AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

The trainees got it rough [ft. Freya]

Partagez
Garde
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Mon personnage : Prue Abigail Jones
Race : Possession fusionnelle de John Smith, un médium
Groupe sociétal ou indépendant : Aucune.
Date de Naissance : 30/10/1992
Âge actuel : 22 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Étudiante en Philosophie, dernière année de master
Informations : Prue vient d'intégrer la Garde et est encore en plein entraînement, cherchant ses marques.
Elle ne vient pas d'Irlande.

Message par Prue A. Jones le Mar 2 Fév - 13:43

Revenir en haut


The trainees got it rough
feat. Freya Vincent
And she's going on a journey, always walking down the road. And the water is always calling: "My little child, please come home."


Courir. C'était devenu quelque chose de perpétuel en moment, et - on lui avait bien fait comprendre - la meilleure défense en ce qui la concernait. Courir  lui permettait d'avoir deux longueurs d'avance sur ceux qui pourraient la poursuivre en usant de ses pouvoirs. Prue l'avait vu lors de sa rencontre avec Stregheria, quand elle a du courir les rues de Dublin avec Eden: elles avaient évité bien des créatures grâce aux pouvoirs de Prue et le fait de courir, simplement.
En soi, la jeune femme n'avait rien contre cet entraînement. Après tout, elle avait été une sportive autrefois, mais plus dans les sports extrêmes et le dépassement de ses limites que dans l'endurance et les arts martiaux. Mais elle savait parfaitement que tout ceci était pour un jour être sur le terrain, pour se protéger face à des gens soit tout aussi bien entraînés qu'elle, ou avec des pouvoirs contre lesquels elle ne pourrait pas se défendre sans ce qu'elle endurait à présent.

La Garde n'était cependant pas des plus douce avec ces nouvelles recrues. Et si la partie intellectuelle de leur entraînement était plus simple - vu qu'on apprenait surtout de la théorie, sur le monde surnaturel, son histoire et les organisations qui existent ou ont existé - la partie physique était dure et les entraîneurs certainement pas des enfants de cœurs. Ils vous forçaient toujours à dépasser vos limites, à aller voir plus loin, à aller jusqu'à utiliser vos derniers retranchements. Le but n'était cependant pas de les faire craquer, ou tout du moins, la brune n'en avait pas l'impression, vu que lorsqu'une recrue craquait finalement sous la pression, les entraineurs devenaient presque des nounours. Ou appelaient quelqu'un pour être un bon soutien moral pendant qu’ils continuaient avec les autres.
Prue se disait souvent que c'était à ça que devait ressembler un entraînement militaire, sauf que les Prophètes qui faisaient s'entraîner les nouvelles équipes étaient souvent plus empathique et doux, souvent moins strictes. En réalité, cela dépendait surtout de la personne, mais tout le monde était bien conscient du but final: ils ne pouvaient pas pouponner les nouveaux, ils devaient être prêts avec ce qui les attendait là-dehors. D'autant plus maintenant que la première tête était tombée.

C'est bien pour cela qu'en ce matin, Prue était en train de courir autour du complexe appartenant à la Garde qui entraînait les nouveaux de Dublin. Plusieurs bâtiments, beaucoup d'herbe, quelques terrains de sports... Cela ressemblerait presque à un campus universitaire, ouvert, sans grillages - certainement pour ne pas faire suspect - mais quelques barrières en bois de deux mètres, pour garder de la privacité. Officiellement, ce complexe était un sorte de club privé, donnant à ces membres accès à des centres de loisir. Le fait que c'était une école de la Garde était tenu secret. Mais il n'y avait pas à se leurrer, les trois organisations savaient probablement très bien de quoi il en retournait.
La brune avait pris l'habitude de courir sur les chemins, suivant encore et toujours le même tracé, observant le complexe, l'herbe, les animaux qui parfois se trouvaient là, les membres de la Garde et nouvelles recrues qui se baladaient ici, ou se reposaient sur un banc. C'était relaxant, un moyen pour elle de réfléchir sans être dérangée, d'être seule un moment, mais aussi d'améliorer son endurance. Parce qu'elle avait l'impression de traîner, car autant elle avait terminé le plan théorique de l'entraînement de la Garde, autant elle semblait être en arrière sur le plan physique. Non pas qu'elle ne soit pas sportive, mais cela l'épuisait, en plus de ses cours et de tout ce qui se passait autour d'elle.
Ces derniers mois avaient été plus calme, bien qu'avec la première tête tombée... Elle était allée voir Danner tout de suite, puis avait été envoyée pour une mission aux États-Unis avec l'un des Anges et la voilà de retour, et il semblerait que tout le monde l'empêchait le plus possible d'enquêter sur ce qui se passait. Et ça la frustrait grandement.

