AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Birthday party [Lizzie & Amanda]

Partagez
Visage
avatar


Darling, Darling, staying up til morning
⊹ lumos maxima

Messages : 118
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 26
Mon personnage :
Race : sorcière Telluram / poupée voodoo
Groupe sociétal ou indépendant : Conclave
Date de Naissance : 13/01/1983
Âge actuel : 33 ans
Situation amoureuse : en couple
Emploi dans le monde des humains : Juge

Message par Amanda J. Anderson le Jeu 10 Mar - 22:19

Revenir en haut

Birthday party



Les flocons de neige recouvraient la ville d’un fin voile blanc alors que la nuit tombait peu à peu. Amanda venait de terminer un jugement qui s’était terminé dans un brouhaha général. La juge était épuisée par ce qu’il se passait dernièrement et si la fin de l’année avait été plutôt calme, ce mois de Janvier se faisait particulièrement long et désagréable. Pas une once de répit pour Amanda qui voyait s’allonger sa liste de choses à faire pour cette nouvelle année. On ne parlera pas de résolutions, tout le monde sait que ce ne sont que des mensonges pour se rendre intéressant et prétendre pouvoir changer. Amanda demeurait fidèle à elle-même quoi qu’il arrive, elle se l’était toujours juré et grand bien leur fasse à ceux à qui ça ne plait pas. La jeune femme sortit du palais de justice, la neige se déposait délicatement sur sa chevelure aux reflets glacés, malgré ses talons, elle ne craignait pas de tomber et ne ralentissait pas sa marche. De toute façon, ça allait fondre et il n’allait pas tarder à pleuvoir….

Quelle idée d’avoir son anniversaire en plein mois de Janvier ? Amanda ne l’avait pas réellement vécu comme tel, du moins pas dans sa totalité. Elle s’était tout de même réveillée aux côtés d’Aodh, un sourire et quelques baisers pour bien commencer la journée et ce soir là elle le passait avec sa sœur histoire de se dire que ce jour-ci était tout de même festif. Se retrouver hors du travail déjà lui apportait un peu moins de mauvaises ondes, une fois dans sa voiture, elle se désaltéra avec un peu d’eau et envoya un message à Lizzie pour lui dire de se tenir prête alors qu’elle n’allait pas tarder à arriver.

La route fut assez rapide malgré le monde qui la prenait aussi à cette heure-ci. Amanda en profitait pour observer les rues de Dublin toujours aussi peuplées d’Irlandais et de touristes. Pas de chace pour eux qui ne devaient pas être habitués à leur météo, il était difficile d’apprécier la beauté de la ville en pleine nuit alors qu’il pleuvait, c’était alors sans doute un argument pour finir dans un pub et écouter de la musique traditionnelle. Les Etats Unis ne lui manquaient clairement pas quand elle ressentait cette chaleur et cet amour pour leur culture, peut être qu’un jour elle aurait le culot de dire qu’elle est Irlandaise si seulement elle arrivait à gommer son accent New Yorkais. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres alors qu’elle sortait du centre ville pour se retrouver au bout de quelques minutes sur une route plus calme. De là c’était rapide, Amanda fit quelques kilomètres avant de se retrouver devant le portail de sa demeure où devait être Lizzie. La juge klaxonna deux fois afin de l’avertir de sa présence et attendit sa sœur.

En attendant, Amanda passa son bras derrière le siège passager pour attraper un sac où elle avait rangé une robe et des chaussures. Pas question d’aller au restaurant en tailleur et si elle entrait pour se changer elle allait finir par changer d’avis sur sa tenue, hors elles n’étaient pas en avance sur l’heure puisqu’Amanda était sortie plus tard que prévu. Prévoyante, la juge avait donc prévu le coup, elle coupa le moteur pour ne pas avoir de lumières et se changea en vitesse en usant de contorsion et de souplesse. C’était loin d’être gagné, fort heureusement elle avait choisi une robe assez simple à enfiler tout en restant festive. Une robe bleu électrique très rétro ainsi qu’elle les aimait et près du corps pour souligner sa taille de pinup. Ceci fait elle enfila une paire d’escarpins et appliqua un peu de rouge à lèvres sur la bouche après avoir brièvement relevé ses cheveux dans un chignon flou et déstructuré. Ce serait amplement suffisant, d’ailleurs elle avait tout fait en un temps record lorsque sa sœur entra dans la voiture.

Amanda l’accueilli avec un large sourire et la prit dans ses bras avant de déposer un baiser sur sa joue. Malgré que son rouge à lèvres soit intransférable, celui-ci n’avait pas eu le temps de sécher et Lizzie fut donc marquée d’une jolie empreinte sur sa joue. La sorcière lâcha un rire avant de lui donner un mouchoir pour qu’elle puisse le retirer. Elle qui était si jolie, c’était dommage de tâcher une si belle œuvre. Amanda rangea sans vraiment prendre soin de plier son tailleur sur la banquette arrière et démarra de nouveau sa voiture.

« Tu as passé une bonne journée ? »

Les questions bateau pour commencer, mais elles prenaient toujours de leurs nouvelles en fin de journée, rien de plus apaisant que de pouvoir vider son sac, partager ses petits tracas quotidiens tout comme les bonnes nouvelles. Amanda et Lizzie avaient beau ne pas être sœurs de sang, elles partageaient ce même besoin de parler à l’autre, de passer du temps ensemble et de se dire qu’ quoi qu’il arrive elles pourraient toujours compter l’une sur l’autre.

Amanda avait réservé une table dans leur restaurant préféré qui se trouvait sur une péniche ancrée sur le canal de la capitale, les kilomètres seraient ainsi donc vite fait, cela leur donnait tout juste le temps de discuter un peu de la journée et de prévoir quelque chose après le restaurant si elles n’étaient pas fatiguées par leurs journées respectives.







© TITANIA
Ange
avatar


La fleur qui s’épanouit dans l’adversité
est la plus rare et la plus belle de toutes.
Messages : 79
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 27
Race : Possession fusionnelle – Hua Mulan
Âge actuel : 30 ans
Situation amoureuse : Célibataire et coeur à prendre
Emploi dans le monde des humains : En recherche d'emploi

Message par Elizabeth K. Anderson le Lun 28 Mar - 18:22

Revenir en haut
Birthday Party
Affublée d'un bonnet rouge et d'une écharpe de la même couleur lui montant jusqu'au nez, Elizabeth marchait d'un pas décidé, presque militaire, dans les rues de la capitale irlandaise. La tête rentrée dans les épaules, les mains enfoncées dans les poches de son manteau, elle passa rapidement devant quelques pubs avant de bifurquer dans une rue plus bondée. Un vent froid et lourd soufflait dans les rues de la métropole et une pluie glaciale n'allait pas tarder à s'abattre sur les irréductibles bravant la tempête. Mais rien n'aurait fait reculer la jeune femme, ni le vent, ni la neige, elle était bien déterminée à trouver un cadeau d'anniversaire pour sa sœur. Ruminant dans son écharpe en évitant tant bien que mal les passants marchant en sens inverse, elle fut bousculée par une personne alors qu'elle s'arrêtait net devant une vitrine. Le soleil de l'après-midi ne parvenait à la réchauffer et elle ne rêvait que d'une chose, une bonne douche chaude. Elle était loin l'époque où elle bravait les éléments dans son treillis, dormant à la belle étoile, marchant sous la pluie et le beau temps en portant un sac d'une demi-tonne, en vivant chez sa sœur, elle s'était considérablement ramollie et se promit de remédier à ce fait. Elle poussa la porte de la boutique qui tinta dans un son de clochette et se rendit directement auprès de la vendeuse qui esquissa un petit pas en arrière en la voyant fondre sur elle.

Aujourd'hui était l'anniversaire de sa sœur et elle s'y prenait un peu au dernier moment. Ce n'était pas peu dire. Mais elle avait été légèrement surchargée ces derniers temps et n'avait pas eu le temps de s'en occuper plus tôt. Cela faisait bien des mois qu'elle y réfléchissait mais tout lui était tombé dessus au dernier moment et le jour j était subitement arrivé. Elle aurait pu commander sur internet et se faire livrer, comme toute personne censée dans le monde moderne mais elle n'aimait pas ça, elle n'aimait pas faire ses courses sur internet, surtout quand il s'agissait d'un cadeau. C'était tellement impersonnel. De toute façon, ce n'était pas vraiment le genre de chose que l'on choisissait en ligne comme un paquet de couches. Pourtant, elle détestait plus que tout le fait de faire les magasins, surtout quand il y avait une foule de monde dans les rues, ce qui prouvait bien à quel point c'était important à ses yeux. Elle avait passé une partie de la journée à chercher le cadeau idéal pour sa sœur, parcouru plusieurs boutiques la renvoyant chaque fois à la suivante quelques blocs plus loin, sans succès. Elle était épuisée d'avoir tant piétiné et surtout sur les nerfs, ne rêvant plus que d'une chose, une douche pour se réchauffer et se détendre avant la soirée. Elle avait le cadeau parfait en tête et pourtant, impossible de le trouver, à croire que tout le monde avait décidé d'en faire l'acquisition.

