AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Les Indépendants

Partagez
PNJ
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 18/04/2010

Message par Dieu le Sam 3 Oct - 16:44

Revenir en haut

Les Indépendants

Pas de but, mais pas de contrainte. Nous sommes libre de faire ce qui nous semble juste, ce qui nous semble bon ou alors ce qui nous semble mauvais. Désorganisé, organisé, peu importe. Nous sommes là, nous sommes nombreux. Manipulés ou conscients, humains ou surnaturels, cela n'a pas d'importance. Nous sommes la proie comme le chasseur, ceux que les organisation veulent ou redoutent. Le monde tourne autour de nous, tout est à propos de nous.
Nous sommes libres. Nous sommes majoritaires. Nous ne sommes ni bons ni mauvais. Notre liberté a toujours un prix. Nous sommes les Indépendants.
« La liberté a toujours un prix. »
Petite précision sur les Prédéfinis

Comme indiqué dans le règlement: "nous vous permettons de modifier les prédéfinis à loisir, tant que vous gardez "l'essence" du personnage". En d'autres termes pratiquement tout dans un PV est modifiable, alors n'ayez pas peur de les prendre!

Certains avatars sont négociables, et ce sera indiqué après le nom de la célébrité choisie pour représenter les personnages dans la liste ci-dessous, ou alors directement dans les informations du personnage (que vous trouverez en passant la souris sur le premier gif de la fiche de PV). Si vous cherchez une alternative à ces avatars, vous pouvez demander aux membres du staff soit dans la section du Coin des Invités si vous n'êtes pas encore inscrit, ou alors par MP ou dans la partie des Questions & Suggestions. Notez cependant que tous les avatars qui ne sont pas explicitement notés comme négociables ne le sont pas.

En plus d'avoir pour chaque PV indiqué s'il est pris ou non directement sur sa fiche, nous avons également un code couleur pour la petite liste ci-dessous: vert signifie libre et rouge signifie pris.
Liste des Prédéfinis

Vladimir Duca▬ Prométurge d'Europe ▬ Vampire Nosferatu ▬ Christian Bale
Alastair Gray ▬ Membre du Syndicat ▬ Thérian: Monstre du Loch Ness ▬ Adam Levine (Négociable)
Reagan O'Reilly ▬ Indépendante Civile ▬ Possession fusionnelle de la Lorelei ▬ Karen Gillan (Négociable mais rousse)
Riley Kristiansen ▬ Mercenaire ▬ Possession bénéfique de Loki ▬ Alexander Skarsgaard (Négociable)
PNJ
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 18/04/2010

Message par Dieu le Sam 3 Oct - 16:44

Revenir en haut

Vladimir Duca

Prénom : Vladimir, bien que la plupart l'appellent encore Dracula
Nom : Duca
Âge : Au choix, plus de 150 ans
Sexe : Homme
Date et Lieu de Naissance : Au choix, Roumanie
Race : Vampire Nosferatu
Organisation et rang : Indépendant Civil
Groupe indépendant ou sociétal : Est le Prométurge actuel d'Europe. Élu plusieurs fois durant sa vie.
Travail : PDG d’une grande société
Avatar : Christian Bale
« Le pouvoir ne se trouve pas que dans les conspirations. »
Personnage Libre
Miroir, miroir, qui est le plus moche?

Dracula, ou Vlad Duca de son nom pour les dernières décennies, est un homme de pouvoir et d'ambition. Il aime avoir le pouvoir, aime avoir le contrôle et parfois, en cherche toujours plus. Pour lui, les vampires sont la race ultime, plus puissante que n'importe quelle autre, et il abhorre les lycans. Une sous race, une race à exterminer.
S'il a réussi à survivre à la révolution des vampires, c'est surtout parce qu'il est un orateur de génie. Il a su lorsque le bateau coulait et à même réussi à se faire un des plus grands partisans de la révolution. Il a toujours su se jouer de la politique et de l'économie, humaine ou surnaturel, et sait comment manipuler le plus grand nombre. Il est donc facile de voir comment il a pu devenir Prométurge.