Au bout d'un moment, alors qu'elle était pleine de sueur et que ses cheveux commençaient à coller sur sa nuque, elle vit une petite fille sur l'un des bancs du complexe. Voir des enfants aussi jeunes était rare, cependant, il arrivait que la Garde les prenne sous leur aile, surtout pour les protéger, soit de leurs propres pouvoirs, soit du monde extérieur.
S'approchant peu à peu, elle reconnu très vite une petite fille dont David lui avait parlé, une amie d'Olive qui avait été enfermée par ses parents adoptifs dans un centre pour enfants "différents". Bien évidemment, il l'avait énoncé comme ça, mais Prue savait très bien ce qu'il sous-entendait.
La jeune femme arrêta petit à petit sa course, et s'approcha en marchant du banc, et de la jeune fille, lui souriant. Elle ne la connaissait pas, mais Prue savait que si David lui avait parlé d'elle, c'est parce qu'il pensait qu'elle avait besoin d'un petit coup de pouce, d'un gardien en quelque sorte, lors de son intégration à la Garde. C'était gentil de sa part, mais pas toujours voulu - la jeune femme en savait quelque chose pour avoir été méfiante de l'attention du professeur pendant bien longtemps.

« Salut! Tu es Freya? Je suis Prue. David m'a parlé de toi. »


Elle était un peu essoufflée, mais son ton restait gentil, doux, et elle lui tendait la main. Freya devait avoir entre quatorze et seize ans, estima l'étudiante, bien assez vieille pour qu'on se présente en lui serrant la main. Et bien assez vieille pour qu'on ne la prenne plus tout à fait pour une enfant. David exagérait, comme toujours, mais Prue s'imaginait qu'il était peut-être préférable de voir comment elle s'en sortait dans un environnement normal, après avoir été enfermé à tord dans une institution...
Garde
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 26/01/2016
Age : 25
Mon personnage : Je vois des choses...
Race : Servarum
Date de Naissance : 11/09/2000
Âge actuel : 15 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Lycéene

Message par Freya Vincent le Lun 22 Fév - 12:16

Revenir en haut

If we burn, you burn with us

...
Prue & Freya

Freya s'était encore cassé la figure du lit ce matin, quand le réveil s'était durement fait entendre pour lui rappeler qu'aujourd'hui, il n'était absolument pas question de dormir car elle se rendait au centre d'entraînement de la Garde. Pourquoi elle avait accepté déjà ? Ah oui... le père de son frère... enfin, après cette chute, c'est sous les moqueries de son aîné de quelques minutes que la plus jeune s'était faite accompagner sur place, on lui avait souhaité une bonne journée – alors qu'elle dardait un regard surpris sur son nouveau tuteur qui lui ébouriffait affectueusement les cheveux – avant d'aller sur un terrain sans doute dédié à la course. Elle détestait le sport, en particulier courir, et même observer cette jeune femme en train de suer la fatiguait d'avance alors elle espérait réellement ne pas devoir participer tout de suite. Ne vous méprennez pas, le sport peut être cool : la boxe par exemple, c'est super la boxe ! Ou les combats dans la boue, car on peut se salir sans que les parents hurlent... mais courir ? Enfin... histoire de ne pas commencer à faire la difficile – on lui avait dit d'améliorer son endurance de toute manière – la rousse se chaussait tout de même des tennis qu'elle avait emmenées avec elle, juste pour relever la tête quand un voix venait s'adresser à elle, alors que ses pensées divaguaient tantôt vers les leçons théoriques de la Garde, tantôt vers ses cours ordinaires, voire même vers des choses plus abstraites encore comme savoir s'ils existaient tous réellement ou si ce n'était qu'une illusion dans laquelle ils étaient tous plongés et certains d'exister. Bref... des choses normales quand on a 15 ans, n'est-il pas ? David avait parlé d'elle à quelqu'un ? Bon... elle était l'amie d'Olive et en même temps ils pouvaient se rencontrer ici, mais la surprise brillait réellement dans les prunelles de la plus jeune, qui finissait cependant par comprendre que la main tendue dans sa direction attendait une réaction de sa part, qui la poussa finalement à la serrer d'une poigne de fer, une sale habitude qu'elle avait, de broyer la main des autres pour leur laisser entendre que ce n'était pas parce qu'elle était une fille qu'elle allait avoir la poigne molle. Dans le même temps, son regard restait planté dans celui de la jeune femme, sans réussir à se faire une idée d'elle au premier abords. La seule certitude ? Elle était polie, pour être venue la saluer.

