AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Gwen Dagonet ⚡ It's not my problem if you don't see what I see

Partagez
Corbeau
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 23
Mon personnage : Gwen Dagonet
Race : Sorcière de type Servarum: Spectre
Groupe sociétal ou indépendant : XIII, membre fondateur
Date de Naissance : 15/01/2000
Âge actuel : 15 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : Lycéenne
Informations : Gwen est une Spectre, mais elle même se dit "voyante".

Message par Gwen Dagonet le Sam 19 Sep - 1:17

Revenir en haut

Gwen Dagonet

Prénom : Gwen
Nom : Dagonet
Âge : 15 ans
Sexe : Femme
Date et Lieu de Naissance : Inconnu, mais sur sa carte d'identité il est écrit 15 janvier 2000, Dublin, Irlande
Race : Sorcière, Spectre
Organisation et rang : Indépendante, Corbeaux
Groupe indépendant ou sociétal : XIII
Travail : Lycéenne
Avatar : Chloë Grace Moretz
« Let's consider a change of scenery. It's getting boring by the sea. »
Miroir, miroir, qui est le plus moche?

Nora, Elizabeth, Dora, Wendy, Lena, Jenny, Arya, Gabriella... tant de noms n'est-ce pas ? C'est tous les noms qu'elle a un jour utilisé, et encore, ce ne sont que les prénoms. Galaad, Cavall, même Excalibur elle a essayé une fois (cependant on s'est moqué d'elle en disant que ça ne pouvait pas être un nom de famille), ce sont tous des noms de famille qu'elle a eût pendant un moment. Mais aucun n'est le sien, tous sont un mensonge, tout comme son nom actuel. Dagonet était le fou du roi, et celui qui connaît bien les légendes Arthuriennes pourrait peut-être trouver la tricherie. Pourtant, c'est son nom de famille, le seul, le vrai, tout comme Gwen est son véritable prénom, celui sur sa carte d'identité qu'elle n'arrête pas d'oublier. Mais ça aussi ce n'est qu'un mot, un nom, une supercherie.
Il vous faut comprendre, qu'elle est une orpheline, abandonnée par sa mère dans un orphelinat au plus jeune âge, de telle sorte à ce qu'on doive lui trouver un nom, car elle n'en avait pas. Pas de note, pas de mouchoir, pas de couverture, juste un bébé et sa couche, dans un orphelinat où on lui donna le nom de « Gwen ». Son nom de famille, on le lui laissa à choix bien plus tard, et elle prit celui de Dagonet. Elle avait lu ça dans le livre, que le fou du roi s’appelait ainsi. Le début d'une histoire d'amour entre elle et Mordred. Entre autres.

Gwen est une petit fille particulière, d'à peine quinze ans. Née probablement en hiver vu que c'est là qu'on la retrouve à l'orphelinat, elle n'est nul autre que ce que vous appelez une « spectre ». Elle, elle dit qu'elle est comme une boule de cristal, ou alors comme une loupe, elle peut voir chaque petit détail qu'un humain ne pourrait voir à l’œil nu. Un microscope pourquoi pas. Elle se nomme elle-même voyante, ou parfois magicienne, bien qu'elle préfèrerait de loin être une chevalière, quelle que soit la couleur de son armure. Après tout, Lancelot n'avait-il pas une armure blanche ?
Cependant, elle sait que le monde qu'elle voit est un monde de secret, après tout, tous les gens qu'elle voit être, soit à double soit autre chose, elle les voit se cacher, cacher leur nature et tout ceci. Mais pour elle, tout est clair comme le jour, elle voit dans chacun le fond de leur âme, alors qu'eux ne peuvent voir que le mensonge. Mythomane jusqu'au bout des ongles, jusqu'à en être parfois trop honnête, il faut avouer que Gwen déteste être découverte. Elle en a tué déjà plusieurs pour ça, alors elle a apprit à ne pas regarder directement celui qui grimaçait derrière l'épaule, mais plutôt droit dans les yeux de l'autre, ou alors dans le vide tout simplement.