Mais à présent, le comte Dracula se lasse quelque peu de la vie. Anciennement au Conclave, il l'a quitté car ses ambitions ne pouvaient êtres accomplies. Lui qui se voulant Lieutenant, voire Meister, se voyait toujours refoulé à cause de sa haine et de ses nombreuses croisades contre les lycans. Et à présent qu'il a atteint le haut de la société vampirique et qu'il ne semble trouver aucun chalenge... il s'ennuie.
Il a eu tant de femmes à son bras, tant d'hommes à sa merci. Lui qui semble sans pitié et sans cœur, qui prend tout comme étant des jouets... s'ennuie. Le monde lui semble ennuyeux, sans excitation et parfois il se demande s'il n'aurait pas mieux fait de mourir avec les autres vampires de l'ancien temps. Et pourtant il vit, mais il ne fait que ça: survivre. Et il est temps qu'il se trouve une nouvelle ambition, une nouvelle passion.

Dracula s'ennuie. Et parfois il rêve à quitter ce monde.
Les cicatrices du passé, la sagesse du présent...

Qui ne connait pas Dracula? Cet être que le spectre nommé Bram Stoker a tenté de combattre avec un simple livre? Que, de leur vivant, les Harker et Van Helsing ont tenté de tuer? Il n'y a probablement plus rien à dire de la vie de ce grand vampire, connu de tous et Prométurge d'Europe. Ou peut-être que si?

Car ce grand homme a toujours été proche des organisations et de la société vampire. Jamais conseiller de la Reine d'Europe, il avait pourtant toujours eu son influence, ayant également intégré le Conclave, tentant de créer toujours plus de conflits entre lycans et vampires dans un seul but: les exterminer jusqu'au dernier.
Car la race des loups-garous est un poison pour les vampires, et il a toujours eu l'ambition de s'en débarrasser. Mais il faut croire que le Conclave n'était jamais du même avis, car l'on ne peut pas exclure toute une race de surnaturels pour accéder au pouvoir et au contrôle.
C'est ainsi que Dracula partit du Conclave peu avant la révolution vampire, décidant de garder le pouvoir qu'il avait accumulé pour lui-même, l'arrachant de force à l'organisation avec qui il est depuis en forte opposition. Un homme brillant, avec l'une des plus grandes sociétés internationales sous son commandement, le Conclave n'a encore jamais pu le faire tomber.
Il utilisa d'ailleurs la révolution vampire pour assoir d'autant plus son autorité sur la société vampirique et son pouvoir dans le monde humain. Pour lui, tout ceci n'était qu'un jeu. Et il l'a gagné.

Depuis, il a été élu et re-élu plusieurs fois Prométurge. A toujours pu se balader comme bon lui semblait, a toujours pu faire ce qu'il voulait. Le Conclave tente parfois encore de détruire le pouvoir qu'il a amassé, le récupérer, mais jusqu'ici ce fut un échec. Vlad pense qu'ils n'essaient pas assez encore. Et pourtant il se sent intouchable.
Mais depuis, il n'a plus rien. Plus d'ambition, plus de but, plus d'objectif. Le voilà tout en haut, il n'y a plus rien à monter. Et il s'ennuie.

Peut-être est-il temps qu'il montre au monde qui est Dracula?
Qui sont tes amis?

Cassandra Andrews
Une épine dans le pied

Vlad avait déjà bien assez de problème savec la Garde du temps où il faisait partie du Conclave, mais à présent, cette dernière, notamment l'un de leur Prophète, semble lui chercher des problèmes. Lui qui espérait que l’Indépendance lui laisse un peu de tranquillité de ce front...
Cassandra Andrews, une petite chasseuse de vampire, a vraiment envie de le tuer. Du coup, elle fait bien évidemment tout ce qui est en son pouvoir pour lui faire faire un faux-pas. en effet, sa haine pour les lycans et son dédain pour les autres races est bien connu, et la jeune femme attend que Dracula tue une personne ou une autre pour s'acharner sur lui avec un pieu. Pas de chance petite: le vieux comte Dracula est bien plus sournois que toi!


Bérénice Deveraux
La maitresse

Bérénice est de très aimable compagnie. D'une bonne intelligence et avec un corps non-déplaisant, la sorcière sait comment réchauffer un lit. Ainsi, elle est en quelque sorte dans une relation libre avec Vlad et ils se voient quand bon ça les chante.
En plus de cela, Bérénice fournit à Vlad des informations sur ce qui se passe à l'intérieur du conclave et le prévient lorsque ces derniers tentent de le faire tomber d'une manière ou d'une autre. Et en échange, Dracula lui offre une aide financière, pour avoir un train de vie agréable et réussir à tenir sa boutique piège à touriste, qui après tout, n'est pas toujours financièrement stable.