« Euh... enchantée ? Oui je suis Freya. » mais sa question la taraudait toujours et malgré la consigne que l'on lui avait donné, à savoir ne pas poser sans cesse toutes les questions lui passant par la tête, la 'gamine' ouvrait de nouveau la bouche pour demander : « Qu'est-ce qu'il a dit sur moi David ? C'est pas moi qui ait mangé tous les cookies la dernière fois. »

Au fond, tenter de faire plus adulte n'était peut-être pas gagné, surtout qu'en parlant de cookies, elle en avait encore quelques miettes sur le pull, de son dernier en cas.

« Vous êtes membres d'une équipe vous ? Vous allez me former un peu ? Il paraît que je ne suis pas très sportive quand je ne suis pas motivée, je préfère vous le dire. »

Sous-entendu : Je suis plus bornée qu'un âne, ma bonne dame, alors j'espère que tes méthodes vont agir comme une carotte et me mettre en marche.


Garde
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Mon personnage : Prue Abigail Jones
Race : Possession fusionnelle de John Smith, un médium
Groupe sociétal ou indépendant : Aucune.
Date de Naissance : 30/10/1992
Âge actuel : 22 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Étudiante en Philosophie, dernière année de master
Informations : Prue vient d'intégrer la Garde et est encore en plein entraînement, cherchant ses marques.
Elle ne vient pas d'Irlande.

Message par Prue A. Jones le Mar 7 Juin - 13:09

Revenir en haut


The trainees got it rough
feat. Freya Vincent
And she's going on a journey, always walking down the road. And the water is always calling: "My little child, please come home."


Le sourire de Prue s'agrandit à la poigne de l'adolescente dans sa main. Ferme, franche, apparemment elle avait de l'assurance, ce qui était assez rare chez une adolescente, mais pas forcément bizarre au vue du monde dans lequel toutes deux évoluaient. C'était cependant bizarre d'avoir une poignée de main aussi sûre, suivie d'une voix fluette et assez peu sûre. en même temps, elle ne devait pas avoir l'habitude que les adultes viennent la saluer comme ça.
Prue gloussa doucement quand Freya parla des cookies, voyant en cela bien qu'elle était encore assez jeune, assez innocente pour croire que l'on pourrait se plaindre d'elle parce qu'elle avait fait une bêtise, plutôt que de parler de ses pouvoirs, de la vie qu'elle avait dû mener jusqu'ici à cause de ces derniers. C'était mignon. C'était rafraîchissant, un peu comme les fois où Prue passait un moment avec Olive, la gardant un moment quand David devait partir travailler. Décidant de continuer surun ton léger, Prue répondit:

« C'est possible que ce soit moi. J'adore les cookies qu'ils achètent. »


Sur ce, elle s'assit à côté de Freya, remettant ses cheveux en place pour essayer d'éviter la sensation bizarre des cheveux mêlés à de la sueur sur sa nuque. Ça, ça ne lui avait clairement pas manqué. La prochaine fois, elle devrait probablement prendre un élastique, mais ses cheveux étaient plus courts qu'avant, et probablement qu'elle aurait des cheveux qui s'échapperaient de sa queue de cheval.
Regardant Freya et son air borné lui poser ces questions et lui dire qu'elle n'était pas très sportive la fit sourire un peu plus. C'était différent de quand elle était plus jeune, quand elle ne tenait pas en place, qu'elle était toujours dehors à faire un sport ou un autre, à tenter de nouvelles choses, à rencontrer de nouvelles personnes. La petite rouquine semblait assez ouverte, assez extravertie, comme elle il y a bien longtemps, mais il y avait quelques différences. Toute aussi bornée par contre, ça, c'était clair.

« Non, je suis l'entraînement, comme toi. J'ai fini les cours théorique il y a peu, mais je dois encore me trouver une équipe. Et finir l'entraînement physique. »


Elle finit sur une petite grimace, un mouvement de la main vers son visage en sueur et rougit par l'effort. Il était évident qu'elle appréciait aussi peu que Freya tout cet entraînement physique. Bien que courir ne la gênait pas, et que certaines choses étaient bonnes à reprendre ou apprendre (faire du parcours était amusant et ressemblait parfois à l'escalade qu'elle pratiquait), Prue était particulièrement nulle dans les arts martiaux. Surtout parce qu'elle n'avait pas les bons réflexes, parfois trop concentrée sur la mauvaise chose.