On peut dire que Gwen est une personne imprévisible, et si je sens certains ricaner à cela en disant que jamais personne n'est imprévisible, certains diront que pour elle c'est le contraire. Mais qui sait ? Gwen n'est après tout qu'une enfant, et on pourrait prendre sa façon de vivre que comme des enfantillages, plutôt étranges pour une adolescente. Car en effet, il lui arriverait de chanter des comptines et de jouer à la marelle, puis de vous sortir un discours philosophique le second. Elle peut passer d'une colère noire à une rire cristallin. Est-ce qu'elle ment ? Joue une rôle ? Se prend pour le réalisateur derrière la caméra, qui saute de scène en scène sans qu'elles aient un lien entre elles ?
Certains diraient que son comportement rappelle celui d'un drogué, ou alors tirant sur de la sociopathie couplé à une personnalité complètement borderline (c'est à vous de voir, mais les mots, c'est que des mots), cependant il n'en est rien. Gwen est trop jeune, bien que pas trop innocente, elle sait ce qu'il y a dans les plus sombres ruelles de Dublin, et elle le voit même bien mieux que la plupart d'entre vous, Cependant, elle restera toujours à l'esprit clair, l'embrume n'est pas bon lorsqu'on veut être celui qui tient la caméra. Elle a essayé une fois, et elle a détesté.

Il vous faut comprendre que Gwen n'est pas une manipulatrice. Loin de là, elle ne tentera pas d'influer sur les évènements à son avantage, à jouer avec des pions, des fous ou encore des orateurs. On peut dire qu'en cela, sa vision de la vie est preuve d'innocence. Peut-être est-ce parce qu'elle ne connaît pas les organisations ? Après tout, il est difficile pour quiconque de deviner qu'autrui est un spectre, surtout lorsque ce dernier, comme Gwen, l'est de naissance, et que tout ce monde lui semble si naturel !
Le monde, elle l'a vu, est un danger constant. Elle a vu des corps avec des marques inhumaines, des sorciers se croyant invisibles qui détruisaient des maisonnées, des vampires qui tuaient leur victimes à leur prendre tout le sang, et les hybrides qui, sans gêne, marchaient le long des rues, quelque soit leur transformation. Il faut dire qu'elle a les yeux grand ouvert sur le monde, mais il n'est pas certain de ce qu'elle en pense. Trop changeante, il semblerait que même elle n'ait pas une idée fixe, si ce n'est ceci : plus tard elle deviendra cinéaste. Pas devant la caméra, pas en tant qu'actrice, non elle sera derrière. La réalisatrice, avec tout sous sa main. Que ce soit la musique qui parfois ne lâche pas ses oreilles alors que ses yeux observent, ou que ce soit les lumières et les plans qu'elle imagine dans sa tête au grès de ses pas.

Gwen est souvent dehors, pas toujours, mais souvent. Il faut dire que l'orphelinat ne lui donne pas beaucoup de divertissement, maintenant que l'une des possessions qu'elle voyait faire des allers-retours est morte. Alors elle sort, prend un café avec le peu d'argent que lui donnent les nonnes, va en cours ou n'y va pas selon l'envie, tourne en rond dans les rues en évitant le danger, ou pas.
Car même si elle n'est pas connue des organisations, mais serait tout de même considérée comme un corbeau s'ils apprenaient son existence, c'est parce que Gwen semble avoir une moralité quelque peu étrange. Si elle peut penser parfois aux actes qu'elle a commis en pleurant, il lui arrivera tout aussi bien d'en rigoler doucement. Ses remords fluctuant feraient croire à une mentalité instable, et peut-être qu'ils ont raison.
Elle sait se débrouiller, tant avec une arme à feu qu'avec un poignard, elle a même réussi à amadouer quelqu'un pour lui donner des cours de self-defense, et elle est assez habile pour se faufiler à l'intérieur des cours d'escrime et les suivre discrètement en volant le matériel. L'amour des chevaliers de la table ronde, comprenez...
Mais ce n'est pas tout, car en plus de mentir comme elle respire, la jeune irlandaise se maquille, se déguise. Parfois on lui donnerait cinq ans de moins, parfois cinq ans de plus. Elle change de prénom comme elle change de tête. Parfois on dirait une petite poupée, parfois une sale gamine, et parfois une vrai rebelle. Qui est Gwen? Qui le sait? Personne, peut-être, probablement. Peut-être qu'elle ne sait même pas. Parfois elle vous dira que si. Parfois que non.
Badaboum baby, je pète le feu!