Eleanor Wheelan
La race inférieure

Eleanor est tout ce que Vlad déteste, tant dans le monde qu'au Conclave et c'est à cause des gens de sa sorte qu'il en est parti. C'est une lycane qui a beaucoup de succès et qui est à présent Lieutenant du Conclave un poste que Dracula n'a jamais réussi à avoir. Il ferait tout pour se débarrasser de cet individu d'une race inférieure et il sait que c'est réciproque. Après tout, Madame Wheelan fait tout pour qu'il tombe, que ce soit en lançant des incursions de justices sur lui ou sa société, ou alors des attaques criminelles.
Cest un jeu du chat et de la souris que Vlad compte bien gagner. De toute façon: il a l'avantage. Si ce jeu traine en longueur, il est certain de gagner. L'immortalité a des avantages.


Joyce Darlin
Miss Parfaite-pas-si-parfaite

Joyce Darlin aurait pu être la parfaite candidate au poste de Chancelier, et Vlad, un ami de son père lui aussi vampire, était prêt à parfaire l'éducation de la petite pour lui permettre un bel et grand avenir en tant que Nosferatu et politicienne de la société vampirique. Il n'en fût rien.
Force est de constater que Joyce a quelques réticences, pour ne pas dire qu'elle semble ne pas aimer beaucoup les membres de sa propre race et a d'ailleurs rejeté totalement le Prométurge d'Europe. Une aberration, si vous lui demandez: les vampires sont la race forte et le rejet qu'en fait Joyce est un très mauvais signal.
Cependant, tant qu'elle restait aux USA, tout allait bien. Mais à présent la voilà à Dublin et c'est bel et bien au Prométurge d'Europe qu'il advient de la surveiller. Parce que si la mademoiselle semble parfaite à bien des égards, Vlad sait très bien que ce n'est pas le cas. Et il est prêt à jeter tous les Gardanes du monde à ses trousses.


PNJ
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 18/04/2010

Message par Dieu le Sam 3 Oct - 16:44

Revenir en haut

Alastair Gray

Prénom : Alastair mais on l'appelle souvent "Nessie"
Nom : Gray
Âge : 238 ans, étant la légende originelle. Sa race vit très longtemps.
Sexe : Homme
Date et Lieu de Naissance : Au choix 1777, quelque part dans l'océan Indien
Race : Thérian Légendaire, le Monstre du Loch Ness original.
Organisation et rang : Indépendant
Groupe indépendant ou sociétal : Le Syndicat
Travail : Au choix
Avatar : Adam Levine (Négociable)
« Fuck this shit. »
Personnage Libre
Miroir, miroir, qui est le plus moche?

Pacifiste, c'est ce que la plupart des gens disent lorsqu'ils parlent d'Alastair et dans un sens, c'est bien vrai. Il préfère de loin le calme et un bon verre de whisky écossais, près d'un bon petit feu plutôt que le feu de l'action. Il préfère aussi de loin ne pas se battre et résoudre tout dans le calme, bien que les crocs de sa transformation légendaire ne sont pas tout à fait inutiles.
Parce que malgré le calme dont il rêve et son pacifisme, en réalité, Nessie est un être profondément agressif et en colère depuis qu'il a eu à quitter son Écosse natale. Il est nourri d'une haine profonde envers les organisations et sait montrer violence. Parfois il y prend plaisir, le sang de ses ennemis et de ceux qui viennent lui cherches des noises, mais dans le fond, il sait qu'il ne peut pas aller dans cette voie. Il tient à sa tranquillité. Mais il veut retourner chez lui.

Alastair est également un grand amoureux de la nature, raison pour laquelle il n'a que très peu d'amour pour Dublin. S'il y réside, ce n'est vraiment que parce que les organisations lui refusent tout accès à un lac ou à la mer, de peur que sa transformation donne à nouveau des rumeurs. Ses nombreux tatouages sur le corps, en grande partie d'animaux, en sont la preuve directe.

Malgré tout cela, Alastair trouve une certaine joie dans son travail au Syndicat qu'un de ses amis lui a proposé de rejoindre. Cela lui donne un but, et même si lui-même n'est pas mercenaire, c'est à dire qu'il ne fait pas de missions (car on se fait trop vite des ennemis avec ça) il fait toujours en sorte d'être celui qui les harcèle pour les paiements. Les remboursement d'assurance. Les primes... Et surtout, il adore donner aux mercenaires des missions qui embêteraient les organisations parmi. Comme le cercle souhaitant se débarrasser d'un membre de la Garde trop zélé ou alors le Conclave qui en veut au Cercle pour quelque chose.
En général, ces histoires d'organisation lui passent largement au-dessus, mais il est toujours vraiment ravi de mettre son petit grain de sel pour empirer les choses. Un petit peu de vengeance en quelque sorte.
Quant à la société thérianne, elle aussi il en reste le plus loin possible. Après tout, ce sont eux aussi qui l'ont forcé à partir d'Écosse.
Badaboum baby, je pète le feu!

