AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Event] Heads are falling ft Prue

Partagez
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Lun 1 Fév - 18:11

Revenir en haut


Heads are falling

Since everything is in our heads, we had better not lose them.

Encore une fois elle lui vait laissé un simple SMS sur son téléphone lui demandant de venir. C'était la.. quoi, quatrième fois ? Cinquième fois cette année ? Pas que Danner en ait spécialement marre, mais il devait faire attention. Laisser l'impression qu'il était disposable et corvéable à loisir était loin d'être une bonne idée, même pour une personne comme prue ave laquelle il étit relativement proche. D'une part c'était quelque chose que la Garde pourrait exploiter, et d'autre part se faire désirer de temps en temps était loin d'être une mauvaise idée. Accourir à chaque appel n'était bon que dans la limite du raisonnable.

Pourtant il était là sur les docks, assis sur les marches d'un entrepot fermé, une cigarette au bec qui se consummait doucement, et une écharpe autours de son coups qui le protégeait du froid de la journée. Elle était en retard. Pas grand chose, dix minutes à peine, mais quand même, c'était loin d'être poli quand on demande un rendez-vous. Bah, pour une première fois, et vu les difficultés qu'elle rencontrait en ce moment, il pouvait laisser passer.

Occupant le temps jusqu'à l'arrivée de la demoiselle, Danner essyaiat d'imaginer les raisons qui la poussait à vouloir le voir. Peut-être est-ce que ça avait un rapport avec la dernière fois qu'ils s'étaient parlés.... Après tout elle ne lui avait jamais dit ce qu'elle voulait faire de sa vie, et peut-être qu'elle voudrait le lui annoncer là maintenant. Pour le coups, ça serait assez intéressant pour justifier le déplacement.
Peut-être qu'elle voulait lui parler de ce qui c'était passé dernièrement. Si c'était sur Ban-ki-moon que le sujet s'orientait, la discussion allait tourner à l'orage. Après tout, ils avaient bien reçu la tête. Et lui savait qui c'était....Même s'il ne connaissait pas la totalité des intrigues derrières les événements, il pourrait lui filer quelques informations... Qu'elle pourrait, au choix, faire remonter à ses supérieurs.

Peut-être qu'elle voulait juste passer du temps avec lui. Danner sourit d'un air amusé. Non. Prue avait besoin de choses. Envies de choses. Cherchait des choses. Mais en général, elle avait d'autre gens disponible pour discuter tranquillement ou aller faire du shopping.
Danner regarda sa montre. Quinze minutes. A trente, il partirait. Il faisait froid dehors, et ce soir ils avaient une réunion importante avec ses "amis". Et peut-être un bowling plus cinéma après. Gwen les avait harcelé toute la journée pour aller voir les rediffusions d'Excalibur qui passait dans le cinéma de leur quartier. Ca mettrait une fin sympathique à leur réunion sur les prochaines actions du XIII.

Le Corbeau souffla dans ses mains. Bon. Il pourrait attendre quarante-cinq minutes sans problèmes.

Garde
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Mon personnage : Prue Abigail Jones
Race : Possession fusionnelle de John Smith, un médium
Groupe sociétal ou indépendant : Aucune.
Date de Naissance : 30/10/1992
Âge actuel : 22 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Étudiante en Philosophie, dernière année de master
Informations : Prue vient d'intégrer la Garde et est encore en plein entraînement, cherchant ses marques.
Elle ne vient pas d'Irlande.

Message par Prue A. Jones le Dim 7 Fév - 13:55

Revenir en haut


Heads Are Falling
feat. Danner Farag
With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it. Your head will collapse but there's nothing in it and you'll ask yourself: "where is my mind?"