Elle rentra à la maison quelques heures à peine avant que sa sœur ne vienne la chercher, croisant les doigts pour que celle-ci soit suffisamment en retard pour lui permettre de se préparer. Il lui fallait au moins ça pour choisir une tenue convenable pour le restaurant où elles allaient, tant elle passa de temps devant le miroir à essayer une robe, puis une autre, changer pour un deux pièces pour revenir à une robe, essayer divers vestes pour agrémenter sa tenue, sans pour autant être décidée sur ce qu'elle venait de choisir. Le temps passait à une vitesse folle lorsque l'on se préparait et elle était particulièrement excitée à l'idée de passer un peu de temps avec Amanda, juste elle deux. Elle avait presque songé à lui préparer une petite fête, mais elle n'avait ni eu le temps, ni vraiment l'envie, elle n'avait jamais été une personne très festive, ni une organisatrice chevronnée pour ce genre d'événements et elle ne l'aurait pourtant jamais laissé le soin à quelqu'un d'autre, pas pour sa sœur adorée. Non, ce petit tête à tête serait idéal pour resserrer leurs liens et rattraper le temps perdu suite à ces dernières semaines particulièrement bien remplies.
Debout devant le miroir en pied, elle se tournait et se retournait, s'examinant sous toutes les coutures, attrapa une veste lui couvrant les épaules avant de la jeter sur son lit pour aller se maquiller. Elle réalisa alors que sa robe dévoilait ses sous-vêtements qui n'étaient absolument pas en accord et dut se changer une dernière fois pour enfiler quelque chose de convenable. Elle n'était vraiment pas douée pour ce genre de choses, elle n'était pas au top de la mode, pas excessivement féminine et il lui arrivait de se dire qu'elle avait été amputée de ses gênes féminin en entrant dans l'armée pour avoir oublié quel type de chaussures allaient avec tel type de tenue. Amanda savait mieux s'y prendre qu'elle et elle regrettait qu'elle ne soit pas là pour la conseiller comme elle avait pu le faire par le passé. Par le temps qu'elle parvienne à être définitivement fixée, elle reçut un sms lui disant qu'elle était en chemin et elle enclencha la quatrième vitesse pour terminer de se coiffer, remontant ses cheveux tant bien que mal. Habillée, coiffée, maquillée, elle était fin prête quand elle entendit deux coups de klaxon lui annonçant qu'elle était arrivée. Elle se dépêcha de réunir ses quelques affaires dans un petit sac, attrapant le cadeau de sa sœur avant de trottiner, plus que de courir, jusqu'à la voiture garée devant. Se jetant sur le siège passager, elle la salua en souriant gaiement, à bout de souffle.

« Heyyyy beauté ! »

Sa sœur était, comme à son habitude, à couper le souffle, et le fait qu'elle ait fait ça en moins de temps pour le dire prouvait à quel point elle connaissait davantage son affaire que la belle asiatique. Cette dernière fut accueillie dans la voiture avec un baiser retentissant sur sa joue qu'elle lui rendit avec amour, avant qu'on ne lui offre un mouchoir pour retirer les traces de ce qui devait être son rouge à lèvre, petite attention qu'elle ne lui rendit cependant pas. Posant ses sacs entre ses jambes, son manteau sur les genoux, elle abaissa le pare-soleil pour se regarder dans le miroir et ôter les traces sur son visage en riant, le rabattant d'un claquement sec avant de se tourner vers miss anniversaire.

« Je ne l'ai pas vu passer, c'était de la folie ! C'est dingue ce qu'il peut y avoir du monde en ville, même par ce temps. Mais j'ai réussi à te trouver un cadeau, rien de vraiment spécial mais j'espère qu'il te plaira. Je te le donnerais seulement si tu es sage. Ta journée a été meilleure que la mienne j'espère. »

Elle n'oubliait pas qu'elle était également une touriste, si l'on omettait le fait qu'elle vivait là à l'année depuis qu'elle était arrivée. Mais elle ne serait jamais vraiment une dublinoise. Elle se sentait bien partout, y compris dans cette ville, mais c'était principalement grâce aux personnes y vivant plus qu'en rapport avec les lieux. Elle avait toujours été plus attachée aux gens qu'aux endroits où elle vivait mais ne dit-on pas que le foyer se trouve là où est notre famille ?
Pour le reste, ne travaillant toujours pas, elle avait le temps de passer ses journées à flâner si le cœur lui en disait, même si ces journées étaient particulièrement occupées par ses activités au sein de l'organisation. Elle profitait justement de ce temps libre pour s'impliquer davantage tant qu'elle en avait la possibilité car elle savait qu'il serait plus difficile de concilier ces activités, sa famille et un emploi quand le moment viendrait.
Toujours tournée vers sa sœur, elle s'adossa au siège de la voiture et tourna la tête pour contempler la route avalée par les phares en attendant que sa sœur ne vide son sac et ne lui raconte la journée.
Visage
avatar


Darling, Darling, staying up til morning
⊹ lumos maxima

Messages : 118
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 26
Mon personnage :
Race : sorcière Telluram / poupée voodoo
Groupe sociétal ou indépendant : Conclave
Date de Naissance : 13/01/1983
Âge actuel : 33 ans
Situation amoureuse : en couple
Emploi dans le monde des humains : Juge

Message par Amanda J. Anderson le Mer 30 Mar - 12:05

Revenir en haut

Birthday party



Amanda était heureuse de pouvoir passer cette soirée avec sa sœur, elle était sublime, elle s’était pomponnée pour l’occasion et ça lui faisait chaud au cœur. Amanda l’écouta faire le débrief de sa journée avant de démarrer sa voiture afin de retourner au centre ville de Dublin où leur réservation les attendait. Il était vrai que les intempéries ne dissuadaient jamais les irlandais de sortir en ville, surtout qu’en ce moment il y avait de bonnes affaires. Amanda acquiesça d’un signe de tête, depuis le tribunal elle ne l’avait pas vu mais elle la croyait sur parole. Lorsqu’elle lui demanda si sa journée s’était bien passée, la jeune femme haussa les épaules tout en gardant le regard sur la route.

« Disons qu’il n’y avait rien d’inhabituel, mais j’avais hâte d’être à ce soir ! »

Le tribunal n’était pas un lieu où l’on pouvait dire que l’on passe un bon moment, quelque soit e procès il n’y a pas de fin heureuse autant pour les accusés que pour les victimes. C’était hélas ainsi que cela se passait, parfois elle se demandait même si elle n’avait pas choisi le mauvais métier au risque de finir abonné aux psychiatres au bout d’un moment. Heureusement qu’elle était solide, qu’elle en avait vu des vertes et des pas mures, son expérience seule l’aidait à se dire qu’il y avait toujours eu pire que ce qu’il se passait quotidiennement. Amanda avait fini par s’y faire, certains collègues rendaient les journées moins désagréables lorsqu’elle les retrouvait autour d’un café à discuter de leurs destinations de vacances. Il était difficile de parler autre chose que de la justice ou de l’actualité mais lorsque ça arrivait c’était comme un grand bol de fraicheur.

Amanda alluma la radio, brancha sa clef USB où étaient répertoriées toutes les musiques qu’elles aimaient toutes les deux depuis leur enfance jusqu’à ces jours-ci. Chacune d’entre elles évoquaient des souvenirs, elles les connaissaient toutes les deux par cœur. Celle qui passait à ce moment là justement remontait à leur enfance, Amanda étouffa un rire dont Lizzie se douterait de l’origine.

« T’étais trop mignonne dans ton costume de mexicain ! »

C’était une musique qu’elles avaient utilisé pour inventer une chorégraphie dessus alors qu’elles s’étaient costumées avec les moyens du bord. Lizzie avait trouvé un grand chapeau et un poncho. Elle lui avait demandé de lui dessiner des moustaches, mais Amanda n’avait sur le moment pas compris qu’elle voulait des moustaches de chat et lui avait dessiné deux belles spirales au dessus de ses lèvres. Amanda chantonna gaiment, ne prêtant pas attention à ce que les gens de l’extérieur diraient lorsqu’elle s’emportait dans sa chanson ou lorsqu’elle se souvenait de certains gestes de leur chorégraphie. C’était toujours comme ça, Amanda n’était jamais la même en compagnie de sa sœur ou même d’Aodh, elle était naturelle, spontanée et se foutait pas mal de tout le reste. Le plus important pour elle, c’était de prendre du bon temps et de passer un agréable moment avec des gens qu’elle aime.

Le trajet se fit donc dans cette bonne humeur ainsi que leur entente avait toujours été. Amanda aimait Lizzie bien plus que ses propres parents, sa venue dans leur famille avait été un véritable cadeau pour elle et sans doute le plus beau qu’elle n’aurait jamais pu avoir. A côté, savoir qu’elle aurait un cadeau d’anniversaire lui paraissait bien fade alors que sa présence seule était quelque chose de purifiant. Tant qu’elle resterait à ses côtés, Amanda serait heureuse. Au bout d’un instant elle se gara sur un parking situé sur le quai de la rivière traversant la capitale. Une fois dehors elles se dirigèrent vers la péniche qui abritait un bar mais surtout un restaurant qu’elles adoraient et qu’elles avaient tellement l’habitude de côtoyer que le propriétaire et les serveurs les connaissaient. L’intérieur était chic et en même temps assez traditionnel car c’était un restaurant inspiré par la Louisiane. Il y régnait une ambiance agréable et familiale.

Elles furent donc très bien accueillies, avec un large sourire et des bienvenues à tout va. On leur montra leur table, décorée spécialement pour l’occasion alors qu’ils connaissaient leurs dates d’anniversaire. Avec un immense sourire, Amanda les remercia et on leur offrit les cartes du menu pour qu’elles puissent choisir. La sorcière prit une des fleurs et se leva légèrement pour la glisser dans les cheveux de sa sœur. Elle était radieuse, magnifique.

« Tu vas faire tomber les mecs comme des mouches ce soir !! Si ça te dit on ira faire la fête après !! »

Amanda commanda un cocktail à base de kir qui serait le seul de la soirée puisqu’elle conduisait. Ils leur offrirent des amuse-bouche ainsi qu’ils avaient l’habitude de le faire pour leurs deux clientes préférées.

