AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Fini || Serge Callaghan

Partagez
Indépendant
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 19/12/2015
Mon personnage :
Âge actuel : 26 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Coiffeur

Message par Serge Callaghan le Sam 19 Déc - 23:04

Revenir en haut

Serge Callaghan

Prénom : Serge
Nom : Callaghan
Âge : 26 ans
Sexe : Masculin
Date et Lieu de Naissance : 12 Septembre 1989 France, Paris.
Race : Sorcier Mutarum Telluram
Organisation et rang : Indépendants
Groupe indépendant ou sociétal : Electron libre.
Travail : Coiffeur
Avatar : Julian Schratter
« Les belles phrases c'est surtout pour faire joli alors pas de citation. »
Miroir, miroir, qui est le plus moche?



Serge est âgé de vingt-six ans, il est né à Paris en France. Son père et sa mère biologiques étaient Irlandais, son père adoptif est Anglais et sa mère adoptive est Franco-Italienne. Son père est un brillant neurochirurgien et sa mère est journaliste d'investigation et voyage régulièrement. Serge a étudié la médecine à l'Université Johns-Hopkins à Baltimore dans le Maryland aux Etats-Unis. Avant ça il était au lycée Saint-Thomas d'Aquin à Paris en France dans la série scientifique. Il possède l'équivalent d'une licence et d'un master en médecine. Malgré ça il a décidé de ne plus vivre le rêve de son père et de se concentrer uniquement sur ses propres rêves. C'est pourquoi à l'âge de vingt-trois ans il a quitté l'université pour étudier la coiffure. Aujourd'hui c'est un jeune coiffeur et il est co-propriétaire de son propre salon. Bien qu'il n'ait étudié que durant trois années il a su se faire un nom en remportant plusieurs concours et en fidélisant sa clientèle. Le jeune homme habite Dublin depuis près de six mois, il loge dans un petit studio au-dessus de son salon de coiffure.

Serge est considéré comme un bel homme par la grande majorité des personnes qui le côtoient. Il a un physique attrayant : il est grand, il a les épaules carrés et sa taille marquée révèlent des pectoraux musclés et des abdominaux finement dessinés. Athlétique, il s'est taillé un corps d'Apollon par plusieurs années de Basketball et de boxe. Fringant et agile il se déplace toujours avec aisance dans des mouvements souples et vifs. Un beau visage, un sourire éblouissant, un regard profond. Il a un petit côté ténébreux mais dégage aussi beaucoup de chaleur. Mais aussi charmant et séduisant soit-il, Serge reste humble et fait toujours preuve de beaucoup de modestie. Son seul trait physique pour lequel il démontre beaucoup de fierté est sa chevelure soyeuse et coiffée avec soin. Malgré tout il prend un soin particulier à se mettre en valeur car après tout il est l'enseigne de marque de son business. De ce fait il est toujours bien habillé, coiffé avec minutie, souriant et avenant. Le jeune homme dispose toujours d'un mouchoir en soie dans une poche et de quelque friandises dans une autre.

Serge est très attaché à sa famille et il apprécie passer du temps avec ses proches. ※ Il a peur de s'attacher et se montre distant envers ceux et celles qui veulent se rapprocher de lui ※ Il est très communicatif et tactile ※ Un brin manipulateur, il sait flatter et amener les gens là où il le souhaite ※ Il ne supporte pas le désordre et la saleté que ce soit chez lui ou à son travail ※ De nature sérieuse il apprécie l’originalité dans tous les domaines car pour lui tout ce qui est unique est beau ※ C'est un ami fidèle en qui on peut avoir confiance ※ Il aime le contact humain et s'il n'avait pas peur de cette "malédiction" dont il se croit frapper il rechercherait sans doute à agrandir son cercle d'amis ※ il est aux petits soins avec ses proches et n’hésite pas à leur porter secours en cas de soucis bien qu'il se sente souvent inutile ※ Il est parfois légèrement hypocrite mais agit avec beaucoup de finisse pour qu'on ne le remarque pas ※ Il a l'habitude de faire les choses à tout va et manque parfois d'organisation ※ Il voit la vie comme un grand terrain de jeux parsemé d’obstacles auxquels il faut faire face ※ Romantique et attentionné, il cherche toujours à faire plaisir à celle qu'il aime ※ Honnête et attentif aux autres, il ne veut en aucun cas leur causer du tort et fait montre de tact lorsqu'il veut obtenir une information ※ Gentil il est malheureusement assez instable émotionnellement parlant ※ Il n'y à rien en dehors de la coiffure qu'il aime autant que son fils ※ Il adore les enfants ※ Lorsqu'il était enfant il croyait dur comme fer à toute les histoires de fées et de magie qu'on lui racontait ※ Il niera toujours et obstinément l'existence du surnaturel ※ Il fait de la boxe, est inscrit dans un club et dans une salle de sport ※ Il adore jouer au basketball le soir ※ Il est assez naïf et croit fermement qu'il y a du bon en chacun ※ Il se débrouille un peu en mécanique et possède une moto qu'il a lui même réparé ※ Il a souvent des maux de tête et lorsque son don se manifeste sans qu'il ait rien demandé il se trouve pris de vertiges et se met parfois à vomir voir par s'évanouir selon la puissance des dégâts causés ※ Assez impulsif il fait parfois des folies ※ Il adore relever les défis ※ Il n'a pas peur du ridicule et aime se prendre en dérision ※ Il aime la nature et a un très bon feeling avec les animaux ※
Badaboum baby, je pète le feu!

Sorcier: Quand est-ce que vos premier pouvoirs ont fait leur apparition?

