AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Les races

Partagez
PNJ
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 18/04/2010
PNJ
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 18/04/2010

Message par Dieu le Sam 28 Mar - 21:54

Revenir en haut

Les Possessions



Un peu d'histoire


Les possessions sont apparues avec les premiers Dieux, et donc avec les premières civilisations humaines. Et si au départ seules les toutes-puissantes déités pouvaient s'approprier le corps d'un humain, c'est à présent une chose accessible pour les humains et autres races humanoïdes également.
Comprenons-nous bien, ce n'est pas n'importe quelle âme perdue qui peut décider de posséder un autre. Ce sont des milliers d'années d'exposition au flux magique terrestre, et la vénération des humains qui permet à ces âmes de "revenir d'entre les morts". Car en effet, bon nombre de légendes, ou de personnes dont le nom est devenu célèbre, ancré dans l'imaginaire collectif, sont capables de pénétrer dans un corps, tout comme le font bon nombre de déités.

On suppose donc que les possessions sont apparues il y a plus de 10'000 ans avant Jésus-Christ, voire plus tôt encore, et que ce furent alors uniquement les Dieux qui prirent la possession de corps humains, que cela soit pour le meilleur comme le pire. Il semblerait qu'à cette époque, seule la possession mortelle existait, que cela soit par choix ou non de la part des Dieux. Les possessions bénéfiques ne sont arrivées que plusieurs milliers d'années plus tard, et les fusionnelles sont arrivées avec la possession d'âmes n'étant pas divines.

Qu'est-ce que c'est?


Évidemment, lorsqu'on vous parle de possession, instinctivement, il vous vient à l'esprit le film de l'Exorciste, et toutes ces histoires de démons possédant un humain. Cependant, bien que ce soit les sortes de possessions les plus tristement célèbres, ce n'est pas tout à fait la vérité.

Être un possédé, cela implique qu'un autre esprit habite votre corps. Il se peut que vous en soyez conscient, que vous discutez souvent avec l'âme qui vous habite, ou alors que vous n'en soyez même pas au courant. Il se peut même que la personne qui vous habite soit un personnage que vous connaissiez bien, bien loin d'un démon ou d'un ange. En effet, il se peut que vous soyez possédé par l'âme d'Hannibal Lecter, la Belle au Bois dormant ou de Merlin, tout autant que par Hadès ou Loki.

Il faut savoir qu'il existe plusieurs types de possessions, et que chacune a ses particularités.
Parlons de la plus célèbre: la possession mortelle. Cette dernière a comme résultat final la disparition totale de l'âme de l'hôte, c'est à dire que celui-ci meurt au bout d'un moment, son âme détruite par celui qui a décidé de l'habiter. Bien que la plupart de ces possessions se font à l'insu de l'hôte, il se peut cependant qu'un pacte ait été passé au préalable, avec des promesses de pouvoirs, de richesses ou de récompenses divines.
Lors d'une possession mortelle, il se peut que l'hôte ne se rende pas compte d'être possédé, bien que la communication avec l'âme qui possède soit possible et même habituelle, en général dans le but de tourmenter l'hôte. Il se peut cependant également que l'hôte ne se rende jamais compte de ce qui lui arrive, ayant des périodes "d'inconscience" durant lesquelles la possession prend le dessus. Cependant, plus le temps de possession est long, plus l'hôte se sentira faible, et lors de la disparition de son âme, son corps appartiendra complètement à la possession.
Il est à noter que pas tous les esprits dits "maléfiques" décident de procéder à ce type de possession. Il se peut qu'ils trouvent une certaine utilité à leur hôte, et procèdent à un autre type de possession. Cependant, une fois qu'une possession mortelle a été mise en marche, on ne peut pas revenir en arrière: bien que l'esprit puisse conserver un temps l'âme de son hôte, sa disparition est inévitable.

Vient alors la possession bénéfique, qui est une possession bien moins hostile envers son hôte, bien que, contrairement à ce que son nom peut faire penser, c'est autant des esprits malicieux que bienveillants qui peuvent effectuer ce genre de possessions. Tout comme les possessions mortelles, les possessions bénéfiques peuvent parler avec leur hôte, mais également être présent sans qu'ils se doutent de rien et apparaître durant des moments "d'inconscience" de l'hôte, l'avantage certain étant que l'âme de l'hôte survit à toute la possession.
Il se peut cependant que la pression d'une âme supplémentaire soit trop grande pour l'hôte, et si ce n'est pas son âme qui en pâtit, c'est son corps. Si les pouvoirs de la possession sont donc pleinement utilisables, ils sont bien souvent plus fatiguant pour un hôte que pendant une possession mortelle ou fusionnelle. Ainsi, les possessions bénéfiques n'auront jamais plein accès à leurs pouvoirs ni à pleine puissance, ni pendant une longue période de temps.

Enfin, la possession fusionnelle est l'une des plus répandue pour les possessions qui ne sont pas de déités. En effet, bien que ces âmes dites "légendaires" peuvent également posséder de façon bénéfique ou mortelle, leur force reste moindre que celle d'une divinité, et il se peut qu'ils se retrouvent eux-même détruits à la fin d'une possession, en particulier suite à un exorcisme.
La possession fusionnelle cependant ne peut pas être arrêtée par un exorcisme contrairement aux deux autres formes de possessions. En effet, au lieu d'avoir deux âmes qui cohabitent dans un même hôte, la possession fusionnelle met en place une fusion entre les deux âmes, c'est à dire que si elles commencent par être deux personnes différentes, elles se mettent alors à devenir une seule et unique personne. Cela peut cependant corrompre l'âme hôte, tout comme l'âme de possession.
Cette possession est la plus discrète, car il est impossible à l'hôte et à l'esprit de communiquer, si ce n'est à travers des rêves, ou alors par des sensations de déjà-vu, ou de choses que l'hôte semble savoir sans aucune raison.
La fusion entre les deux âmes explique pourquoi les exorcismes ne sont plus possibles, vu que les deux âmes sont trop attachées de par la fusion. Cependant, un exorcisme est encore possible au tout début de la fusion, sans que l'hôte n'encourt de dommages graves.
Une autre particularité de la possession fusionnelle, en plus de pouvoir fournir avec plus de puissance ses pouvoirs à l'hôte sans endommager son corps ou son esprit, est qu'une fois que l'hôte meurt, l'âme de l'hôte et de l'esprit sont alors complètement fusionnées, et ils peuvent passer ensemble à la prochaine possession. Cela implique donc, que leurs identités ont fusionné.

Les âmes légendaires


Comme exprimé plus tôt, en plus des divinités, anges et autres démons, certaines âmes dites "légendaires" ont pu prendre possession d'un corps. Ces âmes, ce sont des personnes ayant existé, vécu une vie, et qui grâce à leur propre volonté, grâce à un de leurs buts, continuent à vivre en possédant d'autres personnes, souvent par une possession fusionnelle.