Prue se sentait suivie. Et si ce n'était au départ qu'une impression, l'entraînement qu'elle avait reçu à la Garde, aussi peu fini qu'il soit, et ses pouvoirs lui montraient bien qu'effectivement, elle était bel et bien suivie... Et ça l'étonnait à peine.
Lorsque le corps sans tête de Ban Khi Moon avait été retrouvé à Dublin, Prue avait longuement hésité à contacter Danner... jusqu'à ce qu'elle entende les rumeurs sur le complexe, entre les nouvelles recrues, et les murmures des Prophètes. Ce n'était vraiment pas bon.
Alliez à ça également le fait qu'on lui avait bien fait comprendre de s'éloigner le plus possible de l'enquête (alors que ses pouvoirs pourraient être des plus utiles) et la jeune Jones était totalement aliénée et avait contacté Danner. Elle avait besoin de réponses à ses questions, mais plus que cela, elle avait besoin de prévenir son ami. Les choses s'annonçaient plutôt mal.

Bien évidemment, elle aurait dû se douter qu'on allait la surveiller et vérifier si elle contactait le corbeau. Et bien sûr elle l'avait fait. Ce qui entraîna au fait à ce qu'elle soit suivie et avait déjà bien cinq minutes de retard. C'était contre ses habitudes, elle détestait arriver en retard, d'autant plus lorsqu'il s'agissait de la sécurité des autres, mais... Mais là elle était en retard pour la sécurité du corbeau qui l'attendait. Parce qu'elle était suivie par au moins un membre de la Garde.
Prue avait prit détours sur détour, faisant des rondes, et entendant toujours les même pas derrière elle. Parfois plus discrets, parfois moins... Quoiqu'il en soit, elle devait se débarrasser de celui qui la suivait, alors elle avait ramassé un objet lourd près d'une benne à ordure (ça ressemblait à une batte de baseball cassée en deux, mais ça aurait très bien pu être un simple bout de bois - Prue ne voyait pas grand chose dans le noir) et attendait derrière un angle d'un bâtiment.
Entendant les pas se rapprochant, elle attendit la dernière seconde pour balancer le bout de bois en pleine tête de son poursuivant, qui tomba à la renverse et alla s'écraser contre une poubelle de l'autre angle, se cognant la tête à nouveau. Bon il était K.O., au moins ça.
La brune se précipita à ses côtés, vérifiant qu'il respirait encore, avant de grimacer et murmurer:

« Désolée ! »


Entendant alors plusieurs personnes courir vers elle, elle grinça des dents et se mit à courir dans le sens contraire d'où provenait le son. Forcément elle avait toute une équipe sur le dos. Ça n'aurait pas pu être un prophète seul... Noooon, c'était probablement un détective qu'elle venait d’assommer, et maintenant elle avait Sentinelle, Nuée, Paladin et Spécialiste sur le dos. Ou alors elle venait d’assommer le Paladin et le reste de son équipe était vraiment pas contente. Génial. Non vraiment. Génial.
Danner devrait probablement attendre plus de cinq minutes.

Si les pas s'arrêtaient un moment près du gars assommé, la plupart reprirent directement à sa suite. Se retournant, elle ne voyait que deux personnes. Les deux autres étaient-ils restés avec leur coéquipier K.O., ou est-ce qu'ils essayaient de lui couper la route? Franchement, la jeune femme ne savait pas ce qu'elle préférait.
Elle slaloma encore entre les bâtiments, tentant d'éloigner tout le monde du lieu de rendez-vous avec Danner. Au pire elle ne le reverrait pas ce soir. Ou alors elle ne le révérait plus jamais selon comment ça se passait. Et si quelqu'un avait été envoyé à leur lieu de rendez-vous? Et merde. Elle venait d'envoyer Danner droit dans la gueule du loup. Il fallait se débarrasser de ses poursuivants et l'aider, parce que même s'il y avait toujours la possibilité qu'il en ait marre d'attendre et parte, Prue savait d'instinct qu'il l'attendrait longtemps.
La brune entendit alors un rugissement derrière elle. Un thérian? Un thérian félin? Un thérian... oh mon dieu c'était un tigre. Prue se faisait poursuivre par un tigre qui la rattrapait vraiment très très vite.