« Bon alors, raconte moi  ce que tu as fait aujourd’hui !! »

Amanda et Lizzie n’avaient aucun secrets l’une pour l’autre. Elles se confiaient tout et n’importe quoi et pour la sorcière avoir l’avis de sa sœur lorsqu’elle prenait des décisions était très important. Elle savait que jamais cette complicité ne se tarirait, elle l’aimait beaucoup trop pour cela et même le fait de savoir qu’un jour probablement elles ne vivraient plus ensemble lui déchirait le cœur. Elles n’y étaient pas encore, sa maison était déjà bien assez grande, alors autant profiter de l’instant présent.







© TITANIA
Ange
avatar


La fleur qui s’épanouit dans l’adversité
est la plus rare et la plus belle de toutes.
Messages : 79
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 27
Race : Possession fusionnelle – Hua Mulan
Âge actuel : 30 ans
Situation amoureuse : Célibataire et coeur à prendre
Emploi dans le monde des humains : En recherche d'emploi

Message par Elizabeth K. Anderson le Jeu 31 Mar - 16:00

Revenir en haut
Birthday Party
La jeune asiatique n'avait plus l'habitude d'évoluer dans une tenue aussi dénudée mais proche du corps, loin d'entraver ses mouvements, sa robe faisait l'effet d'une seconde peau, ce qui lui procurait une sensation confortable. Elle ne possédait pas autant de vêtements que Amanda et pourtant, malgré le petit nombre de robes qu'elle possédait, en éliminant au préalable celles qui n'étaient pas de saison et celles qui n'auraient de toute manière pas convenues, il lui avait fallu plus d'une heure pour se décider. En mettre une pour l'enlever la minute d'après, défiler devant son miroir et se contempler, elle n'avait pas une habitude aussi narcissique lorsqu'il s'agissait de plaire à un homme. Ce soir, elle avait voulu être belle pour honorer sa sœur mais aussi pour se faire plaisir et se sentir bien. D'un tissu fin, elle s'arrêtait juste au dessus de ses genoux, légèrement ouverte sur le côté de la cuisse pour lui permettre de marcher librement. D'un bleu minéral, elle était échancrée dans le dos, dévoilant ses omoplates et la courbe de ses reins, un manque de pudeur contrastant avec les manches longues, toutes en dentelles qui laissaient entrevoir sa peau tout en la masquant au regard. Ce n'était pas une tenue très couverte mais malgré le froid, elle était suffisamment chaude agrémentée d'une petite veste sobre, elle n'avait même pas pris la peine de couvrir ses jambes d'un fin collant, se contentant de parachever sa tenue avec une paire de chaussure à talons hauts fermées de la même couleur que sa veste.

« Moi aussi. »

Souriant de toute ses dents, le soin qu'elle avait apporté à sa tenue en disait long sur ce qu'elle attendait de cette soirée, une joie qui était partagée par l'objet central de leur petite fête. Elle savait que le métier exercé par son aînée n'était pas des plus faciles et elle espérait sincèrement que cette soirée serait à même de lui changer les idées. A partir de maintenant, la journée était à la joie, la bonne humeur et surtout à la fête, qu'importait la façon dont elle s'était déroulée plus tôt. Amanda mit de la musique, utilisant sa clé usb comme à son habitude, elle en passa quelques unes avant d'arrêter son choix et la jeune asiatique était capable de toutes les citer dans l'ordre d'apparition, pour ne pas dire les chanter. C'était une compilation de toutes leurs musiques préférées, chacune avait une signification particulière à leurs yeux et renfermait des souvenirs chers à leurs cœurs. Elle connaissait très bien celle qui passait à ce moment-là, une chanson qu'elle ne se lassait pas d'écouter malgré les années qui s'étaient écoulées depuis la première fois. Lizzie commença à se dandiner, se remémorant les mouvements de la chorégraphie qu'elles avaient inventé pour danser dessus et sa sœur se mit à rire de bon cœur. Elle savait qu'elle aussi ce souvenait de ce moment et certainement l'imaginait-elle avec le costume qu'elle avait revêtit pour l'occasion alors que sa sœur lui avait agrémenté le visage d'une jolie moustache mexicaine.
Rien à ce souvenir, elle renchérit.

« Le mexicain et la marraine fée du ménage ! Je n'oublierais pas que tu ne sais pas dessiner les moustaches. »

Elles avaient beaucoup d'imagination à l'époque et il leur en fallait peu pour s'amuser ainsi. Il leur suffisait d'attraper ce qu'elles avaient sous la main et un tout autre monde s'ouvrait à elles. Agitant les bras dans un semblant de chorégraphie tout en se dandinant sur le siège passager, elle joignit sa voix à celle d'Amanda, chantant à tue-tête les paroles du refrain. Sa sœur lui avait manqué terriblement pendant le temps qu'elle avait passé à l'armée, comme chaque moment qu'elle avait passé loin d'elle en partant en mission humanitaire avec ses parents. Non seulement lui avaient ils sauvé la vie en l'intégrant à leur famille mais Amanda avait fait le plus gros du travail en abattant un à un les murs qui protégeaient son cœur et qu'elle avait érigé pour se protéger de la douleur qui l'assaillait alors. Elles n'avaient pas le même sang mais elles étaient devenues sœurs et amies par choix ; les meilleures amies du monde. Il n'y avait qu'avec elle qu'elle s'ouvrait ainsi, au point de ressembler à une toute autre personne et il lui tardait de trouver celui qui la ferait se sentir aussi bien qu'en compagnie de sa sœur bien-aimée.

Lizzie chantait encore quand elles arrivèrent enfin sur les quais et bras dessus, bras dessous, elles marchèrent jusqu'à la péniche où elles allaient passer un moment de leur soirée. Le personnel les accueillit comme si elles étaient de la famille et elles fit la bise au propriétaire qu'elles connaissaient bien, comme s'il eut agit d'un parent. Les lieux dégageaient une atmosphère chaleureuse et agréable dont elles ne se lassaient jamais et passer du temps sur cette péniche était entré dans leurs habitudes. Sans surprise, ils n'avaient pas manqué de rendre cette soirée inoubliable en donnant un petit air festif à leur table habituelle, Amanda attrapa l'une des fleurs pour la glisser dans ses cheveux, lui faisant l'un des plus beaux compliments sur sa mise, lui montant le rouge aux joues.

« Où tu veux ! Ce soir, c'est ta soirée et je compte bien l'honorer jusqu'au petit matin s'il le faut ! »

Attendant leur commande en grignotant les amuse-bouche généreusement offerts, elle émit un petit rire.

« Je n'ai pas arrêté de courir partout. » Dit-elle, levant les yeux au ciel. « Ce n'était pourtant pas énorme mais je tenais à t'offrir quelque chose pour ton anniversaire et je n'avais pas eu une seule minute à moi ces derniers temps. Tu sais que je déteste commander en ligne. » Elle s'était penchée en avant, comme prononçant ces mots sur le ton de la confidence. Mais elles n'avaient pas de secret l'un pour l'autre et si quelqu'un la connaissait aussi bien pour ne pas dire mieux qu'elle-même, c'était bien sa sœur. « Finalement, je t'ai dégoté un petit quelque chose qui, je l'espère, va te plaire. Mais pas avant le dessert ! » Elle ponctua sa phrase d'un petit clin d’œil taquin en levant le petit sac qu'elle avait apporté avec elle, le tenant hors de portée d'Amanda. « Et toi ? Quoi de neuf ? Je sais que tout va bien avec Aodh. » Elle regarda sa sœur avec un petit sourire, prête à lui tirer les vers du nez s'il le fallait. Elle avait personnellement rencontré Aodh dans sa salle de gym, une toute autre histoire que le fait de le croiser dans la cuisine.
Visage
avatar


Darling, Darling, staying up til morning
⊹ lumos maxima

Messages : 118
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 26
Mon personnage :
Race : sorcière Telluram / poupée voodoo
Groupe sociétal ou indépendant : Conclave
Date de Naissance : 13/01/1983
Âge actuel : 33 ans
Situation amoureuse : en couple
Emploi dans le monde des humains : Juge

Message par Amanda J. Anderson le Ven 1 Avr - 15:05

Revenir en haut

Birthday party



Bien installées, les deux sœurs débutèrent leur soirée toujours dans cette même ambiance joyeuse qui ne les quittait pas. Puisque c’était l’anniversaire d’Amanda, c’était bien parti pour continuer et la jeune femme ne comptait pas l’achever après le restaurant. Elle ne savait pas encore où elle allait emmener sa ravissante sœur mais elles avaient du temps à passer ensemble alors elle allait sauter sur l’occasion. Lizzie lui raconta quelques brides de sa journée, en s’attardant bien sur sa quête au cadeau, histoire de l’intriguer un peu plus. Amanda étouffa un rire, curieuse de savoir de quoi il s’agissait.

« Tu m’embêtes !!! Tu m’intrigues avec ton cadeau !!! » Fit Amanda tout en se penchant en l’imitant comme pour rester dans la confidence

Puis, Amanda se redressa soudainement en voyant le sac comme si elle pouvait voir au travers de celui-ci, elle n’avait aucune idée de ce dont quoi il pouvait s’agir et n’était pas non plus du genre à chercher a jouer aux devinettes. Amanda plissa des yeux et se montra soudainement plus perfide avec un sourire malin sur les lèvres.

« Tu sais que je m’entraine à contrôler les mouvements des gens en plus de savoir leur faire mal, ne m’oblige pas à te transformer en marionnette !! » Fit-elle en haussant les sourcils.