Cependant, ce n'est pas n'importe qui avec une forte volonté qui se réincarne. Bien qu'il existe quelques exceptions, ce sont très souvent des êtres qui sont restés tout de long de leur vie, ou plutôt de leur mort, dans l'imaginaire collectif, tant et si bien que des personnes extrêmement célèbres tel que Gandhi, Arthur Pendragon ou encore Leonardo Da Vinci sont connus pour se réincarner.
Mais vous seriez surpris d'apprendre que certains de vos personnages favoris, de livres, de contes ou encore de films sont en réalité des gens ayant vraiment existé. En réalité, les auteurs de ces œuvres, bien souvent des Spectres, se sont simplement inspirés de ces personnes pour créer. Parfois ce n'est qu'une allégorie de leur vie, comme c'est le cas pour Blanche-Neige. Parfois un tracé complet de leur vie, comme c'est le cas pour Sherlock Holmes.

Il est donc possible qu'autour de vous, les chevaliers de la table ronde, Hannibal Lecter ou les princesses (sous la forme de leur histoire bien plus sombre et originelle que ce que Disney a bien voulu vous faire croire) se baladent, sans que personne ne le sache.... sauf les surnaturels, évidemment.

Pouvoirs & Particularités


Il est difficile de généraliser les pouvoirs des possessions. En effet, les possessions sont au départ de simples humains, et les seuls pouvoirs qu'ils puissent acquérir sont ceux de l'âme qui les possède. Ainsi, il se peut que si l'âme qui possède n'a eu aucun pouvoir de son vivant, alors l'hôte n'en recevra pas non plus. Les êtres possédés par des sorciers ou des déités recevront les même pouvoir qu'eux durant leur vivant, mais avec une puissance souvent moindre.
Cependant, il ne faut pas déprécier les possessions étant possédées par des âmes d'êtres sans pouvoirs, car si ces derniers ont eu accès à la possession, c'est bien parce que ce sont des êtres exceptionnels, et qu'ils peuvent apporter beaucoup à leur hôte, ou au monde qui les entoure.

Précisons également que les pouvoirs d'une possession viennent le plus souvent graduellement, tout particulièrement pour les possessions fusionnelles. En effet, si pour les bénéfiques les pouvoirs viennent assez vite tant que l'âme qui possède et l’hôte s'entendent bien, les pouvoirs des âmes à possession mortelle arrivent graduellement: plus l'âme de l'hôte dépérit, plus les pouvoirs grandissent. Pour ce qui est des pouvoirs des fusionnels, le pouvoir vient graduellement avec la fusion, de telle sorte à ce qu'il se prononce avec le temps, et devient plus puissant, peu à peu.

Comment on le devient?


L'on devient possédé parfois par hasard, dès fois dès la naissance, le plus souvent plus tard dans sa vie, bien souvent autour de l'adolescence, l'âme de l'hôte étant plus fragile. Il se peut cependant également que l'hôte passe un pacte avec l'âme qui va le posséder, que ce soit pour se sauver soi-même ou un proche, ou simplement par gain personnel quel qu’il soit.
Cependant, la plupart du temps, c'est l'âme qui possède qui choisira son hôte, le contraire étant très rare, mis à part parmi certains divinités suivant des rites très précis.

Leur société


Les possessions n'ont jamais crée de société, n'ayant au final aucun point commun sur lequel se baser, les âmes étant aussi diverses que variées. L'on peut cependant trouver plusieurs regroupements de possessions, notamment entre les déités d'un même panthéon, ou des âmes s'étant connues de leur vivant, mais sans véritable forme d'organisation la plupart du temps.
PNJ
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 18/04/2010

Message par Dieu le Sam 28 Mar - 22:04

Revenir en haut

Les Sorciers



Pour comprendre certains termes employés ici, nous vous conseillons fortement de lire le livre sur la magie!

Un peu d'histoire


Il est difficile de savoir exactement quand les premiers sorciers sont apparus. Il est cependant certain qu'ils sont des humains, ayant acquis une certaine affinité au flux magique d'une façon ou d'une autre, qui se transmet alors de génération en génération par le sang. Il est probable que, tout comme les hybrides, ils soient déjà apparus à la préhistoire, et aient été alors vénérés comme des dieux. Cela changea cependant assez rapidement.
En effet, dès l'Antiquité, la sorcellerie fût condamnée: déjà à Rome en 450 avant Jésus-Christ, la sorcellerie était punie de mort. Les sorciers ont donc toujours dû rester discrets, d'autant plus lorsqu'au Moyen-Âge, en 1326 pour être plus précis, la chasse aux sorcières commença, même si les deux vagues les plus virulentes de ces chasses ne commencèrent qu'un siècle plus tard (de 1480 à 1520 et de 1560 à 1650). Cependant, la communauté magique eût très peu de victimes à déplorer, car surtout des innocents furent tués par l'Église.

C'est seulement bien plus tard que les sorciers et sorcières ne furent plus vus comme une menace, autour de 1860, où les gens commençaient à quelque peu s'ouvrir au fait que les êtres dotés de magie n'étaient pas forcément des suppôts de Satan. Il y eût cependant toujours des personnes n'appréciant guère la sorcellerie, s'en tenant le plus éloigné possible.
Aujourd'hui, la plupart des gens ne croient plus en la magie, ou alors, ceux qui se prétendent sorciers, ne sont que des gens sans réels pouvoirs, concoctant des potions sans effet et proférant des formules sans but.

Qu'est-ce que c'est?


Un sorcier est avant tout un humain tout à fait normal, qui vit aussi longtemps qu'un humain le peut et qui leur ressemble en tout point à un détail près: ils peuvent contrôler ou observer le flux magique.
Cette particularité est de taille, sachant que certains sorciers peuvent effectuer des prouesses extraordinaires, que ce soit le contrôle d'un élément ou relever les morts, en passant par le soin instantané d'êtres vivants.

Vous vous doutez bien que cette ressemblance si profonde aux humains peut rendre la confusion de l'un avec l'autre très facile, surtout pour un sorcier qui ne serait pas conscient de son pouvoir: il pourrait vivre une vie toute à fait normale tant que son pouvoir n'apparaît pas, ou qu'il ne l'utilise pas, de telle sorte à ce que tout soupçon de l'existence de sa magie serait inexistant, sauf bien sûr pour un Spectre qui croiserait sa route et observerait son flux magique.
Notez cependant qu'un Spectre ne peut pas reconnaitre un autre Spectre: un Spectre n'a pas d'aura magique claire. En effet, selon le pouvoir d'un sorcier, son aura est différente et peut-être concentrée à un endroit: les Servarum ont souvent une aura qui se concentre sur leur tête, mais les Spectres ne semblent pas en avoir du tout. Certains disent que ça se voit dans leurs yeux, mais malgré tout, seule une bonne observation et un bon savoir permettrait à un Spectre d'en reconnaitre un autre.