Touchant les murs pour tenter de gagner des visions, elle arriva au niveau d'une lourde benne, et sa prochaine vision était ce qui la sauva de se faire attraper. Elle arriva à renverser la benne juste lorsque le Tigre passait à côté, et il serait coincé dans les ordures.
La jeune fille se mit tout de suite en action et, effectivement, ça marchait comme sur des roulettes. Sauf qu'elle se fit griffer au bras lorsqu'elle tenta de mettre la benne à l'envers sur le tigre. Il se mettait à hurler dans sa prison de métal et se lançait contre les murs, n'arrivant qu'à faire bouger la benne d'avant en arrière.

« Là, par contre, je suis pas désolée du tout. »


Peu importe, il devrait renverser la benne avant de pouvoir la poursuivre ou quelqu'un devrait l'aider à le faire, et peut-être qu'elle serait déjà loin... si ce n'était pas pour la brume qui venait de l'entourer.
Super. Une sorcière qui peut faire des écrans de fumée. Elle ne voyait même plus sa main devant son visage. À tatillon, elle chercha le mur, avant de sentir qu'on lui empoignait le bras. Par réflexe, elle commença à se débattre, avant de se rappeler de son entraînement et tenter de se libérer avec une prise. Après plusieurs minutes de combat, elle arriva enfin à se débarrasser de la sorcière, avant de se remettre à courir et sortir de la brume surnaturelle.

Un regard sur sa montre, et il était clair qu'elle avait déjà quinze minutes de retard et plusieurs pâtés de maisons à traverser pour le rejoindre. Elle avait mis hors-circuit trois personnes de l'équipe (en tout cas si la sorcière aidait le tigre), il en restait deux en tout cas de libre. Ou un seul. Et probablement le spécialiste.
Prue fatiguait et son bras où le tigre l'avait griffée lui faisait mal et continuait à saigner. Mais elle ne voulait pas s'arrêter, pas si c'était mettre Danner en danger.
C'est donc avec une demi-heure de retard et essoufflée qu'elle apparut devant le corbeau, totalement en nage, l'air affolée. elle soupira en prenant l'homme dans ses bras, grognant à la blessure à son bras, mais en soufflant, soulagée:

« Tu es en vie. »


Franchement, elle commençait à croire qu'elle allait le retrouver déjà mort, avec une balle dans la tête, signé le spécialiste de l'équipe locale. Mais cette réalité n'était probablement pas si éloignée. Ils devaient bouger, trouver quelque part de sûr. Parce qu'il était certain qu'ils avaient soit suivi Prue, soit su où ils devaient se retrouver.

« Il faut qu'on bouge et vite. J'ai été suivie et je suis pas certaine que... »


Vision. Prue tira rapidement Danner par le bras et alla se réfugier sur l'un des côtés de l'entrepôt, évitant de justesse une balle qui venait de se loger dans ce dernier. Génial. Le spécialiste était pas loin.
Et Prue n'avait aucune idée d'où aller.
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Mar 16 Fév - 14:24

Revenir en haut


Heads are falling

Since everything is in our heads, we had better not lose them.

Les choses devenaient enfin intéressantes. Danner n'était jamais très content quand il était livré à lui même sans rien faire d'autre qu'attendre que les chsoes se passent. Pour le coup, l'affaire devenait beaucoup plus intéressante maintenant que Prue était arrivée avec ses "camarades". Il allait même pouvoir faire son petit exercice quotidien.
Ils s'étaient mis à courir, laissant derrière eux les impacts de balle et le bruit des pas de leurs poursuivant. Prue s'était vraiment améliorée sur ce point, il devait l'avouer. Probablement grâce à leur escapade en Amérique... se retrouver face à des trafiquants et fuir la justice fédérale aide toujours à aiguiser ses sens de combat. Restait que quoi qu'il ce passe, elle n'arriverait probablement pas à se débarasser de leur poursuivant immédiat.Même si Danner n'avait en aucun cas envie de voler la gloire de la jeune femme, il allait devoir se mettre en action pour se débarasser de leur assassin.