Amanda se mit à rire de bon cœur, elle n’oserait jamais user de ses pouvoirs sur sa sœur mais là, la petite blague avait été très facile à faire. Un serveur vint jusqu’à elles avec un large sourire pour prendre leurs commande, leur donnant quelques précisions sur les nouveautés afin de les guider sur leurs choix. Une fois qu’elle eurent passé commande, la discussion reprit. Lizzie lui demanda de ses nouvelles, la guidant surtout sur le sujet Aodh. Amanda ne lui en avait pas beaucoup parlé puisque jusque là leur relation avait été très basique tout en ayant quelque chose que l’on ne trouve pas dans les amitiés arrangées et plus si affinités. La sorcière s’était bien vite rendu compte qu’il lui serait difficile de faire passer Aodh au second plan en un claquement de doigt maintenant qu’il faisait parti de sa vie.

« Et bien…. »

Amanda ne pouvait rien cacher à sa petite sœur, mais celle-ci n’avait pas eu tellement d’hommes dans sa vie qu’elle avait toujours l’impression d’être sur un sujet délicat ou de trop s’emballer.

« Il semblerait que nous ayons passé un certain pallier.. » Commença t-elle avec un point de mystère. « Ca marche toujours aussi bien, je crois que j’en suis vraiment amoureuse. On verra ce que ça donnera, on vit ça au jour le jour et tu sais qu’avec nos organisations et nos métiers respectifs c’est un peu compliqué parfois. »

Amanda étira un sourire, légèrement forcé, repensant à la pression qu’elle recevait régulièrement pour retrouver Danner et le garder hors d’état de nuire et qui potentiellement pourrait nuire à leur relation. Fort heureusement ils arrivaient à s’arranger et à faire en sorte de pas trop y penser lorsqu’ils se retrouvaient. Elle ne savait pas ce que pensait sa sœur de cette relation, mais elle voyait sans doute qu’Amanda était épanouie bien plus qu’avec ses précédentes expériences bien qu’elles ne soient pas très nombreuses. Elle n’avait plus l’impression d’être une enfant, de chercher forcément à vagabonder et avait revu ses priorités avec Aodh. Elle s’amusait beaucoup avec lui autant que leur entente l’était la plupart du temps. Ils n’étaient pas si différents et pourtant ils n’avaient pas du tout la même personnalité, ce qui rendait le jeu intéressant. Quoi qu’il en soit, de son côté, Amanda était conquise et satisfaite. Mais concernant sa sœur, elle savait que pour le moment ce n’était pas la même chose. Pensait-elle échapper à ce genre de questionnement ?

« Et toi alors petite sœur ? Quand me présenteras-tu quelqu’un ? Je pourrais te faire rencontrer le beau Darren si tu le souhaites…. »

Amanda ne a taquinait pas, puisqu’elle avait rencontré ce bel homme et qu’ils étaient plus ou moins liés, il lui serait facile de le lui faire approcher dans le cas où elle cherche à passer un peu de bon temps.
On leur amena leurs plats, chaud et embaumant leur petit cercle de douces odeurs. Quelques remerciements adressés aux serveurs et Amanda entama son plat avec gourmandise.

« Allez dis moi !! Tu as rencontré quelqu’un ?» insista t-elle.







© TITANIA
Ange
avatar


La fleur qui s’épanouit dans l’adversité
est la plus rare et la plus belle de toutes.
Messages : 79
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 27
Race : Possession fusionnelle – Hua Mulan
Âge actuel : 30 ans
Situation amoureuse : Célibataire et coeur à prendre
Emploi dans le monde des humains : En recherche d'emploi

Message par Elizabeth K. Anderson le Sam 2 Avr - 16:22

Revenir en haut
Birthday Party
Son manteau posé sur le dossier de son siège, formait une bosse dans son dos, la forçant à se tenir bien droite mais elle était particulièrement bien détendue malgré sa position donnant une illusion d'inconfort. La jeune femme riait beaucoup, dévoilant une magnifique dentition alors que des larmes menaçaient de perler au bord de ses yeux en amande. Heureusement pour elle, son maquillage ne menaçait pas de couler lamentablement pour lui donner un air de panda, ce qui aurait ruiné le temps qu'elle avait passé à se pomponner. Merci qui ? Merci Amanda ! Le sac en papier à ses pieds, qui ne laissait rien deviner à son contenu, était d'une sobriété sans limite mais c'était ce qui se faisait de mieux pour masquer ses intentions. Aucune chance de deviner ce qu'il contenait quand aucun logo n'en décorait l'emballage. Toute fière de son effet, elle souriait largement en reposant le sac et se mit à rire joyeusement. Elle adorait la faire tourner en bourrique comme une sœur digne de ce nom, même si son sourire s'évanouit face à la lueur de défi qui apparut dans les yeux d'Amanda, le doute s'insinuant en elle. Mais elle savait pertinemment que sa sœur n'utiliserait jamais ses pouvoirs sur elle, pas plus qu'elle ne laisserait les souvenirs de Mulan prendre le dessus sur ceux qu'elle partageait avec sa sœur. Cette dernière était ce qu'elle avait de plus cher en ce monde depuis qu'elle était devenue orpheline. Un fin sourire se dessina sur son visage.

« Je ne te dirais rien, pas même sous la torture ! » Fit-elle d'un ton badin.

Jouant avec son cocktail sans alcool qu'elle sirota par la paille, elle regarda Amanda par en dessous alors que le serveur arrivait pour prendre leurs commandes. Elle n'était pas obligée de rester sobre mais elle n'avait jamais été très encline à boire en dehors d'un mojito de temps en temps ou d'une bière avec du sirop. Elle commanda leur spécialité du jour, une sorte de daube appelée gumbo à base de poisson fraîchement péché et de féculents, savant mariage entre la culture de la Louisiane et la tradition irlandaise.
Une fois le serveur partit, leur laissant un peu d'intimité, Lizzie enquêta sur sa vie sentimentale. Sa sœur lui disait tout, vraiment tout, en commençant pour son petit crush sur Darren Bent, l'homme sur tous les écrans. Elle avait envie d'en savoir plus sur sa relation avec le lycanthrope répondant au nom de Aodh, déduisant d'elle-même, au teint d'Amanda, que leur relation lui faisait du bien. Elle connaissait suffisamment sa sœur pour lire sur son visage. Après tout, elle pouvait elle-même difficilement cacher quoique ce soit à cette dernière.

Penchée en avant, elle resta suspendue à ses lèvres avec un petit air espiègle, véritablement ravie pour ce qui arrivait à sa sœur, ressentant une petite pointe d'envie. Ses yeux pétillaient d'un bonheur partagé et son cœur battait à toute vitesse pour elle. Elizabeth ne craignait pas vraiment de perdre sa sœur dans cette relation, car rien ni personne ne parviendrait à les séparer et certainement pas un homme. Mais elle savait que la concrétisation d'une relation l’amènerait à faire sa vie de son côté. La maison avait beau être assez grande pour accueillir trois générations, elle ressentirait alors le besoin de lui faire de l'espace. Elle éprouva cependant un petit pincement au cœur avec l'obstacle qui s'imposait à eux.

« Ne t'inquiète pas des organisations pour l'instant. Regarde, cela ne nous pose pas de problèmes à toutes les deux.. Il faut savoir penser à soi et ton bonheur doit passer avant tusaisquoi. J'y veillerais. »

Elle avait prononcé ces derniers mots avec force de conviction. Elle ferait tout pour sa sœur, même si cette dernière était parfaitement capable de se prendre en charge elle-même, comme elle était capable de le faire pour elle. Mais jamais elle n'accepterait qu'elle souffre, d'une façon ou d'une autre. Ce n'était pas au point de menacer ses éventuels amants comme un père le ferait pour sa fille, mais ce n'était pas loin dans sa tête.

« Je sais que tu me le dirais, si quelque chose n'allait pas, mais je tiens à ce que tu saches que j'y tiens. »

Elle espérait un peu échapper à la question qui, elle le savait, suivrait la sienne, le tout en orientant le sujet sur autre chose, mais elle savait aussi que Amanda ne perdrait pas le nord. Elle n'allait pas rester célibataire très longtemps. Attendant que le serveur dépose leurs plats respectifs, elle prit le temps de réfléchir à sa réponse. Depuis son histoire avec David, elle n'avait connu aucun homme, mais elle était dans une période assez étrange ou elle se sentait à la fois prête pour une nouvelle histoire et à la fois peu décidée à trouver quelqu'un. David lui manquait malgré leur proximité retrouvée, une complicité toute nouvelle s'était installée entre eux, quelque chose de totalement différent de ce qu'ils partageaient avant et qui lui donnait parfois un goût de trop peu quand elle repensait à ce qu'ils avaient partagé alors. Un petit sourire s'étira sur ses lèvres et elle posa son menton sur ses mains au dessus de son assiette pour se rapprocher de sa sœur.