Alastair est, comme le reste de sa famille quelque part en Inde, un thérian pouvant se transformer en une sorte de reptile géant, aux nageoires énormes et au corps serpentin. Sa famille habite dans les eaux chaudes, mais lui-même préférait les eaux froides de l'Écosse dans lesquelles il a grandi. C'est une raison pourquoi ses écailles sont vertes, contrairement aux multicolores de sa famille, se mélangeant aux poissons tropicaux de leurs eaux.
Les cicatrices du passé, la sagesse du présent...

Alastair est né il y a bien longtemps quelque part dans l'océan Indien, d'une mère thérianne et d'un ère humain. De façon tout à fait étonnante, son père, un Écossais, prit très bien la chose, et accepta tout à fait l'état de son fils et de sa femme. Cependant, lorsqu'il dû revenir en Écosse, c'était à Alastair de choisir s'il souhaitait rester avec les autres thérians de son espèce ou alors partir avec son père en Écosse.
Le choix fut facile, en réalité, sa mère étant morte quelques années plus tôt. Il partit donc en Écosse assez jeune, vivant dès lors près du Loch Ness qui lui donnera plusieurs années plus tard son surnom.

Il est à noter que plus il restait dans les eaux froides de l'Écosse, plus ses écailles devenaient plus foncées et plus moroses. Lui qui petite avait des couleurs turquoises et d'un vert éclatant, a à présent des écailles foncées et d'un vert terni. Malgré cela, Alastair n'aurait échangé contre rien au monde de vivre en Écosse. Il y aimait tout: la vie, les gens, mais surtout la nature et le lac.
Cependant, tout s'écroula en 1933. Son père était mort depuis bien longtemps, mais Alastair n'avait pas bougé, revenant que rarement en Inde pour voir le reste de sa race. Et bien qu'il y avait déjà eu quelques personnes qui l'avaient aperçu dans le Loch Ness, ce ne fût qu'en 1933 que la vague populaire vint et qu'on ne parla plus que de lui: les humains croyaient à un monstre géant dans le Loch Ness.
Dans le sens ils n'avaient pas tord, la transformation thérianne d'Alastair était après tout une énorme serpent-lézard qui nage, de quoi faire croire à plus d'un qu'ils étaient face à un monstre, mais Alastair n'aurait jamais fait de mal à personne. Pour lui, que les gens connaissent son existence n'était pas un problème.

Pour la société thérianne et les organisation ça l'était.

Il se fit donc pourchasser par les trois organisations et le Kshatyra et se vit poser un ultimatum: quitter l'Écosse ou trouver la mort. La choix était forcément vite fait.
Depuis, celui que l'on nomme à présent Nessie se voit obligé de vivre dans les villes. Ne supportant plus de rester en Grande-Bretagne avec l'Écosse si proche, il déménage en Irlande. Cependant, là aussi on lui interdit de rester dans la nature et près des lacs: tous avaient trop peur de revoir la même chose qu'en 1933. Bien que cela aida l'économie du Loch Ness et que les organisations avaient réussi à tout déentir et cacher, ils n'étaient pas sûr de pouvoir reproduire l'exploit.
Alors voilà Alastair bloqué à Dublin, une grande ville qu'il déteste par dessus tout. D'abord il se renferme sur lui-même, décide de ne plus faire confiance à personne, mais un vieil ami, écossais lui aussi, lui dit de se reprendre en main, et le pousse à intégrer le Syndicat. "Si tu détestes tant les organisations, autant les embêter tout en te protégeant". Voilà ce qu'il lui avait dit.

Depuis, Alastair a écouté son conseil et fait partie du Syndicat, bien qu'il s'occupe bien plus des affaires administratives que d'un quelconque mercenariat. Il s'amuse autant qu'il peut, mais il déteste toujours autant Dublin.
L'Écosse lui manque. Et le pire, c'est lorsqu'il pleut. Car c'est à ce moment là qu'il se rappelle le plus des Highlands. La sensation de la pluie sur sa peau. Les eaux du Loch Ness.
Qui sont tes amis?