Serge était âgé de quinze ans la première fois où son pouvoir s'est manifesté. Il s'en souvient parfaitement même aujourd'hui. Seul, il était resté enfermer dans sa chambre toute l'après-midi, il avait séché les cours et se contentait d'écouter de la musique et de vaguer à ses pensées. Sa petite amie venait de rompre sans explication, il s'était battu avec son meilleur ami, le coach lui avait annoncé qu'avec ses résultats il ne pourrait pas participer au match alors que c'était sa chance puisqu'il y aurait des recruteurs et comme si ce n'était pas suffisant il avait eu un F à son devoir. Il se sentait mal, un profond vide s'était emparé de lui. Il ne demandait rien qu'à rester seul, il avait juste besoin d'un peu de temps pour accepter tout ça mais même cette petite demande semblait trop égoïste aux yeux du ciel pour être exhausser. Son père avait fait éruption dans sa chambre sans prévenir. Il avait reçu plusieurs appels de l'école. Il hurlait si fort que Serge en avait mal aux oreilles alors il avait juste souhaité du plus profond du cœur que ça cesse. Il avait cette désagréable impression qu'on lui voulait du mal, que son père s'en prenait à lui comme les autres. Ce fut la goutte qui fit déborder le vase. Pourtant il ne dit rien, il ne fit rien. Il se contenta simplement d'acquiescer et lorsque la porte claqua, quelque secondes à peine suffire avant qu'il entende un léger cris et un bruit sourd. Son père était tombé dans les escaliers, un malheureux "accident".

Quel est la nature de vos pouvoirs?

Serge est capable d'influer sur les probabilités qui régissent les événements. On pourrait croire qu'il est excessivement chanceux bien qu'en réalité son pouvoir ne prend effet que sur les autres et les rend bien évidemment très malchanceux.

Quel a été la réaction de votre personnage face à ces pouvoirs?

Serge n'a pas conscience d'avoir des pouvoirs, mais la plupart du temps il réagit avec stupéfaction face aux événements qu'il déclenche bien malgré lui. Il est d'ailleurs persuadé d'attirer le malheur sur ses proches, ce qui n'est pas foncièrement faux.

Qu'est-ce qui les déclenche?

Un état presque dépressif, un sentiment oppressant de solitude, un sentiment troublant de danger et peut-être aussi les deux alliances autour de son cou ont-elles un rôle minime sur l'élément déclencheur de son don qui est un savant mélange d'un ou de plusieurs de ces éléments.

À quel point arrive-t-il à les maîtriser?

Serge ne maîtrise absolument pas ses pouvoirs et même s'il essayait d'avoir un quelconque contrôle de son don cela n'aurait aucun effet.

Fait-il partie d'une grande famille de sorciers?

C'est possible, malheureusement il ne le saura jamais. Serge a été adopter, ses parent biologiques étaient peut-être sorciers mais il ne pourrait apporter aucune preuve de cette information si ce n'est les alliances qu'il porte autour de son cou comme seul héritage que lui ont laissés les vestiges de ce passé inconnu.

Est-ce qu'il fait partie d'un coven?

Non, si c'était le cas il connaîtrait au moins l'existence des sorciers, ce qui n'est pas le cas.

Quel est son avis sur la société sorcière?

Vous avez abusé d'Harry Potter, de Charmed et autres, faut revenir à la réalité...
Notre monde est un lieu bien étrange...

Que pense votre personnage du surnaturel? est-ce qu'il croit que c'est possible, impossible?

Serge est assez partagé sur la question. Une partie de lui est ouverte à l'impossible. Il veut bien croire au surnaturel, à la magie et à toute ces choses fascinantes et merveilleuses. Mais l'autre partie de lui est totalement sceptique. Il refuse tout simplement la réalité et lorsqu'on lui met l'évidence sous les yeux il continu de nier parce qu'il a peur et n'est tout simplement pas prêt à admettre qu'au fond il est peut-être responsable de bien des incidents survenu au cours de ses dernières années. L'enfant qu'il a été rêve encore et l'adulte qu'il est désormais voudrait simplement se réveiller du cauchemar qui l'attends.
A-t-il déjà fait face à des évènements paranormaux?

Oui et à plusieurs reprises tout au long de sa vie. Lorsqu'il avait trois ans une silhouette a fait apparaître des flammes sous ses yeux. A chaque fois que son pouvoirs se déclenche des événements fâcheux se produisent. Il a déjà consulté ce qui s'apparente à une voyante et même si ce n'était peut-être qu'une escroc ses prévisions se sont révélés exacts. Même s'il n'en a que peu de souvenirs, une femme qu'il a croisé dans un bar et avec qui il n'a heureusement pas fini la soirée semblait très attiré par son cou. Plusieurs de ses connaissances semblent avoir plusieurs personnalités comme si elles étaient possédées.

Si oui, pourquoi ne croit-il pas à l’existence du surnaturel? Ou pourquoi ne s'en est-il pas rendu compte?

Parce que tout ce qui semble être surnaturel peut avoir une explication tout à fait rationnelle. Son jeune âge, le hasard, la chance, un simple fantasme mélangé à l'alcool. Quoi qu'on puisse croire, il ne faut pas céder à la crédulité et faire preuve de réflexion et de logique !

Que pense-t-il des évènements qui se passent à Dublin?

Il se passe quelque chose à Dublin ? Serge est bien trop préoccupé par lui même pour s'intéresser à ce qui se passe autour de lui. Et puis il n'a ni télévision, ni ordinateur et n'a jamais pris la peine de lire le journal. Et si ses clients venaient à aborder le sujet, il en rirait et ferait comme si ce n'était qu'un mauvais moment à passé et que tout finirait par rentrer dans l'ordre tôt ou tard.
Les cicatrices du passé, la sagesse du présent...