« Moi qui aurais cru que tu aurais préféré le garder pour toi, ce Darren.. » Répondit-elle, la gratifiant d'un clin d’œil amusé. Elle ne l'avait rencontré qu'une fois, lors d'une soirée de charité à laquelle elle avait participé avec David, l'approchant par curiosité après en avoir tellement entendu parler par le biais de sa sœur. Soupirant doucement, elle poursuivit. « Tu sais bien que depuis David.. Non, je n'ai rencontré personne. Je dois faire peur aux hommes. »

Sur cette tentative de plaisanterie, car bien sûr, elle n'y croyait pas un instant, du moins pas intérieurement, elle attrapa sa cuillère et la trempa dans le plat, humant la bonne odeur qui lui ouvrit l'appétit. Leurs plats étaient toujours aussi délicieux et elle en engloutit rapidement la moitié, mangeant toujours aussi vite que quand elle était à l'armée. Amanda n'était pas ignorante de ce qu'il y avait eu entre l'archange et elle dans cette relation qui les avait lié pendant un certain laps de temps. Après tout, il avait passé un peu de temps à la maison avant qu'il n'emménage définitivement à Dublin à son tour. Elle ne lui avait rien caché, pas même les raisons de leur rupture et le fait qu'elle en avait souffert quand bien même, cela avait était à son initiative à cinquante pour cent. Mais le fait qu'il ne puisse lui donner d'enfant avait légèrement terni leur relation et ils s'étaient peu à peu éloignés l'un de l'autre quand ils avaient manqué de se rapprocher à la limite du mariage. Elle savait aussi pour son histoire avec Daniel lorsqu'elle était à l'armée et dont elle lui avait fait part malgré la distance qui les séparait alors. Elles n'avaient aucun secret l'une pour l'autre.
Visage
avatar


Darling, Darling, staying up til morning
⊹ lumos maxima

Messages : 118
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 26
Mon personnage :
Race : sorcière Telluram / poupée voodoo
Groupe sociétal ou indépendant : Conclave
Date de Naissance : 13/01/1983
Âge actuel : 33 ans
Situation amoureuse : en couple
Emploi dans le monde des humains : Juge

Message par Amanda J. Anderson le Sam 2 Avr - 20:46

Revenir en haut

Birthday party




« Toi faire peur aux hommes ? Qu’est ce que je devrais dire moi ? »

Amanda faisait très superficielle d’un point de vue extérieur. Quand elle se retrouvait seule dans la rue, il n’était pas rare qu’elle se fasse accoster par des hommes qui ne la prennent pas au sérieux, parfois interloqués qu’elle repousse de telles avances.  Et lorsque l’on connaissait son métier, aussitôt le regard que l’on portait sur elle était perplexe, surpris voire effrayé. Aodh avait également été pris au piège même si pour lui ses deux personnalités l’avaient charmé, au départ il n’avait pas été question de relation sérieuse. La sorcière avait été envoutée par son charme naturel, le reste s’en était découlé logiquement. Il n’y avait rien de très romantique mais elle ne regrettait rien. Aujourd’hui ils étaient ce que l’on pouvait appeler « un couple » tout en ayant leur définition propre.

Elles dégustèrent leur repas dans la même ambiance détendue, partageant quelques blagues et anecdotes. Amanda lui raconta quelques drôles d’histoires ressortissant des tribunaux et des procès tout en partageant les moments les plus surprenants et les plus angoissants. Il n’y avait pas à dire, un journée dans un tribunal était difficilement la même le jour d’après, ils voyaient souvent des cas similaires mais c’était dans ces moments là que l’on se rendait compte que chaque individu est unique et ne réagit pas de la même façon. Amanda l’avait appris sur le terrain et faisait désormais attention de bien connaitre les accusés et les victimes avant de porter un jugement car il était important de ne pas tomber dans les stéréotypes. Amanda était suffisamment ouverte d’esprit pour en prendre compte et c’était souvent utile dans la vie de tous les jours. Ainsi elle avait la jugeote de se dire que les hommes n’étaient pas tous des hypocrites, ou qu’ils ne lui apporteraient rien d’autre que du charnel si elle cédait à leurs tentations. Aodh en était la preuve même, cet homme aussi séduisant que charmeur avait vu d’abord sa plastie et avait vite découvert sa personnalité ce qui avait attisé le feu entre eux. Une belle rencontre qu’elle souhaitait aussi à sa sœur d’en vivre une.

David avait été un bon parti pour elle, quoi que trop effacé à son gout, sa petite sœur a besoin de quelqu’un de plus dynamique et de moins timide. Bon elle ne connaissait pas David mais de ce qu’elle avait pu en voir, c’était exactement l’image qu’il lui avait donnée.
Arriva le moment du dessert tant attendu, après avoir longuement lorgné sur la carte les multiples desserts proposés, Amanda avait finalement tranché et opté pour une forêt noire avec une boule glacée de vanille. Ayant les yeux plus gros que le ventre elle avait même hésité à en commander un second, juste au cas où mais ce ne serait sans doute pas bon et elle préférait ne rien prendre que risquer de gaspiller de la nourriture. Amanda se perdit un instant dans la contemplation de l’extérieur, en effet les baies vitrées donnaient sur la rivière dont le doux clapotis aurait presque pu parvenir à leur oreilles. Au lieu de cela, la surface brillait au reflet de la Lune ; le temps s’était éclairci tellement vite qu’elle n’avait pas remarqué qu’aujourd’hui était la pleine Lune. Un détail qui lui fit penser une énième fois à Aodh alors qu’elle se demandait ce qu’il était en train de faire.

Puis arriva leurs desserts respectifs, Amanda fut surprise d’entendre chantonner la traditionnelle chanson d’anniversaire alors que les serveurs avaient eu la bonne idée de mettre quelques bougies sur son gâteau. Rougissante, Amanda étouffa quelques rires tout en observant sa sœur avec les yeux brillants de bonheur. On lui posa sa commande devant elle, ainsi que celle de sa sœur. Amanda demanda à l’un des serveurs de prendre une photo où elle était avec sa sœur. Il accepta de bon cœur et avec le téléphone portable de la sorcière, il immortalisa ce moment, les bougies encore allumées tandis qu’Amanda tenait sa sœur dans un câlin empli de tendresse et son sourire illuminé.

Sous la pression des serveurs ayant hâte qu’elle souffle ses bougies, la sorcière s’installa correctement et joignit ses mains pour faire un vœu. C’était bon enfant, mais en tant que sorcière elle trouvait cela important de faire des vœux, de prier et de se donner pour objectif de les réaliser. Ceci fait, elle ouvrit les yeux et d’un long souffle les éteignit. Un tonnerre d’applaudissement se fit en son honneur, alors que la juge remercia les employés pour leur gentillesse.

Amanda retira les bougies de son gâteau en veillant à ne pas faire couler de cire sur celui-ci. Elle leva les yeux vers sa sœur, un regard suspicieux lui étant adressé.

« T’y es pour quelque chose ? »







© TITANIA
Ange
avatar


La fleur qui s’épanouit dans l’adversité
est la plus rare et la plus belle de toutes.
Messages : 79
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 27
Race : Possession fusionnelle – Hua Mulan
Âge actuel : 30 ans
Situation amoureuse : Célibataire et coeur à prendre
Emploi dans le monde des humains : En recherche d'emploi

Message par Elizabeth K. Anderson le Dim 3 Avr - 0:33

Revenir en haut
Birthday Party
Soupirant à cette vérité, elle renchérit.

« Les hommes sont des idiots.. »

La jeune asiatique était bien placée pour le savoir après les avoir côtoyés exclusivement pendant plusieurs années. Elle s'y était préparée mentalement avant son entrée dans l'armée, mais on ne se préparait jamais assez à la misogynie. Dans l'armée, il était question de viols, de harcèlement sexuel et bien d'autres choses. La femme en tant que pourcentage minoritaire était la première cible et rien ne servait de faire la forte tête ou à l'inverse de la courber, le simple fait de posséder un vagin suffisait à être une cible, avoir de la poitrine avec n'était qu'un plus.
Elizabeth n'avait pas été à l'abri de ce genre de traitement, comme toutes ces femmes, mais elle avait été chanceuse. Les débordements n'avaient jamais été très loin et elle avait été très vite bien entourée, de personnes sur qui elle pouvait compter. Il n'était pas surprenant que ce genre de comportement arrive, l'armée était un milieu exclusivement masculin et après un long moment sans voir une femme, il était presque normal -quoique intolérable- que le désir se fasse insupportable et la tentation beaucoup plus grande. Ce n'était pas vraiment plus différent des femmes et certaines profitaient beaucoup de la situation. Cependant, sans pourtant être pointé du doigts, ce n'était pas un comportement qui était toléré, de la part des deux côtés. La jeune femme avait été traitée de pute, de salope, on avait touché son corps sans sa permission, on l'avait sifflé, proposé des choses dégueulasses et elle n'avait pas flanché. Cette expérience avait forgé son caractère mais aussi la vision qu'elle avait d'elle. Elle avait profité de cette image qu'elle renvoyait pour servir ses intérêts et sans jamais répliquer mais sans toutefois baisser l'échine face à ces brimades, elle avait fini par se faire une place.
C'était sa force de caractère qui avait charmé le lycanthrope, sa persévérance, son sérieux, ses qualités et ses capacités. Elle avait gagné son respect et lui le sien, c'était le premier pas dans une relation ; le respect mutuel. Il avait été l'un des premiers à la siffler et lui proposer des choses peu catholiques quand elle se trouvait face à lui, mais venant de lui, c'était différent. Non pas parce qu'il s'agissait de lui mais de la façon dont il le disait et l'attitude qu'il avait, finalement, c'était parce qu'il s'agissait justement de lui et non de quelqu'un d'autre. Quelque chose d'insultant dans la bouche d'un autre sonnait différemment, presque comme une promesse à laquelle on était tentée de répondre. Finalement, le fait qu'elle lui sauva la vie fit basculer leur relation et il ne lui murmura ces choses là qu'au coin de l'oreille. Cette époque lui manquait, tout autant que ce qu'elle ressentait alors. Ils avaient appris à se connaître sans savoir ce qu'ils étaient vraiment, resserrant leurs liens au sein de l'Organisation et ils étaient devenus très proches.. presque trop proches. Ils formaient un couple explosif qui avait fini par exploser pour de bon. Qui savait quelle relation ils retrouveraient s'ils étaient amenés à se côtoyer de nouveau ? Cela sonnait dans sa tête, comme une promesse.