Réfléchissons calmement. Un ennemi seul à en juger des bruits. Probablement à trentes ou quarantes secondes de course derrière eux. Armé. Sans visuel direct sur eux, sinon il aurait déjà tiré. Il avait bien une cache dans le coin, mais pas question d'y aller tant qu'ils seraient encore poursuivis.... L'identité de leur poursuivant restait inconnu, mais il en voulait forcément à la vie d'un d'entre eux... mais n'était pas forcément assez doué pour la prendre. Un protocole de piège standard devrait suffir.
Tirant sur la main de prue, Danner se jeta dans une ruelle perpendiculaire. S'il ne s'était pas trompé... oui, c'était bien la bonne. Un endroit étroit et sombre se terminant par un cul de sac, bloqué par un immeuble à l'abandon à la porte barricadée. C'était exactement ce qu'il lui fallait. Tenant toujours Prue par la main, Danner accéléra, fonçant à toute vitesse vers le fond de la ruelle, espérant que leur poursuivant ait eu le temps de les voir tourner.

L'immeuble devant eux était en vieilles briques rouges attaquées par la pollution et la moisissure. La porte était close par des barres de fer installées là par les gars chargés de l'urbanisations, donc impossible de passer à travers. La fenêtre... c'était une autre affaire. Le verre en était tombé, et les ouvriers avaient décidés que de simple barres en bois suffiraient à décourager les audacieux. Ils se trompaient. Depuis le temps que l'immeuble était voué à la démolition, les barres avaient commencés à pourrir. Et maintenant, il était temps qu'elles dégagent définitivement.
Danner se jeta à pleine vitesse dans la fenêtre, l'épaule la première. Le craquement qui ressentit lors de l'impact fut pleinement satisfaisant. Les barrent cédèrent sous son poids, s'effondrant au sol alors qu'il faisait une roulade pour se rattraper, heureusement intact malgré les quelques échardes dans son blouson. Dés que Prue fut passé, il lui fit signe de continuer à courir et alla s'installer sous la fenêtre.

Devant lui, il entendait les bruit de pas de Prue qui s'enfuyait. Et derrière lui.. Parfait. Cet abrutis les avait vu foncer et les avaient suivi. Et selon la loi de la moindre action, il se préparait à suivre le même chemin qu'eux, pensant qu'ils étaient encore en train de courir à deux.
Juste à ce moment là, Danner vit l'ombre d'un corps passer au dessus de lui. Il n'eut qu'à tendre la main pour choper l'intrus au collet et déséquilibrer son saut, le faisant tomber à terre la tête la première. Se jetant sur lui, il profita de la surprise pour lui arracher son pistolet et lui caler son pieds dans la tempe, l'incapacitant suffisament longtemps pour permettre à Danner de l'immobiliser.

Il ne le connaissait pas, mais s'il connaissait une chose, c'était l'équipement standard de la Garde en cas d'affrontement. Et ce mec le portait. Il était rare de pouvoir s'en procurer autrement que par le meurtre et l'Organisation vivait assez mal ces choses là, on pouvait donc supputer que l'homme qui les chassait était un membre d'équipe... Intéressant. La Garde chassant une de ses membres. Ca méritait une petit discussion. Mais avant, il avait un détail à régler.
Otant le cran de sureté du pistolet récupéré sur son adversaire, il lui vida nonchalement trois balles dans le ventre et courut rejoindre Prue.

Il n'avait pas touché les organes vitaux, l'individu n'était donc pas mort sur le coup, mais finirait par se vider de son sang s'il n'était pas transporté à l'hôpital... ce qui embêterais probablement ses amis et couperait court à la poursuite, leur donnant le temps de rejoindre une de ses cachette. Il en avait une à bonne distance, assez près pour qu'ils puissent la rejoindre en vingt minute mais assez loin pour que le périmètre de recherche ne l'englobe pas immédiatement.
Il ne lui restait donc qu'à retrouver Prue et à se mettre en route... et après ils pourraient avoir cette petite discussion.
Garde
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Mon personnage : Prue Abigail Jones
Race : Possession fusionnelle de John Smith, un médium
Groupe sociétal ou indépendant : Aucune.
Date de Naissance : 30/10/1992
Âge actuel : 22 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Étudiante en Philosophie, dernière année de master
Informations : Prue vient d'intégrer la Garde et est encore en plein entraînement, cherchant ses marques.
Elle ne vient pas d'Irlande.

