AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Les carnets du Marchand de sable

Partagez
Indépendant
avatar



   
Enter Sandman
Hush little baby, don't say a word and never mind that noise you heard. ©️ Candy Apple
Messages : 356
Date d'inscription : 14/02/2015
Mon personnage :
Race : Possession fusionnelle de Rôxánê, dite "Le Marchand de sable"
Groupe sociétal ou indépendant : Avant ou après ma fuite? Etre une fugitive fait-il de moi une indépendante?
Date de Naissance : 16/12/1988
Âge actuel : 27 ans
Situation amoureuse : Célibataire. Ce qui en soit n'est pas plus mal quand on est constamment sur le départ.
Emploi dans le monde des humains : Serveuse, bibliothécaire...Je suis ce que vous voulez que je sois.
Informations : Originaire du pays de Galles, Eden a coupé les ponts avec sa famille après une adolescence houleuse. Elle s'était installée à Londres avant que l'arrivée du Marchand de Sable ne vienne perturber sa vie. Elle est à présent une ancienne membre du Conclave en fuite et tente de se tenir aussi éloignée que possible des organisations.

Message par Eden Fehrenbach le Ven 9 Oct - 8:56

Revenir en haut

Ce qui fut perdu: extraits des souvenirs du Marchand de sable





L'aube déjà. Loin à l'Est, l'astre solaire grignote les terres doucement et dans quelques minutes, viendra réveiller Babylone encore endormie. Mais elle ne dort pas elle, ça fait une éternité qu'elle ne l'a plus fait. Trop obnubilée, trop occupée, trop rancunière. Et Roxane a beau y réfléchir des heures durant, elle n'entrevoit pas d'issue favorable à toute cette histoire. Toute sauf une. Puisque les Dieux ne daigneront pas entendre ses prières, ne lui reste plus qu'à agir. Et rapidement. Le temps est compté, la fin est proche. Et ils sont bien trop nombreux à souhaiter sa chute. Elle ne leur fera pas ce plaisir. Elle est l'ombre. Elle est la main. Elle est la vengeance. Et ils sont sur le point de le découvrir. Le désert et ses dunes infinies sont sur le point de déferler sur la cité. Et personne n'échappera à la tempête de sable qui se prépare.


« [...]Le monde change. Elle me semble pourtant si proche l'époque où la Bactriane était mon foyer. Bien avant Babylone et ses tours infinies. Bien avant cette conquête qui ne trouvera jamais de conclusion. Je sais aujourd'hui que je n'y retournerais probablement plus jamais. L'Euphrate sera ma dernière demeure et peut être même mon tombeau. Mais qu'y comprends tu, toi qui n'a jamais connu que l'exil? J'ignore pourquoi je te confit ceci. Enfouis dans ton désert égyptien tu n'a probablement que faire des mes tourments […] Déjà les bruits se répandent, Stateira, la fille de Darius n'attend qu'un faux pas de ma part pour s'emparer de la place qui m'est échue. Maudite soit-elle, elle et son rejeton ne vivront pas pour voir une nouvelle année se lever. »
Rhoxane de Bactriane à Ptolémé Ier– 323 av JC



« [...] Et plonger mon regard dans ses yeux suffit à provoquer chez moi un profond malaise. Aigos ignorera toujours la raison de ma distance. Mais je ne peux lui révéler que je suis à l'origine de la disparition de son barbare de père. Et retrouver le bleu de ses yeux dans ceux de son fils me hante avec plus de force que n'importe quel cauchemar. Déjà la rumeur a rejoint la réalité, tous savent, sans oser l'avouer que le futur souverain de l'empire montera sur le trône grâce à moi. Et même sans pouvoir produire aucune preuve, la légende du Marchand de Sable est en marche[...] »
Rhoxane de Bactriane à Ptolémé Ier– 322 av JC



