvée avec un sombrero sur la tête et une moustache dessinée au marqueur au dessus de ses lèvres à devoir parler espagnol pendant de tours alors qu’elle n’en avait pas la moindre notion. Ce qui faisait qu’elle les inventait, en partant de l’anglais ou du gaélique quand elle n’arrivait plus à parler anglais, les mixages étaient complètement saugrenus mais avait bien l’air de faire rire le petit groupe.

Lorsqu’arriva son tour, elle tomba sur la rue de la paix que possédait Danner. Elle tenta de diverger et de faire croire qu’elle tait tombée sur la case d’après mais ils la corrigèrent vite. Forcément, le propriétaire réclama son loyer, mettant la barre assez haute mais toutefois ouvert à la négociation.

« Si, tambien, j’ai un otajjje retenu dans une de tes bouticas, je réclame 100 000 pesos. » Fit elle en ayant attrapé une statuette et imitant un flingue pointé sur celle-ci en pliant ses doigts.

« Ou alors, tu m’invitas à bailar un tango sur la playa et je repasse ta camisa mais je garde l’otajjjje. »Fit-elle convaincue d’avoir établi le meilleur deal de la planète et avec le pire des accents qu’il soit.

Anja se prit au jeu, déclarant que l’otage était son frère parti pour le Mexique, Noam quand à lui semblait bien se marrer comme à chaque fois qu’elle avait ouvert la bouche pour s’exprimer à demi en espagnol. Joyce aussi semblait se délecter du spectacle alors que tous n’en pouvaient clairement plus de cette partie et qu’elle n’en finissait pas après deux longues heures de jeu.

« Alors paila con peperoni, qu’est ce que t’en penses ? Est-ce que tu veux sauver tes miches ou celles du poisson ? »

Le dilemme était là, puissant, Ciara tentait de garder son sérieux malgré l’alcool et la fatigue qui marquait son visage. Elle ne comptait pas rentrer chez elle cette nuit là, elle n’était clairement pas en état et finirait sans doute en train de dormir sous la table avant la fi de la partie.







copyright acidbrain
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Mar 10 Mai - 0:13

Revenir en haut


If they say to kill yourself, then you will try it

You can cry me a river, cry me a river of tears
Yeah, you can cry all you like but it won't change my mind


Danner se retourna vers Anja. Un air sombre voilait maintenant son visage, qui adoptait dans la lumière de l'appartement le ton burineux d'un ombrageux espagnol. La posture droite et sèche, il se leva soudainement, le corps immobile et le menton haut. Levant une main vers la rouquine, son regard posé sur elle avec une fierté teintée de tristesse, il lança dans sa plus belle intonation.

"
Yé souis désolé, Anja, mais tou devra vencher Miguel seule. Yé ne peut me soustraire à oune tel défi."


D'un geste sec et claquant, il fit signe à Joyce de changer la musique. Ayant parfaitement compris ses intentions, elle lança un superbe tango instrumentale. L'ambiance était parée. Il était juste assez bourré pour voir clair mais pas assez pour chuter. Il fit quelques pas vers Ciara, remuant son bassin alors qu'il marchait, se postant devant elle avec aplomb et dédain. Le front haut et le regard fier, il lui tendit une main demandeuse.

"Tou va regrétté d'avoir pris miguel en otache, muchacha, car poul ta punition, nous allons maintenant danser..... El Tango de la Muerte ! "


Danner attrapa la main de Ciara, la tirant d'un coup hors du fauteuil, l'attrapant dans ses bras pour lui éviter de chuter. Attrapant une bouteille d'eau dans une main et la lycane dans l'autre, il se dirigea vers le balcon. Il ouvrit la porte vitrée avec un retentissant "Olé" et sortit dans la froide nuit dublinoise, suivit par sa partenaire mais aussi par les autres membres du XIII, ayant réussi à conserver juste assez de jugeote pour laisser à la scène ce sens grave et dramatique.
Une fois sur le balcon, Danner lâcha sa cavalière. Se rapprochant du bord, il donna un coup de pieds dans un des pots vides de Noam, laissant la terre fine et meuble se répandre sur le blacon. Ouvrant le bouchon de la bouteille, il en versa le contenu à côté, créant une flaque certe petite mais loin d'être invisible.

"Maintenant qué nous sommes à la playa......"