Derek MacGregor
Donneur de But

Derek est un excellent ami d'Alastair. Également un Écossais, pas tout à fait aussi vieux que lui mais tout de même une vieille branche, et surtout un homme qui aimerait la paix. En soi, ils sont les deux heureux de s'avoir l'un l'autre et aiment passer des soirées ensemble, dans le silence, à boire des verres de whisky.
Cependant, dans bien des sens, Derek a sauvé Alastair: il lui a donné un nouveau but, lui ai donné de la tranquillité, l'a empêché de devenir un Corbeau chassé par les Organisations. C'est lui qui lui dit de rejoindre le Syndicat, lui glissant même que cela pourrait lui permettre de se jouer parfois des Organisations. et ça marche.
Il est juste dommage que Derek soit un Ange de la Garde et que, bien souvent, il fait partie des pots cassés.


Riley Kristiansen
Un travail est un travail...

Riley est un mercenaire et pas de n’importe quel type: il revend des recrues au plus offrant, des pauvres filles qui n'ont rien demandé. Peut-être qu'Alastair n'est pas tout à fait moralement d'accord avec ça, mais au moins, cela lui donne un moyen de faucher des nouvelles recrues sous le nez des organisations, et ça, c'est Riley qui s'en occupe.
En effet, Nessie donne quelques tuyaux sur les dernières possessions, sorciers, thérians, vampires ou lycans qui pourraient intéresser une Organisation, et Riley se charge de les cueillir pour les revendre au plus offrant. Et bien sûr, si la Garde, le Conclave ou le Cercle les zieutait depuis un moment, ce n'est que plus bon. Et en plus il reçoit une commission.


Noam Facilier
Un ami intéressé

Noam et Alastair se sont rencontré dans un bar, ont bu quelques verres, Noam lui en a offert quelques uns et ça aurait pu s'arrêter là entre Nessie et la possession du Baron Samedi. Mais en réalité non.
Ils se voient, assez souvent, et Alastair semble partager avec Noam cette haine contre les organisations. Tous deux ne les apprécient pas. Tous deux aimeraient les embêter un peu. Alastair a déjà proposé à Noam de rejoindre le Syndicat, mais ce qu'il ne sait pas c'est que Noam, en réalité, le voit comme un bon candidat pour intégrer le XIII, devenir un corbeau, faire plus que de simples plaisanteries vilaines contre les organisations. Reste à savoir si Nessie est prêt à laisser sa tranquillité de côté.


PNJ
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 18/04/2010

Message par Dieu le Sam 3 Oct - 16:45

Revenir en haut

Reagan O'Reilly

Prénom : Reagan
Nom : O'Reilly
Âge : De 22 à 27 ans (à adapter selon l'avatar)
Sexe : Féminin
Date et Lieu de Naissance : Londres, entre 1988 et 1993
Race : Possession fusionnelle de la Lorelei
Organisation et rang : Indépendant civil
Groupe indépendant ou sociétal : //
Travail : Hôtesse au Guilty Pleasure
Avatar : Karen Gillan (négociable mais rousse)
« On ne fuit pas les gens, on se fuit soi-même. »
Personnage Libre
Miroir, miroir, qui est le plus moche?

Reagan ou l'histoire d'une petite irlandaise de la banlieu est de Londres. La jeune femme est une possession fusionnelle de la Lorelei, sirène, fille du Rhin qui menait les marins à leur perte par son chant mélodieux. Elle est à l'image de sa possession une charmeuse née, tentatrice pour des hommes crédules dont elle se débarrasse une fois son petit jeu terminé.
Elle est déjà loin la jeune fille timide qui arpentait les rues de Londres, la Reagan de son adolescence a disparue pour laisser place à une créature toute autre. Rares sont ceux qui peuvent se vanter d'avoir gagné sa confiance au point qu'elle laisse entrevoir les réminiscences de son passé.
Entrer dans son bar c'est comme entrer dans un nouveau monde. Poussez la porte du « Guilty pleasure » et vous débarquerez dans un univers à part. Noyée entre les tentures de velours et les rideaux de soie, la rousse incendiaire vous reçoit avec son sourire énigmatique et son regard d'eau de roche. Mystérieuse et séductrice, la jeune femme cultive un air secret qui attire les hommes. Une œillade rougissante, un clin d'œil coquin et ils tombent comme des mouches. Ils sont nombreux les hommes que la jeune femme a pris à ses filets pour les abandonner ensuite. Telle la sirène, la Lorelei ne vit que pour cette étincelle de désespoir qui s'allume au fond de leurs yeux lorsqu'ils comprennent enfin la vérité. Et puis après, oubliette.
Badaboum baby, je pète le feu!