Pouvoirs & Particularités


La magie se montre sous toutes sortes de forme et de types différents, de telle sorte à ce qu'il serait utopique ici de vous présenter chaque pouvoir que pourrait avoir un sorcier individuel. Cependant, un autre livre vous explique le fonctionnement de la magie en détail, donc ne nous y attarderons pas. En effet, autant il y a de cultures, autant il y a de façon de faire de la magie, que ce soit par des rituels, des formules, des dessins ou des potions.
Il est cependant à noter que tout sorcier, quelque soit sa façon d'employer son pouvoir, n'a qu'un seul et unique don. Ainsi, un sorcier qui pourrait parler aux morts ne pourra par exemple pas créer un sort pouvant soigner des personnes, ni même relever ces dits-morts de leurs tombes, ou encore un sorcier pouvant maîtriser le feu, ne pourra pas maîtriser un autre élément.

Bien évidemment, la façon qu'à un sorcier de contrôler et découvrir son don lui est propre, et va varier de personne en personne, et le livre sur la magie vous expliquera de façon générale quand un sorcier pourrait commencer à prendre conscience de son don.
Il est à noter cependant, que tout pouvoir se montre tout de suite à sa pleine capacité, cependant, le sorcier ne peut l'utiliser correctement et en avoir plein contrôle qu'après entraînement avec sa magie, un processus qui peut parfois être très long surtout lorsque le sorcier se voit voué à lui-même.

Comment on le devient?


On ne peut pas devenir sorcier: en réalité, on naît sorcier. Que cela soit parce que l'on est né dans une famille de sorciers, ou alors que nous avons des parents humains: un sorcier l'est de naissance.
De même, un parent sorcier et un parent humain ont seulement 50% de chances d'avoir un enfant sorcier: l'enfant issu de cette union pourrait très bien être humain. Ainsi, les gènes responsables de rendre un enfant sorcier semblent être récessifs, et il est certain qu'un bon nombre de la population humaine ait ce gène en lui, sans qu'il n'ait un quelconque impact sur leur vie.

Cependant, une personne ayant ignoré toute sa vie être un sorcier, peut avoir l'impression de soudainement le "devenir" lors de l'éveil de ses pouvoirs, en général lors de sa puberté, ou après un événement l'ayant profondément touché, ou chamboulé

Leur société


La société sorcière, contrairement à ce que l'on peut croire, n'est pas vraiment très organisée. Il n'existe pas d'écoles de magie ou de gouvernement magique à proprement parler, mais plutôt des regroupements de sorciers. Ces regroupements sont nommés "covens" de façon très générale, bien que chaque coven pourrait avoir sa propre dénomination. En effet, les sorciers vodous ont plutôt tendance à nommer leurs covens des Hounfour (ce qui a donné son nom aux temples de ceux qui suivent la religion vodou), et les sorciers celtiques se nomment "druides" et ne prennent qu'un apprenti à la fois, faisant du druide et de son apprenti une sorte de coven.

En soi, les covens peuvent avoir entre eux de bonnes ou de mauvaises relations, et il n'existe pas vraiment d’événement qui les rassemble tous, ou tous leurs chefs, pour parler de leur société. En effet, bien que des covens suivant une même pratique magique peuvent souvent se retrouver, notamment pour les sorciers celtiques, il est rare que des convens ne suivant pas la même pratique magique aient des quelconques relations, si ce n'est parce qu'ils se trouvent dans la même location, et qu'ils doivent cohabiter.
Cependant, malgré le fait que leur société soit si disparate et que chaque coven ait son propre moyen de fonctionner - que cela soit en ayant un chef ou un maître qui les guide ou avec tout le monde sur un pied d’égalité - il existe tout de même quelques similarités entre eux dont nous parlerons ici.

En effet, la plupart des coven ont en leur sein un Spectre, leur permettant de trouver de nouveaux sorciers, et en général, leur but est de recruter des nouveaux sorciers, que cela soit pour agrandir leurs rangs, protéger le secret magique ou encore aider les nouveaux sorciers à contrôler leurs pouvoirs.

De plus, il semblerait que la plupart des coven voient d'un très mauvais œil le marché noir de magie qui se déroule autour des Brèches, et beaucoup d'entre eux créent des regroupements de sorciers qui ont pour but d'arrêter les sorciers faisant des choses "illégales" à leur yeux. Ce sont parfois même des covens entiers qui ont pour seul but d'arrêter le trafic de ces sorciers.
Bien évidemment, tout comme il y a des covens qui voient ce marché noir comme illégal, il en existe d'autre qui font partie de ce marché noir, le font fonctionner, y vendent des objets, ou simplement n'hésitent pas à acheter de là-bas.

Il faut noter également que pas tous les sorciers se trouvent dans des covens, que cela soit par ignorance ou par choix. C'est sorciers solitaires sont vus d'un mauvais œil par certains coven, cependant ils restent libres et sont parfois même soutenus par d'autres coven, voire respectés pour leur courage de rester seul parmi les autres surnaturels. Un sorcier indépendant, cependant, se verra très souvent faire des offres pour rejoindre un coven ou un autre, et il doit se méfier de cette société magique: car s'il énerve le mauvais groupe, il pourrait bien très vite le regretter.
PNJ
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 18/04/2010

Message par Dieu le Sam 28 Mar - 22:08

Revenir en haut

Les Thérians



Un peu d'histoire


Les thérians sont les êtres humains sujets à la thérianthropie, aussi appelée la zooanthropie, c'est à dire qu'ils se transforment en animaux, plus ou moins communs. Leurs origines se trouvent déjà dans la préhistoire où les peintures murales nous donnent des traces d'hommes se transformant en animaux et vice-versa.
Il est cependant difficile de dire comment ils sont apparus. Est-ce une évolution de l'être humain? Un enfant issu de l'union entre un animal et un futur humain? Ou encore une race à part? Personne ne sait vraiment, mais tout ce qui importe, c'est qu'ils existent. Et certains d'entre eux ont d'ailleurs de grands pouvoirs.

Qu'est-ce que c'est?


Les thérians sont à la fois humain et animal, ce qui fait que la plupart des thérianthropes auront des réflexes bestiaux, liés à leur animal, lorsqu'ils seront en forme animale, mais auront également des réflexes humains lorsqu'ils sont des animaux.
De plus, le fait d'être quand même humain, les rend plus intelligents et plus agiles que la plupart de leurs congénères animaux quand ils sont en forme bestiale. Et de la même façon, être en partie animal leur permet d'être meilleurs en certains points aux autres humains "normaux" (cela dépend de leur transformation animale).
Il est à noter qu'un thérian ne peut être que sous sa forme animale ou sa forme humaine à la fois, il n'y a pas "d'entre deux" où le thérian serait mi-homme, mi-bête.