Le reste du repas fut d'humeur légère avec partage de blagues et d'anecdotes, elle adorait sa sœur écouter les histoires provenant de son travail et elle en avait elle-même en réserve, datant de l'armée. Comme la fois où l'un de ses camarades était parti chier dans le désert pendant qu'il faisait nuit et qu'il avait mis la main sur un cactus pour se torcher. Ils avaient été obligé de lui mettre de la pommade et de lui retirer les épines sous la lueur d'une lampe torche, une anecdote qu'elle n'était pas prête d'oublier. Elle en avait des dizaines d'autres de ce genre, toutes plus loufoques les unes que les autres et prouvant à quel point les hommes pouvaient être idiots. Mais il lui était aussi arriver d'être le centre de ces petites anecdotes, même si elle aimait beaucoup moins s'en vanter.
Le dessert arriva et bien qu'elle eut le ventre plein après le copieux gumbo qu'elle venait d'avaler, elle avait toujours un estomac supplémentaire pour le sucré. Ce que les desserts lui avaient manqué ! Lorgnant sur la carte sans parvenir à se décider, elle finit par choisir son dessert préféré, une énorme part de shortcake avec des fraises, même si ce n'était pas la saison. Elle ne pouvait se passer des fruits rouge, au point de se demander parfois si elle n'avait pas des envies de femme enceinte, même s'il n'y avait aucune chance pour cela. Pendant qu'elles attendaient leur dessert, un agréable moment de silence s'installa entre elle, lui permettant de se plonger dans ses pensées tout en commençant à digérer son plat de résistance. Elle se sentait bien, heureuse et épanouie en cette soirée, espérant qu'elle ne se terminerait jamais.
Une chansonnette s'éleva au sein de la péniche et Lizzie vit sa sœur se redresser subitement avec un magnifique sourire aux lèvres. Heureuse de la voir comme ça et ravie du petit effet de la surprise, elle se rapprocha d'elle pour la photo, l'embrassant sur la joue avant que le moment ne soit immortalisé sous le flash du téléphone qui tenta d'ajuster la luminosité à cause des bougies brûlants encore devant eux. La jeune femme se joignit au personnel, encourageant sa sœur à souffler ses bougies en attrapant le petit sac qui contenait son cadeau, attendant qu'elle fasse un vœu.
Tenant le paquet au bout de son doigt, elle affronta le regard plein de suspicion d'Amanda qui l'accuse d'y être pour quelque chose. La jeune femme feignit l'innocence avec un petit sourire en lui tendant son cadeau en espérant qu'elle oublie sa question. Elle était satisfaite que la surprise ait marché, juste comme il fallait mais elle était surtout surprise qu'elle n'ait rien remarqué alors qu'elle avait glissé quelque chose à ce sujet au directeur du restaurant en lui faisant la bise en arrivant. Son sourire s'élargit alors que la sorcière sortait un petit paquet soigneusement emballé avec un papier cadeau étoilé et un joli nœud sophistiqué, un petit mot griffonné sur le papier d'une écriture facilement reconnaissable lui souhaitait le plus beau des anniversaires. A l'intérieur, se trouvait une boîte ouvragée, pas comme celle que l'on trouvait dans les boutiques modernes, c'était un coffret en bois ciselé qui contenait, délicatement posé sur un coussin de velours violet sombre, un pendentif d'apparence très ancien qui possédait une forte influence indienne de par sa conception. Lizzie avait eu du mal à trouver quelque chose qui lui fasse autant d'effet et en posant les yeux dessus, elle avait su qu'il était fait pour appartenir à sa grande sœur.

« Il te plaît ? »

Malgré toute l'assurance dont elle avait fait preuve jusque là, elle avait tout de même un doute, la peur d'avoir fait fausse route et d'avoir déçu ses attentes..
Visage
avatar


Darling, Darling, staying up til morning
⊹ lumos maxima

Messages : 118
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 26
Mon personnage :
Race : sorcière Telluram / poupée voodoo
Groupe sociétal ou indépendant : Conclave
Date de Naissance : 13/01/1983
Âge actuel : 33 ans
Situation amoureuse : en couple
Emploi dans le monde des humains : Juge

Message par Amanda J. Anderson le Lun 25 Avr - 20:03

Revenir en haut

Birthday party



A priori sa sœur n’était faussement pas responsable de cette petite chansonnette, bien qu’elle ne soit pas du genre à aimer s’exhiber ce fut le genre d’attention qui lui fit plaisir. Avec ses parents elle n’avait eu que de rares occasions de fêter son anniversaire, autant dire qu’on ne lui avait pas beaucoup chantée. Avec Lizzie cela semblait bien différent, elle se sentait bien avec elle et lui suffisait amplement comme famille. Alors que l’on disposa le gâteau en face d’elle, la jeune femme fit un vœu sur les encouragements et souffla d’un long souffle toutes les bougies. Celles-ci éteintes, elle retira les bougies une à une tandis que la fumée s’éleva dans les airs, les arabesques qu’elles formaient perturbées par les ondes que provoquaient les applaudissements. Amanda remercia le personnel et leur adressa un large sourire avant que sa sœur ne lui offre ce fameux cadeau. La jeune femme déposa un baiser sur la joue de sa sœur alors que celle-ci avouait espérer qu’il lui plairait. Ce n’était pas comparable à sa seule présence auprès d’elle tous les jours qui était déjà un véritable cadeau, elle qui avait toujours rêvé d’avoir une petite sœur avait réussi à avoir la meilleure que l’on puisse avoir.

Amanda étira un sourire mystérieux avant de reporter son attention sur son présent. Elle lu d’abord le petit mot, ce dernier comme toujours lui arracha une petite larmichette de bonheur au coin des yeux et la jeune femme entreprit d’ouvrir délicatement le cadeau. Elle n’essayait pas de deviner de quoi il s’agissait au vu de la taille et du poids de celui-ci, préférant tout découvrir de ses propres yeux. Elle fut d’abord surprise de trouver une boite en bois mais qui était tout à fait son style puisque les ornements étaient typiques des croyances amérindienne. Amanda leva les yeux vers sa sœur, ils pétillaient d’impatience et ouvrit la boite. C’est là qu’elle découvrit un magnifique pendentif dont le signe lui était forcément familier. C’était le signe que l’on attribuait aux personnes ayant beaucoup d’importance que ce soit amical fraternel ou même amoureux. Celui-ci avait donc été très bien choisi puisqu’il représentait sa sœur et leur complicité indivisible. Amanda resta silencieuse, glissant ses doigts sur la surface lisse du pendentif tandis qu’elle en dessinait les contours. Elle senti son cœur se serrer d’une joie inestimable, elle n’avait vraiment pas dû trouver cela facilement et elle savait combien son séjour dans la réserve avait été des plus importantes dans sa vie. Ils baignaient un souvenir heureux alors qu’elle s’y était découverte.
Amanda fut interpellée par la voix de sa sœur qui lui demanda s’il lui plaisait. Elle leva de nouveau ses yeux, humidifiés par l’émotion et hocha vivement la tête.

« Oui ! Oui ! Oui ! Il me plait énormément !! »

La sorcière s’empressa de le mettre, fermant soigneusement le fermoir dans sa nuque avant de porter ses doigts sur le pendentif. Amanda serra alors sa sœur entre ses bras.

« Merci petite sœur, je t’aime très fort ! »

Amanda fit durer l’étreinte et la relâcha.

Elles entamèrent une nouvelle discussion durant quelques minutes avant d’entreprendre de s’en aller après avoir payé. La soirée ne faisait que commencer pour elles et après quelques minutes de marche dans le froid de l’hiver, elles établirent lieu d’attache dans un joyeux pub où elles s’installèrent dans un coin pour siroter quelques boissons. Amanda ne prit pas d’alcool puisqu’elle conduisait mais n’en avait pas besoin pour passer une bonne soirée en compagnie de sa sœur. Il y eu très vite un couple d’Irlandais l’un à la guitare accompagna sa femme dans un chant en gaélique. Amanda aimait beaucoup les chants traditionnels, elle trouvait que cela manquait aux Etats-Unis qui était devenu un empire matérialiste aux dépends de son histoire. Elle se délectait alors de ressentir la vieille âme du pas tandis que certains clients qui connaissaient la chanson se mirent aussi à chanter. Elle était gai et entrainante, le genre de musique qui arracherait des sourires même au plus grincheux.

« Les Etats Unis te manquent ? » demanda t-elle à sa sœur.

C’était une question qu’elle ne lui avait jamais posée au même titre qu’elle s’était toujours demandé si elle n’avait pas envie d’aller un jour dans son pays natal. Ces choses là étaient délicates à aborder et Amanda s’était toujours dit que Lizzie en parlerait sans doute d’elle-même un jour ou l’autre.