Cette partie est une présentation, cette fois de votre histoire. Si vous faites partie d'une organisation ou d'une société, merci également de préciser comment vous en êtes devenu membre, et comment vous en êtes arrivés à ce poste. (30 lignes minimum)

France, Paris. 1989-1992
Andrec et Cathleen étaient nés dans le même Coven, ils avaient grandis ensemble. Amis d'enfance, ils étaient comme frère et sœur, inséparables. Très vite leur amitié devint plus intime, jaloux l'un de l'autre à chaque rapprochement avec le sexe opposé, ils se lançaient parfois des regards gênés, il y avait des gestes maladroit, des mots qu'on ne pensait pas. Puis un jour Andrec se déclara, Cathleen en fut folle de joie. Les deux sorciers s'aimaient et avec les années ils s'unirent. C'est lorsque Cathleen annonça sa grossesse que la boucle fut bouclée. Le couple était fou de joie jusqu'à ce terrible incident, un feu s'était déclaré, les flammes les avaient encerclées et même le flux n'aurait pu les sauver. Presque quatre ans s'était écoulé, ils avaient eu un adorable petit garçon qu'Andrec avait nommé Kyran. Il s'agissait pour eux d'une simple mission de reconnaissance, ils devaient seulement confirmer la présence du traître en France mais cette personne avait un cran d'avance et une vieille rancune contre eux. La police conclut à un banal accident, bien qu'on ne pu jamais confirmer la raison de la présence de ce couple dans ce bâtiment désaffecté. Kyran garda à jamais le souvenir de cette silhouette sombre et des flammes qui jaillirent autour de lui pour brûler ses premières années et n'en laisser que des cendres.

France, Paris. 1992
Serena et George Callaghan étaient un jeune couple charmant. Jeune chirurgien prodige et journaliste ambitieuse, il ne manquait qu'une chose à leur amour et c'était un enfant. La jeune femme désirait plus que tout pouvoir combler ce vide dans sa poitrine, son instinct maternel s'était réveillée lorsqu'elle avait commencé à voir ses amies tomber enceintes l'une après l'autre. Elle voulait aussi vivre ces moments fantastiques. George lui était prêt à tout pour que sa femme retrouve le sourire. Malheureusement il était incapable de lui offrir la seule chose qu'elle désirait plus que tout. Ils ont réfléchis à toute les possibilités et finalement c'est vers l'adoption qu'ils se sont tournés. Pendant deux longues années ils ont attendus en vain puis finalement un seul coup de téléphone a changé leur vie. Kyran avait trois ans mais après cet étrange incident il était devenu étrangement calme. Il restait assis à l'écart des autres enfants, il sursautait à chaque fois qu'un adulte s'approchait de lui. On pouvait sentir comme un mal aise dans son regard, parfois il ne réagissait même pas lorsqu'on lui parlait, d'autre fois il pleurait sans raison et dans son sommeil il ne cessait de réclamer sa mère et son père. Lorsque Serena le rencontra la première fois elle en tomba amoureuse, pour elle c'était décidé, peu importe la difficulté elle en prendrait soin comme si elle l'avait mise au monde. Pour l'aider à totalement oublier son passé elle l'appela Serge comme son grand-père et pour le petit garçon ce fut un nouveau départ mais aussi une façon pour son esprit de totalement se fermer aux horreurs qu'il avait vécu.

Italie, Milan. 2001
Serena était surexcité, cela faisait des années qu'elle en parlait, des années qu'elle voulait prendre des vacances en compagnie de sa famille et retourner en Italie, le pays de son père. Elle en parlait toujours avec nostalgie et Serge se contentait de sourire, amusé. Neuf ans maintenant qu'ils formaient une famille. Il avait oublié le passé et vivait désormais uniquement dans le présent. Il était heureux et satisfait de cette vie simple, il n'avait pas besoin de richesse ou d'aventure. Tout ce qu'il désirait, tout ce qu'il aurait pu vouloir, il l'avait déjà. Milan était une ville magnifique, il en avait fait le tour. Sa mère avait une très grande famille et il pensait ne jamais en faire le tour. Des rencontres, des repas, la gastronomie italienne avait eu raison de son estomac, c'était un délice cela dit. Puis il avait joué les touristes avec son père. Il avait visité l'AC Milan, il avait assisté à un match de foot. Des moments merveilleux, des souvenirs inoubliables. Jusqu'à ce qu'il la croise, son visage avait dangereusement pâli, tellement que son père s'était grandement inquiété. Elle était exactement comme... comme... son esprit se brouilla aussitôt et il s'évanouit sans même arriver à mettre un mot à sa pensée, à ce qui l'avait choqué au point de lui faire perdre conscience. Cette femme était exactement comme la personne à qui il avait pris la même neuf ans plus tôt. Cette créature qui l'avait conduite dans un bâtiment désaffectée. Ce monstre qui avait fait en sorte que ses parent viennent le chercher pour ensuite mieux les tuer. Elle n'avait pas changé d'un cil, elle était toujours la même, identique jusque dans son regard froid et moqueur. Mais cela Serge ne s'en rappelait pas, pour lui il n'y avait qu'un sentiment de mal aise et un grand brouillard opaque.

France, Paris. 2004
Serge était solitaire, il avait de mauvaises fréquentations, semblait se désintéresser de ses cours et manquait même les entraînements avec son équipe de Basketball. Ce jour là sa petite amie l'avait larguée, son meilleur ami avait eu une phrase déplacé et il l'avait frappé jusqu'à ce que ce sentiment de colère s'efface, le coach lui avait annoncé qu'à cause de ses résultats scolaires il ne pourrait pas participer à un match qui signifier beaucoup pour lui bien qu'en réalité il en était certain le coach cherchait juste à le punir d'avoir été absent aux derniers entraînements puis le coup de grâce fut cette mauvaise note à un devoir sur lequel il avait pourtant travaillé dur. Il avait séché les cours, ce n'était pas la première fois mais ses notes se dégradaient de plus en plus, il n'avait plus goût à rien. Son père avait soudainement fait irruption dans sa chambre et ce fut comme s'il y avait eu un déclic quelque part : un désir brûlant de silence, une sensation de vide, des émotions explosives, un mélange destructeur. Sa porte s'était refermé, il n'y avait eu qu'un cris avant la chute. Son père était tombé dans les escaliers. Serge était sorti en trombe, il regrettait tellement les pensées qu'il avait eu. Inquiet, en larmes il avait appelé l'ambulance puis sa mère. Ce jour là il s'était juré que plus jamais il ne manquerait de sérieux. Et il tint cette promesse faîtes à lui même, il suivit ses cours et travailla dur pour être un bon fils, le meilleur qu'on puisse rêver d'avoir. Son père s'en tira avec un plâtre mais Serge avait toujours ce sentiment qu'il aurait pu y avoir pire.