Peut être que son nom ne vous dira rien, peut être que vous voyez parfaitement qui elle est, une chose est certaine, vous savez très bien ce qu'elle représente. La sirène, l'archétype de la tentatrice mangeuse d'homme. C'est ainsi que l'on représente la Lorelei. Loin, quelques part en Allemagne, cette nymphe du Rhin a établit ses quartiers, charmant les marins de sa voix mélodieuse pour les mener à leur perte. Lorsque vous vous en rendez compte, il est déjà trop tard, elle vous a poussé vers les méandres du fleuve et vous êtes déjà en train de vous noyer.

- La Lorelei confère à Reagan un pouvoir de sujétion. Plus élevé chez les hommes que chez les femmes. Elle est capable d'influencer vos décisions et perceptions lorsqu'elle réussi à capter votre attention et vous regarde dans les yeux. Sans contact visuel, l'effet diminue grandement. Elle n'en est pas vraiment consciente et n'a pas encore développé ce pouvoir qui n'en est qu'à ses balbutiements.
- La jeune femme n'est pas consciente de ce qu'elle est, la Lorelei est restée dormante en elle depuis sa toute petite enfance, une époque où déjà la petite fille cherchait désespérément à plaire et attirer l'affection de ses proches.
Les cicatrices du passé, la sagesse du présent...

Reagan a grandi dans l'Est de Londres. Dans une de ses banlieues populaire où l'avenir vous paraît aussi lointain qu'une forme imprécise à l'horizon. Issu d'une famille d'origine irlandaise, son père, ouvrier dans une teinturerie, rapportait tout juste de quoi nourrir sa famille et sa mère, modeste couturière peinait à s'occuper de la fratrie de cinq dont la jeune femme est issue. Très jeune, Reagan se retrouve obligée de travailler pour soutenir ses parents. Mais en secret, elle rêve d'autre chose, d'un avenir loin de la misère et des difficultés, d'un monde où elle ne se sentirait pas désespérément seule et insignifiante, rendue à quémander pour avoir un peu d'attention de la part de ses proches. Mais comme tous les rêves, la jeune femme est violemment replongée dans la réalité.
A dix-sept ans, elle fugue, quitte le domicile familial. Avec pour bagage un unique sac et une poignée de souvenirs. D'errances en errance, ses pas la conduisent à Dublin, la terres de ses aïeux. Alors commence l'engrenage classique de la rue et des mauvaises rencontres. Réfugiée dans des squats minables, obligée de côtoyer la pauvreté, la drogue et l'alcool, Reagan survit en volant. De petits larcins qui suffisent à peine à lui permettre de tenir le coup. Affamée, sans le sous, Reagan se retrouve presque par hasard dans les salon du Guilty Pleasure. Un soir, alors qu'elle désespère de trouver de quoi se nourrir, un inconnu la surprend à voler son portefeuille. Plutôt que de la faire arrêter il lui propose un marché. Un toit pour la nuit contre l'assurance qu'elle devrait lui rendre un service -quel qu'il soit- le jour où il aurait besoin d'elle.

Ce n'est pas la vie dont elle aurait rêvé, et certains soirs, le poids des regards concupiscents l'agresse encore. Et lorsqu'elle se retrouve seul face au miroir, lorsque le maquillage a disparu, Reagan sent la rage qui l'envahit. La colère de sentir que tous ces hommes la traitent comme un vulgaire objet. Mais ce n'est qu'un mince prix à payer par rapport au sentiment de victoire qu'elle éprouve à contrôler ces pauvres hères. Leurs regards désespérés, leurs suppliques déchirantes, tout cela n'est que douce musique à ses oreilles. Et lorsque les chants se taisent, la jeune femme n'a plus qu'à s'en débarrasser pour se trouver de nouveaux jouets.

Mais quels sont ces messages mystérieux qui lui sont parvenus ces derniers jours? Reagan a beau tous les détruire, ils réapparaissent le lendemain, se faisant toujours plus insistants. Qui sont ces gens et que lui veulent-ils? Toutes ces histoires de société secrète et de possession? Un tissu de mensonges bons à arnaquer les jeunes filles naïves. Tout du moins c'est ce qu'elle se répète lorsque l'angoisse la prend. L'étranger d'il y a tant d'années est venu réclamer son dû et Reagan n'aura d'autre choix que de céder.
Qui sont tes amis?

Riley Kristiansen
In debt with the devil

C'est lui. L'étranger qui l'a sauvée de la rue. Celui à qui elle a tenté de dérober son portefeuille. Elle ne le voit plus que rarement mais il est là, tapis dans l'ombre. Sans trop comprendre, Reagan a un drôle de pressentiment à propos de cet homme. Elle ne sait pas que c'est lui qui se cache derrière ces messages mais elle ne tardera pas à le découvrir.