© TITANIA
Ange
avatar


La fleur qui s’épanouit dans l’adversité
est la plus rare et la plus belle de toutes.
Messages : 79
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 27
Race : Possession fusionnelle – Hua Mulan
Âge actuel : 30 ans
Situation amoureuse : Célibataire et coeur à prendre
Emploi dans le monde des humains : En recherche d'emploi

Message par Elizabeth K. Anderson le Sam 7 Mai - 16:08

Revenir en haut
Birthday Party
Elizabeth n’aimait pas les surprises mais ce qu’elle n’aimait pas en réalité, ce n’était pas les faire mais en être l’objet. Elle y réagissait particulièrement mal quand elle n’était pas prévenue à l’avance, hors, ce n’est plus une surprise lorsque l’on a été prévenu à l’avance. Non, la jeune femme se sentait beaucoup mieux de l’autre côté de l’événement, en tant qu’instigatrice. Ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse, tel était le mot d’ordre de la jeune asiatique mais elle y dérogeait parfois, comme dans ces moments où la surprise et l’émotion qui se lisait sur le visage de sa sœur dépassait toutes ses attentes. Elle aurait recommencé encore et encore, juste pour mieux la voir sourire.
La jeune femme n’était pas trop branchée fête et tout le toutime mais l’anniversaire de Amanda, c’était différent. Elles n’avaient pas passé énormément de temps ensemble ces dernières années mais s’étaient toujours retrouvées pour cette date, même si des milliers de kilomètres les séparaient. C’était une date qu’elle n’oubliait pas et qui avait bien plus d’importance que son propre anniversaire. Elle ne le connaissait de toute manière pas, on lui avait proposé plusieurs dates pour commémorer son existence comme le jour où elle avait été retrouvée ou encore celui où elle avait été adoptée, des dates qu’elle avait toujours refusé. Elle ne voulait pas s’en souvenir, elle voulait l’oublier, des efforts vains avec sa sœur qui avait décidé elle-même de la date de son anniversaire. Lizzie en avait été amusée et avait finalement accepté, quand bien même elle n’avait pas vraiment eu le choix. Celui de son aînée était comme le sien, elle partageait l’excitation du moment et éprouvait autant d’émotion que si le cadeau lui revenait.

En cet instant, son excitation était à son comble, elle était partagée entre la hâte de voir son expression devant son présent et la crainte d’avoir déçu ses attentes. Elle savait qu’Amanda n’était pas focalisée sur le cadeau et que même sans cette petite attention, elle l’aimait énormément, mais elle avait envie de lui prouver à quel point elle était importante à ses yeux en lui montrant qu’elle la connaissait bien. C’était peut-être une attention futile mais elle relevait d’une grande importance à ses yeux. Le regard rivé sur ses gestes, elle ne détacha ses yeux du paquet que pour regarder le visage de la jeune femme et observer son changement d’expression à mesure que le cadeau se dévoilait sous ses yeux. La petite boîte en bois ornementée était un premier indice sur son contenu et elle se délecta de ce qu’elle lu dans son regard alors qu’elle levait les yeux vers elle, pleine d’impatience maintenant qu’elle en savait davantage. L’asiatique trépignait presque maintenant, ne pouvant attendre de savoir si cela lui convenait parfaitement.
Elle avait passé beaucoup de temps à chercher ce pendentif, de longues heures de recherche sur internet à fouiller des sites ésotériques à forte influence chamane. Elle avait aimé chaque instant tout autant qu’elle avait détesté ce temps perdu sur la vaste toile d’internet mais ça avait été un moyen pour elle de rendre honneur au temps que sa sœur avait passé chez les indiens. Après combien d’heures était-elle finalement tombé sur l’adresse de cette petite boutique ? Elle ne le savait pas mais après avoir parcouru la ville de long en large et en travers pour trouver une boutique de ce genre, non sans s’arrêter devant chaque bijouterie qu’elle avait pu croiser sur le chemin et sur une petite boutique où elle avait repris des forces grâce à un énorme muffin, elle avait instantanément su que c’était ce pendentif qu’elle avait cherché tout ce temps. Elle avait eu ce sentiment en mettant les pieds dans la boutique dont la porte émit une petite trille stridulante. Un frisson l’avait parcourue de pied en cape et elle s’en était débarrassée en se dirigeant sans attendre vers la vendeuse à qui elle avait annoncé son vœu de faire l’acquisition du collier pour l’offrir à sa sœur. Elle n’avait écouté que d’une oreille tout ce que la jeune femme lui avait débité sur la signification du pendentif et ses propriétés, se contentant de lui tendre sa carte bancaire en précisant simplement qu’elle voulait un joli paquet pour l’offrir. Elle ne voyait pas l’intérêt de s’étendre sur sa vie et sur le but de cet achat autre qu’en le justifiant comme étant un cadeau d’anniversaire et n’appréciait pas particulièrement que la vendeuse lui rabatte ainsi les oreilles.

Perdue dans ses pensées alors qu’Amanda s’était mise à caresser l’ouvrage, elle sourit largement en l’entendant exprimer sa joie, un poids se soulevant instantanément de ses épaules.

« Tant mieux ! » s’exclama-t-elle. « J’avais peur d’avoir fait une bourde. »

Elle n’évoqua pas le fait que son instinct, lui, en avait dit autrement. Peut-être qu’elle s’était fait une idée mais elle n’avait pas imaginé ce frisson, certainement pas dû au froid. Souriant toujours, elle déposa un bisou sonore sur la joue de la jeune femme qui la pris dans ses bras. Elle passa les siens dans son dos, le lui frottant avec amour avant de la libérer, c’est qu’elles avaient un gâteau à manger !

Le gâteau était vraiment à la hauteur de ses espérances et elle n’en fit qu’une bouchée. Si elle ne faisait pas attention à sa ligne, elle aurait demandé à manger le gâteau entier toute seule, mais le manque d’exercice flagrant de ses derniers jours allait finir par la rendre ronde comme un bibendum. Un peu de marche dans le froid aurait tôt fait d’éliminer les calories ingérées pendant le repas de toute façon et comme des pingouins, elles se hâtèrent jusqu’à un pub à l’ambiance festive. Elle se sentait parfaitement heureuse et détendue en compagnie d’Amanda et en oubliait presque ses soucis quotidiens, ce soir, l’esprit était à la fête. Dandinant doucement de la tête, elle se surprit à chantonner en cœur avec la jeune femme alors qu’elle ne comprenait pas un traître mot de ce qu’elle disait. Elle trouvait la mélodie magnifique et tellement entraînante qu’elle ne pouvait y résister. Si elle avait bu de l’alcool, elle l’aurait sûrement mis sur son compte mais il n’en était rien.

La question de sa sœur lui tira une petite grimace qu’elle cacha en prenant une gorgée de son verre pour se clarifier la voix.

« Pas vraiment. » fit-elle avec un haussement d’épaule.  « Ce sont les gens qui me manquent, pas l’endroit. Je.. »

Elle avait tellement voyagé qu’elle ne s’était jamais vraiment attachée à un lieu en particulier, ne s’était jamais sentie chez elle quelque part de précis mais c’était différent pour les gens. Elle en était presque attristée et le sentiment d’appartenir à une patrie lui manquait d’une certaine façon, un sentiment qui lui venait sans doute de Mulan mais elle se réconfortait en se disant qu’ainsi, elle ne souffrait pas trop du mal du pays et qu’elle était libre comme l’air. Pour Elizabeth, sa maison c’était le lieu où vivait sa famille, ou plutôt celui où vivait sa sœur, peu importe l’endroit en question. Elle ne prit pas la peine de lui renvoyer la question, préférant ne pas emprunter cette pente raide qui les mèneraient à des révélations personnelles. L’humeur était à la fête et elle ne comptait pas laisser l’atmosphère retomber, pas ce soir.  Se redressant d’un coup, elle attrapa sa sœur par la main.

« Allons plutôt danser ! »
Visage
avatar


Darling, Darling, staying up til morning
⊹ lumos maxima

Messages : 118
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 26
Mon personnage :
Race : sorcière Telluram / poupée voodoo
Groupe sociétal ou indépendant : Conclave
Date de Naissance : 13/01/1983
Âge actuel : 33 ans
Situation amoureuse : en couple
Emploi dans le monde des humains : Juge

Message par Amanda J. Anderson le Dim 29 Mai - 11:48

Revenir en haut

Birthday party



Alors que sur la petite estrade jouait un groupe amateur reprenant les tubes actuels, l’ambiance était devenue plus festive dans le pub. Cela lui rappelait sa jeunesse et particulièrement à l’occasion quand elle sortait en Louisianne avec ses camarades de promo. Ces moments là étaient rares mais elle retrouvait cette insouciance, le fait de danser sans penser à ce qui s’est fait hier ni ce qui se fera demain. C’était agréable de pouvoir bouger un peu, oublier ces petits soucis quotidiens, voir les visages dépressif dans les tribunaux autant du côté des victimes des accusés mais aussi du côté des jurés et des avocats. Ce n’était clairement pas la même ambiance et ça lui permettait quelque part de se libérer l’esprit. Aodh était déjà un bel échappatoire mais passer du temps avec sa sœur était ce qu’elle avait de plus précieux. Emme dansait avec elle, lui prenant les mains avec un large sourire sur les lèvres. Leurs rires mêlés au brouhaha de la foule et de la musique en devenaient inaudibles mais son cœur n’en battait pas moins la chamade sous l’effet euphorisant.

Elles continuèrent de danser, les musiques variaient et elles se retrouvèrent à danser le slow comme quand elles étaient petites et qu’elles assistaient à des mariages. Amanda se laissait même chanter les paroles, serrant sa sœur dans de grossiers câlins digne de petites filles maladroites qui se marchaient sur les pieds.

Puis lorsque leur jambes ne pouvait plus assurer de les tenir debout, elles retournèrent à leur table. Amanda s’éventa le visage et passa ses doigts dans ses cheveux. Pour sûr elle n’était plus aussi fêtarde que quand elle était ado, et le fait que ce soit son anniversaire ne faisait qu’amplifier le fait qu’elle prenait de l’âge. Elle était encore jeune, bien conservée mais elle devrait sans doute penser dans les années à venir de se poser et réfléchir à l’avenir. Elle avait déjà Aodh, au vu de l’amour qu’elle lui portait elle n’était pas contre de finir ses jours à ses côtés mais seul le temps lui dirait si elle avait raison d’y croire. A long terme elle souhaitait fonder une famille si son travail et le conclave ne lui prenaient pas trop de temps. Il fallait qu’elle y songe mais ce n’était qu’une question d’organisation. Quoi qu’il en soit elle ne comptait pas arriver à 50 ans sans avoir eu d’enfant ou bien elle regretterait amèrement. Au téléphone, ses parents lui avaient d’ailleurs fait la remarque histoire de lui mettre un peu plus de pression. Ces derniers avaient accompli leur vie, ils étaient partis partout autour du monde et profitaient désormais de leur retraite toujours aussi amoureux. Un exemple qu’elle souhaitait suivre mais sans trop voyager pour ne pas délaisser ses enfants puisqu’elle avait beaucoup manqué de leur présence et qu’elle ne comptait pas faire subir cela aux siens.