Etats-Unis, San Francisco. 2005
Sa mère avait un article important à écrire et lui désirait depuis longtemps se rendre aux USA alors lorsqu'elle avait annoncé qu'elle irait à San Francisco pendant trois semaines il avait sauté sur l'occasion, surtout que ces derniers mois il s'était montré exemplaire. Serena avait cédé parce que malgré les efforts de son fils pour dépasser sa crise d'adolescence elle voyait bien les troubles qui l'affligeaient : s'en était terminé avec sa petite amie, son meilleur ami n'avait pas donné vie depuis plusieurs mois et d'ailleurs il ne sortait plus et ne voyait personne. En tant que mère elle ne pouvait que s'inquiéter de voir son enfant si solitaire et distant malgré ses bons résultats et son assiduité en cours. Le voyage fut agréable et la mère et le fils se rapprochèrent un peu plus. Serena était occupée avec son boulot mais Serge le vivait assez bien. Il s'était fait pas mal d'amis et visitait la ville avec eux. Les filles étaient mignonnes, les gars sympas et la ville passionnante et pleine d'activités. Il ne s'ennuya pas une seule seconde bien qu'il se rendit compte que d'étranges accidents se produisaient en sa présence : une brique qui tombe sur un gars un peu trop éméché qui voulait le frapper, une voiture qui manque de percuter le petit ami de la fille qu'il trouvait vraiment adorable, une fléchette qui se plante dans le bras du barman qui refusait de lui servir à boire à cause de son âge alors que pourtant il avait seize ans ça l'avait rendu fou. Enfin, beaucoup d'étranges événements mais globalement d'excellents souvenirs.

Royaume-Uni, Manchester. 2007
Serge avait dix-huit ans, il en avait enfin terminé avec le lycée et depuis déjà un moment il désirait changer d'air. Il voulait visiter d'autres pays, voyager au gré de ses envies. Il s'était rendu au Royaume-Uni pour voir sa grand-mère qui habituellement se déplacer elle même. Le plus merveilleux séjour qu'il avait eu depuis longtemps. Encore une fois il avait eu droit à sa dose de culture, de sport et surtout de rencontres. Des fêtes, de grands moments de beuveries, l'euphorie des matchs de foot et les fêtes et les femmes ! Que du bonheur ! Mais ce qui marqua réellement ce séjour à Manchester fut sa rencontre avec "elle". C'était en quelque sorte son coup de foudre. Il l'avait détesté dès le premier regard et c'était réciproque. Ils se cherchaient du regards, s'envoyaient des piques à la moindre occasions, se donner parfois des coups d'épaules, se souriaient, se lançaient des regards brûlants, se taquiner mutuellement puis de fous rires en conneries ils s'étaient embrassés. En deux semaines ils avaient l'impression d'avoir vécu une relation de plusieurs années, c'était définitivement l'amour. Malheureusement il allait bientôt devoir retourner en France et elle, elle allait étudier aux Etats-Unis. Pour Serge c'était évident, elle était la femme de sa vie et il ferait tout pour ne pas être séparé d'elle. Alors il avait envoyé sa candidature à l'université Johns-Hopkins, il était bon élève mais des comme lui il y en avait beaucoup. Durant son entretien il avait donné son maximum et surtout il avait montré sa détermination à être admis. Mais c'est sans conteste l'intervention de son père qui l'aida à intégrer cette prestigieuse école. Il ne s'intéressait pas tant que ça à la médecine, mais si ça pouvait lui permettre d'être avec la femme qu'il aimait et en plus faire plaisir à l'homme qui l'avait élevé alors ça lui convenait parfaitement. Sa vie prit un tout nouveau départ.

Suisse, Saint-Maurice. 2008

Sa scolarité fut longue mais il arriva à surmonter ses difficultés et se donna à fond dans ce qu'il désirait entreprendre. Mais durant toute ses années il se découvrit jaloux, possessif, intrusif, orgueilleux et avec le temps son attitude commença à détériorer la relation qu'il entretenait avec "elle". Il ne supportait pas d'avoir des résultats médiocres comparer à d'autres, notamment ceux avec lesquels elle s'entendait bien. Il n'aimait pas la voir discuter avec un autre mec, il lui en voulait lorsqu'elle annulait leur rendez-vous ou lorsqu'elle sortait avec un groupe d'amis sans le prévenir. Il l'appelait sans arrêt, il la surveillait, posait des questions à ses proches pour savoir où elle se trouvait. Au final à présent qu'il était là, en Suisse devant cette vitre à regarder ce bébé, son bébé. Il s'en voulait tellement d'avoir agis de cette façon. Il l'aimait, du moins il pensait encore avoir des sentiments pour elle. Mais c'était trop tard, elle le quittait et même ce voyage pour renouer était une erreur. Désormais il ne restait d'eux que cet enfant et c'était à lui d'en prendre soin. Il l'appela Kyran comme si ce nom avait une importance, un sens dont il avait tout oublié. Une fois de plus ses sentiments, ce vide dans sa poitrine, solitude, colère, tristesse, il lui en voulait tellement et la comprenait pourtant mais au final elle n'était plus là. Un coup de téléphone et elle avait quitté l'hôpital avec l'accord du médecin. Elle ne voulait rien savoir de cet enfant, elle ne voulait plus rien avoir avec lui. Il n'y avait que sa vie, son avenir qui l'intéressait. Mais ce coup de téléphone qu'elle avait reçu, il ne pouvait s'empêcher de croire que c'était encore sa malédiction qui l'avait frappé.