David Gustavson
Rien ne va plus

Rien n'y fait. Reagan a beau déployer des trésors d'ingéniosité et de charme, cet homme semble rester imperméable à toute tentative de séduction. Que fait-il au club alors? Peut-être un peu vexée que son petit numéro habituel ne marche pas, la Lorelei l'observe avec beaucoup de méfiance sans s'imaginer une seconde qu'il est venu là afin de l'observer. Membre de la Garde, celui qui est habité par l'âme du roi Arthur a voulu voir de ses yeux la nouvelle petite prisonnière du sinistre Loki. Et on jurerait qu'il est presque peiné pour elle.



Noam Facilier
Why not?

Sur le coup Reagan n'a rien compris. Il faut dire que lorsqu'il prend ses airs de Baron Samedi, Noam Facilier a tout d'une vision sortie d'un de vos meilleurs délires psychédéliques. C'est dans un grand éclat de rire que la jeune femme lui a répondu lorsqu'il l'invita un soir. A-t-on déjà vu proposition plus incongrue? Rien que pour la blague, elle a accepté et s'est laissée entraîner dans son établissement, sans se douter qu'elle constitue une cible parfaite pour ce membre du XIII qui s'amuse à mettre quelques bâtons dans les roues des organisations qui aimeraient bien l'attirer dans leurs rangs.


PNJ
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 18/04/2010

Message par Dieu le Sam 3 Oct - 16:45

Revenir en haut

Riley Kristiansen

Prénom : Riley
Nom : Kristiansen
Âge : 38 ans
Sexe : Masculin
Date et Lieu de Naissance : Oslo, avril 1977
Race : Possession bénéfique du dieu Loki
Organisation et rang : Indépendant mercenaire
Groupe indépendant ou sociétal : //
Travail : propriétaire du Guilty Pleasure
Avatar : Alexander Skarsgaard (négociable)
« Ne vous souciez pas de la vie. Vous n'en sortirez jamais vivant. »
Personnage Libre
Miroir, miroir, qui est le plus moche?

Venez, poussez la porte du Guilty Pleasure et faites la connaissance de son étrange propriétaire. Derrière les tentures de velours et les fumées d'encens se cachent des secrets que vous n'auriez jamais pu soupçonner. Officiellement un club de charme reconverti en cabaret, peu de gens savent que Riley s'en sert pour repérer de nouvelles âmes éventuelles. Ramasser de pauvres filles dans la rue, des jeunes femmes au potentiel encore inexploité et leur offrir un toit, voilà sa véritable activité. Riley Kristiansen se sert de son club pour recruter de nouvelles âmes. Qu'il offre par la suite au plus offrant.

Homme mystérieux aux allures de séducteur, elles sont nombreuses les innocentes à avoir cédé aux sirènes des yeux bleu glacier. Un sourire par-ci, un compliment par là et il pourrait vous faire croire monts et merveilles. Mais l'homme se moque bien que vous croyiez ou non à sa mascarade, peu lui importe, il a une affaire à faire tourner. Loki n'aurait pu trouvé meilleur hôte à hanter. Joueur, menteur et manipulateur, Riley est la réplique parfaite du dieu nordique.

Toujours tiré à quatre épingles, il ne se montre que rarement dans l'enceinte du cabaret sous sa véritable identité et peu de filles savent que l'étranger qui les a sauvées de la rue est en fait le propriétaire de leur prison. Et pour celles qui l'ont réalisé, il est bien trop tard, les portes de la cage se sont refermées.
Badaboum baby, je pète le feu!

Fourbe et manipulateur, c'est ainsi que l'on vous décrira Loki dans la plupart des livres d'histoire. Et on aura raison. Le dieu de la discorde est toujours à la recherche d'une nouvelle occasion de semer la zizanie parmi ses semblables. Odin, Thor ou encore Baldr, nombreux sont ceux qui ont eux à subir les trahisons du célèbre tricheur. Jusqu'à ce que, lassés de ses perpétuels mensonges, le panthéon des nordiques décide le punir, l'enchaînant à un serpent l'abreuvant en permanence de son poison. Il en sera ainsi jusqu'à la fin du monde, le prophétique Ragnarök. Prisonnier de son supplice, Loki attend son heure, complotant secrètement sa vengeance qui n'a jamais été aussi proche de s'accomplir.