Gwen est née avec ses pouvoirs, pour elle, le monde a toujours été comme ça, remplit de choses que les autres verraient comme étrange. Si on demande sa réaction quant à ce qu'elle voit, elle vous demanderait quelle est votre réaction quand vous voyez le ciel et les nuages. Pour elle, c'est pareil: il n'y a rien de bizarre. D'aussi loin qu'elle se souviennent, elle a eu son don de "voyance" et voit le monde tel qu'il est. Point, c'est tout. Que ce soit un visage qui se change, les momies-vampires ou encore des auras magiques, Gwen voit tout.
Maintenant, ça ne veut pas pour autant dire qu'elle arrive à tout identifier. Elle ne connait bien souvent pas forcément le nom des races qu'elle croise. Si en général elle identifie assez bien les vampires (qui ont en général une tête de personne qui devrait être morte depuis longtemps) et les lycans, ainsi que les possessions (d'ailleurs, dès qu'elle en voit, c'est une obsession: elle DOIT savoir qui c'est et commence à faire plein de recherches. Internet, c'est cool), pour ce qui est des thérians (qu'elle nommes les "changeforme") et des sorciers, elle a parfois de la peine à distinguer s'ils sont surnaturels ou non. Les sorciers surtout, avec leur aura, selon quoi, sont difficiles à repérer. Et ne parlons même pas des Spectres qui n'ont absolument rien pour indiquer leur présence si ce n'est leur comportement.

Pour ce qui est de la société sorcière, des covens... La seule personne qui a essayé de lui faire intégrer tout ça est morte avec un couteau entre les deux omoplates, donc forcément, elle n'y a pas vraiment touché. Elle n'était surtout pas contente d'avoir été découverte en fait. Du coup, on peut dire qu'elle est toute seule dans ce monde. Ou pas tout à fait. Disons qu'elle a tout de même réussi à se dégoter cinq gentils compagnons pour l'éduquer à tout ça.
Par contre, elle continuera à appeler les thérians "changeformes", les vampires "momies", les lycans "chiots" et les possessions "doublons". Et non elle n'est pas un spectre mais une voyante. Si, si, regardez, elle a même un jeu de tarot!
Notre monde est un lieu bien étrange...

Les races? Elles les connait toutes. Bien sûr, pas avec les noms que vous leur donnez, bien que depuis peu elle a apprit tous ces noms. Pour elle, le monde est composé de sorciers (pas d'autres noms pour ça), de voyantes, de changeformes, de momies, de chiots (ou boule de poil selon son humeur) et de doublons. Pour elle, tout ça, c'est naturel, ça existe depuis toujours, ça a toujours été vrai et tangible.
Maintenant, ce qu'elle en pense, pas grand chose. L'idée qu'elle se fait des races et ses pensées profondes changent comme son humeur, bien qu'en ce qui concerne les possessions, elle ne peut que devenir admirative si c'est un chevalier ou un Arthurien qui se trouve devant elle. Pour les autres? Il n'y a rien à dire. Si elle aura parfois envie de faire des gros câlins à ces nounours de changeforme à poils et aux chiots, il se peut aussi que parfois elle ait une franche envie de leur tirer la queue... ou la couper. Parfois elle éprouve une colère sans borne, contre les spectres, les sorciers ou les possessions, et d'autres fois elle a envie de leur ouvrir le monde qu'elle voit.
Vraiment, les organisations, on lui a expliqué le concept, elle l'a comprit (enfin, les gens du XIII le croient en tout cas, mais Anja n'en est même pas sûre, selon Damian) mais elle s'en fout totalement. Pour elle ça n'a pas grande importance. En fait, c'est juste des petites boîtes pour bien ranger les choses. Gentils. Méchants. Savoir. Pouvoir. Justice. C'est tout pareil. Dès fois elle se dit que malgré tous les Spectres, tout le savoir qu'ont ces organisations, elles ne voient pas le monde. Le vrai. Celui qui défile sous ses yeux, comme l’œil de la caméra qui voit tout. Ils sont comme les spectateurs à qui on cache certaines choses. À la seule différence qu'ils se le cachent tout seul.
Gwen ne pense pas intégrer une organisation. C'est trop plat, trop sérieux, pas assez amusant. Et parfois elle a envie, juste pour voir, mais pas sûr que les organisations la veuillent: trop instable comme qui dirait. Mais qui voudrait la mort d'une gamine de quinze ans?
Les cicatrices du passé, la sagesse du présent...