Se rapprochant de Freya et en lui donnant un petit coup d'épaule avec un sourire entendu, elle continua :

« David veut qu'on se serre les coudes, entre recrues. Mais moi je pense qu'il veut que je garde un œil sur toi, vu que je suis plus vieille. Et je crois qu'il pense que je peux t'aider, vu que nos pouvoirs sont un peu similaires. »


Et c'était vrai, car de ce qu'elle avait compris, sa possession - John Smith - était lui aussi un sorcier servarum, tout comme la petite fille. Certes, elle ne pouvait pas voir et parler aux morts, mais elle pouvait voir l'avenir, le passé et le présent en touchant des objets. Et surtout, elle avait trouvé quelque chose qui l'aidait à forcer son pouvoir, ou à l'arrêter, et son contrôle devenait plus grand. Elle ne pouvait pas toujours forcer une vision, mais il lui était plus facile de rejeter et voir certaines qui étaient plus difficile à avoir naturellement. et elle avait aussi réussi à faire en sorte de manipuler ces visions, les arrêtant parfois sur-place en appuyant sur un bouton pause imaginaire, ou en les ralentissant assez pour voir plus de détail.
Elle ne savait pas exactement comment les pouvoirs de Freya marchaient, mais elle avait bon espoir de pouvoir peut-être un peu la guider. Après tout, leurs pouvoirs étaient fortement liés à leur esprit, à leur perception des choses et à leurs sens. Et avec le temps, Prue avait appris à un peu plus maîtriser tout ça.
Garde
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 26/01/2016
Age : 25
Mon personnage : Je vois des choses...
Race : Servarum
Date de Naissance : 11/09/2000
Âge actuel : 15 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Lycéene

Message par Freya Vincent le Ven 24 Juin - 23:08

Revenir en haut

   
If we burn, you burn with us

   
...
Prue & Freya

   
Si on lui avait demandé, Freya aurait expliqué que sa poigne n’était normalement pas si ferme, en avouant que c’était plus sa façon de faire quand elle saluait quelqu’un qu’elle n’aimait pas, genre ce vieux bonhomme misogyne qui lui tapait sur les nerfs, qu’elle croisait de temps en temps et à qui elle avait bien envie de dire sa façon de penser, si elle n’était pas si méfiante.

Heureusement, la femme qui s’occupait d’elle semblait en tout cas très gentille, allant même jusqu’à lui dire qu’elle était peut-être coupable d’avoir mangé les cookies chez David l’autre fois, ce qui lui arrachait un rire. Dans son esprit, les grandes personnes étaient toujours sérieuses, pince sans rire, alors c’était vraiment agréable d’entendre ça. Oh ? Prue était aussi en entraînement, comme elle ? On pouvait donc être en entraînement à tout âge, sans forcément être recruté aussi jeune qu’elle ? Peut-être qu’elles seront un jour dans la même équipe ? Mais sans doute pas, après tout, Freya était bien loin d’avoir terminé toute la théorie, et la pratique ce n’était pas encore ça, vu comme elle aimait l’activité physique… disons que dormir était tout de même son activité préférée quand elle le pouvait… une adolescente quoi…

« J’avoue que j’ai un peu peur de tout terminer » avouait finalement la plus jeune. « Parce que, il se passe quoi si je ne trouve pas ma place dans la Garde ? Ils peuvent me renvoyer ? »

Disons que ce groupe était un peu devenu sa famille aussi, et elle ne se voyait appartenir à aucun autre endroit, car ici, elle pourrait plus tard renvoyer l’aide qu’elle avait reçu à ceux qui, comme elles, auront besoin d’être guidé, d’être sauvé d’une situation leur échappant… la Garde, c’était la protection des leurs, soit le bien à l’état pur (à ses yeux). Cependant, un rire lui échappait à la grimace de Prue au sujet de l’entraînement physique :

« Vous aussi, vous n’aimez pas trop cette partie alors ? » lâchait avec un semblant d’admiration et de soulagement la plus jeune, avant de sourire simplement au geste amical de la jeune femme. Un simple coup d’épaule, mais cela restait bon enfant, quelque chose d’appréciable dans ce contexte stressant. En tout cas, elle n’était pas surprise que David ait demandé à ce que l’on veille sur elle… il était comme ça… protecteur avec les gens, il suffisait de le voir en papa poule avec Olive. Bref, c’était David, et un intérêt réel naissait chez la plus jeune en entendant que ses pouvoirs et ceux de la jeune femme étaient assez semblables. « Comment ça marche vous ? Moi je vois tout le temps les gens qui ont besoin d’aide… enfin les gens… seulement ceux qui sont morts, et il n’y a aucun moyen de les bloquer ou de les faire partir, à moins de leur venir en aide. Mais c’est compliqué, on a l’air de parler seul, et les gens nous prennent pour des cinglés. »

Ça résumait le tout non ?


   
   
Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut

La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin - 12:43