- Influencé par son hôte, Riley est d'une roublardise à toute épreuve. Extrêmement bon comédien, menteur hors paire, il pourrait vous faire prendre des vessies pour des lanternes en un clin d'oeil et avec une aisance qui tient du magique. A moins que ça n'en soit réellement?
- Si Loki a choisi le jeune garçon c'est qu'il a senti dès le départ, son sens de la comédie et sa capacité à faire n'importe quoi pour remporter une partie. Charmeur et manipulateur, l'adolescent qu'était Riley n'aurait pas pu être un meilleur hôte. Et ce désir profond de s'extirper de la misère, le Dieu ne le comprend que trop bien, lui qui attend depuis des millénaires de se défaire de ses chaînes.
Les cicatrices du passé, la sagesse du présent...

« Hey petit, j'ai une surprise pour toi » C'est de cette manière que Loki s'est adressé à Riley pour la première fois. I l n'était qu'un petit garçon, errant dans les rues d'Oslo à cette époque mais savait déjà que sa vie changerait du tout au tout. Enfant livré à lui même, le petit Riley a passé les premières années de sa vie dans la capitale norvégienne. Né d'une mère anglaise et d'un père norvégien qu'il n'a jamais connu, le petit garçon connaîtra une enfance solitaire, abandonné par sa mère, trop occupée à travailler comme elle pouvait pour subvenir à leurs besoins. Déjà enfant, Riley n'a rien à voir avec les petits garçons de son âge, taciturne et très observateur, il n'éprouve aucune envie de se joindre à eux pour partager leurs jeux. L'arrivée de Loki dans sa vie sera comme une révélation, l'enfant comprend enfin qu'il est réellement spécial. Et ça lui plaît.
Les années se succèdent, drôles de fréquentations, mauvais plans et école buissonnière. Riley a 17 ans lorsqu'il passe sa première nuit au poste pour un vol stupide dans une supérette. Libéré au petit matin, le jeune homme décide de changer de vie avant que tout ne dégénère. C'est Loki qui lui souffle la bonne idée. De l'autre côté de la Manche, se cache un monde qui propose une place aux gens comme lui. S'il mène suffisamment bien sa barque, ça peut lui rapporter gros. Embarqué sur un cargo comme manutentionnaire, Riley gagne les côtes de la Grande Bretagne puis de l'Irlande par la voie des mers. Ca fait bien vingt ans que tout ceci a eu lieu et le Riley qui débarqua à Dublins un soir de printemps n'a plus rien à voir avec le propriétaire mystérieux du Guilty Pleasure. Beau parleur, le jeune homme est parvenu à s'infiltrer au sein du monde surnaturel, guidé par son mystérieux guide. Il travaille aujourd'hui comme chasseur de tête indépendant, son club lui servant de couverture pour repérer des cibles potentielles. La vie a sourit au gamin des rues mais Loki, lui est toujours là, tapi dans l'ombre, a l'affut d'on ne sait quelle plan mystérieux.
Qui sont tes amis?

Reagan O'Reilly
Jolie colombe

La dernière proie ajoutée à sa longue liste. Jolie colombe qui croit pouvoir charmer les hommes d'un seul coup d'oeil. Mais le pouvoir de la Lorelei ne fonctionne pas sur Loki qui s'amuse à la voir essayer sans succès de l'influencer. Il est celui qui offrit un toit à la jeune fugueuse alors qu'elle tentait de lui voler son portefeuille. Mais Reagan ignore tout de lui et de ce qu'il est.


Eden Fehrenbach
La menteuse

Il l'a rencontrée alors qu'elle venait d'arriver à Dublin, perturbée et fuyant on ne sait quelle menace mystérieuse. Il a tenté de l'attirer dans ses filets sans savoir que la jeune femme était loin de correspondre au profil habituel de l'innocente qu'il aurait pu prendre sous son aile. Eden sait parfaitement qui elle est. La jeune femme a bien compris qu'il n'est pas ce qu'il prétend et l'a repoussé sans ménagement. Et ça Loki est loin d'avoir apprécié.


Alastair Gray
Les bons comptes font les bons amis

Alastair et Riley c'est une affaire qui marche! Celui ci rencarde l'hôte de Loki sur des recrues potentielles en échange d'une comission. Si ça permet de faire un joli pied de nez à une organisation concurrante qui aurait des vues sur la mêmes cible, c'est encore mieux. En échange Alatair ferme les yeux sur le caractère immorale d'une telle entreprise et tout le monde est content.


Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut

La date/heure actuelle est Sam 18 Nov - 22:23