Etats-Unis, New-York. 2012
Serge observait son fils qui jouait dans le parc, il avait quatre ans maintenant. Sa vie avait été plus difficile qu'il ne l'imaginait, il avait dû apprendre la nouvelle à ses parent. Il y avait ses cours qu'il refusait d'abandonner, puis le bébé qui avait besoin de tellement de choses. Un enfant ça coûte cher, c'était ce qu'il avait appris : l'équipement, les couches, le lait et puis surtout du temps, beaucoup de temps qu'il n'avait pas donc il fallait une personne pour s'en occuper et on revenait encore à de l'argent. Au Etats-Unis il fallait tout payer et les aides se faisaient rares alors il ne pouvait que se tourner vers ses parent. Ceux-ci firent de leur mieux mais ce n'était pas assez alors en plus de ses études il avait dû prendre plusieurs boulots. C'est d'ailleurs en jouant les hommes d'entretien qu'il découvrit le métier de coiffeur. Il fut hypnotisé par une paire de ciseau. Certes il avait toujours aimé les cheveux, c'était d'ailleurs une véritable obsession pour lui. Si certain hommes se concentraient sur le regard, la poitrine ou le cul d'une femme avant de se décider à faire le premier pas, Serge s'intéressait d'abord aux cheveux. C'est ainsi que lorsqu'il obtint son master il arrêta ses études. Il pouvait exercer un métier avec ça mais la médecine ce n'était pas son truc, lui il voulait être "coiffeur". Et son fils fut son cobaye, il prenait un plaisir fou à manier une paire de ciseau. Il avait ce sentiment d'être comme la marraine la bonne fée de Cendrillon et de rendre visible la véritable beauté de chacun. Il étudia, travailla avec plusieurs coiffeurs, participa à de nombreux concours dont plusieurs qu'il remporta. Sa passion se concrétisa finalement lorsqu'il fit la connaissance de la personne qui changerait sa vie.

Irlande, Dublin. 2015
Pourquoi Dublin ? Parce qu'il avait le sentiment que sa place était là-bas. Et puis son fils voulait voir des leprechauns, oui il avait sept ans et il y croyait dur comme fer tout comme les fées, les dragons, les loups-garous, les zombies, la magie, les fantômes, les monstres sous le lit. Kyran était plein d'imagination, il vivait dans sa bulle, dans un autre monde où tout était possible et merveilleux. C'est en grande partie grâce à ce petit bonhomme que Serge pouvait être fort et souriant. Il avait réussi à convaincre cette personne de financer son projet et il avait finalement ouvert son propre salon de coiffure après tout ce temps. Désormais co-propriétaire et coiffeur à Dublin, il vit une vie simple et honnête. Ni riche, ni pauvre; avec peu d'amis mais des amis précieux et sincères; un fils et une famille soudée; célibataire mais heureux. Serge se sent toujours maudit et n'a absolument pas conscience du surnaturel qui l'entour. Cela dit son fils considère que s'il croit aux malédictions il pourrait bien croire à la magie un jour. Il n'a pas revu cette mystérieuse femme qui l'avait bouleversée en Italie il y a si longtemps. Enfin, cela ne fait que six mois qu'il est là et en dehors de son boulot et de l'école de Kyran il n'est pas beaucoup sortie. Une fois de plus c'est un nouveau départ pour lui et il espère que cette fois-ci il n'y aura pas de mauvais dénouement. Il n'a pas vraiment d'intérêt pour l'actualité et les attentats récents ne le touche pas plus que ça. Pour lui ce n'est qu'une horreur parmi tant d'autres dans ce monde et tant qu'il n'y sera pas directement mêlé il se contentera de l'ignorer et de vivre une vie normale dans des conditions normales parce qu'après tout il n'y a pas plus normal que lui.

Les infos des Illuminatis sur moi...

Que dire, je suis du sexe opposé à celui de mon perso, j'ai quatre ans de moins que lui même si parfois j'ai l'impression d'avoir dix ans de moins. J'ai trouvé votre forum sur un top-site, VulneraSamento si je ne me trompe pas. J'ai souvent des délires que je suis la seule à comprendre, j'adore squatter la chatbox et la plupart du temps je déteste parler de ma vie IRL donc moins on me pose de questions là-dessus, mieux je me porte. J'adore rp, je suis là pour rp et j'ai hâte de rp avec vous sur ce super forum avec tout plein de trucs à lire (j'adore les trucs à lire *-*) et euuuuuh c'est tout je crois.       
Indépendant
avatar



christmas
are you my santa ? i've been good this year

Messages : 389
Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 27
Mon personnage :
Race : Petit "spectre" (booh !) aussi dit sorcière de type Servarum (ce qui sonne un peu comme sérum vous trouvez pas ?)
Groupe sociétal ou indépendant : Ce n'est pas vraiment à l'ordre de ses préoccupations journalières
Date de Naissance : 17/08/2002
Âge actuel : 13 ans et toutes ses dents -ou presque, il lui manque les dents de sagesse pour le moins qu'on puisse dire-
Situation amoureuse : Entretient une relation particulière avec une peluche qui comble un manque flagrant d'affection, ne dites pas que vous n'avez jamais eu de doudou affublé d'un nom ridicule
Emploi dans le monde des humains : Ce serait de l'esclavagisme vous savez, je pourrais en référer aux autorités mais vous en feriez autant avec une fillette qui prend un malin plaisir à vous faire tourner en bourrique
Informations :

Message par Olive Cadigan le Sam 19 Déc - 23:39

Revenir en haut
Bienvenue Serge !
T'as de beaux cheveux tu sais ? flirt

bon courage pour ta fiche
Indépendant
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 19/12/2015
Mon personnage :
Âge actuel : 26 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Coiffeur

Message par Serge Callaghan le Dim 20 Déc - 0:04

Revenir en haut
Merci charmante petite chose princesse ~
Tu sais, si tu demandes à ton papa ou à ta maman de t'emmener à mon salon tes cheveux pourraient être encore plus beaux qu'ils ne le sont déjà. Et comme tu es mignonne je te ferais 10% de remise. What a Face
Ange
avatar