Message par Prue A. Jones le Lun 6 Juin - 17:49

Revenir en haut


Heads Are Falling
feat. Danner Farag
With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it. Your head will collapse but there's nothing in it and you'll ask yourself: "where is my mind?"


Se laissant titrer par la main, Prue suivit simplement Danner dans les allées, se rappelant d'autres instants où ils avaient déjà couru comme ça tous les deux, que cela soit dans des forêts ou dans des bidons-villes surpeuplés. Pas franchement les meilleurs souvenirs, mais en même temps, quelle course-poursuite - quand c'est vous qu'on poursuivait - était un bon souvenir ?
Il y a une année encore, Prue n'aurait probablement pas arrêté de trébucher, laissant Danner la relever d'un coup vif de la main, la redressant avant qu'elle ne les tire tous les deux sur le sol. Cependant, probablement par force de l'habitude, il n'y avait pas un faux pas, et elle suivit son ami sans problème, tournant peut-être un peu tard et soulevant une douleur au bras. Heureusement que ce n'était pas celui qui avait été griffé.

En voyant arriver le bâtiment en brique rouge, la jeune femme serra les dents, laissant son ami lui lâcher la main et prendre son élan pour démonter les barres sur la fenêtre, avant de le suivre dans un saut relativement moins élégant, utilisant la main qu'il tenait quelques secondes plus tôt pour se donner un petit boost.
Revoyant l'homme de l'autre coté, ses yeux prenant un instant pour s'habituer à l'intérieur plus sombre, elle hocha la tête et continua à courir à son signal silencieux. Elle comprit qu'il tendait un piège à leur poursuivant, comme il avait déjà fais à maintes reprises, parfois avec plus de succès que d'autre. Et s'il n'avait pas besoin d'elle, il valait mieux faire comme il disait, plutôt que de tenter de l'aider et au final faire échouer sa tentative de contre-attaque. Ça aussi, c'était déjà arrivé.
Alors elle couru droit devant sans s'arrêter, allant de couloir à un autre.

Sur le son des trois coups de feu, elle s'arrêta net avant de faire volte-face et courir à nouveau d'où elle était venue. Elle s'arrêta net en voyant Danner venir vers elle - soulagée qu'il soit encore en vie - voyant derrière lui le Spécialiste au sol. Envoyant un regard à Danner en haussant les sourcils - ce qu'il aurait pu traduire par un "Sérieusement !?" - elle couru jusqu'au Spécialiste pour vérifier qu'il vivait encore. Heureusement, il était encore en vie, au bord de l'inconscience.
Prue chercha alors à travers ses poches rapidement, trouva son téléphone portable, et composa le 112 en posant le téléphone près de la tête du Spécialiste, puis força ce dernier à appliquer de la pression sur son ventre avec une de ces deux mains, ayant retiré son écharpe pour aider à contenir le sang. Danner espérait probablement que le reste de l'équipe n'était pas loin derrière pour le sauver, mais l'anglaise n'était pas prête à laisser un homme mourir sans rien tenter. Surtout qu'elle savait qu'elle avait mis en déroute la plupart de l'équipe un peu plus tôt et qu'ils risquaient d'arriver trop tard.

Sans plus attendre, elle retrouva alors le corbeau, pris sa main et se remis à courir jusqu'à sortir du bâtiment, avant de laisser son amis prendre le devant de la marche et l’amener là où il fallait en silence. Normalement, elle aurait laissé une de ses mains traîner sur les murs pour tenter d'avoir une vision sur leurs poursuivants - si poursuivant il y avait encore - mais elles étaient toutes les deux ensanglantés à cause des premiers soins rapide qu'elle avait administrés au Spécialiste.