Les thérians ont bien sûr une unique apparence animale, et ne peuvent pas se transformer en plusieurs animaux différents, cependant, la variété d'hybrides est étonnante. Ainsi, il y a des thérianthropes qui se transforment en animaux communs - comme des chiens, chats (les chats noirs des sorciers ont souvent été des thérians, en réalité), moutons, serpent ou oiseaux - ou alors en animaux légendaires, comme les montres marins, des dragons ou encore des créatures étranges terrestres, comme le Yéti.
Notons cependant que les thérians, étant humains, ont une durée de vie semblable à ces derniers, sauf en ce qui concerne les créatures légendaires, comme certains dragons, Nessie ou le Yéti où le doute persiste quant à savoir si le thérian actuel est un descendant ou le thérianthrope originel.

Pouvoirs & Particularités


La transformation animale d'un thérian est rapide et sans douleur, cependant, cette transformation n'est pas forcément toujours volontaire. En effet, les thérians ne sont pas forcément capables de contrôler leur transformation, bien que l'âge et le savoir qui vient avec permettent à certains de contrôler cela. Beaucoup d'autres sont en proies à leurs émotions, lançant cette transformation. Les adolescents thérians, en particulier, sont sujets à ces transformations involontaires, lorsque leur transformation est liée à leurs émotions.
En effet, bien souvent, une émotion particulière est le déclencheur, et si certains arrivent à l'opprimer ou à la ressentir à volonté, beaucoup en sont victimes, lançant la transformation de façon involontaire.
Notez également qu'un thérian ne peut que transformer son propre être, et que s'il porte des vêtements lors de la transformation, il sera encore "dans" ses vêtements à la fin de la transformation et devra s'en débarrasser d'une manière ou d'une autre avant, ou après, la transformation.

En plus de cela, certains thérians, tous faisant partie de la caste des Mythos, ont quelques pouvoirs dits "magiques" qui sont souvent liés à un maniement de la magie rudimentaire, en plus de leur vie élongée. Par exemple, il est dit que les Phénix peuvent contrôler les flammes tant et si bien qu'il est impossible de les tuer par le feu alors qu'ils sont fortement atteints par l'eau, ou que les sirènes peuvent enchanter n'importe qui entendrait leur chant, tant qu'il est destiné à cette personne et que celle-ci ne fasse pas preuve de volonté pour s'en défaire, tant qu'ils sont de sexe opposé.
Cette capacité naturelle à la magie est cependant uniquement possible à "pleine puissance" lorsque les thérians sont sous leur forme d'animal légendaire, et parfois, en moindre mesure, sous leur forme humaine. Les Phénix peuvent par exemple créer de petites flammes (utile pour faire un briquet de ses doigts) et les sirènes ont un chant agréable à entendre, mais sans effet sur autrui.
Mais avec le temps et les mélanges génétiques entre races et types de transformation animale, ces pouvoirs ont diminué considérablement en puissance, et, de plus, un jeune thérian n'a pas le contrôle de ses pouvoirs directement lors de sa naissance. Tout comme le contrôle de sa transformation, le contrôle des pouvoirs vient avec. De plus, le contrôle est bien souvent rudimentaire, à cause de cette perte de puissance, et peut faire apparaître pas mal de "ratés". Pour reprendre notre exemple de plus tôt, un phénix voulant lancer une boule de feu se retrouverait avec un boule ayant plutôt la taille d'une bille. Et une sirène pourrait ne pas du tout réussir son chant, parce qu'elle n'est pas du "type" de la personne à qui elle chanterait, et que donc cette personne ne serait pas attirée par elle, ignorant son chant et ses effets complètement.
De plus, ce lien avec la magie, rend les thérians légendaires très sensibles aux variations dans le flux magique, mais également sensible à la magie des sorciers qui peuvent parfois totalement bloquer leurs pouvoirs.

Comment on le devient?


On ne devient pas thérian, on ne peut pas soudainement se transformer en un animal: on l'est de naissance ou on ne l'est pas. En général, au moins un des deux parents était thérianthrope, et ainsi l'enfant le devient aussi. Il n'est pas rare également qu'un enfant entre un lycan et un thérian devienne thérian plutôt que lycan, dépendant cependant fortement du type de transformations animale du thérian ayant enfanté.

Leur société


Bien que la société thérianne se soit mise en place suite à un besoin d'organisation, notamment pour palier aux société organisées des sorciers, vampires et lycans et ainsi avoir plus de poids face à eux, et surtout avec une idée que tous les thérians trouveront leur place et auront leur mot à dire, la société thérianne a malheureusement vite dégénéré en un système de "castes", notamment à cause de la "force" d'un gène de thérian face aux autres races, mais aussi la magie de certains animaux légendaires.

Ainsi, il existe six castes distinctes au sein de la société des thérians: les Mythos, les Légendaires, les Nobles, les Communs, les Petits et les Nuisibles. Ces castes sont réparties par type de transformation animale.
Ainsi, les Mythos sont constitués des animaux légendaires, ayant des pouvoirs magiques. Ceux-ci ont également une longévité plus longue. On y retrouve entre autre les Phénix, les Sirènes et certains Dragons.
Les Légendaires sont les animaux légendaires n'ayant pas de pouvoirs magiques, mais une longévité de longueur extrême. On y retrouve par exemple la plupart des Dragons, Nessie ou encore le Yéti.
Les Nobles sont les animaux communs qui ont plus de force, ou sont plus grands, et n'ont en général pas été domestiqués par les humains. Cela compte les lions, les éléphants, ou encore les requins.
Les Communs quant à eux, sont les animaux communs qui ont été domestiqués par les humains ou s'étant fortement adaptés aux humains, tel les chiens, les chats, les chimpanzés ou encore la plupart des oiseaux.
Les Petits représentent la plupart des petits animaux, souvent vu comme sans défense, notamment les rongeurs, les petits oiseaux ou d'autres petits mammifères.
Enfin, les Nuisibles comptent en leur sein tous les insectes, ou les animaux parasitaires et autres mollusques, dont l'utilité est souvent mise à défaut.

Ainsi, bien que contrairement à l'Inde les Nuisibles ne sont pas des "Intouchables", ce sont les castes supérieurs qui décident des lois et des normes hybrides. Tous les dirigeants viennent de la caste des Mythos, et la plupart, si ce n'est tous, leurs conseillers viennent de la caste des Légendaires. Bien souvent, les Nobles arrivent à se faire entendre, bien souvent grâce à leur taille ou leur force imposante, et parfois les Communs arrivent à toucher un mot aux plus haut placés, mais en général, les Communs, les Petits et les Nuisibles n'ont pas mot au chapitre.