My Sweet summer child





Messages : 85
Date d'inscription : 14/02/2015
Age : 22
Mon personnage :
Race : Possession fusionnelle du célèbre Arthur Pendragon, Seigneur de Camelot et Roi de Bretagne, du moins, à l'aube de son existence.
Date de Naissance : 03/09/1982
Âge actuel : 33 ans, comme le Christ.
Situation amoureuse : Célibataire endurci depuis quelques années, à croire que l'amour courtois ne soit plus réellement d'actualité et l'empêche de concrétiser quoique ce soit. A moins que cela soit lié à une certaine timidité avec la gente féminine pouvant l'intéresser.
Emploi dans le monde des humains : Professeur d'Histoire spécialisé dans l'Antiquité et le Moyen-Âge.
Informations : Il est britannique ↂ Il a été élevé par son grand-père ↂ Il aime lire, il a d'ailleurs une énorme bibliothèque.ↂ Il aime la musique classique et l'opéra ↂ Il ne boit pas d'alcool ↂ Il fait partie de la Garde ↂ Il déteste l'Injustice ↂ

Message par David Gustavson le Dim 20 Déc - 0:13

Revenir en haut
Bienvenue Serge et bon courage pour ta fiche ! J'espère que tu te plairas parmi nous et si tu as des soucis, n'hésite pas à contacter le staff (Concernant la coupe de cheveux, on en rediscutera avec Olive comme... Je suis son père *rend le masque*)
Garde
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Mon personnage : Prue Abigail Jones
Race : Possession fusionnelle de John Smith, un médium
Groupe sociétal ou indépendant : Aucune.
Date de Naissance : 30/10/1992
Âge actuel : 22 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Étudiante en Philosophie, dernière année de master
Informations : Prue vient d'intégrer la Garde et est encore en plein entraînement, cherchant ses marques.
Elle ne vient pas d'Irlande.

Message par Prue A. Jones le Dim 20 Déc - 0:19

Revenir en haut
Bienvenue! calin
Bonne chance pour ta fiche, et comme a dit David, si tu as des questions tu n'hésite pas! ^w^
Indépendant
avatar



   
Enter Sandman
Hush little baby, don't say a word and never mind that noise you heard. ©️ Candy Apple
Messages : 356
Date d'inscription : 14/02/2015
Mon personnage :
Race : Possession fusionnelle de Rôxánê, dite "Le Marchand de sable"
Groupe sociétal ou indépendant : Avant ou après ma fuite? Etre une fugitive fait-il de moi une indépendante?
Date de Naissance : 16/12/1988
Âge actuel : 27 ans
Situation amoureuse : Célibataire. Ce qui en soit n'est pas plus mal quand on est constamment sur le départ.
Emploi dans le monde des humains : Serveuse, bibliothécaire...Je suis ce que vous voulez que je sois.
Informations : Originaire du pays de Galles, Eden a coupé les ponts avec sa famille après une adolescence houleuse. Elle s'était installée à Londres avant que l'arrivée du Marchand de Sable ne vienne perturber sa vie. Elle est à présent une ancienne membre du Conclave en fuite et tente de se tenir aussi éloignée que possible des organisations.

Message par Eden Fehrenbach le Dim 20 Déc - 8:36

Revenir en haut
Bienvenue sur le forum! J'espère que tu passera un bon séjour parmi nous avec ce personnage pour le moins intéressant!
Des questions, des interrogations, tu sais où nous trouver. On se fera un plaisir de t'aiguiller yep
avatar
Invité

Message par Invité le Dim 20 Déc - 9:40

Revenir en haut
Bienvenue parmi nous.
Indépendant
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 19/12/2015
Mon personnage :
Âge actuel : 26 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Coiffeur

Message par Serge Callaghan le Dim 20 Déc - 19:51

Revenir en haut
Merci à vous ! J'viens de finir ma présentation j'espère que ça ira.
Spécialiste
avatar


© TAZER.
 
Messages : 124
Date d'inscription : 21/08/2015
Mon personnage :
Race : Lycan
Groupe sociétal ou indépendant : La Garde
Âge actuel : 34 ans
Situation amoureuse : Célibâtard
Emploi dans le monde des humains : Lieutenant dans la police dublinoise, au Bridewell Garda (quartier Cabra)
Informations : Spécialiste dans la Garde ; il est apprécié pour son efficacité mais détesté par certains à cause de son caractère et de ses manières discutables.
Est l'un des parrains de sa Famille et lieutenant dans la police au Bridewell Garda.

Message par Aodh Ò Murchadah le Dim 20 Déc - 20:26

Revenir en haut
Bienvenue ! ^^
Garde
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Mon personnage : Prue Abigail Jones
Race : Possession fusionnelle de John Smith, un médium
Groupe sociétal ou indépendant : Aucune.
Date de Naissance : 30/10/1992
Âge actuel : 22 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Étudiante en Philosophie, dernière année de master
Informations : Prue vient d'intégrer la Garde et est encore en plein entraînement, cherchant ses marques.
Elle ne vient pas d'Irlande.

Message par Prue A. Jones le Lun 21 Déc - 11:52

Revenir en haut
Alors on va s'occuper de toi avec Eden et on revient vers toi une fois qu'on aura lu tout ça! ^w^
Visage
avatar


Darling, Darling, staying up til morning
⊹ lumos maxima

Messages : 118
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 26
Mon personnage :
Race : sorcière Telluram / poupée voodoo
Groupe sociétal ou indépendant : Conclave
Date de Naissance : 13/01/1983
Âge actuel : 33 ans
Situation amoureuse : en couple
Emploi dans le monde des humains : Juge

Message par Amanda J. Anderson le Lun 21 Déc - 15:39

Revenir en haut
bienvenuuuue !!! glomp
Indépendant
avatar



   
Enter Sandman
Hush little baby, don't say a word and never mind that noise you heard. ©️ Candy Apple
Messages : 356
Date d'inscription : 14/02/2015
Mon personnage :
Race : Possession fusionnelle de Rôxánê, dite "Le Marchand de sable"
Groupe sociétal ou indépendant : Avant ou après ma fuite? Etre une fugitive fait-il de moi une indépendante?
Date de Naissance : 16/12/1988
Âge actuel : 27 ans
Situation amoureuse : Célibataire. Ce qui en soit n'est pas plus mal quand on est constamment sur le départ.
Emploi dans le monde des humains : Serveuse, bibliothécaire...Je suis ce que vous voulez que je sois.
Informations : Originaire du pays de Galles, Eden a coupé les ponts avec sa famille après une adolescence houleuse. Elle s'était installée à Londres avant que l'arrivée du Marchand de Sable ne vienne perturber sa vie. Elle est à présent une ancienne membre du Conclave en fuite et tente de se tenir aussi éloignée que possible des organisations.