« Je ferais pas de commentaire, ils l'ont cherché. Un peu une réaction abusée... mais... »


Prue soupira, avant de détourner le regard. Voilà qu'elle tentait de justifier les actions de Danner. C'était pas la première fois, mais elle n'aimait pas ça et il le savait. Cependant, sa vie avait été en danger, il avait fait ça en grande partie par self-defense, même s'il aurait pu simplement le rendre KO plutôt que de lui tirer des balles dans le ventre.
Mais il était son ami, c'est elle qui l'avait mis en danger, et au final il avait fait ce qu'il devait pour les mettre tous les deux à l’abri. Disons qu'elle n'avait pas hâte de voir le prochain membre de la Garde qui viendrait lui toucher deux mots sur ce qui s'était passé ce soir, quand bien même elle avait apporté secours au Spécialiste.

Arrivant enfin à la planque du corbeau, Prue le suivit, l'observa un moment, avant de s’asseoir en soupirant, voulant passer une main sur le visage, mais s'arrêtant au dernier moment en grimaçant. Elle n'avait pas vraiment envie de se mettre du sang un peu partout, encore une fois. Elle avait déjà donné il y a un an avec la fièvre noire, merci beaucoup. Pas de répétition nécessaire.
Soupirant elle regarda le blond un moment, répondant à la question qui n'était pas posée, mais qu'elle savait qu'il avait en tête. Disons qu'il avait bien dû voir que c'était une équipe qui les pourchassait, et qui avait tenté de tuer le corbeau des secondes plus tôt.

« Je ne savais pas que je serais suivie, mais en même temps j'aurais dû m'y attendre. Disons que la Garde est très au courant de notre amitié. »


Après tout, David avait bien laissé une équipe les suivre durant tout leur voyage dans les Amériques, donc ce n'était une surprise ni pour l'un, ni pour l'autre.
Quelque part, elle s'en voulait de l'avoir contacté, quand bien même cela avait été pour le prévenir. Pour lui dire de garder la tête basse un moment. Rien qu'avec ça, elle l'avait mis sur le devant de la scène. Elle était un peu bête, ça avait été stupide de le faire sortir de sa cachette. Probablement que la jeune femme allait encore se botter le cul pour le restant de la semaine. Quoiqu'il arrive maintenant, après ça, elle l'aurait bien mérité.

« Le trois-quart sont persuadés que le meurtre est de ta faute. Ou en tout cas de l'un des membres du XIII. On sait tous les deux que c'était quelqu'un d'autre, mais certains pensent que c'est vous qui l'avez tué, pour démarrer l'incendie et faire monter la paranoïa. Le reste pensent que vous êtes indirectement responsables, simplement avec vos menaces. Que rien que pour ça vous méritez de mourir. »


Prue observa Danner un moment pour sa réaction. Ce n'était très probablement pas une nouvelle information pour lui, c'était probablement ce à quoi il s'attendait. Cependant, la jeune femme avait encore bien des choses à dire, mais préféra se taire. elle se sentait lessivée, de s'être baladée dans tout ce quartier de Dublin pour perdre la trace de l'équipe locale. Et maintenant, elle avait très envie de se laver les mains. De mettre un bandage sur son bras qui saignait encore. Et de faire une sieste, pourquoi pas. Comme quoi, l'après-coup de l'adrénaline lui donnait sommeil. Elle devrait pourtant avoir l'habitude maintenant.
Corbeau
avatar
Messages : 894
Date d'inscription : 13/02/2015
Race : Sorcier Servarum, aka Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : ça, vous le saurez bientôt
Date de Naissance : 15/01/1984
Âge actuel : 31 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Sans emploi
Informations : Considéré comme dangereux. Mais c'est juste une rumeur

Message par Danner Farag le Jeu 9 Juin - 15:08

Revenir en haut


Heads are falling

Since everything is in our heads, we had better not lose them.

"Il ne mourra pas. Il aura probablement très mal, mais son pronostic vital n'est pas engagé."