Il est évident que tout le monde n'est pas heureux avec ce système de caste, et que certains tentent de se rebeller et de changer cette société, quelle que soit leur caste, cependant, la majorité semble se contenter de ceci, surtout que les Mythos ont bien souvent l'habitude d'oublier l'existence des Communs et des Nuisibles, les laissant, au final, faire un peu ce qui leur chante.

Il y a, cependant, quelques règles qui ont été imposées par la société thérianne, notamment l'interdiction de se transformer en public, ainsi que l'interdiction pour les légendaires et les mythos de se faire voir par les humains, pour protéger le secret de leur existence. Les Mythos se doivent également d'être discret avec l'utilisation de leur magie.
Dans le cas où ces règles ne seraient pas respectées, un groupement d'hybrides nommé "Kshatriya" est censé pallier à ce problème (que ce soit en déplaçant le thérian pour cacher sa présence ou en l'éliminant s'il ne coopère pas), collaborant bien souvent avec les organisations pour ce faire. En soi, le Kshatriya est l'équivalent de la "police" thérianne, et reçoit des ordres directement des deux castes dirigeantes. Ils n'ont pas de hiérarchie particulière, et font simplement leur travail avec un minimum de coordination.

Les dirigeants et leurs conseillers se réunissent tous les mois de façon officielle pour discuter ensemble et établir de nouvelles lois, parler du contact avec les organisations ou autres sociétés raciales, ainsi que d'envoyer le Kshatriya régler les problèmes. Il se peut cependant que les dirigeants ou les conseillers se contactent entre eux pour parler politique entre ces séances, ou contactent un membre du Kshatriya pour effectuer une mission s'il y a urgence.
PNJ
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 18/04/2010

Message par Dieu le Sam 28 Mar - 22:11

Revenir en haut

Les Vampires



Un peu d'histoire


L'origine des vampires est assez dure à retracer, notamment à cause de l'innombrable quantité de livres, films ou autres moyens de communication qui ont brouillé les pistes au fil des années. Le sujet des vampires a toujours été un sujet très populaire, dès lors de la publication de Dracula par Bram Stoker, en 1897. Cependant, il est à noter que des livres ont été sortis bien plus tôt sur les phénomènes vampiriques, en 1728, et que le mot vampire à proprement parler est apparu en 1725 en Serbie. Mais toutes les mentions différentes sur des suceurs de sang tout au long de l'histoire, font penser que les vampires seraient bien plus vieux que ces temps-là.
Comme dit plus tôt, il est très difficile de dire quand le premier vampire est apparu, et encore plus difficile de dire comment les vampires se sont propagés. Selon les auteurs, la manière de propagation est différente: Anne Rice, Bram Stoker, Nathalie Bernard, Garfield Reeves-Stevens, Barbara Hambly, Joss Whedon, et même Conan Doyle, tous apposent différentes hypothèses, tant à l'origine des vampires qu'à leur manière de se "reproduire". Ceci a également été une excellente manière de cacher leur existence, tant ils ont été un sujet populaire : il existe des psychopathes qui imitent les vampires, tant et si bien que leur réelle existence est totalement mise en doute. Ceux qui boivent le sang ne sont alors pas forcément des vampires, mais juste des fous ayant lu un peu trop de romans.
Cependant, le fait que les écrivains aient autant repris cette légende, donnent tant de théories, qu'il est difficile de savoir laquelle est vraie. Certains tentent de dire que Caïn a été le premier vampire, car maudit par Dieu pour avoir tué son frère. Mais celui ayant écrit la Bible n'en dit mot: Caïn a été le premier meurtrier, certes, sa famille fût maudite, mais ils furent tous tués suite au grand déluge, Noé ne les ayant jamais sauvés. De plus, la Bible semble relater des événements bien plus tardifs que les premières allusions aux vampires dans d'autres civilisations. Alors qui croire?

Ainsi, l'apparition des vampires est encore confuse, et il est difficile de donner un moment exact. Il est possible qu'ils soient tout aussi vieux que les humains, ou alors les suites d'une mutation génétique, cependant, nous savons ce ils sont : leur biologie, leur manière de vivre et leurs pouvoirs.

Qu'est-ce que c'est?


Avant de parler de la biologie du vampire type, il faut parler des différentes catégories - ou plutôt sous-espèces – de vampires. Il y a les vampires dits « normaux », qui sont les vampires les plus communs et ceux dont nous faisons la description générale ici, mais également les Nosferatus, des vampires dits nobles.
Les vampires « normaux » sont les plus répandus, ceux qui sont intégrés au sein de la société vampirique mais n’en sont que rarement les dirigeants, à moins qu’ils ne soient des Nosferatus en devenir. Ils sont ceux que nous décrivons ici, mis à part pour les petites parenthèses concernant les autres sous-espèces.
Les Nosferatus, comme dit plus tôt, sont les suceurs de sang les plus nobles et bien souvent les plus anciens. Ce sont également les plus puissants, ayant acquis certains pouvoirs supplémentaires. Un Nosferatu est en général dans les hautes sphères de la société vampirique, un dirigeant, un conseiller, ou tout simplement une personne puissante. Ils sont respectés par les vampires normaux.

Cependant, il est à noter que ces deux espèces de vampires sont indissociables, tout du moins en apparence. Même entre eux, mis à part le comportement d’un vampire ou d’un autre, il leur est impossible de savoir de quelle espèce est leur interlocuteur. C’est pour cela qu’ils ont des titres – à ne pas confondre avec un quelconque titre au sein de la société vampirique – correspondant à des titres de noblesse : Comte pour les Nosferatus, Baron pour les vampires dit « classiques », puisque les humains leur sont vus comme inférieurs.

Les vampires ont apparence humaine, constamment, et ne peuvent pas prendre leur "apparence véritable" que certains sorciers voient en eux. Ils n'ont alors pas conscience de ce dont ils ont l'air. Cela est probablement dû à leur incapacité de se voir dans les miroirs, les rendant invisibles, ce qui appuie les théories qu'un miroir est le reflet de l’âme. Les vampires, ne peuvent pas voir leur véritable apparence, et les humains normaux ne le peuvent pas non plus, voyant un vampire simplement comme un humain frileux du soleil, c'est pourquoi les miroirs ne peuvent les refléter, si ce n'est aux yeux de certains sorciers.

Leurs pouvoirs, comme on peut les appeler, sont le dépassement des limites humaines, tout simplement parce que les vampires sont déjà morts. Bien que leur cœur semble encore battre, que leur corps émette encore de la chaleur, ils sont revenus d'entre les morts. S'ils se nourrissent de sang, ce qui les rend de vrais "vampires" et ce qui semble être la définition de ces derniers, c'est parce qu'ils ont besoin de nutriments, ce que leur corps est incapable de leur donner.
En effet, même s'ils digèrent les aliments, leur sang est incapable de les assimiler, c'est pourquoi ils ont besoin du sang d'êtres humains (et uniquement d'eux: le sang d'animal ne les aidera point) pour leur donner les nutriments nécessaires. Ainsi, une personne saine et bien nourrie atténuerait mieux la faim d'un vampire qu'une personne en manque, diabétique, etc. Et cette envie de sang, cette faim, serait une façon pour leur corps de leur dire qu'ils manquent de nutriments. C'est pourquoi un vampire pourrait mourir du manque de sang, même si donner à un vampire considéré "mort" du sang, lui permettrait de revivre.