Message par Eden Fehrenbach le Mar 22 Déc - 20:47

Revenir en haut

Bienvenue Serge!



Et voilà, tu as terminé ta présentation, comme ça passe vite! Cependant, avant que tu puisses te jeter dans le RP et jouer avec nous, il y a encore quelques petits détails à régler sur ta fiche. Rien de bien méchant, et bien évidemment, tout est discutable avec nous!
Allez, encore un petit effort: tu y es presque! Toi je t'aime

À première vue


Nous avons bien aimé le concept de ton personnage et je dois dire que son pouvoir sort de l'ordinaire et pourra se révéler franchement intéressant à voir jouer en rp! Je suis bien curieuse de voir l'évolution future de ce personnage qui dispose de plusieurs facettes! Se sera vraiment intéressant à suivre et plein de possibilités!

Éclaircissements et Améliorations


Nous aurions plusieurs petites choses à te faire préciser, rien de trop grave, tu vas voir. Tout d'abord, dans la série, petites précisions pas importantes mais nécessaires: dans le cadre sous le gif, nous souhaiterions que tu précises bien à quelle catégorie de sorcier Serge appartient (servarum, mutarum, etc...). Il faudra également inverser les réponses pour les catégories organisations et groupe sociétaux. Les organisations sont les grands groupes du forum type Indépendant, Conclave ou Cercle. Le groupe sociétal, plutôt un groupe annexe, type coven ou société vampirique par exemple.

Concernant le pouvoir de Serge, comme il s'agit en quelque sorte d'une manipulation du flux magique, il a besoin effectivement d'un catalyseur pour s'en servir, dans son cas je suppose qu'il s'agit des alliances? Il faudra donc garder à l'esprit qu'il ne peut pas utiliser son don sans avoir ces alliances à portée de main. Elles lui servent d'intermédiaire, tout commes les baguettes, les grigri ou les incantations chez d'autres sorciers.

Question de curiosité, pourquoi son don ne s'exprime-t-il que sous son aspect négatif et pas positif? Et si j'ai bien saisi il comporte ses limites n'est-ce pas? Puisqu'il se rend parfois malade en s'en servant? Impossible de réaliser des changements gigantesques de cette façon, nous sommes d'accord? Car tu penses bien qu'en rp, un adversaire qui peu influencer les probabilités, s'il laisse libre court à l'étendue du don, pour un joueur, ça devient compliqué.

Voilà pour nos petites questions, il s'agit de petites précisions, je ne doute pas que tu nous rejoindra sous peu loveyou
Indépendant
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 19/12/2015
Mon personnage :
Âge actuel : 26 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Coiffeur

Message par Serge Callaghan le Mer 23 Déc - 0:44

Revenir en haut
Eden Fehrenbach a écrit:
Nous aurions plusieurs petites choses à te faire préciser, rien de trop grave, tu vas voir. Tout d'abord, dans la série, petites précisions pas importantes mais nécessaires: dans le cadre sous le gif, nous souhaiterions que tu précises bien à quelle catégorie de sorcier Serge appartient (servarum, mutarum, etc...). Il faudra également inverser les réponses pour les catégories organisations et groupe sociétaux. Les organisations sont les grands groupes du forum type Indépendant, Conclave ou Cercle. Le groupe sociétal, plutôt un groupe annexe, type coven ou société vampirique par exemple.

Je ne vois pas vraiment de cadre sous le gif mais j'ai noté la précision à côté de la race, j'espère que ça ira. Et j'ai inversé les deux réponses, merci pour la précision j'avoue que la différence était assez floue pour moi.

Eden Fehrenbach a écrit:
Concernant le pouvoir de Serge, comme il s'agit en quelque sorte d'une manipulation du flux magique, il a besoin effectivement d'un catalyseur pour s'en servir, dans son cas je suppose qu'il s'agit des alliances? Il faudra donc garder à l'esprit qu'il ne peut pas utiliser son don sans avoir ces alliances à portée de main. Elles lui servent d'intermédiaire, tout commes les baguettes, les grigri ou les incantations chez d'autres sorciers.

Oui ce sont les alliances, il lui faut les deux pour déclencher son pouvoir. Je le précise tout de même mais il ne les quitte jamais : il dort avec, prend sa douche avec, il les porte tous le temps sur lui. Je ne l'ai pas mis dans son histoire parce qu'il ne s'en souvient pas vraiment mais disons que lorsqu'il avait 3 ans sa mère les lui a donné en lui faisant promettre de ne jamais les enlever. Une promesse qui s'est gravé en lui comme n'importe quel automatisme.

Eden Fehrenbach a écrit:
Question de curiosité, pourquoi son don ne s'exprime-t-il que sous son aspect négatif et pas positif? Et si j'ai bien saisi il comporte ses limites n'est-ce pas? Puisqu'il se rend parfois malade en s'en servant? Impossible de réaliser des changements gigantesques de cette façon, nous sommes d'accord? Car tu penses bien qu'en rp, un adversaire qui peu influencer les probabilités, s'il laisse libre court à l'étendue du don, pour un joueur, ça devient compliqué.