Les deux sœurs continuèrent de parler, amenant le sujet de leurs parents puisqu’elle avait eu de leurs nouvelles. Elles débattaient sur leur situation, ce qu’ils faisaient et ce qu’ils avaient fait de leur vie. Elizabeth les avait bien plus souvent suivis qu’elle, quelque part elle les connaissait bien mieux qu’Amanda qui avait été élevée par sa grand-mère et qui ensuite avait prit son indépendance. Puis elles sortirent une fois avoir bien profité de l’ambiance. Amanda alluma une cigarette alors qu’elles entamaient la marche retour vers la voiture. La sorcière prit volontairement différents chemins afin de pouvoir profiter de Dublin la nuit qui était tout aussi belle que le jour. Elles flânaient, ignorant quelle heure il était, cela leur importait peu puisqu’elles étaient ensemble et que le temps n’était ce qui devait poser problème entre elles. Amanda tenait le bras de sa sœur, ses chaussures commençaient à lui faire mal aux pieds à cause de la fatigue. Mais elles arrivèrent à la voiture, Amanda reprit le volant, concentrée sur la route.

« J’ignore quelle heure il est, le 14 est surement fini mais je compte pas finir ma soirée d’anniversaire là-dessus. »

La sorcière glissa un regard rieur à sa sœur, se demandant si elle tenait encore debout pour faire ce qu’elle avait en tête.

« Tu te souviens, ce qu’on faisait pendant nos anniversaires une fois la nuit tombée ? » Demanda Amanda.

Elle s’en souvenait surement ; c’était la nuit des défis, elles faisaient nuit blanche en se lançant plein de défis dans leur chambre. Cela allait de faire le poirier à aller voler du chocolat dans la cuisine, elles ne maquaient pas d’imagination là-dessus. Elles ne l’avaient plus fait puisqu’elles avaient passé de nombreux anniversaires en étant séparées mais désormais qu’elles vivaient ensemble il n’y avait plus aucune excuse.

« Je suis toujours aussi mauvaise perdante, j’espère que t’as le cœur bien accroché !! » Fit elle dans un rire.








© TITANIA
Ange
avatar


La fleur qui s’épanouit dans l’adversité
est la plus rare et la plus belle de toutes.
Messages : 79
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 27
Race : Possession fusionnelle – Hua Mulan
Âge actuel : 30 ans
Situation amoureuse : Célibataire et coeur à prendre
Emploi dans le monde des humains : En recherche d'emploi

Message par Elizabeth K. Anderson le Mar 14 Juin - 16:09

Revenir en haut
Birthday Party
Elizabeth n'avait jamais été une personne très festive, sortant peu avec les rares amis qu'elle parvenait à se faire, si elle détestait bien quelque chose, c'était de danser pour rien faire dans un espace clos entourée de dizaines de personnes suantes et ivres qui se montraient alors collantes en se livrant totalement à la musique battant les enceintes. Mais ce soir c'était différent, l'anniversaire de sa sœur avait toujours été une exception et les soirées passées en sa compagnie était remarquablement différentes des quelques soirées auxquelles elle avait participé quand elle était plus jeune. Elle appréciait la musique, l'atmosphère et l'ambiance avait évolué en même temps qu'elle, montant peu à peu pour se faire plus festive, l'amenant même à se dandiner en rythme. Elle se surprit à danser plus librement alors que sa sœur lui attrapait les mains pour danser avec elle, le sourire aux lèvres. Elle se sentait détendue, presque ivre de joie à voir Amanda s'amuser autan et elle ne sentait pas la fatigue qui aurait dû s'abattre sur elle à cette heure tardive. Agitant les bras en rythme tout en se déhanchant sans plus de retenue, elle en vain à faire corps avec la musique qui ne résonnait plus que dans son cœur. Les gens qui la connaissait ne l'auraient sans doute pas reconnue mais avait ce besoin de se laisser aller après tout ce qui était survenu dans sa vie.

Tenant maladroitement sa sœur dans ses bras pendant un slow, elle se laissa aller contre elle, sentant ses forces l'abandonner. Son cœur battait la chamade dans sa cage thoracique et elle n'entendait plus que ce son dans ses oreilles alors qu'elle s'accrochait à Amanda qui chantait doucement. Elle riait bêtement, prenant conscience que sa sœur lui avait vraiment manqué toutes ces années passées loin d'elle et se surprenant à penser qu'elle se sentait vraiment heureuse de l'avoir retrouvée. Les larmes menaçaient de lui monter aux yeux et elle sut qu'elle était vraiment fatiguée quand elle ne maîtrisait plus son émotion. Alors elles allèrent s'asseoir et Elizabeth posa sa tête sur son épaule pour se reposer un instant, à bout de souffle. Riant de façon incontrôlée, elle vida son verre d'un coup avant d'en commander deux autres, pour qu'elles puissent se rafraîchir. Il était important de s'hydrater pour ne pas avoir une mauvaise surprise au réveil le lendemain matin.

« C'est déjà plus de notre âge. » S'exclama-t-elle en riant toujours, éventant son visage luisant de sueur avec la carte des boissons avant de prendre soudainement conscience de quelque chose. « Mon dieu ! Mon maquillage doit être ignoble ! » Se remettant à rire.

Elle n'avait jamais été une fille soucieuse de son apparence et voilà qu'elle s'inquiétait de l'état de son maquillage, c'était bien un mauvais tour joué par sa sœur, ça. Elle passa ses doigts sous ses yeux pour essuyer d'éventuelles bavures de son mascara qui assurait bien plus qu'elle ne le pensait tandis que la serveuse revenait avec leurs boissons.

Assise à la petite table pendant que la fête battait son plein, elles poursuivirent leur discussion, haussant le ton pour se faire entendre, déviant sur le sujet de leurs parents. Elizabeth les aimait beaucoup, leur devait beaucoup et était sans doute plus proche d'eux que leur propre fille mais elle ne les considérerait jamais comme ses vraies parents, seulement comme des proches qui s'étaient occupés d'elle. La jeune asiatique n'avait presque aucun souvenirs de ses parents biologiques, seulement des flashs qui revenaient dans ses cauchemars et qu'elle mêlait parfois aux souvenirs de Mulan, une situation qui la faisait malheureusement beaucoup souffrir. Elle aurait voulu en apprendre plus sur eux mais elle aurait eu plus de chance de trouver une épingle dans une botte de foin et vu comment leur vie s'était finie, il était beaucoup trop risqué de s'y aventurer. Peut-être qu'un jour, lorsqu'elle aurait trouvé l'homme qui partagerait sa vie comme elle avait cru que ce serait le cas de David, elle aurait alors la force d'effectuer le voyage qui la mènerait à ses origines mais cela n'arriverait pas avant longtemps. Sa vie sentimentale était aussi plate qu'une mère intérieure, même sa poitrine était plus vallonnée.

Finalement, elles quittèrent le bar à une heure tardive et profitèrent que le temps se montrait plus clément pour se promener un peu dans les rues de la capitale irlandaise. Sa sœur l'entraînait dans de petites ruelles et bientôt, elle se contenta de la suivre, se sentant proprement perdue. Heureusement Amanda savait ce qu'elle faisait et elles ne tardèrent pas à retrouver la voiture pour prendre le chemin du retour. Grimpant sur le siège passager, elle n'attendait plus que sa sœur lui annonçant la suite du programme qu'elle attendait avec impatience et ceci fait, elle lui jeta un air dubitatif, presque outré, avant de lui demander en souriant.

« La question est : est-ce que tu te sens d'attaque pour le reste de la soirée ? » Bien sûr qu'elle s'en souvenait, comment l'oublier ? C'était son moment préféré de cette journée qui atteignait son paroxysme, l'occasion de montrer ce dont elle était capable et de se dépasser et elle avait attendu ce moment toute la journée. Elle n'avait jamais ressenti de différence de traitement entre sa sœur et elle sur le plan affectif, au contraire, elle n'avait pas été moins aimée du fait de son adoption et si l'une des deux avait à se plaindre, c'était certainement Amanda mais elle ne lui avait jamais rien reproché. A l'inverse, elle l'avait accueillie les bras grands ouverts et elle n'avait jamais été aussi proche de quelqu'un.

« C'est ton sale caractère de sorcière ça. » Lui répondit-elle en riant, pour la taquiner. Elle plaisantait et Amanda le savait, transformant l'expression « caractère de cochon » pour mieux lui convenir. « Je n'ai peur de rien ! » Renchérit-elle, lui tirant la langue pour faire bonne mesure et c'était vrai, elle n'avait pas froid aux yeux mais des peurs, elle en avait, comme celle de perdre sa sœur bien aimée dans un jeu stupide, même si cela n'arriverait jamais.

« Allez ! A toi l'honneur ! Arrête-toi et montre à toute la rue tes superbes performances artistiques ! »

Comme il était de coutume, c'était celle qui fêtait son anniversaire qui avait droit au premier défi et Elizabeth n'allait pas être tendre. Heureusement pour Amanda, la rue n'était pas très fréquentée et peu de personnes auraient droit de voir toute l'étendue de ses talents en matière de chant et de danse,  surtout que les personnes du bar en avaient vu bien plus, elle aurait simplement l'air ivre pour les passants.
Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut

La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 13:01