Quant aux légendes d'ails, de crucifix, et autre objets inoffensifs: ce sont des foutaises. Les vampires n'en sont pas plus touchés que ça, même si la légende du pieux est réelle: détruire le cœur d'un vampire, c'est empêcher le sang de son corps de circuler, et donc d'apporter les nutriments à son corps. Mais dans le cas d'un Nosferatu, si le pieu est retiré et que du sang est donné au suceur de sang, le cœur se reforme, permettant au vampire de vivre à nouveau.

Pour ce qui est de la faiblesse au soleil, elle est plus que véritable, même s'il semble que les vampires ne seraient pas instantanément réduits en poussière. En effet, les cellules filtrant les rayons du soleil sont inexistants chez eux, ce qui fait que s'ils y sont exposés, les vampires auraient la chair qui se mettrait doucement à brûler, quant à leurs membres, dû à une déficience dans leur sang, se mettraient à tomber par eux-mêmes.
C'est bien pour cela que les vampires ne s'amusent pas avec les rayons solaires, de peur de perdre un doigt ou un nez, ou d'avoir à tout jamais des brûlures sur le corps.
Cela n’est cependant pas un grand problème pour les Nosferatus, étant donné qu’ils peuvent se promener librement au soleil sans le craindre. Cependant, cela annule tous leurs « pouvoirs », tant leur hypnose sur autrui, la maîtrise de la brume, ou tout ce qu’on abordera au prochain point. C’est cette sorte d’impuissance, cette humanité, qui les a habitués à ne pas sortir le jour, même s’ils le pourraient; ils préfèrent y dormir.

Pouvoirs & Particularités


Parlons des pouvoirs surnaturels des vampires. Ils sont nombreux, principalement dû au dépassement des limites de leur corps d’humain (mort. Ahem.) . Ils ne semblent pas sujets aux douleurs, leurs blessures semblent se guérir plus rapidement (processus accéléré par ingérence de sang) et ils peuvent pousser leurs muscles à l'extrême, des genres de surhumains en quelque sorte.
Ils ont une plus grande force et une plus grande vitesse que les mortels. Mais, leur goût et leur odorat sont bien moins développés, sauf pour ce qui est du sang, qu’ils, paraît-il, sentent à des kilomètres. Ce n’est cependant qu’une rumeur.

Il est aussi dit que les vampires ont plus de charisme, bien qu'en réalité ce soit une sorte d'hypnose qu’ils effectuent, consciemment ou non, probablement un processus naturel pour accéder plus facilement à leur proie, leur rendant la chasse plus aisée.
Cependant, leurs canines ne se transforment pas réellement en crocs. En effet, même si leurs canines sont plus aiguisées que pour la plupart des humains, ils n'ont pas soudainement deux énormes crocs qui sortiraient de leur bouche, malgré la croyance populaire. Leurs canines seront donc peut-être légèrement plus longues que la normale et plus aiguisées, mais rien de bien flagrant.

Les vampires peuvent également avoir une incidence sur le brouillard, et donc l'utiliser pour mieux se cacher. Cela est surtout utile dans les endroits brumeux, pour ne pas attirer l'attention.
Les Nosferatus, en particulier, peuvent même se transformer en spectre, en nuage de brume ou encore de poussière, leur permettant de disparaître plus facilement. Pas de chauve-souris, cependant, cela étant réservé aux thérians de cette espèce.

Comment on le devient?


Il n'est pas simple, et en général assez douloureux, de devenir un vampire. En effet, simplement se faire mordre ne suffit pas: on resterait humain après une simple morsure. C'est pour cela aussi que certains vampires prennent des compagnons humains, qui leur servent de repas, et qui ne sont pas transformés en vampire. L'humain n'en souffre pas, apportant juste les nutriments nécessaires au vampire.
En réalité, pour devenir suceur de sang, il faut se faire boire une assez grande partie de son sang pour en mourir, sur le coup ou dans les heures qui suivent. Cependant, il faut qu'assez de sang reste dans le corps, pour que lors de la résurrection, le cœur puisse se remettre à battre. Au réveil, alors, le nouveau vampire aura une faim qui lui semblera insatiable, et il lui faudra boire tout le sang d'un être humain, ce qui tuerait ce dernier sans le transformer en vampire. Certains ont trouvé la parade, en prélevant sur un humain des litres de sang au préalable, les fournissant alors au nouveau vampire pour lui éviter un meurtre. Cependant, ce n'est pas le cas de chaque suceur.

Devenir Nosferatu est cependant bien plus noble, et une occurrence bien plus rare. En effet, pour se faire, il faut boire le sang d’un Nosferatu, tout en étant soi-même déjà un vampire. Vous comprendrez ainsi pourquoi il est rare de voir de jeunes Nosferatus, mis à part si leurs « parents » en sont. Il est considéré comme un honneur qu'un Comte vous permette de boire son sang, et cet échange est très souvent bien cérémonieux.

Leur société


Si la société vampire a longtemps été réputée pour être très stricte, très vieux jeu et à la limite médiévale, il n'en est plus depuis la révolution qui a eu lieu à l'avènement de la seconde guerre mondiale en 1939. C'est donc une nouvelle société très récente qui remplace l'ancienne, mettant de coté Rois, Reines, Empereurs et Princes pour laisser place à plus de modernité.

La Société vampires est donc à présent bien moins centralisée, et semble se répartir selon les régions, voire parfois les pays. Cependant, de part le caractère ambitieux des vampires, leur société reste toujours une course au pouvoir. En effet, bien que le système respire la modernité, il n'en reste pas moins une course à la popularité.

Chaque région se retrouve à sa tête avec un Chancelier, l'équivalent d'un Président humain, qui a été élu parmi tous les vampires de sa région. Bien que le plus souvent c'est un Nosferatu qui se fait élire, il se peut également que ce soit un vampire normal, mais qui se ferait alors tout de suite transformer en vampire Nosferatu par un de ses congénères.
Autour du Chancelier, nous retrouvons 10 ministres, appelés Aconte, qui l'aident à gérer les problèmes de la région. Ces 10 Acontes sont à moitié constitués des plus anciens vampires, et à moitié des plus jeunes, en général de façon égale entre les Comtes et les Barons. Ils sont tirés au sort parmi tous les vampires de la région faisant partie de la société.