En réalité son don ne s'exprime pas QUE par son aspect négatif. Disons que si les alliances lui permettent de catalyser son pouvoir, ce sont ses émotions qui l'extériorise. Et à chaque fois qu'il exprime assez d'émotions pour déclencher son pouvoir celles-ci sont négatives par conséquent l'effet de son don est lui aussi négatif. Mais s'il venait à exprimer des émotions positives assez fortes cela pourrait alors engendrer des effets positifs.

Oui bien entendu il y a d'énormes limites à ce que son don peut engendrer. Serge est peut-être un sorcier mais il n'est pas Dieu. Son don agit sur des événements minimes qui peuvent néanmoins changer grandement le cours des choses. Par exemple le feu tricolore peut passer au rouge avec vingt secondes d'avance, mais vingt secondes qui provoqueront un accident fatidique (mais pas inévitable). Un autre point est qu'à moins de sacrifier sa propre vie, peu importe les probabilités qu'il modifiera il ne pourra jamais directement tuer quelqu'un. Il peut amener indirectement la mort d'une personne mais pas la créer.  Et point le plus important : il ne contrôle rien, son don est totalement aléatoire. Et comme j'aime ajouter des limites et brider le potentiel de mon personnage, il y aura toujours des répercutions à chaque "utilisation" : maux de tête, vomissements, vertiges et dans le pire des cas une longue période de convalescence.
Garde
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Mon personnage : Prue Abigail Jones
Race : Possession fusionnelle de John Smith, un médium
Groupe sociétal ou indépendant : Aucune.
Date de Naissance : 30/10/1992
Âge actuel : 22 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Étudiante en Philosophie, dernière année de master
Informations : Prue vient d'intégrer la Garde et est encore en plein entraînement, cherchant ses marques.
Elle ne vient pas d'Irlande.

Message par Prue A. Jones le Mer 23 Déc - 10:53

Revenir en haut
Coucou ^^
Alors quand on parle d'encadré sous le gif, c'est quand tu passes ta souris sur le gif, tu as les informations tel que nom, prénom, âge, race, etc. qui apparaissent. Tu as fait les bonnes modifications de ce côté-là, donc c'est parfait ;)

Pour les alliances, en fait, on parlait de contact direct avec ton personnage. Imaginons qu'il fasse le poirier, et que les alliances pendouillent au-dessus de sa tête: elles ne seront alors plus en contact direct avec la peau de ton personnage, et du coup ne peuvent plus servir d'artefact/catalyseurs pour le pouvoir de Serge. Également, si quelqu'un d'autre tenait les alliances dans sa main et que du coup elles ne toucheraient plus Serge, ce serait le même effet. Par contre, si ça ne touche pas sa peau directement mais que ça le touche sur son t-shirt, il peut utiliser ses pouvoirs. ^^

ce sont jsute quelques précisions pour être certaines que tu as tout compris, mais sinon...

Bravo Serge!



Tu es validé! Mais avant qu'on ne te laisse aller gambader dans les rues de Dublin et te faire déchiqueter, lis encore ces quelques lignes qui t'aideront à trouver quoi faire.

Les trucs obligatoires


Maintenant que tu es validé, on te rappelle qu'on te demande de te connecter au moins une fois par mois et de poster au minimum une fois tous les deux mois dans la section RP. Bien sûr, on préférerait que tu en fasses un peu plus, mais au moins tu connais le stricte minimum. ;)
Si tu as le moindre problème pour pouvoir remplir ce minimum, par exemple à cause de soucis de connexion, d'ordinateur ou pour tout autre raison de départ, n'hésite pas à nous prévenir dans les absences pour qu'on soit au courant et qu'on ne supprime pas ton compte.

Les deux autres choses obligatoires à faire, surtout si dans quelques temps tu veux te créer un autre compte, c'est de créer ton carnet de relations pour recenser tous les liens de ton personnage, ainsi que de créer ta chronologie des RP dans ta fiche de voyage.
Une fois ceci fait, tu as rempli toutes tes obligations, et on peut passer à la partie plus fun!

Les autres trucs cools


Bon maintenant que tu as créé ton personnage et que tu lui as créé des liens, peut-être que tu as une idée de personnage qui serait directement lié au tien? Alors dans ce cas tu peux créer un scénarii pour qu'un futur membre puisse le prendre. Et si tu ne veux pas créer tout un personnage rien que pour ce lien, tu peux aussi le proposer à la foire aux liens pour donner plus de libertés au nouveau membre pour créer son personnage.

Ce n'est pas obligatoire, mais tu peux également ouvrir ta voûte pour y recenser tous les objets que tu pourrais acquérir tout au long de tes périples. De même, si tu ne sais pas trop quoi RP, n'hésite pas à jeter un œil aux missions ou si tu ne sais pas avec qui RP à te lancer dans un RP mystère.
Pense également à créer un téléphone avec une boîte mail, pour que ton personnage puisse recevoir des messages d'autres personnages. C'est utile pour commencer un RP. De plus, si tu as envie de créer une vie sur Internet à ton personnage, comme via un facebook, twitter ou autre réseau social, n'hésite pas à faire un tour du côté des sites.

Si maintenant tu as une idée de lieux à créer ou de groupe sociétal ou indépendant à ajouter à notre univers, n'hésite pas à poster dans la demande de création de lieu & groupe. Cela permettra à l'univers de TGG de s'agrandir et s'étoffer avec ton aide! Et si tu as la moindre demande ou question ou suggestion à nous faire part, n'hésite pas à aller dans les zones liées plus tôt!

Enfin, si tu as envie de te détendre en dehors du RP avec nous, n'hésite pas à aller dans le flood ou les jeux. Et si pour te détendre il te faut un peu plus de RP, ou alors que tu veux mettre en scène ton personnage dans d'autres circonstances, n'hésite pas à faire un tour aux Lignes Croisées.

Et voilà, on a fait le tour! Cela fait probablement dix lignes que tu as décroché: mais on ne t'en veux pas! Joue bien et amuse-toi bien parmi nous!
Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut

La date/heure actuelle est Sam 18 Nov - 22:31