Certes, c'était un piètre effort de plage, mais compte tenu des circonstance, c'était ce qu'il pouvait faire de mieux. Après tout, une plage de sable fin à l'eau chaude et cristalline, en irlande, c'est presque plus dur à trouver qu'un autochtone sobre.
Ne perdant cependant pas de vue la dette qui avait été contracté envers lui, il attrapa Ciara par la taille, l'attirant en tournoyant vers lui, démarrant la danse par une chute improvisée.

"Il vous faudra danser.... El tango de la muerte !"


Relevant d'un coup sec sa paternaire, il se mit à danser. Il connaissait à peu près des pas de tango, mais le souvenir était lointain et flouté par l'afflux d'alcool. Cependant, ses muscles avait conservé quelques réflexes et il arrivait quand même à guider sa partenaire, qui n'en menait probablement pas large dans cette étrange mais magnifique soirée...
Et encore, il ne lui avait pas encore lancé sa chemise pour qu'elle la repasse, rigola-t-il dans le brouillard alcoolisé de son esprit.
Corbeau
avatar


He doesn't think I'm that fucking dumb does he?
« Popping, popping balloons with guns, getting high off helium. We paint white roses red, each shade from a different person's head»
Messages : 75
Date d'inscription : 31/03/2016

Message par Ciara Ó Ceallaigh le Mar 10 Mai - 18:33

Revenir en haut

If they say to kill yourself, then you will try it.
I'm gonna fight 'em off. A seven nation army couldn't hold me back.Taking their time right behind my back. And I'm talking to myself at night, because I can't forget. Back and forth through my mind behind a cigarette




Danner l’entraina, arrachant un énorme fou-rire à Ciara lorsqu’il mit en scène la plage et le sable. Les voisins auraient surement entendu mais la jeune femme retira son sombrero et se concentra sur son adversaire. Elle planta ses yeux dans les siens avec un mélange de dédain et de défi avant qu’elle ne soit surprise par la première chute où il la rattrapa habilement. Elle avait du mal à garder son sérieux, se mordant les joues pour ne pas rire et une fois redressée, les choses sérieuses pouvaient enfin commencer. Ciara ne savait absolument pas danser le tango, en plus d’être quelque peu éméchée, cela semblait bien plus difficile. La jeune femme se concentra quand même pour ne pas se ridiculiser et se laissa guider par Danner jusqu’à ce qu’ils aient beaucoup trop tourné pour tenir encore sur leurs jambes. Ils terminèrent leur danse endiablée sur une figure digne de sexy dance avec la grâce en moins et l’alcool en plus ce qui faisait qu’ils furent en mesurent de la tenir que 2 secondes.

Ciara déclara donc forfait tout en faisant mine d’ajuster la superbe moustache dessinée au marqueur :

« Cé bon amigo, tou a réussi à relever mon défi é tou m’a fait tourner comme oune soleil ! Yé vais relâcher Miguel parce que tou m’a fait rêver avec ton déhanché de la Muerte !!»

Sous les acclamations d’Anja rassurée pour son cousin Miguel, ils rentrèrent de nouveau dans la maison et la jeune femme remis la statuette entre les mains de celle-ci

« N’oublie pas chica aux moula, de surveiller l’horizon ! Un jour tu comprendras que Miguel n’est pas le cousin de ta vie !»

Elle fit mine d’un baise main à la jeune femme et réclama la chemise de Danner qu’elle fit semblant de repasser avec un morceau de pain pendant qu’ils continuaient de jouer avant de la lui rendre et de réintégrer le cercle de jeu. La soirée continuait, toujours entre les rires et les idées loufoques où Ciara se complaisait et laissait parler sa vraie personnalité. Après quelques hots de plus, la jeune femme ne tenant plus éveillée alla se poser dans un des canapés après avoir prétendu s’être piqué le bout du doigt avec une quenouille et mis en scène le moment où elle sombrait dans un sommeil profond qui allait durer 100 ans, au moins, voilà bien longtemps qu’elle n’avait pas senti pareille fatigue. En cherchant à s’allonger comme une princesse endormie, elle ressemblait plus à Blanche-neige juste après s’être fait empoisonner et  le sommeil l’emporta rapidement. Le réveil promettait d’être difficile, très difficile, elle qui prévoyait de partir en chasse allait sans doute avoir besoin d’une journée en plus de récupération.






copyright acidbrain
Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut

La date/heure actuelle est Sam 29 Avr - 15:18