Les mots étaient froids et concis, mais les circonstances l'exigaient. Après tout ils étaient poursuivis par des tueurs qui n'hésitaient pas à utiliser des armes réelles dans une ville peuplée. A partir de là, la vitesse de réaction devenait une nécessité primordiale, passant au devant de l'envie d'être sympathique avec le reste de l'humanité. Il savait bien que Prue n'approuverait pas cette action, mais c'était ça où une équipe de la Garde qui débarque dans sa planque. D'ailleurs, en parlant de ça.... Une fois que prue eut décidé de poser son téléphone à côté du futur accidenté, ils se remirent à courir, moins rapidement cette fois-ci. Le bâtiment était à moitié abandonné, mais pas encore complétement détruit. Les escaliers avaient été effondrés pour empêcher des plaisantins ou des junkies de faire de l'immeuble leur siège, mais ils n'avaient pas vraiment essayé de mettre en place des barrières contre un homme persévérant et relativement bien équipé. L'installation avait pris quelques semaine, la difficulté étant de ramener discrètement le matos du magasin de bricolage le plus proche et d'installer tout ça a des horaires où le bruit ne serait pas vu comme suspect. Le résultat était à la hauteur des attentes, cependant, le Corbeau n'avait donc aucune raison de se plaindre.

Cherchant à taton le mécanisme d'ouverture au milieu des débris mal éclairés, il prit quelques secondes pour souffler et répondre à Prue, dont la voix faisait preuve d'une certaine acrimonie.

"J'avoue, j'ai abusé sur le coup. J'essarais pas de justifier, mais bon, tu sais bien à quel point juger clairement au milieu d'une situation comme celle-ci peut être complexe..."


Il s'interompt soudainement. Il avait trouvé exactement ce qu'il cherchait. Un sourire triomphant sur le visage, il sortit d'un coin sombre de la pièce une perche terminée d'un crochet. Guidant Prue dans une pièce adjacente, il se mit à la balancer vers le plafond.

"Désolé que ça te pose des emmerdes. Je sais qu'ils ont plusieurs contrats sur ma tête, normal qu'ils utilisent tous les moyens à disposition pour parvenir à leur fins. C'est plutôt à moi de m'excuser, j'aurais dû te prévenir que ça arriverait."


Il venait d'accrocher une ampoule cassée sur le plafond d'un coup sec de sa perche. Parfait. Tirant doucement, essayant au possible de ne pas casser le mécanisme derrière, le Corbeau ouvrit l'entrée de sa planque. La trappe camouflée sous l'ampoule s'ouvrit, dépliant une échelle de chantier qui vint claquée le sol avec un sond étouffé de ses patins entourés de chiffons. Invitant Prue à monter, il s'engouffra en second dans le passage et remonta l'échelle, remettant le passage en place.
C'était une de ses planques les mieux ameublées, vu que c'était une de ses premières, avant qu'il en ait marre d'achter du matos pour des endroits voués à la démolition. La planque en question occupait un ancien T3 rendu innacessible par la destruction des escaliers et des ascenceurs qu'il avait re-meublé grâce à des canapés, tables et chaises données et dans lequel il s'était installé un petit groupe électrogène. Merveille de la technologie, il avait donc l'électricité et un peu d'eau courante, ce qui lui permettait d'avoir un coin cuisine décent et de quoi faire sa toilette. Pour le reste, c'était murs beiges, canapée, table, et des petits rangements agencés autours d'un grand tapis central. Un appartement presque "normal" en somme, si on excluait sa localisation. Profitant du confort passager, il s'affala sur une chaise, invitant prue à faire de même.

"J'avoue que je m'y attendait un peu. Mais bon. Je peux pas faire grand chose sur ce point. Ils se sont trouvés un méchant, et il se damneront plus tôt que de faire l'effort de comprendre ses motivations et ses enjeux. Je ne les blâme pas. Ils sont humains. Je suis juste désolé que ça te mette dans la merde."


Soufflant un coup, il se leva aussi vite qu'il s'était assie, se dirigeant vers une pièce adjacente. La bouilloire était encore là, et son matos non périssable avec. Joie.

"Bah. Sujets un peu lourds. Mets-toi à l'aise pour l'instant, t'as mérité une pause. J'ai de l'antiseptique et des bandages, et de quoi te nettoyer aussi. Tu préfères ton thé à quoi ?"

Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut

La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû - 16:16