Ce qui fut trouvé: extraits des dossiers officiels du Marchand de sable




18 octobre 1922 – Rapport de Madalyn Phillips, recruteur du Cercle

Identité: Rhoxane de Bactriane, dite aussi Roshanak ou Roshaniâ , plus connue sous le nom de Roxane
Epoque: -345 à -310 avant JC,
Région: Sogdiane, actuelle Afghanistan, puis Babylone et Amphipolis où elle fut exécutée

Possessions successives: Elisabeth Bowen (1640-1701) -  Evguenia Leonova(1750-1790) - Constance Adeler (1825- 1875)
Possession actuelle: Agnieszka Kowalczik  - née le 7 septembre 1904 à Varsovie

Mes pas m'ont conduites bien loin de Londres cette fois. Et me voici en Pologne. J'ignore si je parviendrais à mener ma mission à bien ni comment va réagir la jeune femme que je m'apprête à approcher. Je l'ai observée de loin hier, alors qu'elle vaquait à ses occupations. Elle a l'air plutôt douce et rêveuse mais puis-je m'en tenir à son apparence? Le passé a montré qu'il n'en était rien et que l'âme du marchand de sable était capable de faire changer ses cibles du tout au tout. Sinon comme expliquer l'histoire de Constance et le drame qui en suivi? Je ne peut laisser l'histoire se répéter. Pas encore. Mais comment éradiquer l'influence d'une entité ivre de vengeance?

(…)

Elle n'a même pas paru s'étonner de ce que j'avais à lui dire. Comme si elle avait toujours su qu'il y avait quelque chose de différents en elle. Peut être était-ce le cas? Pour une si jeune fille, le regard qu'elle a posé sur moi avait l'air d'être bien plus vieux. Agnieszka ne m'a pas encore parlé de ses visions, je ne suis pas parvenue à déceler la présence de Roxane autant que je l'aurais voulu. Peut-être arrivons nous à temps pour empêcher qu'elle ne prenne le pas sur elle? Je crains de répéter les même erreurs et de la voir connaître le même sort que Constance. Elle est si jeune...

(...)

Peut-être a-t-elle quelque chose à accomplir, peut-être ne sera-t-elle jamais satisfaite. Roxane semble éprouver un désir irrésistible pour la vengeance. Plus puissant que n'importe quel motif, il semblerait qu'il s'agisse là des raison de sa persistance en tant qu'âme réincarnée. Ca et le poids du personnage au sein de l'histoire. Oprimés, victime d'injustice, personnalités rancunière, c'est ainsi qu'elle sélectionne ses hôtes. Il semblerait cependant qu'elle éprouve le plus grand mal à fusionner sans heurts et c'est en général un moment tumultueux dans la vie de ses cibles. Parfois déclencheurs de drames.

(…)

Agnieszka a commencé à me parler de ses cauchemars. Elle pense qu'il s'agit de souvenirs de sa réincarnation et je n'ai pu que confirmer ses dires lorsqu'elle s'est mise à me décrire, sans les avoir jamais vus, les jardins suspendus de Babylone. Je lui ai trouvé l'air plus lointain ce soir mais elle a feint de ne pas comprendre lorsque je lui ai posé la question. Elle écrit. A longueur de journée son carnet ne la quitte pas. Que contient-il? Elle refuse de me le dévoiler mais je soupçonne les souvenirs de continuer à affluer à sa mémoire.






« Je l'ai vue. Hier. C'était flou et terriblement confus mais l'espace d'une seconde, je me suis rêvée, me penchant au dessus d'une vasque et j'ai vu son reflet dans l'eau. Elle avait l'air tellement déçue, tellement en colère. Je ne parvient pas à comprendre pourquoi. Même si je sais à présent d'où me viens toutes cette rancoeur. J'ai peur parfois, de ne plus savoir démêler le faux du vrai. J'ai été dure avec Maddy hier soir, je n'aurais jamais du lui parler ainsi »
Extrait du journal d'Agnieszka Kowalczik daté du 19 octobre 1922

La date/heure actuelle est Mar 26 Sep - 7:35