Personne ne sait qui sont les parents de Gwen, même pas elle. Non pas qu'elle n'ait pas cherché à savoir, mais simplement parce qu'il n'y a pas d'indices. Alors un peu comme tout dans son petit monde, Gwen se crée une histoire, une identité comme elle le peut. Parfois elle rêve d'être une princesse des surnaturels, se parents obligés de l'abandonner pour sauver le monde de l'ombre. Parfois elle se croit un élu prophétisé, envoyé par un pouvoir hors de l'entendement, sans géniteurs de ce monde. Parfois, elle se dit qu'elle était fille de surnaturels, qui voulaient la protéger de ce monde dangereux en espérant qu'elle n'ait pas hérité de leurs pouvoirs. La plupart des gens, quant à eux, pensent qu'elle est la fille d'une ado qui, submergée d'être mère si jeune, a décidé de l’abandonner. Personne ne sait. Probablement que personne ne veut savoir.
Quoiqu'il en soit, le bébé qui allait devenir Gwen fût trouvée sur le banc de l'église lié à l'orphelinat catholique de Dublin. Pas de couverture avec un prénom brodé, pas de bracelet qui la lierait à ses parents, de couverture d'une couleur particulière pour la protéger. Juste un bébé avec une couche, pas d'habits, juste une couche. Et personne en vue.
On ne trouva pas son acte de naissance, les hôpitaux de la ville ne savaient pas d'où venait ce bébé : la mère avait dû accoucher seule, dans une ruelle ou chez elle. Tout ce qu'on savait c'était que cette petite fille était seule. Et cette petite fille allait de vivre à l'orphelinat catholique. Volonté de la mère, volonté de Dieu, ce que vous arrange. La nonne qui l'a trouvée l'appela Gwen, et Gwen choisira son nom de famille une fois assez grande pour avoir sa carte d'identité.

Il n'y a vraiment pas grand chose à dire sur l'histoire de Gwen. En soi, que peut-on dire d'une petite fille qui s'ennuie à l'orphelinat, et qui a un trop plein d'imagination, de telle sorte à ce qu'elle fasse des bêtises. Oh, bien sûr, à force de fuguer et sécher les cours, elle se faisait bien punir par les nonnes, ou alors qu'elle se moquait de Dieu ou même d'elles. Certaines continuent à essayer de la punir, bien que plus ça va, moins cela marche, alors que la plupart ont abandonné. Certaines la disent comme possédées par le démon, d'autres simplement comme une enfant à problème, mais quoi qu'il en soit, la façon stricte ne marche pas avec elles: la plupart ont abandonné et la laissent à ses aller et venues, fermant simplement à clef sa chambre ou les portes d'entrées, qu'elle arrive apparemment à crocheter. à moins qu'elle ne passe par une fenêtre?
En réalité, il n'y a probablement que trois choses importantes: ses adoptions, ses meurtres et son intégration au XIII. Prenons donc dans l'ordre, même si tous trois s'entre-mêlent.