Chaque Chancelier, à l'aide de ses Acontes, va créer des lois, chaque région pouvant avoir ses lois spécifiques. Cependant, il y a quelques règles qui sont mondiales, comme le fait de ne jamais dévoiler son état de vampire, ou celle de demander avant de transformer un humain en vampire ou un vampire en Nosferatu.
C'est la police des vampires, constitué de volontaires, qui devra alors faire respecter ces lois. Les policers sont alors nommés "Gardanes" et ont pour mission d'arrêter les vampires criminels, voire de les exécuter lorsque nécessaire.

Chaque continent se doit également d'élire un représentant, nomme Prométurge, qui présentera alors l'ensemble des régions de son continent pour participer à la Réunion des Cinq continents. Leur but sera alors de souder les vampires mondialement, tout en partageant les ressources de manière équitable, et permettre à chaque continent de rester en bonne entente l'un avec l'autre.
Les Prométurge peuvent également servir d'intermédiaire entre un conflit entre deux Chanceliers.

Il est également possible pour un vampire de ne pas participer à la société vampirique, et donc de ne jamais être tiré au sort en tant qu'Aconte, et ne pas avoir à mener campagne pour être élu Chancelier ou Prométurge. Cependant, tout vampire qui s'éloigne de la société vampirique en perd tous les avantages, ce qui signifie qu'il ne peut plus devenir Nosferatu, ni même transformer un humain en vampire ou un autre vampire en Nosferatu, sous peine de devenir alors un criminel. Il ne peut pas non plus voter lors des élections de Chanceliers.
Être en dehors de la société est cependant très mal vu, et les vampires qui désirent vivre cette vie sont bien souvent nommés "Renégats" et perdent parfois même leur titre de Comte ou de Baron.
PNJ
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 18/04/2010

Message par Dieu le Sam 28 Mar - 22:15

Revenir en haut

Les Lycans



Un peu d'histoire


On parle des premiers loups garous dans la mythologie grecque, notamment avec Hérodote en 484 avant Jésus-Christ, ou en Arcadie par plusieurs autres auteurs. Au départ, les loups garous étaient des hommes et des femmes se changeant en loups, notamment en ingérant de la chair humaine. Cependant, avec le temps, et probablement avec la dégénérescence génétique, les loups garous ont bien changé. La migration des humains, et aussi des lycans, vers d'autres parties du monde a également affecté la façon dont se sont développés les loups garous.
Ce sont les loups garous français, anglais, irlandais, roumain et américains (les premiers immigrés étant français ou anglais) qui ont montré les premiers signes de cette dégénérescence, ne pouvant que partiellement se transformer en loup.

Certains spéculent cependant que les loups-garous ne sont apparus que plus tard, et que ces garous plus anciens n'étaient en réalité que des thérians de loups, et que ce sont dans ces régions que sont apparus effectivement les premiers véritables lycans, vers le Moyen-Âge.

Qu'est-ce que c'est?


Les lycanthropes, même s'ils ont beaucoup des caractéristiques du loup, ayant une fourrure, des pattes arrières de loups et une tête de loup, ont cependant des mains d'humains avec ce qui semble être des griffes. Une sorte de transformation incomplète en lupin, qui a cependant ses avantages comme ses inconvénients.
Bien qu'ils n'aient plus besoin de chair humaine pour se transformer, ils ont à présent besoin des rayons lunaires pour ce faire et accomplir leur transformation en "semi-loup". Quant à la chair humaine, en réalité, c'est leur nourriture de prédilection, avec les troupeaux de vaches ou de mouton. En somme, ce sont des créatures violentes, tombant sous le joug de leurs instincts sauvages.
Leur transformation, bien que courte, est très douloureuse, et il leur faut un moment pour s'habituer à celle-ci, à la douleur de leur sens sur-développés de loups, et faire partir leur douleur musculaire. Ils sont donc très vulnérables après leur transformation. Il leur suffit cependant que la lune soit levée pour qu'ils puissent se transformer, qu'elle leur soit alors cachée ou non.

Il est également important pour tout lycan de prendre ceci en note : les lycans sont tous allergiques au sang de vampire. Et ce n’est pas peu dire, car une toute petite dose et vous en mourrez sur le coup. Ainsi, il n’est absolument pas conseillé de mordre un vampire. C’est probablement une des raisons qui fait que ces deux races se détestent tant, une histoire d’odeur de mort et d’antigènes dans le sang…
Notons également que l’argent a plus ou moins le même effet qu'une sorte de rayon UV pour les loups garous, qui auront leur chair brûlée au contact de ce métal. Et si par malheur son sang venait à son contact… Le loup ne serait plus que cendres.

Il est à noter que sous sa forme semi-animale, il est impossible au lycan de communiquer de façon claire avec un humain qui ne serait pas de sa race. En effet, il perd toute faculté de parler. De même, il lui est impossible de communiquer avec les autres de sa race par des mots, n'ayant en aucun cas un lien télépathique avec eux. C'est plutôt à l'aide de langage du corps, de claquements de dents, de hurlements et d'aboiement, tout comme tout loup normal, qu'ils peuvent se faire comprendre.

Pouvoirs & Particularités


En plus de leurs transformation en être à mi-chemin entre un loup et un homme, les lycans ont une force surhumaine, et une plus grande capacité à faire certaines choses que les hommes ne pourraient pas, comme courir plus rapidement (à quatre pattes) ou sauter de mur en mur facilement. Cela est également dû à leur grande taille, suite à leur transformation, leur donnant une fois et demi leur taille d'origine.

L'une des caractéristiques de tout loup garou est aussi sa capacité à parler aux animaux canins, mais surtout, à les diriger, faisant de lui le maître de tout autre canin qu'il croiserait sur sa route. Il serait alors capable de créer une véritable meute, se plaçant en tant que chef et les dirigeant, que ce soit sous sa forme lycanthrope, ou humaine.

Comment on le devient?


Vous vous demandez très certainement comment on devient loup-garou. Eh bien, à vrai dire, c’est très simple. La première façon est d’être né en tant que tel. Effectivement, le sang loup-garou est dominant, de telle sorte que toute progéniture humaine sera garou. Un sérieux avantage face aux vampires, qui eux ne peuvent pas avoir d’enfants; enfin, tout du moins pas de manière conventionnelle.

La seconde manière est de se faire mordre par un loup-garou, mais surtout d’y survivre. En effet, si un loup-garou vous mord, c’est très probablement pour vous manger, ou vous tuer. Alors croyez-moi, mieux vaut savoir courir très vite. Et courir plus vite qu’un loup me semble bien impossible… Ainsi, il existe très peu de loups garous créés ainsi, sauf lorsque la morsure a été intentionnelle pour une transformation. Sinon, il est possible qu’un preux chevalier vous ait aidé.
Il en est probablement mort, pauvre de lui...