Gwen s'est faite adopter trois fois dans sa vie. La première fois, elle n'était encore qu'un petit bébé, elle avait tout juste un an. Les gens se disent souvent qu'élever un bébé est plus simple, il vous accepte plus facilement, lorsqu'il grandit, il sait que vous l'avez élevé. Et pourtant, cinq ans plus tard, Gwen était de retour à l'orphelinat. Il faut croire qu'une enfant qui voit des choses bizarres, quand on l'a trouvée sur des bancs d'une église petite, ça n'aide pas vraiment une famille chrétienne à se sentir à l'aise et en sécurité. Ils avaient peur de ce que la petite fille voyait, et de ce qu'elle pouvait être, de telle sorte à ce qu'ils s'en débarrassaient assez vite une fois qu'elle savait parler assez bien pour leur décrire les choses.
La deuxième fois qu'elle fût adoptée, Gwen avait déjà apprit à se taire. Elle avait huit ans, et a passé un an dans sa famille. Cependant, la petite fille se trouvait être trop excentrique, mentait encore et toujours, changeait de personnalité comme de chaussettes. Ils avaient déjà trois autres enfants, donc ils renvoyèrent Gwen là où elle était venue: ils se sentaient incapable de sauver cette enfant, qui de toute façon ne voulait pas être sauvée.
La troisième fois, ses parents sont mystérieusement morts dans un accident de voiture. Un problème de freins apparemment. Ce qu'on en sait pas, par contre, c'était qu'ils étaient une famille de lycan, et avaient comme intention première de transformer un enfant en loup-garou, vu qu'ils ne pouvaient pas concevoir. Malheureusement pour eux, Gwen n'avait aucune envie de devenir une boule de poil. Son adoption a duré deux semaines de ses 12 ans, en été. C'était la plus courte des trois.

Gwen a tué onze personnes. La première était après sa seconde adoption. Un des nouveaux de l'orphelinat s'était moqué le d'elle pour être revenue si vite, bien évidemment elle n'a pas apprécié. Il est tombé du haut du clocher de l'église.
Le second était peu avant sa dernière adoption, alors qu'elle cherchait à deviner ce qu'était une certaine possession. Apparemment, un Spectre avait réussi à la repérer, car elle semblait toujours regarder quelque chose au-dessus de la tête d'une personne, une chose que ce Spectre adulte pouvait voir lui aussi. Gwen détestait l'idée de s'être fait repérée. Lui s'est reçu trois balles dans les dos. Depuis, la petite fille à apprit à ne plus que regarder les hôtes, jamais le doublon qui virevolte au-dessus de leur tête.
Le troisième étaient les lycans qui l'avaient adoptés. Internet l'avait aidée à trafiquer les freins, limite ça avait été trop facile et un peu décevant. Mais au moins cela retirait le soucis de se voir transformée... ou découverte.
Le quatrième et le cinquième étaient ensemble. Gwen voulait voir son niveau d'escrime vers ses treize ans, et les avait testé avec une véritable épée sur un couple. Cela avait fait un joli carnage, et apparemment était apparu dans les journaux. Gwen incrimina un vampire qu'elle n'aimait pas vraiment qui a du fuir l'Irlande.
Le sixième rend toujours Gwen un peu triste. C'était une gentille peluche (un thérian si vous préférez) avec qui Gwen aimait passer son temps. elle lui avait dit son secret, et avait espéré qu'il sache se taire, mais apparemment il voulait la voir venir intégrer le Conclave ou une autre des organisations. Gwen trouvait ça chiant à mourir alors lui a donné de la mort aux rats.
Sept avait perdu un pari, et très franchement Gwen lui avait dit qu'il allait mourir si c'était le cas. Il est donc mort.
Huit était une araignée. Elle n'avouera jamais qu'elle savait très bien que cette tarentule était un thérian, mais ça en l'a pas empêchée de lui mettre le feu avec un liquide allume-feu et un zippo.
Neuf et dix étaient pour une tentative avec sa caméra. Elle avait imaginé la scène encore et toujours, et volait juste l'essayer. Alors elle a disposé les bouts de corps comme elle le souhaitait, dans une ambiance un peu gothique, et à tourné les images. Elles étaient magnifiques, tout à fait avec la luminosité voulue. Elle avait quatorze ans et une camera volée.
La dernière avait écouté leur première discussion avec Danner. Peu importe son allégeance, c'était une mauvaise nouvelle. Gwen l'a égorgée sans même y réfléchir après lui avoir couru après après près d'une heure. C'était chiant, même pas une mort jolie, même pas utilisable, juste épuisant et nécessaire. C'était probablement la mort la moins drôle.