Leur société


Historiquement, les loups-garous se rassemblaient sous forme de meutes, un peu comme leurs confrères loups. Cependant, il se trouva très vite que ce système n'était pas bénéfique pour la race des lycans.
En effet, les meutes étaient soit nomades, soit très territoriales, et lorsque les enfants issus d'une meute voulaient créer la leur, ils devaient alors de quitter le territoire de leur ancienne meute, pouvant causer problème. En effet, très vite, la plupart des territoires étaient occupés par une meute, de telle façon à ce que les loups garous commençaient à s'entre tuer pour un lopin de terre. Venait s'ajouter à cela les lycans qui préféraient rester solitaires, et on avait là un chaos total.

C'est durant une époque de grands chamboulements, en plein milieux de la première guerre mondiale en 1916, que les loups-garous ont enfin décidé de s'unir et de fonder une véritable société soudée. Bien que les lycans ont toujours eu leur côté sauvage et agressif, leur sens inné de la famille leur a permit de créer une société où ils étaient tous unis, suivant un principe proche de les meutes mais sans la rivalité des territoires.

Le principe central de leur gouvernement est la famille, un concept très proche de la meute. En effet, chaque région a un regroupement de lycans, nommée "Famille", et bien que ceux-ci ne sont pas forcément tous liés par les liens du sang, chaque loup-garou s'y sent chez lui, et c'est un lien fort, presque familial qui les unit. Ils se sentent comme une famille, et chaque lycan a son parrain dans le groupe, qui le guide et l'aide, comme une mère ou un père.
Les lycans, l'étant le plus souvent de naissance, sont intégrés dès la naissance dans la Famille. Ce n'est cependant pas forcément ses parents qui deviendront son parrain ou sa marraine, c'est même plutôt rare. Cependant, vu que la Famille est très proche, le petit n'est jamais éloigné de ses parents et passe beaucoup de temps avec eux, bien que c'est principalement le parrain ou la marraine qui s'occupera de lui.
Cependant, la Famille reste toujours au aguets pour trouver des lycans solitaires dans la région. Que cela soient des personnes venant d'une autre région initiale ou un humain tourné en loup-garou. Il lui sera alors attribué un parrain pour qu'il intègre la famille.
C'est le parrain ou a marraine qui s'occupe de toute l'éducation de son ou sa filleul. Il lui apprendra alors à se transformer facilement, à contrôler ses pouvoirs et à les utiliser, connaître le fonctionnement de la société lycane et tout ce qu'il y a à savoir sur leur espèce. Certaines familles font même de la chasse un de leurs enseignements favoris.

Il se peut que plusieurs familles se partagent une seule et même région, sans jamais avoir de rivalité entre elles. En effet, la société accepte tant les familles plus violentes que les plus discrètes, grâce à une certaine hiérarchisation.
En-dessus des familles se trouvent quelques lycans faisant partie d'une famille mondiale que l'on surnomme les Cêpanes. Ce sont des lycans utilisant leur position au sein de la société humaine pour à la fois protéger  les loups-garous et leur permettre d’asseoir une certaine autorité dans le monde. Ce sont en général des avocats, des politiciens, ou des personnes d'une certaine importance dans leur domaine quel qu'il soit.
Bien que les Cêpanes ne créent pas de lois, ils s'assurent surtout que la paix règne entre les différentes familles, et sont chargés de régler tout différent. Ils sont obligés de rester neutre dans tous les cas, ce qui fait que si une des parties est leur ancienne famille, ils ne peuvent pas intervenir. Il est d'ailleurs souvent demandé aux Cêpanes de rompre tout contact avec leurs anciennes familles.
Ainsi, il est très rare que deux familles s'opposent, surtout que certains Cêpanes préfèrent ne pas perdre trop de leur temps et peuvent parfois aller jusqu'à l'annihilation des deux familles si celles-ci n'arrivent pas à un certain accord.

Ceci, et le fait qu'il est très difficile de se séparer de sa famille actuelle sans raison valable - comme devenir Cêpane ou un changement de région qui ne pouvait pas être évité - fait que certains lycans décident de ne pas faire partie de la société lycane malgré tout. Étrangement, les familles semblent respecter ce désir, et laissent ces personnes, après un refus, tranquilles. Cependant, si le loup garou faisait partie d'une famille et qu'il l'a quitté, il risque bien d'avoir des problèmes toute sa vie, tant qu'il ne réintègre pas une autre famille ou change de pays et d'identité, sauf s'il se trouve sur le territoire d'une famille pacifique.
PNJ
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 18/04/2010

Message par Dieu le Sam 28 Mar - 22:17

Revenir en haut

Les Humains



Les humains... il n'y a a plus besoin de les présenter, après tout, ce sont ceux qui marchent cette Terre, forment les pays, mettent en place leur société, sont maître de leur destin... Enfin pas vraiment, vous l'aurez deviné, car le monde de l'Ombre, ce qui se cache derrière le Voile, est le vrai maître de ces lieux: les humains ne sont que des victimes, des curieux, des pions parfois. Mais ils n'en restent pas moins des acteurs importants de tout ce qui se trame dans le monde.

Les humains et le monde secret


En ce qui concerne le monde de l'Ombre, c'est à dire les trois organisations et les autres races, il n'existe que trois sortes d'humains: les Ignorants, les Mercenaires et les Curieux.

Les deux premiers types d'humains sont probablement les moins dérangeants. En effet, les Ignorants sont tout bonnement les humains qui ne se doutent de rien, vivent leur petite vie en ne se posant pas, ou en tout cas pas trop, de questions. Ceux qui ne se doutent pas de ce qui se trouve dans les ombres, caché par le reste du monde.  
Ensuite, les Mercenaires sont des personnes qui sont pleinement conscients du monde de l'ombre, mais ont réussi à faire en sorte que soit une organisation les accepte en leur sein, soit de travailler pour eux en les aidant d'une manière ou d'une autre dans le monde des humains. Parfois, ils sont également conscient de ce monde et ne font simplement rien de cette information, mais ceux-ci sont rare, et le plus souvent, ils se retrouvent impliqués d'une manière ou d'une autre avec le grand Secret de ce monde, en travaillant pour eux.

Enfin, la dernière sorte d'humains, les Curieux, sont les plus "gênant", tant pour les sociétés raciales que pour les organisations. En effet, ce sont ceux qui ne savent pas encore tout, mais qui en savent en général un peu trop. Ils commencent à poser des questions. à fouiller livres et archives pour trouver le pot-au-roses et voir ce qui se cache là-dessous. Les bonnes questions posées aux fausses personnes.
En général, il n'y a que deux façons de finir si on est dans ce groupe: soit on meurt, tué car on était trop gênant, soit on devient un Mercenaire lorsqu'on a découvert la vérité. En général, étrangement, on préfère la seconde solution...
Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut

La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 1:45