Et il y a l'intégration au XIII en octobre 2015. Franchement ce n'était pas une date très importante, c'était juste la rencontre d'une petite fille avec un Spectre qui avait attiré son œil. Il ressemblait plus à un de ces sans-abris qu'à un grand voyant, mais elle avait bien vu son comportement, comme il s'approchait des autres particuliers pour leur parler de tout ce qu'il voyait, ce qu'il savait et ce qu'il leur était caché, comment il les aidait un petit peu. Gwen l'a suivi pendant des semaines à vrai dire, observant son comportement, sachant ce qu'il était sans pouvoir le voir.
Et elle l'a abordé, juste pour le prévenir de rester discret.

Il faut croire que ça lui a plu, et surtout qu'il a senti que cette amoureuse des légendes Arthuriennes pourrait, quelque part, avoir un potentiel. Parce qu'il lui a dit qu'il connaissait personnellement Mordred et pourrait le lui présenter. Et Gwen a rencontré Damian, et depuis, elle ne quitte plus ni lui, ni Danner, ni les autres qui se sont ajoutés. La petite fille excentrique du groupe, l'incontrôlable, la petite fouine aux yeux et aux oreilles. La petite fille de 15 ans qui n'est pas fichée parmi les organisations. Et un argument de choix.
Parce que vraiment, qui à part un monstre voudrait tuer une petite fille de quinze ans? Et quels monstres y a-t-il pire que les organisations, lorsqu'elles ont peur de tomber?
Mais Gwen n'a pas peur des monstres. Parfois même, elle fait semblant d'en être un.
Les infos des Illuminatis sur moi...

Toujours Saskia (ou Nyo), juste mon double compte. Je vous aime toujours.  calin
Indépendant
avatar



   Take me to church I'll worship like a dog at the shrine of your lies I'll tell you my sins and you can sharpen your knife Offer me that deathless death Good God, let me give you my life
   
Messages : 266
Date d'inscription : 05/05/2015
Age : 26
Mon personnage : La face secrète de Jake
Race : Sorcier
Groupe sociétal ou indépendant : Indépendant
Date de Naissance : 17/03/1987
Âge actuel : 28 patates
Situation amoureuse : Célibataire
Emploi dans le monde des humains : /
Informations : Il maîtrise l'élément du feu @ si on lui fait peur, il peut provoquer un incendie, par accident @ il n'a que de vagues souvenirs de ses parents @ ce n'est pas un enfant de choeur @ accro à différentes substances @

Message par Jake Mitchell le Mar 10 Nov - 21:32

Revenir en haut
Myoooooooooooo on sera copines quand j'aurais fait mon DC ! On va bien se pouiller (ou s'entendre :D) ! Bon courage pour la suite de ta fiche !
Indépendant
avatar



   
Enter Sandman
Hush little baby, don't say a word and never mind that noise you heard. ©️ Candy Apple
Messages : 356
Date d'inscription : 14/02/2015
Mon personnage :
Race : Possession fusionnelle de Rôxánê, dite "Le Marchand de sable"
Groupe sociétal ou indépendant : Avant ou après ma fuite? Etre une fugitive fait-il de moi une indépendante?
Date de Naissance : 16/12/1988
Âge actuel : 27 ans
Situation amoureuse : Célibataire. Ce qui en soit n'est pas plus mal quand on est constamment sur le départ.
Emploi dans le monde des humains : Serveuse, bibliothécaire...Je suis ce que vous voulez que je sois.
Informations : Originaire du pays de Galles, Eden a coupé les ponts avec sa famille après une adolescence houleuse. Elle s'était installée à Londres avant que l'arrivée du Marchand de Sable ne vienne perturber sa vie. Elle est à présent une ancienne membre du Conclave en fuite et tente de se tenir aussi éloignée que possible des organisations.

Message par Eden Fehrenbach le Mar 22 Déc - 20:23

Revenir en haut

Bravo Gwen!



Tu es validé! Mais avant qu'on ne te laisse aller gambader dans les rues de Dublin et te faire déchiqueter, lis encore ces quelques lignes qui t'aideront à trouver quoi faire.

Les trucs obligatoires


Maintenant que tu es validé, on te rappelle qu'on te demande de te connecter au moins une fois par mois et de poster au minimum une fois tous les deux mois dans la section RP. Bien sûr, on préférerait que tu en fasses un peu plus, mais au moins tu connais le stricte minimum. ;)
Si tu as le moindre problème pour pouvoir remplir ce minimum, par exemple à cause de soucis de connexion, d'ordinateur ou pour tout autre raison de départ, n'hésite pas à nous prévenir dans les absences pour qu'on soit au courant et qu'on ne supprime pas ton compte.

Les deux autres choses obligatoires à faire, surtout si dans quelques temps tu veux te créer un autre compte, c'est de créer ton carnet de relations pour recenser tous les liens de ton personnage, ainsi que de créer ta chronologie des RP dans ta fiche de voyage.
Une fois ceci fait, tu as rempli toutes tes obligations, et on peut passer à la partie plus fun!

Les autres trucs cools


Bon maintenant que tu as créé ton personnage et que tu lui as créé des liens, peut-être que tu as une idée de personnage qui serait directement lié au tien? Alors dans ce cas tu peux créer un scénarii pour qu'un futur membre puisse le prendre. Et si tu ne veux pas créer tout un personnage rien que pour ce lien, tu peux aussi le proposer à la foire aux liens pour donner plus de libertés au nouveau membre pour créer son personnage.

Ce n'est pas obligatoire, mais tu peux également ouvrir ta voûte pour y recenser tous les objets que tu pourrais acquérir tout au long de tes périples. De même, si tu ne sais pas trop quoi RP, n'hésite pas à jeter un œil aux missions ou si tu ne sais pas avec qui RP à te lancer dans un RP mystère.
Pense également à créer un téléphone avec une boîte mail, pour que ton personnage puisse recevoir des messages d'autres personnages. C'est utile pour commencer un RP. De plus, si tu as envie de créer une vie sur Internet à ton personnage, comme via un facebook, twitter ou autre réseau social, n'hésite pas à faire un tour du côté des sites.

Si maintenant tu as une idée de lieux à créer ou de groupe sociétal ou indépendant à ajouter à notre univers, n'hésite pas à poster dans la demande de création de lieu & groupe. Cela permettra à l'univers de TGG de s'agrandir et s'étoffer avec ton aide! Et si tu as la moindre demande ou question ou suggestion à nous faire part, n'hésite pas à aller dans les zones liées plus tôt!

Enfin, si tu as envie de te détendre en dehors du RP avec nous, n'hésite pas à aller dans le flood ou les jeux. Et si pour te détendre il te faut un peu plus de RP, ou alors que tu veux mettre en scène ton personnage dans d'autres circonstances, n'hésite pas à faire un tour aux Lignes Croisées.

Et voilà, on a fait le tour! Cela fait probablement dix lignes que tu as décroché: mais on ne t'en veux pas! Joue bien et amuse-toi bien parmi nous!
Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut

La date/heure actuelle est Ven 20 Oct - 10:48